Vite, évadons-nous en Charentes Maritimes

Vite, évadons-nous en Charentes Maritimes

Vite, vite, oublions la Belgique… et peut-être même un peu ce foutu covid. Après de très longs mois d’attente, nous revoici sur les routes de France à la découverte de jolis villages, de plongeons dans la piscine… Bref, un mélange de vacances adaptés à toute la famille !

Après un petit prélude digne d’un Tour de France, descendant vers Avignon pour saluer nos amis du coté d’Isle sur Sorgues, poussant plus au sud encore jusqu’à Montpellier retrouver Didier & Roseline, puis remonter  jusqu’à Carcassonne pour une ultime étape près de Toulouse, nous nous posions enfin en Charentes Maritines, une région que nous avions déjà découverte et appréciée 5 ans plus tôt !

Je m’étais tardivement préparé un RoadBook afin de pouvoir planifier nos différentes visites de jolis villages touristiques optimisés avec les activités à proposer aux enfants. Tardivement, plus que probablement, puisque que quelques grossières erreurs avaient pu s’y glisser. Sarlat entre autre qui n’avait aucun rapport avec le village du même nom proche de Bordeaux, mais j’y reviendrais.

Quoi qu’il en soit, en courant après les démarches pour la vignette Critic’Air, rassembler tous les documents de Pass Sanitaire et autres paperasse,… j’allais partir avec une vieille version imprimée de ce Roadbook, m’obligeant à utiliser sa version Evernote en ligne… dans un Camping où tant la 4G que le WiFi étaient quasi inutilisable !

Youpla, on plonge dans la super piscine du Camping Sanday - L'orée du bois
Youpla, on plonge dans la super piscine du Camping Sanday – L’orée du bois

Camping Sandaya : L’Orée du Bois

Arrivée donc au Camping Sandaya “L’Orée du Bois” à quelques kilomètre des plages de La Palmyre. Un camping annoncé 5***** d’une chaine que nous avions particulièrement apprécié deux années plus tôt un peu plus au Sud. S’il est vrai que nous avons souvent pesté sur un réseau téléphonique impossible et un WiFi payant inutilisable, nous gardons malgré tout de chouettes souvenirs de nos vacances à l’orée de Bois. La Piscine, chauffée était particulièrement chouette pour les enfants, et sécurisée pour nous parents et il faut bien admettre que l’équipe d’animation aura été au Top pour mettre l’ambiance à tout moment !

Alors, oui, c’est vrai, la météo était loin de faire l’unanimité. 21 à 23°, un soleil qui se cache souvent, des grosses pluies qui s’invitent, mais nous aurons réussi à profiter et organiser les journées.

Je garde une petite préférence malgré tout pour le 4**** du Col Vert que j’avais trouvé plus aéré, et proposant une ferme et des activités équestres à proximité. Ici, le camping propose un parc Accrobranche, mais le timing météo ne nous aura pas permis d’y gouter.

Ah, on voit où se gagne la 5° étoile, probablement dans l’espace Premium, particulièrement joli, mais… malheureusement, celui-ci était déjà complet lors de notre réservation… Bref, il est temps de faire quelques visites.


Un peu abandonnée, le village de Bourg sur Gironde
Un peu abandonnée, le village de Bourg sur Gironde

Bourg sur Gironde : joli village oublié

En remontant de Toulouse, dont je n’ai malheureusement pas eu l’occasion de bien préparer la visite avec mon ami Tohad, après m’être fourvoyé de Sarlat, je nous emmène à Bourg sur Gironde, le “joli village” le plus au sud de notre point de chute. Arrivé un dimanche après-midi, nous ne pouvons que constater que… c’est un peu mort ici.

Bourg-sur-Gironde, qui contrairement à son nom, se trouve sur la Dordogne, est un petit village tranquille, avec son petit port au bord de l’estuaire, un magnifique lavoir couvert datant du XIXè, et sa ville haute menant sur les ruines du château de la citadelle ou a pris place un musée hippomobile. De son promontoire, on a une vue sur le village, l’estuaire et le bec d’Ambès.  Dans les environs de Bourg-sur-Gironde, la grotte ornée de Pair-Non-Pair dispose de gravures pariétales de bisons, mammouths, bouquetins, datant de 30.000 ans. A Lansac, le moulin du grand Puy a été entièrement restauré par un chantier de bénévoles, une fête lui est consacrée à la mi-juin.

De fait, le village est tranquille, le restaurant est déjà en pause et, après nous être égaré dans sous une vieille arche, c’est finalement à la “Belle Amie”, un atypique Bar à Tapas où nous ferons notre repas, une bonne pioche ! A défaut de petites échoppes ci et là, Bourg sur Gironde a son caractère et offre de belles photos à réaliser. Et si nous proposions à notre Muriel Meynard à qui nous avons confié nos photos de vacances de faire la séance dans cet endroit insolite ?


Finalement, le un coin sympa proche du Camping, c'est Ronces-Les-Bains
Finalement, le un coin sympa proche du Camping, c’est Ronces-Les-Bains

A deux pas : Ronces les Bains et La Palmyre

Si Bourg-Sur-Gironde était à 1h40 de route, j’ai écouté madame et également été à la découverte des petits villages autour de notre Camping. Si Arvert autant que La Palmyre étaient peu intéressants; Ronces-Les-Bains, son marché, son promontoire sur le Golfe de Gascogne se sera montré un arrêt agréable à 15 minutes du camping. Nous n’y avons pas mangé, juste quelques petites balades avec les enfants… où en amoureux.

La Palmyre, de son côté m’aura laissé plutôt déçu. Nous sommes-nous poser au mauvais endroit ? Cela faisait clairement trop station modernes. Le Luna Park à quelques encablure n’était pas non plus là pour me donner envie…

Ceci-dit, côté cuisine, le restaurant L’Auberge Italienne, un peu retirée du centre d’Arvert, et clairement pas touristique, nous aura beaucoup plu, alors que nous tentions désespérément de nous trouver un petit truc sympa !


Retour au Chateau des Enigmes de Pons
Retour au Chateau des Enigmes de Pons

Retour aux Châteaux des énigmes et escale à Jonzac

Le Gulf Stream est-il déjà entrain de nous laisser tomber ? Avec un 21, 22°… il ne fait guère chaud pour un mois de juillet et surtout, si le soleil se cache souvent, il laisse également place à de grosses goutes. Inutile de penser à plonger dans la piscine aujourd’hui, nous allons entrer un peu plus dans les terres jusqu’à Pons où se cache le magnifique Chateau des Enigmes que nous avions déjà eu l’occasion de visiter 5 années plus tôt ! Le concept est génial, un grand jeu d’aventure sur le thème des pirates, avec des énigmes et tout un parcours à travers les jardins et le château ! Pas de soucis, pour la ‘re-dites’, d’autant que de nombreuses nouveautés, dont un parcours dans les arbres ont fait leur apparition !

Cette cité médiévale, à l'histoire millénaire, s'est forgée un destin hors du commun, venez le découvrir...
Cette cité médiévale, à l’histoire millénaire, s’est forgée un destin hors du commun, venez le découvrir…

Nous seront ensuite allé nous cacher sous les parapluies de Jonzac, une petite ville qui mérite de le détour à quelques dizaines de minutes de là. Je reste persuadé que nous n’en avons pas découvert toutes les subtilités !

Cités thermales, plus vivante, Pineau des Charentes (…) Ville où se mêlent bien-être, beauté et détente pour chaque voyageur prenant ce détour au cœur de la Saintonge, à quelques encablures des côtes maritimes Charentaises. Cette cité médiévale, à l’histoire millénaire, s’est forgée un destin hors du commun, venez le découvrir… (Les Plus Beaux Détours)

Un bien joli village que Talmont sur Gironde.
Un bien joli village que Talmont sur Gironde.

Villages en bord de Gironde

A 15 km au sud de Royan, sur un promontoire rocheux surplombant l’estuaire de la Gironde, Talmont, a gardé son plan originel de bastide, édifiée en 1284 par Edouard Ier d’Aquitaine. Dominant le village, la magnifique église Sainte-Radegonde, symbole de la région Poitou-Charentes, est encore fortifiée de remparts. Dans le bourg, maisons aux façades blanches et volets bleus se dévoilent derrière les roses trémières.

C’est aujourd’hui, le jour de notre séance photo de famille. Zoupla, tous en rouge ! Avant de redescendre jusqu’à Bourg-Sur-Gironde dont je vous ai déjà parlé pour notre séance officielle, nous nous arrêtons à Talmont  Sur Gironde, un des Plus Beaux Villages de France dont nous avions dû faire l’impasse lors de nos précédentes vacances dans la région. Il y a un peu plus de monde ici, il faudra se trouver des petits coins pour les photos, mais en contre-partie, le village est rempli de petite boutique qui mène jusqu’à la digue en hauteur de Gironde se jetant dans le golfe. Le temps nous manque pour flâner un peu plus, dommage, il y a encore un peu plus d’une de route jusqu’à Bourg.

Et pour le repas du soir ? Tentons-nous de rejoindre Blaye et sa citadelle ? L’heure est déjà bien avancée… On se perd dans de bien bucoliques petites routes dîtes de la corniche longeant l’estuaire de la Gironde cachant de charmantes demeures, des châteaux de vignobles avant d’arriver au pied de la Citadelle. Avec nos 6 enfants, se trouver un table ne sera pas facile, et nous devront nous contenter cette fois d’un restaurant aux frites trop cuites, à la salade un peu fade et où le dessert s’oublie… Dommage, il y avait un repas gourmet pour seulement 25€ par personne sur la citadelle ce soir là…

La citadelle Vauban, ville dans la ville, élevée à flanc de falaise et classée au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2008, attire de nombreux visiteurs. L’accès est libre, tout comme le parking qui lui fait face, au bas des remparts. On y déambule au gré de ses envies, en parcourant ses ruelles étroites, en s’arrêtant dans de petites échoppes, ou en foulant ses espaces verts que les enfants sont heureux de gravir.  Ses souterrains menant au port se visitent également, tout comme en son cœur le musée d’histoire et d’archéologie (visites payantes). 

Balade dans les petites rues de Mornac-Sur-Seudre
Balade dans les petites rues de Mornac-Sur-Seudre

De retour à Mornac-Sur-Seudre

Pour ce soir, après avoir largement profiter de la piscine du camping, en route pour le Plus Beaux Villages de France, Mornac-Sur-Seudre qui nous avait déjà séduit il y a 5 ans ! Il s’y tient aujourd’hui un marché nocturne qui proposera aux déjà nombreux petits commerces locaux un peu plus d’ambiance encore. Il fait beau, on en profite pour sortir le nouveau Nikon Z6II pour rapporter de plus jolies photos que celles de nos Smartphone… L’endroit ne manque pas de caractère, tant le village que le bord de Seudre et le choix de la région avait clairement été motivé par l’envie de revenir à Mornac-Sur-Seudre.

Carte postale de Mornac-Sur-Seudre
Carte postale de Mornac-Sur-Seudre

En bordure de Seudre un petit village ostréicole et un village artisanal pour découvrir toute la Charente Maritime typique. Remarquablement préservé, le village conserve tout son caractère. on s’y promène à pied, au hasard des rues le long desquelles se déroulent échoppes d’artisans et d’artistes : bijoux, cuirs, peinture, poterie…

La soirée se terminera Au Marais, le restaurant central du village. Le patron est peu nerveux, ça court en cuisine, mais on y a mangé de bons plats de la mer et le service fut rapide pour nous 6 !


Première escale sur l'île de Ré - Le port de La Flotte
Première escale sur l’île de Ré – Le port de La Flotte

A la découverte de l’île de Ré

Sautons-nous jusqu’à l’île de Ré ? Je me suis régulièrement posé la question. Préférons-nous celle d’Oléron, un peu plus proche, mais d’après mes lectures, moins “atypiques”… Et finalement atypique, touristique, sauvage… Qu’est-ce qui nous plairait le mieux ?

Découvrez l'île de Ré
Découvrez l’île de Ré

Ni trop grande, ni trop petite. Paisible et protégée. Tout au long de leur séjour, ils vont pouvoir la parcourir à pied, à bicyclette et même à dos d’ânes… Sans jamais se perdre ni se mettre en danger. Quand ils sont amateurs de loisirs organisés, parents et enfants vont être comblés !  A découvrir, La Flotte, un joli port de pêche… et de plaisance ! Avec sa jetée en arrondi construite en 1840 et longue de 200 m, La Flotte vit au rythme du ballet des bateaux qui animent les quais toute l’année. A l’intérieur, les ruelles paisibles et fleuries alignent ses maisons basses dont la blancheur des murs offre un fond lumineux aux tableaux des volets verts ou bleus.

Deux “Plus Beaux Villages de France” sont à découvrir sur l’île de Ré : La Flotte et Ars-en-Ré. Ceux-ci m’ont donc motivé à rejoindre le grand pont qui permet d’arriver sur l’île en voiture.
Préférez la bicyclette qu’ils disaient ? Avec notre petite dernière, le vélo n’était pas vraiment au rendez-vous cette année, et finalement, les cyclistes ne sont pas si bien accueillis sur l’île. Ils doivent suivre des itinéraires imposés et marcher à côté de leur vélo dans les petites villages !
Étonnamment, La Flotte et plus encore Ars-En-Ré, nous ont laissé un sentiment mitigé. Est-ce que les gros nuages et une météo capricieuse qui nous préoccupait ? S’il est vrai que cela reste de joli endroit, il nous y manquait un peu de vie… Nous avons fini par trouver le marché de La Flotte, masque sur le nez. Un excellent glacier à Ars-En-Ré. On aurait bien loupé l’un des meilleurs pâtissiers français, zut ! Et aucun endroit qui nous propose une petite balade à dos d’âne… Bon, et si on laissait les bons plans touristiques de côté et que l’on tentait… Hmm Saint-Martin-en-Ré. L’endroit m’avait plutôt fait bonne impression lorsque nous étions passés à coté !
Enfin, la bonne pioche ! Plus vivant avec ses petites commerces, échoppes, et restaurant autour de son port, Saint Martin en Ré n’est pas en reste coté architecture et dépaysement. Et puis, c’est au restaurant Le Skipper que nous aurons déguster le meilleur repas des vacances !

Visite de la frégate de l'Hermione à Rochefort.
Visite de la frégate de l’Hermione à Rochefort.

Visite de la frégate Hermione

Météo instable. Après avoir profité de la piscine au camping, nous passons l’après-midi avec une petite sortie touristique en allant visiter la frégate Hermione à Rochefort. En préambule, c’est un musée qui présente toutes les techniques de fabrication navale de l’époque et l’aventure de ce projet… Mais évidemment ce qu’attendent mes quatre mousses, c’est de monter à bord !

Comme à Orange, il aura fallut montrer patte blanche avec notre pass sanitaire. Mais c’est également l’occasion de se rappeler que les visites de musées à 6, cela reste un sacré budget ! Que ce soit pour faire de l’Accrobranche, visiter un musée, ou un Zoo… Et ici, pas de réduction famille nombreuse sur cette activité !


L'eau est chaude sur la plage de Saint Georges en Didonne
L’eau est chaude sur la plage de Saint Georges en Didonne

Une journée à la plage

Les vacances touchent bientôt à leur fin. Nous avons déjà visité plusieurs lieus ciblés dans mon roadbook, et si l’on s’en tient à la météo, il devrait faire beau cet après-midi. Parmi les petites stations balnéaires un peu plus au sud, j’avais mis en avant Saint-Georges-en-Didonne, qui semblait plutôt jolie…

Saint-Georges-de-Didonne est une jolie petite ville à quelques kilomètres de la fameuse ville balnéaire de Royan. Toute aussi attractive, Saint-Georges-de-Didonne vous promet de bons moments de vacances et de détente ! Ici, il y a des activités diverses à faire, des logements nombreux et un front de mer magnifique, qu’il est facile d’explorer grâce à la promenade aménagée le long de la plage. Si vous voulez passer des vacances en utilisant très peu votre voiture, vous pouvez d’ailleurs opter pour le vélo et vous déplacer rapidement vers Royan et autour de Saint-Georges. Allez vous promener au village de pêcheurs et au Phare de Vallières, tout en pierres de taille. Il y a un petit jardin à proximité.

Si la petite ville manque d’animation, la plage se montre attirante, sans trop de touriste en ce début d’après-midi. La pluie matinale s’est éclipsée, de fait, le sable est encore un peu humide, mais le soleil s’apprête à chauffer… Les enfants, sont ravis même si…

– Pfff, on a pas de pelles et de seaux.
– Tu n’as qu’à créer une ville en coquillages !
– Sérieux ???
– Ben oui
La plage regorge de coquille d’huitre et autres larges coquillages, très vite, une petite cité prend forme sur le sable, qu’il est déjà temps de rentrer au camping…

 


Le Zoo de la Palmyre

La fin du séjour approche et il faudra clairement aujourd’hui jongler entre la pluie, les nuages et un timide soleil. Sortons le plan B, le “fameux” Zoo de la Palmyre, se présentant comme l’un des plus beaux zoo d’Europe. Des prétentions difficile à tenir lorsque l’on est un visiteur régulier du parc Pairi Daiza. Et puis, de manière générale, des zoos, on en fréquente beaucoup ! Le Zoo de la Palmyre se présente clairement comme ces zoos de l’époque passée où le plaisir du visiteur est mis en avant de celui de l’animal. Oh, vous les verrez tous ! Zèbres et Girafe viendront vous manger dans la main et vous ne verrez probablement jamais d’aussi près un tigre… Néanmoins, les animaux n’ont guère l’air d’être heureux. Les pauvres loutres, par exemple, avaient l’air complètement affamées !

Bref, malgré la météo, le parc est bondé ! Comme si toute la région s’était donnée rendez-vous ici pour fuir la météo. Certes, la Pass Sanitaire est imposé, mais je m’étonne qu’aucun contrôle ne soit fait à l’intérieur du parc. Bon oublions tout cela, les enfants, eux ont passé un bon moment !


Sur le chemin du retour : Saint Jean D’Angely.

Allé, il est temps de rentrer. La pluie semble de toute manière s’inviter ici pour le reste de la semaine, au grand damne des vacanciers qui viennent d’arriver. En route pour notre longue journée à remonter vers la Belgique, en évitant soigneusement de passer par Paris. Une grosse demi-heure de route en plus sur papier, mais une autoroute paisible entre Orleans et Troyes.

Sur la route, nous avons fait une dernière étape dans la jolie ville de Saint Jean d’Angely dans le nord-est de la région charentaise.  L’occasion d’un dernier petit marché dans cette ville qui cache dans les recoins de son labyrinthe de petites rues de bien jolis bâtiments !

Sur les rives de la docile Boutonne, en plein cœur de la campagne saintongeaise, elle déploie tous ses charmes pour attirer les visiteurs. Ville au patrimoine exceptionnel avec ses maisons à colombages dans le centre ancien, la Tour de l’Horloge, la Fontaine du Pilori, ses rues labyrinthiques et ses places aérées, elle possède également de nombreux hôtels particuliers bâtis au fil des siècles, traces de la richesse de certaines familles de négociants. Elle compte également des bâtiments civils d’une très grande qualité architecturale qui égrainent un stimulant parcours de découverte (hôtel-de-ville, salle municipale Aliénor-d’Aquitaine, tribunal, ancien échevinage, salle de spectacle Eden…).

 

 

Vous aimerez aussi...

  • Roadbook 2018 : Des Landes au Pays Basque en famille.17 juillet 2018 Roadbook 2018 : Des Landes au Pays Basque en famille. (4)
    Cette année, nous avons réservé un village de camping au sud du bassin d'Arcachon. Non, il ne s'agit pas du camping des Flots Bleus et non, nous n'y descendons pas plus dans un VW […]
  • Vacances en Poitou Charentes à Six – 2° partie1 septembre 2016 Vacances en Poitou Charentes à Six – 2° partie (1)
    Repartons sur les routes de France pour la suite de notre périple à six dans le Poitou - Charente dont je vous ai entamé le récit il y a quelques jours. Il aura donc fallu adapter le […]
  • Nos vacances dans les Landes et Pays Basque14 août 2018 Nos vacances dans les Landes et Pays Basque (3)
    Aah, ce que j'aime les vacances en France ! D'autant que cette année nous partions "à l'aventure" dans une contrée encore non-explorée entre Arcachon et Bayonne, de quoi découvrir les […]
  • Roadbook : Une 4° visite du Languedoc8 avril 2017 Roadbook : Une 4° visite du Languedoc (0)
    Nous descendrons sous peu pour une 4° fois dans Languedoc autour de Montpellier et plus précisément à Marseillan. C'est l'occasion donc de préparer un nouveau Roadbook de la région avec […]
  • Tentons les Campings Clubs français à six30 avril 2017 Tentons les Campings Clubs français à six (6)
    Nous voici donc de retour après une 4° descente dans le Sud de la France au tour de Montpellier ! Voilà quelques années que nous découvrons les coins de France, le plus souvent en chambre […]
  • Projet de vacances à la Belge.14 juillet 2020 Projet de vacances à la Belge. (1)
    Bon, ce serait mal me connaitre que de penser que je vais me laisser déprimer à l'idée de ne pas pouvoir faire quoi que ce soit en vacances cet été ! Alors oui, Oki, l'Ecosse c'est encore […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.