Archives de
Étiquette : Insolite

Vite, évadons-nous en Charentes Maritimes

Vite, évadons-nous en Charentes Maritimes

Vite, vite, oublions la Belgique… et peut-être même un peu ce foutu covid. Après de très longs mois d’attente, nous revoici sur les routes de France à la découverte de jolis villages, de plongeons dans la piscine… Bref, un mélange de vacances adaptés à toute la famille !

Après un petit prélude digne d’un Tour de France, descendant vers Avignon pour saluer nos amis du coté d’Isle sur Sorgues, poussant plus au sud encore jusqu’à Montpellier retrouver Didier & Roseline, puis remonter  jusqu’à Carcassonne pour une ultime étape près de Toulouse, nous nous posions enfin en Charentes Maritines, une région que nous avions déjà découverte et appréciée 5 ans plus tôt !

Je m’étais tardivement préparé un RoadBook afin de pouvoir planifier nos différentes visites de jolis villages touristiques optimisés avec les activités à proposer aux enfants. Tardivement, plus que probablement, puisque que quelques grossières erreurs avaient pu s’y glisser. Sarlat entre autre qui n’avait aucun rapport avec le village du même nom proche de Bordeaux, mais j’y reviendrais.

Quoi qu’il en soit, en courant après les démarches pour la vignette Critic’Air, rassembler tous les documents de Pass Sanitaire et autres paperasse,… j’allais partir avec une vieille version imprimée de ce Roadbook, m’obligeant à utiliser sa version Evernote en ligne… dans un Camping où tant la 4G que le WiFi étaient quasi inutilisable !

Youpla, on plonge dans la super piscine du Camping Sanday - L'orée du bois
Youpla, on plonge dans la super piscine du Camping Sanday – L’orée du bois

Camping Sandaya : L’Orée du Bois

Arrivée donc au Camping Sandaya « L’Orée du Bois » à quelques kilomètre des plages de La Palmyre. Un camping annoncé 5***** d’une chaine que nous avions particulièrement apprécié deux années plus tôt un peu plus au Sud. S’il est vrai que nous avons souvent pesté sur un réseau téléphonique impossible et un WiFi payant inutilisable, nous gardons malgré tout de chouettes souvenirs de nos vacances à l’orée de Bois. La Piscine, chauffée était particulièrement chouette pour les enfants, et sécurisée pour nous parents et il faut bien admettre que l’équipe d’animation aura été au Top pour mettre l’ambiance à tout moment !

Alors, oui, c’est vrai, la météo était loin de faire l’unanimité. 21 à 23°, un soleil qui se cache souvent, des grosses pluies qui s’invitent, mais nous aurons réussi à profiter et organiser les journées.

Je garde une petite préférence malgré tout pour le 4**** du Col Vert que j’avais trouvé plus aéré, et proposant une ferme et des activités équestres à proximité. Ici, le camping propose un parc Accrobranche, mais le timing météo ne nous aura pas permis d’y gouter.

Ah, on voit où se gagne la 5° étoile, probablement dans l’espace Premium, particulièrement joli, mais… malheureusement, celui-ci était déjà complet lors de notre réservation… Bref, il est temps de faire quelques visites.

Lire la suite Lire la suite

Au calme breton…

Au calme breton…

Dur dur le retour à la ville, à la grisaille, aux grosses pluies et froid du mois d’aout d’un été assez médiocre, aux autoroutes cabossées, à l’incivisme des conducteurs,… aux bruits, aux technologies, aux soucis de la vie… Oh oui, qu’il est difficile de reprendre le train train quotidien après cette petite escapade aux calmes de la campagne bretonne….

Je vous avais déjà laissé quelques informations concernant l’organisation de notre petit périple chez nos voisins français,… et je me dois donc d’y apporter bon nombre de correctifs, car entre les désirs de papa et maman et l’organisation d’excursion avec notre petit Charly qui a maintenant 16 mois, il a fallu faire quelques ajustements !

A la maison, Charly est un gros dormeur le plus souvent, avec toutes les visites prévues… nous avions compté sur des siestes en voiture… mais ce n’était pas si simple… Il faut bien avouer que dans l’ensemble notre petit crapaud à bien été gentil tout de même… mais les pauses restos lui paraissaient interminables, ce qu’il ne manquait pas de nous rappeler bruyamment !

Et ce voyage ? Et ces photos !! Oui, je me doute que vous êtes impatient hein…

Lire la suite Lire la suite

Y’a pas pire conducteur !

Y’a pas pire conducteur !

ma grosse Touran n'est pas une smart

Ben voilà une bonne occasion de vous dire que j’aime bien cette émission de la RTBF… Ce matin, les parking de l’Unif sont bien remplis… des examens ? Toujours est-il que le long du pré qui jouxte mon bureau, bon nombre de voitures se sont garées… et en théorie, dans une zone interdite… Et vu que Laurent Rosati veille maintenant…

Là par contre, le mec (surement un mec) en Touran, en retard plus que probablement… il n’a pas chipoté… bardouf, la place, je la prend !

La Farde !!

La Farde !!

IMG_9459.JPGEn vous parlant de F1GP, j’ai eu envie de ressortir « La Farde »… Celle qui contient tous les résultats de mes saisons depuis 1994 jusqu’à +/- 2004 je pense… Vous me prennez pour un mec bizarre là du coup hein ;) Mais vous oubliez, … ma passion des listes ! Souvenez vous, avant de faire ce genre de truc avec F1GP, je le faisais avec mes Matchbox, Majorettes et Micro Machines !

Donc, je vais vous raconter tout de ma carrière de pilote de F1 virtuel !

Tout commence en 1985 (en réalité dans les année 94 sous F1GP1), j’ai alors 8 ans et mon père assez riche possède une entreprise automobile « Piet » (bon je sais ca fait très Michel Vaillant vous verrez!). Je commence donc comme d’autre futur champion, mon apprentissage en Formule Junior dans l’écuire Piet Brabham au coté du pilote autrichien Gregory Dierckx. Pour cette première saison, le team Piet aligne deux autres équipes, les Piet Intercooled de Skotty Duboulon et Vivien Vanoirbeek ainsi que les Piet Venturi de Alain Gilloon et Julien Starsar. Elle espère bien faire de bon résultat face à nos concurents de chez Tornade qui eux alignent les Tornade Exxon de Bart Anders et Fiti Didipadi, les Arati Pac Car de Bruno Devalkenaar et Marco Arati, ainsi qu’une Tornade Dodge piloté par Quentin Polis.

Ma première saison ne sera pas de tout repos, et je réussirais tout de même l’exploit prometteur d’une 6° place à Monaco. C’est le belge Olivier Delbrouck sur Sauber Peugeot qui sera champion devant l’italien Aldo Cecchetto et l’anglais Peter Stalioon.

Lire la suite Lire la suite

Posting....