Archives de
Catégorie : Jeux Vidéos

je suis fan de jeux vidéo.. essentiellement les bon vieux d’ailleurs !

Les Aventures de Moktar

Les Aventures de Moktar

C’est à mes yeux l’une des plus belles pièces de ma collection de vieux jeux vidéo !

“Les Aventures de Moktar” déboule sur les ordinateurs de l’époque Atari, Amiga et PC en 1991. Ce qui devait alors n’être qu’un jeu “publicitaire” vite fait pour surfer sur le succès du sketche “La Zoubida” de l’humoriste en vogue Lagaf chez nos amis français se retrouve au final comme l’un des meilleurs jeux de plateforme sur PC de cette génération.

Alors que résonne encore à la radio le 45 tours de Moktar qui chippe une mobilette pour emener danser sa douce Zoubida, le nouveau titre au Top 50 signé Lagaf, la petite équipe française de chez Titus glisse entre la récente sortie de The Blue Brothers et celle du future projet Prehistorik 2 une série d’amélioration à son moteur de jeu de plateforme multi-configuration pour donner naissance à ce nouveau projet.

Les Aventures de Moktar - PC (Titus, 1991)
Les Aventures de Moktar – PC (Titus, 1991)

Il faut rester conscient qu’à l’époque, et ce surtout sur les PCs, réaliser un jeu de plateforme proche des qualités des consoles Nintendo et SEGA est un véritable casse-tête. En effet, les PCs sont équipés de cartes graphiques aux performances très diverses, 2, 4, 16 ou 256 couleurs dans des résolutions diverses. On ne parlera même pas ici pas des processeurs différents ou de l’arrivée des cartes son. L’équipe de Titus joue donc sur des écrans fixes où l’image se déplace brutalement une fois arrivé proche de l’écran afin de donner une impression de scrolling. Cette cassure dans le gameplay s’adapte parfaitement à la construction des niveaux que doit parcourir notre cher Moktar non pas sur sa mobilette, mais en ramassant caisses, bouteilles, balles magiques, trempolings, skateboards et tapis-volant… Tout cela s’inspirant d’une série de mécaniques de jeu issues du précedent titre de l’équipe, The Blue Brothers, mais en améliorant le concept voire même en prenant plaisir à tester de nouvelles idées !

Les Aventures de Moktar propose même quelques combats contre de vilains boss !
Les Aventures de Moktar propose même quelques combats contre de vilains boss !

Visuellement, les décors sont variés… de la banlieue française aux villes ravagées de la guerre en passant les égouts de la ville, les catacombes, le tombeau du pyramide et se terminer bien évidemment à Marrakech. On a droit à une qualité d’image très proches des bons jeux 16 bits du genre avec des personnages drôles et bien animé !

A mes yeux, Moktar était un jeu incroyable. Les niveaux étaient assez difficiles avec de nombreux passages délicats. Trouver la sortie n’était néanmoins pas mon objectif principale. Il était bien plus cruciale de trouver où était caché le code secret qui permettrait le lendemain de reprendre l’aventure directement du dernier niveau découvert ! Et puis, très vite, le jeu réserve un nombre incroyable de passages secrets et de cachettes à bonus, un régal ! Historiquement, il me faudra attendre que mon ami Philippe me trouve une version tenant sur une grosse disquette 5’1/4, un format pas très répandu sur les nouveaux ordinateurs PCs de l’époque. Du haut de 14 ans, je n’imaginais même pas qu’un jeu pour ordinateur s’achète en magasin ! On s’échangeait des disquettes, comme on copiait nos musiques préférées sur des K7.

A l'époque, je n'imaginais même pas que l'on achète des jeux-vidéo au magasin !
A l’époque, je n’imaginais même pas que l’on achète des jeux-vidéo au magasin !

Si de nos jours, envisager un jeu vidéo sur une thématique aussi délicate qu’un sketche de ce genre créerait la polémique, il fut déjà à l’époque impossible de commercialiser Les Aventures de Moktar hors de la France. Au de là des frontières, le personnage, sous les traits de Lagaf n’aurait pas été compris. C’est pourquoi le titre se retrouve alors transposé en Titus The Fox, mettant en scène le petit renard, mascotte du studio français… une bonne idée depuis qu’un certain hérisson a lancé la tendance !

Tout ceci fait qu’à mes yeux, retrouver Les Aventures de Moktar dans son format commercialisé à l’époque est un jalon fort dans mon histoire du jeu-vidéo, comme j’avais déjà eu l’occasion de le raconter plus en détail encore il y a quelques années.

Lire la suite Lire la suite

Octobre est déjà là

Octobre est déjà là

Septembre et la rentrée sont déjà derrière nous. Une rentrée certes mouvementée, avec le masque sur le nez, mais qui nous donnait tout de même l’espoir de mieux… Un espoir qui aujourd’hui semble déjà s’évaporer, puisqu’à nouveau, la situation si l’on peut malgré tout la qualifier de “sous contrôles”, questionne suffisamment nos autorités que pour limiter un petit cran de plus ce que nous pouvons faire… Si hier encore, je blaguais de la bulle à 3 et de l’interdiction de chanter si l’on évite des amis, aujourd’hui, je dé-chante, puisqu’il faudra expliquer à Charly que les Classes de Neige qu’il attendait avec impatience sont finalement, déjà, annulées.

Rose à l'école - M3
Rose à l’école – M3

A l’école, malgré les mises en quarantaine, la vie s’est bien organisée. Les devoirs sont toujours ce point noir à gérer le soir mais il faut bien admettre que les activités extra-scolaire de toute la bande sont nombreuses ! Lundi, les grands vont à la Piscine. Mercredi cela se partage en Judo, Danse Hip Hop et Théâtre. Le jeudi, cours d’Anglais pour les filles. Le vendredi, Logopède et 2 heures de Gymnastique pour Juliette. Samedi, Gymnastique pour Charly et Juliette, Equitation pour Alice puis Louveteaux l’après-midi, avec un Charly maintenant fièrement devenu sizenier… et Dimanche éducation Canine. Cela fait beaucoup d’activités, ça leur change les idées évidemment…. Mais si tout s’arrête, comme l’année dernière ?

Au boulot, la Saison 4 des MOOCs de l’ULiège s’organise, sous contrôle des tests COVID#19 qui devraient nous aider à gérer les mises en quarantaine ciblées, si nécessaire. Pour l’heure les tournages s’enchainent, tant que l’on peut… avec une sortie hors norme au Fort de la Chartreuse pour quelques nouvelles capsules du MOOC “La Fabrique de l’Aide Internationale” du professeur Gautier Pirotte.

Jardin d'automne
Jardin d’automne

Dehors, il pleut et pleut encore… Déjà les belles soirées ensoleillées et les barbecues me semblent bien loin… Tout comme les soirées entre amis d’ailleurs ! Le jardin lui se pare de sa tenue d’automne avec les dernières floraisons de saison.

Lire la suite Lire la suite

The Last of Us 2, le jeu de l’été

The Last of Us 2, le jeu de l’été

Confinés, déconfinés, masqués… et au fond dans ma bulle. L’été 2020 n’a eu que bien peu de chose pour nous laisser nous évader de nos semaines de travail et de nos journées de parents ! Resto, ciné ou même shopping semble être des activités d’un autre temps, dès lors, je suis plutôt content d’avoir finalement craqué assez vite sur l’achat du dernier “gros titre” sorti sur la PlayStation 4 en juin dernier : The Last of Us – Part 2.

Ce n’était pourtant pas partie gagnée. Si je ne m’inquiète pas que le dernier jeu de Naughty Dog n’explose les ventes, pour ma part, bon nombre d’éléments n’en faisaient pas un achat vital. L’année 2020 avait vu pointer quelques grosses pointures en même temps. Resident Evil 3, The Last of Us – Part 2, Xenoblade Chronicle ou encore Final Fantasy VII Remake. C’est sur ce dernier que notre choix s’était porté en fin mars et c’est en général le genre de titre qui nous occupe pendant de très longs mois, années parfois même. Mais le confinement aidant, nous avons bouclé madame et moi la première partie de l’aventure avant même l’arrivée du déconfinement. J’imaginais alors embrayer sur le remaster HD de Xenoblade Chronicle sur la Nintendo Switch, un titre que je suis depuis sa sortie sur la Wii mais Amazon avait annulé ma commande.

Bref, un soir de juin, entre deux épisodes de Fear the Walking Dead, j’ai fini donc par commandé le second épisode de Last of Us… et aujourd’hui que les vacances se terminent, je suis particulièrement content de l’avoir fait !

Une balade à cheval dans un Seattle dévasté - The Last of US 2
Une balade à cheval dans un Seattle dévasté – The Last of us 2

Alors que ces dernières sont maintenant dernières nous, je garde en mémoire de très bons moments des soirées passées à jouer à ce nouvel épisode de The Last of Us sur ma PlayStation 4. Les débuts de notre relation étaient pourtant délicats. Sans avoir pu voir la fin du première épisode sorti il y a 7 ans sur la PlayStation 3, je craignais grandement d’être un peu perdu dans la trame de l’histoire principale et tout spécialement sur la conclusion de ce premier épisode. Ellie et Joël, les personnages principaux avaient-ils réussi à rejoindre les Lucioles pour tenter de sauver “le monde” du terrible virus ?

Cette suite se poursuivant sept années plus tard, dans un monde toujours post-apocalyptique, plus que probablement pas, mais pour entrer un peu plus dans tous ces détails, il me faudra faire quelques “spoilers” dans l’histoire. Cet article a pour but de vous parler de comment ce jeu s’est intégré dans la liste des jeux qui m’auront marqué. Si vous souhaitez vous laisser quelques surprises, revenez me lire d’ici quelques semaines ;)

The Last of Us PART II, loin de la ville
The Last of Us PART II, loin de la ville
4 millions de copies vendues en 3 jours seulement ! Un record décroché par The Last of Us : Part 2 - BeGames
4 millions de copies vendues en 3 jours seulement ! Un record décroché par The Last of Us : Part 2 – BeGames

Une sortie du tonnerre et des chiffres incroyables nous annonce Be-Games. Mwouaip… je l’avais commencé depuis seulement deux jours que je me disais… C’est très beau, mais je ne suis pas vraiment emballé par ma première heure de jeux. Trop de personnages … 3 différents en peu de temps dont un qui sort d’on ne sait où… On se croirait dans le casting d’une série teenage mature de Netflix en s’assurant qu’ils soient bien “représentatifs”, peu d’émotion dans le jeu tant de l’animation des acteurs que de leurs dialogues… Alors oui, techniquement, wouaw,… Ma PS4 pasPro a d’ailleurs soufflé pendant tout ce premier début d’aventure… ce qu’elle n’avait jamais fait jusqu’ici…. mais pour moi, ça manque cruellement d’un truc pour l’instant…

Lire la suite Lire la suite

L’héritage de Poudlard

L’héritage de Poudlard

Il y a deux ans, la toile s’enflammait. Une vidéo, très rapidement retirée, venait de révéler l’existence d’un nouveau projet, relativement ambitieux, autour de l’univers d’Harry Potter.

Il aura fallu attendre le nouveau showcase dédié à la Playstation 5 pour découvrir officiellement Hogward Legacy, un jeu d’aventure Action/RPG dans un monde ouvert qui vous transportera à la fin du XIX° siècle dans le château Poudlard, où vous, jeune sorcier ou jeunes sorcières débuterez votre grande aventure ! Il vous sera possible d’apprendre des potions, dompter des animaux magique, et lancer des sortilèges bien évidemment.

Le jeu développé par Avalanche ne manquera évidemment pas d’enthousiasmer les fans du jeune sorcier qui comme moi rêvent de vivre leur propre aventure dans le monde sorti de l’imaginaire de JK Rowling. L’aventure ne cantonnera d’ailleurs pas au Château de Poudlard, comme nous pouvons le découvrir dans ce premier teaser !

Moi personnellement tout cela m’emballe bien plus que la série de films issus des Animaux Fantastiques !

Nintendo, toujours les mêmes vieilles marmites…

Nintendo, toujours les mêmes vieilles marmites…

Et voilà, notre plombier préféré fête ses 35 ans, comme ma petite épouse d’ailleurs. Et à nouveau, je reste un peu déçu de l’audace de Nintendo pour marquer le coup. Ce n’était guère un secret, une compilation Super Mario 3D All Stars a été officialisée sur la Nintendo Switch… On y retrouvera Mario 64, Mario Sunshine et Mario Galaxy dans une version “optimisée”. Pas de remake, de relifting… Non, les épisodes initiaux respectivement de la Nintendo 64, GameCube et Wii. Oh enthousiasme.

Je vous avoue qu’il y a 20 ans, je n’ai pas tenu plus de 5 minutes à l’environnement 3D si pauvre de Mario 64 ! A tord, peut-être, il scellait définitivement un désintérêt total envers cette console… Mario Sunshine, je n’y ai pas touché. Là aussi, la sauce 3D d’un Mario et sa lance à incendie avait peu de chance de me donner envie d’acheter une Game Cube… Resident Evil, par contre… En revanche, Mario Galaxy était une petite pépite qui marquait un retour réussi de notre ami plombier sur la Wii, l’un des premiers jeux que j’ai acheté à l’époque sur cette console…

Mais tout ceci aurait été bien plus folichon si Nintendo avait au moins amélioré les graphismes des plus anciens de ces jeux, à l’image de Super Mario All Stars sur la Super Nintendo :)

Lire la suite Lire la suite