Archives de
Catégorie : Mon boulot

Spécialiste eMedia, photographe et vidéaste… 100% Multimédiatisé !

100% e-Media : convertir des fichiers DVD VOB en vidéo MP4

100% e-Media : convertir des fichiers DVD VOB en vidéo MP4

Le temps est à l’urgence pour transformer toute une série de cours et de contenus pédagogiques qui étaient donnés de manière traditionnelle en classe ou en amphi pour en faire des contenus numériques. S’il est un peu moins l’heure actuellement de réfléchir à la meilleure approche pour proposer un contenu multimédia pédagogique efficace, il peut être intéressant de ré-utiliser et adapter du matériel existant qui parfois est stocké sur des formats devenus moins fréquents, tels que par exemple les DVD Vidéo.

Le contenu de la structure d’un DVD Vidéo

Un DVD Vidéo contient une série de fichiers de données stockés dans un répertoire VIDEO_TS. Les données vidéos se trouvent dans des conteneurs .VOB, ceux-ci contenant donc des données vidéos et audio au format MPG2 et quelques autres metadatas supplémentaires. Le format DVD Vidéo datant des années 90, il implique de couper une même vidéo en plusieurs morceaux de manière automatisée, par fichier de +/- 1go. S’il suffit de renommer un fichier .VOB en .MPG pour l’exploiter, De nos jours, un nombre important de players vidéo et outils de montage ne gèrent plus nativement le format MPG2, car son utilisation implique la paiement d’exploitation d’un ancien brevet, comme pour l’exploitation du MP3 ou MP4 par ailleurs, réduction des couts !

Considérons ici que vous devez récupérer des données issus d’un DVD Vidéo personnelle dont vous disposez des droits. En effet, un grand nombre de DVD copyrighté dispose d’un protection qui rend les fichiers .VOB qu’il contient erroné. Il existe des solutions pour contourner ce problème, mais ce n’est pas le sujet du jour.

Lire la suite Lire la suite

On tente de réparer le stick analogique de la WiiU

On tente de réparer le stick analogique de la WiiU

Début d’année, j’ai bien dû constater que le stick analogique gauche de la GamePad de la WiiU, (à savoir la manette/tablette principale de la console), était défectueux. “Mon Minecraft bug”, me répétait Charly et de fait, le jeu a ne pas répondre aux injonctions, tirer dans une direction automatiquement voire faire deux mouvement en même temps. Crémilliard, après plusieurs tests sur Mario Kart et Legend of Zelda, je devais bien me rendre à l’évidence que les nombreuses chutes du GamePad avaient fini par l’abimer.

Ce n’est pas comme si je ne leurs demandais pas de faire attention, mais quand plusieurs copains rejoignent les 4 miens, cela devient vite une bande d’excités qui oublient de faire attention à la console. Et pardi, la WiiU aura bien servi pour mes enfants, mais ce sera aussi dans le future une console peu fréquente. J’ai donc d’autant plus l’intention de pouvoir la ressortir dans 20 ans !

Remplacement du stick analogique du Wii U GamePad Nintendo
Remplacement du stick analogique du Wii U GamePad Nintendo

Après de rapides recherches, j’ai trouvé un tutoriel très précis proposé par iFixit expliquant les étapes à suivre, méticuleusement pour remplacer le contrôleur analogique. J’ai donc commandé sur Amazon, un kit de remplacement chinois, car bien évidemment, Nintendo ne propose pas ce genre de composant de manière officiel.

Bref, tant qu’à être confiné, même si le soleil brille et que tous les voisins semblent avoir décidé de tailler la haies de leur jardin, moi je me dis que c’est le moment parfait de tenter cette réparation !

Après avoir suivi à la lettre et méticuleusement les instructions, j’ai pu sans trop de difficulté remplacé l’ancien contrôleur, mais malheureusement, ce dernier ne fonctionne pas correctement, gauche et droite étant sans action. Wééé.

Lire la suite Lire la suite

C’est parti jusqu’au 5 avril

C’est parti jusqu’au 5 avril

Voilà, hier soir notre première ministre, Sophie Wilmès, (maintenant tout le monde la connait), a renforcé le confinement. On reste chez soi jusqu’au 5 avril. On ne va pas rentrer dans les détails, ce n’est pour l’heure pas un souvenir utile, mais tout de même. On sent que nous ne sommes plus libre, et même si je me sens rassuré à l’idée de rester chez moi, plutôt qu’exposé. C’est un moment qui donne l’impression d’être dans une fiction.

On a tenté d’avoir tout ce dont nous avons besoin, sans pour autant sortir avec 160 rouleaux de papier-toilette, comme le gars croisé au magasin. Pour autant, avec 4 jeunes enfants, fruits, légumes, pains ne seraient pas suffisant. Je n’ai pas réussi à faire quelques achats nécessaires chez Brico, déjà passé en mode “chacun son tour”.

Bref, en ce 5° jour, on s’organise. On met en place des règles pour le travail des enfants, comme du mien. Ce n’est pas simple, tous les 4 nous épuisent déjà à vouloir tout, faire tout…. En vacances, on bouge, on se promène, et on ne doit pas jongler sur plein de missions en même temps. Déjà devoir jongler entre les vidéoconférence sur plusieurs logiciels différents n’aident pas. Cela prendre encore quelques jours pour être sur une direction précise. Je me suis fait un peu d’ordre dans mon bureau pour y travailler avec plusieurs ordinateurs en même temps plutôt que dans le salon sur mon espace du soir…

Télétravaille, devoir, occupation des troupes… les journées sont en réalité assez fatigantes !

J5 - COVID-19

 

Homeworking

Homeworking

4° jour de “confinement”,… peut-on vraiment appeler cela déjà ainsi, alors que nos voisins sont déjà dans une situation plus restrictives. Il n’empêche que les magasins du Delhaize au Broze sont bondés de monde, alors que l’on demande de rester chez soi. Bon, ceci dit, moi aussi, je suis tenté de m’y rendre pour aller chercher des trucs que je crains ne pas trouver prochainement,… du pellet tant pour moi que pour les animaux, des légumes, des pommes de terre… Évidemment avec 4 enfants, on a beau avoir des réserves, elles s’épuisent très vite ! Et puis, maintenant que j’ai les instructions pour que les enfants travaille à la maison… je risque de tomber à cours d’encre et de papier pour imprimer tous leurs travaux ! Encore heureux d’ailleurs que j’ai récemment acheté une imprimante !!

Bref, à la maison, l’organisation n’est pas facile. Moi j’ai du travail, je trouve important de prendre les mesures de confinements, mais l’environnement est bruyant, et surtout je sens la grande différence de puissance entre le Mac Book Pro et les Station iMac Pro surboostée. La connexion internet pour pousser des vidéos est également bien en retrait à la maison… Heureusement, il fait beau, on a le jardin, et voir le printemps permet quelques minutes d’oublier un peu que ce matin, des véhicules militaires commençaient à se déployer. Que nous annoncera-t-on ce soir. J’ai déjà bien du mal à faire le tri entre les symptômes du Coronavirus et ceux de la crise de stress.

Le choix de l’école secondaire, en attendant la lettre de Poudlard.

Le choix de l’école secondaire, en attendant la lettre de Poudlard.

Le choix de l’école secondaire du premier de la fratrie. Je sens que cela va s’annoncer comme une sacrée partie de plaisir... Et vous votre choix est fait ?Bon évidemment, chez les sorciers, tout semble plus simple. Il suffit d’attendre le hibou qui vous déposera la lettre d’invitation à l’école de Poudlard. Le Choixpeau magique s’occupera de vous trouver la bonne maison ! Aux parents de faire les achats de matériel dans le Chemin de Traverse et d’être à l’heure sur le quai 9 3/4. Mais pour nous Moldus, les choses sont un peu plus compliquées… ou pas ?

Si mon grand rentrait à l’école secondaire en septembre prochain, j’aurais dû avoir rentré mon document officiel complété dans l’école de mon choix avant aujourd’hui, vendredi 6 mars. Et je vous avoue que fort heureusement, il ne rentre pas en septembre prochain, mais en 2021 ! Néanmoins, j’ai déjà pu me plonger dans toutes les inquiétudes que nous, parents, pouvons avoir dans ce qui sera peut-être le dernier grand choix que nous poserons concernant l’avenir de nos enfants.

Le collège Saint Roch, un petit air de Poudlard....
Le collège Saint Roch, un petit air de Poudlard….

Depuis de longues années déjà, la Belgique a mis en place un “décret inscription” qui doit favoriser les chances de chaque famille d’accéder à l’école de son choix. Il est vrai que je me souviens qu’il y a plus de 10 ans, mon ami Jeff avait fait la queue toute la nuit pour obtenir une place dans une école très courtisée de la ville de Liège. Avec le nouveau décret, chacun doit maintenant rentrer le dossier d’inscription dans l’école de son premier choix, cette année avant le 6 mars. S’il n’y a pas plus d’inscrit que de places disponibles, alors Bingo, on vous informe rapidement que votre enfant est inscrit à l’école ! Sinon, c’est à l’indice composite et les algorithmes  de déterminer l’inscription ou la mise en file d’attente. On choisira alors d’attendre au moins jusqu’au début des vacances, ou d’opter l’école placée en second choix sur le document, si celle-ci dispose de place.

Nouveau décret inscription ?

Et demain ? - Le Ligueur
Et demain ? – Le Ligueur

Lors des dernières élections, la Région Wallonne avait annoncé en finir du système actuel. Mais qu’aurons-nous à la place en 2021 ? Plus que probablement une version un peu remaniée des algorithmes actuels plutôt qu’un changement complet. Faudra-t-il encore que celui-ci soit réellement prêt pour 2021 ! Il est donc plus que probable que les indices composites actuels soient toujours de mise : l’école de préférence, fratrie déjà présente dans l’école, partenariat pédagogique avec l’école primaire, distance entre le domicile et l’école (primaire et secondaire), poursuite d’un programme d’immersion…

Tout ceci crée évidemment du stress pour les parents et l’enfant qui va déjà voir chambouler toutes ses habitudes, d’autant qu’il n’y a pas que sur Bruxelles que parfois, le choix espéré n’est pas retenu. Je suis donc plutôt content de nous être mis, avec notre fiston à aller visiter des écoles, s’informer et s’imaginer comment sera fait demain !

Le Pacte d’excellence grave dans le marbre l’apprentissage du numérique (et par le numérique) à l’école. Le codage y trouvera aussi sa place parmi les nouvelles compétences à acquérir. “Il est essentiel que progressivement l’enseignement adapte ses pratiques et ne rate pas le tournant du numérique”, nous dit la ministre de l’Enseignement, Caroline Désir.  (Un article à lire dans l’écho)

Faire le bon choix

Je me souviens que de mon temps, au début des années 90, le choix avait été très simple. J’habitais à 10 minutes à pied de mon école primaire et l’Athénée de l’Air Pur de Seraing était à 10 minutes à pied également. La majorité de mes camarades de classe allait également se rendre dans cette école qui avait par ailleurs excellente réputation. Pourquoi diable envisager d’aller prendre le bus pour me rendre dans une autre école ?

Ici, nous habitons dans un petit endroit un peu isolé ou aucun transport en commun ne passe. Le choix de l’école est d’autant plus important qu’il faudra alors continuer à conduire les filles à l’école primaire en même temps pendant encore 6 années. La distance et complexité du trajet seront donc des éléments primordiaux du choix de l’école. J’ai bien du mal à m’imaginer déposer mon garçon à la gare tous les matins pour qu’il prenne le train jusqu’à la grande ville de Liège pour se rendre à l’école…

La taille de l’école est pour moi également un élément important. L’Air Pur où j’ai fait mes études accueille maintenant près de 2000 élèves, là où il y en avait probablement moins de 1000 à mon époque. Je préférerais une école plus modeste, ou mes enfants ne seront pas un numéro. C’est un élément particulièrement subjectif, j’en conviens, certains d’ailleurs préféreront une grosse école où son enfant sera mieux préparé au vrai monde !

Les parents peuvent aussi éduquer aux jeux vidéo, ce qu'il nous manque, ce sont les outils bien comprendre le jeu vidéo et sa culture
Les parents peuvent aussi éduquer aux jeux vidéo, ce qu’il nous manque, ce sont les outils bien comprendre le jeu vidéo et sa culture

J’en parlais plus haut, le choix de l’école secondaire est peut-être le dernier choix que nous portons concernant l’avenir de notre enfant. J’aimerais donc pouvoir lui proposer la meilleure école, celle qui pourra lui ouvrir les portes aux meilleures études supérieures ! Il n’aura pourtant qu’une peu moins de 12 ans au moment de ce choix, impossible de savoir s’il sera architecte, ingénieur informaticien, imprimeur 3D, instituteur ou l’un de ces métiers qui n’existent pas encore. Néanmoins certaines écoles préparent mieux que d’autres à des études demandant des compétences très poussées en mathématiques ou chimies… Même si d’ici là, l’Université de Liège aura mis en place un package complet de MOOCs socles afin de se préparer à ces matières de manière autonome.

L'école numérique, un autre dossier intéressant lu dans le Ligueur
L’école numérique, un autre dossier intéressant lu dans le Ligueur

Enfin, j’ai envie de lui trouver une école où il rencontrera des enseignants motivés, qui lui donneront de pouvoir apprendre de manière innovante, avec le numérique comme le fait Laurent Di Pasquale à l’Air Pur ou Gaël Gilson à l’Athénée de Chênée, mais également un apprentissage où il pourra créer, expérimenter, découvrir…

“Les parents peuvent aussi éduquer aux jeux vidéo, ce qu’il nous manque, ce sont les outils bien comprendre le jeu vidéo et sa culture”. Travailler le français en jouant à Tower Assault en classe, une belle manière d’utiliser le jeu vidéo comme outil pédagogique, non ? Cette petite vidéo est en lien avec l’article que je suis justement en train de lire à la maison dans Le Ligueur des parents – Ligue des familles dont la thématique est actuellement “L’école numérique”.

Les écoles font leur show !

Lire la suite Lire la suite