Archives de
Étiquette : Playstation

Lost Vikings 2, merci Vinted.

Lost Vikings 2, merci Vinted.

Certes ce n’était pas le jeu du siècle, sorti à une époque où les jeux de plateforme étaient hasbeen, en 1996. Certes, le packaging de cette version Windows 95, en boitier DVD est moins sympa qu’une version carton ou PlayStation par exemple. Mais quand même, je suis content d’accueillir les moustachus de Lost Vikings dans ma collection Rétrogaming.

The Lost Vikings - PC MS-DOS (Silicone & Synapse - Interplay, 1993)
The Lost Vikings – PC MS-DOS (Silicone & Synapse – Interplay, 1993)

Le premier épisode avait été une réussite, sorti tout d’abord sur la Super Nintendo et rapidement disponible en 1993 sur l’Amiga ou le PC, version sur laquelle j’avais joué à l’époque. Le concept du studio Silicone & Synapse, future Blizzard Ent., était efficace. Un jeu de plate-forme qui allie adresse et réflexion. En effet, nos trois vikings Erik, Baelog et Olaf vont devoir traverser le temps pour secourir leur village des extraterrestres mené par Tomator. Chacun des héros a ses propres capacité. Le premier peut courir et sauter, le second se battre à l’épée et tirer des flèches et enfin le troisième peut protéger de son bouclier toute la bande et même utiliser ce dernier comme planeur. Ce sera au joueur d’alterner entre les trois protagonistes afin de résoudre chacun des niveaux. Un concept efficace que l’on retrouvera plus tard dans d’autres titres tels que Pocahontas, Arghh real Monsters ou plus récemment Trine. Les musiques électro de Charles Deenen sont fantastiques pour l’époque, c’est Allister Brimble qui s’occupera du portage sur Amiga et PC.

Si mon frère et moi avions certainement pu voir les 3 vikings présentés à la télévision ou dans un magasine, ce n’est que fin 1994 que le jeu arrive à la maison, maintenant que nous avons enfin un écran couleur, une carte VGA et une carte son !

The Lost Vikings : Norse by Norse West - PC Windows 95 (Beam Software - Interplay, 1996)
The Lost Vikings : Norse by Norse West – PC Windows 95 (Beam Software – Interplay, 1996)

Passée inapercue quand j’étais gamin, cette suite “Norse by Norse west” arrive d’abord sur la Super Nintendo en 1994 avant d’être portée en 1996 – 1997 sur PC, PlayStation ou encore Sega Saturn. Les deux versions sont en réalité différentes. La version Super Nintendo utilisait les mêmes sprites cartoons que le premier épisode originellement sorti en 1992 alors que les versions dédiées aux autres supports en plus d’inclure des séquences d’animation vidéo et une musique sur support CD, utilisent des nouveaux graphismes réalisés sur base de rendu 3D, comme Rare Software l’avait fait la série à succès Donkey Kong Country.

Pour ma part, c’est la version PlayStation que je découvrirais tardivement, fin de l’année 2000. A cette époque, j’ai un peu de mal à me mettre dans ce genre de jeux “vieillot” même si l’envie de découvrir cette épisode inconnu était très forte. De plus,  les environnements à parcourir m’inspirent bien moins que dans le premier épisode. Le passage en mode rendu 3D est très mal optimisé, les musiques criardes, les voix énervantes,… Bref c’est plutôt raté !

D’ailleurs, c’est le même constat avec d’autres jeux de plateforme de cette époque, Gex, Skull Monkey ou encore L’odyssée d’Abe. Tous prennent une direction artistique très sombre et noire tout en misant sur ce système de pré-rendu 3D…

Lire la suite Lire la suite

Chevaucher un Chocobo ou affronter le Némesis ?

Chevaucher un Chocobo ou affronter le Némesis ?

Il y a quelques choses de magique dans le jeu vidéo. Du haut de mes 42 ans et tout en sachant que je ne compte non plus en heures, mais en minutes les moments auxquels je pourrais y jouer. Ils continuent pourtant à me fasciner, me donner me envie, me faire rêver. Ils me permettent d’oublier tout ce qui me rend morose, ils me permettent de me défouler quand je me ronge d’énervement. Ils savent aussi nous rassembler entre amis, en famille… et parfois même encore juste tous les 2.

Le jeu vidéo, j’ai déjà eu l’occasion de le raconter de nombreuse fois, c’est maintenant pour moi bien plus qu’un simple divertissement numérique, c’est une culture, un univers, et même de très nombreux jalons mémoires de ma vie !

La PlayStation 5 sortirait finalement le 20 novembre 2020 à 499 €
La PlayStation 5 sortirait finalement le 20 novembre 2020 à 499 €

2020 se présente comme une année assez particulière. Tout d’abord, me voilà “full équipé”, j’ai maintenant toute la ludothèque de la Nintendo Switch que je pourrais découvrir. Mais surtout, et cela n’arrive plus si souvent, une série de “gros” jeux sortent au printemps ! Enfin, Sony a annoncé la sortie de sa nouvelle PlayStation 5 pour la fin de l’année, ce qui devrait offrir à 2020 un lot de nouveaux rêves…

C’est dingue, on parle de plus de l’arrivée imminente de la prochaine PlayStation pour contrer la Xbox… tout cela en réalité pour la fin de cette année… Par contre, je n’ai encore vu passer aucune preview de jeux complètement dingue, ou même de jeux tout court prévus pour la nouvelle machine de Sony !

Alors, en 2020, j’affronte à nouveau le Nemesis ou je chevauche un Chocobo… et pourquoi pas les 2 ?

Lire la suite Lire la suite

Où sont les soldes ?

Où sont les soldes ?

Diable, c’est le dernier jour des soldes et je dois bien vous admettre que je n’ai cette fois rien trouvé, rien vu d’intéressant dans les rayons “Jeux-Vidéo”. Tant est-il que l’on puisse encore parlé de rayons ! Si la photo n’est pas de moi, les deux dernières fois que j’ai fait un saut chez Mediamarkt ou la FNAC de Liège, je me suis fait la réflexion que le rayon “PC” était devenus anecdotique, avec les Sims et tout ses add-ons, les séries de Call Of ou Farming Simulator. Il est claire que le joueur PC est devenu exclusivement dématérialisé…. Seul la Nintendo Switch conservant une approche sur support cartouche et souffrant d’un manque de place pour stocker les jeux dans la console reste bien présente dans les rayons.

Mais pour ma part, c’était des promotions sur la Playstation 4 que j’espérais. De toute manière, les magasins avaient déjà liquidé leur stock de jeux Nintendo 3DS et WiiU lors des soldes précédentes… Mais il m’aura bien fallu constaté que cette année que ce soit chez Mediamarkt, La Fnac, Carrefour, Broze ou même en ligne sur Dreamland.be, il n’y avait aucun bon plans ! Même les offres du Playstation Store n’ont pas réussi à me donner de quoi faire.

J’ai donc dû me tourner sur Amazon, pour “enfin” trouver Final Fantasy XII : Zodiac Age, la ré-édition de l’épisode sorti en 2007 sur Playstation 2 proposé l’été dernier et introuvable tant en magasin qu’en vente d’occasion. J’ai fini par le trouver pour 11€… me donnant l’envie d’ajouter dans mon panier le dernier Crash Team Racing vendu 10€ moins cher qu’en magasin.

Bref, ce n’est pas encore pour cette fois que je pourrais jouer à Resident Evil 2, Spyro, A plague tale, Secret of Mana, Wonderboy, Owl Boy,…

Avec de moins en moins de jeux physiques en magasin, il est certain qu’il y aura de moins en moins de bonnes affaires à faire : (

Crash Bandicoot refait le plein de Nitro

Crash Bandicoot refait le plein de Nitro

Je me rappelle des parties folles de CTR avec madame d’il y a 19 ans !! Je découvrais avec elle tout l’univers des jeux Sony : Spyro, Crash, Croc, Medievil… mais clairement les courses endiablées de l’univers de Crash Bandicoot étaient vraiment impressionnantes, fluides, colorées, funs, cooools.

CTR - Playstation (Sony - Naughty Dogs, 1999)
CTR – Playstation (Sony – Naughty Dogs, 1999)

Playstation et l’équipe de Naughty Dogs avaient réussi là où les magasines présentant Mario Kart 64 n’avaient jamais su me faire rêver pour un sous. Avec CTR, j’oubliais les après-midi chez mon ami Julien à attendre de pouvoir enfin jouer à Super Mario Kart sur sa Super Nintendo.

En ce début de millénaire, le succès de CTR allait faire fleurir de nombreux autres titres du genre à la ludothèque Playstation, jamais aussi géniaux, mais malgré tout amusants : Disney Magical Tour, Speed Freaks, Chocobo Racers ou encore Looney Tunes Racing… Etrangement, le passage à l’ère Playstation 2 et suivante ne laissera aucun prététendant sérieux aux Mario Kart Double Dash, Mario Kart Wii et Mario Kart 8.

Mario Kart 64 - Nintendo 64 (Nintendo, 1997)
Mario Kart 64 – Nintendo 64 (Nintendo, 1997)

A ce jour, j’ai eu l’occasion de faire le tour de Mario Kart 8 sur ma WiiU. Seul, à deux, entre ami, avec les enfants… et c’est donc avec grand enthousiasme que j’avais appris le remastering important mis en place par Activision. Un remastering qui esthétiquement serait du même niveau que la trilogie Crash Bandicoot sortie il y a 3 ans et celle de Spyro l’année dernière. L’idée de revivre quelques belles batailles sur la piste entre Crash et Crashette (oui en principe c’est Coco) pour les vacances était excitante !

Alors quid ?

Oh joie des jeux modernes
Oh joie des jeux modernes

Lire la suite Lire la suite

E3 2019, et jouer me semble être quelque chose de si lointain

E3 2019, et jouer me semble être quelque chose de si lointain

Comme chaque année, la E3 rassemblait outre atlantique les grands noms du jeu vidéo afin d’annoncer les grands projets à venir ! C’était l’occasion pour Microsoft d’annoncer la prochaine Xbox, Sony de confirmer qu’une PS5 serait également dans la course d’ici fin 2020, ainsi que Google de donner quelques éléments supplémentaires sur sa console Stradia et sa technologie cloud… dont le concept repose sur du jeu en streaming sur des titres dont le rendu sera fait sur des serveurs géants. Waouw, je me dis quand même que je me prends un sacré coup de vieux avec tout cela !

Jouer,… jouer à un jeu vidéo. Voilà quelques chose qui devient pour moi de plus en plus rare. Alors bien évidemment, je me laisse bien moins vite embarqué dans une envie débordante de me plonger corps et âme dans de longues épopées et c’est donc avec encore un peu plus de recul que je pointe du doigt ces quelques titres annoncés en marge ou lors du salon de la E3…

The Legend of Zelda : Link’s Awakening (Switch)

Je vous avoue que le seul jeu qui me fasse vraiment rêver, c’est l’incroyable, le magnifique remake de l’aventure de Link initialement sorti sur Game Boy. Ce remake tout mimi s’est offert une nouvelle bande annonce qui brosse encore un peu plus l’ensemble de l’univers du jeu. La bande son  orchestrale est magistrale et le rendez-vous est pris le 20 septembre pour la sortie du jeu. Ne disposant toujours pas de Nintendo Switch, je reste à espérer une édition bundle, puisqu’il devient de plus en plus probable que Nintendo sorte prochainement une Switch reliftée… D’ici là, j’aurais eu le temps de mettre un peu de sous dans la cagnotte !

Final Fantasy VII – Remake (PS4)

Final Fantast VII - Remake
Final Fantast VII – Remake

L’autre jeu marquant est l’officialisation de la date de sortie du remake de l’un des épisodes phare de la série Final Fantasy : FFVII, pour le mois de mars 2020. Je n’ai pour ma part jamais joué à cette épisode sorti initialement en 1998 sur la première Playstation, puisque c’était avec l’épisode VIII que madame et moi avons découvert la série. Là où de nombreuses versions HD d’épisodes de Final Fantasy sont sortis ces dernières années, ce remake reprend la trame de l’histoire tout en proposant des nouveaux graphismes entièrement en 3D, des modélisations modernes, un gameplay revisité et même plus que probablement un découpage en épisode tant le travail s’annonce titanesque pour les équipes de Squaresoft. Bien que considéré comme le meilleur épisode de Final Fantasy, j’ai toujours trouvé l’univers de Midgar fort sombre et je risque de lui faire les mêmes reproche que l’épisode XIII, mais quoi qu’il en soit, je serais tout de même très curieux d’en faire la découverte le moment venu !

Square Enix Ltd. a annoncé que FINAL FANTASY® VII REMAKE, la spectaculaire réinterprétation d’un des jeux les plus marquants de sa génération, sera disponible à partir du 3 Mars 2020 sur PlayStation®4. Retrouvez la toute nouvelle bande-annonce de FINAL FANTASY VII REMAKE, dévoilée lors du concert FINAL FANTASY VII – A Symphonic Reunion, (Une brève à lire sur Press-Start)

Lire la suite Lire la suite