Archives de
Étiquette : Youtube

C’était un 12 juillet

C’était un 12 juillet

Hier était un 12° juillet. Il y a 10 ans nous nous marions, il y en a 18 nous nous rencontrions… Si parfois, je me peux me poser devant cette petite carte que tu apprécies tant et ne pas trouver les mots justes, il me suffit parfois de deux notes de musiques pour qu’en moi résonne ce “JE T’AIME” plein de force.

Mardi fin journée, je ramenais dans la voiture l’aboutissement d’un un peu trop longue errance autour de ma prochaine bande son au nom de code “Méthode Aspirine” lorsque résonne alors ces deux notes… Je me vois alors entre le chanteur d’Indochine et Calogero sur cette musique se jouant de la Scenemusic, d’Aphex Twin et Van Halen et toute une série de textes me viennent à l’esprit. Oui, va dont faire quelques courses que je mette tout cela sur papier.

Mais que faire, nous sommes déjà le 11 juillet, notre anniversaire c’est demain. Comment diable pourrais-je te chanter cette chanson comme j’avais pu le faire par le passé. Je n’ai plus de micro, plus de studio, plus de supers effets et de banc de montage… A moins qu’isoler dans ma voiture jonglant entre mon Smartphone et l’iPad ?? Ce n’est pas très pro, mais on pourrait tout de même essayer ?

Lire la suite Lire la suite

#SaveYourInternet, R.I.P. Nectarine.

#SaveYourInternet, R.I.P. Nectarine.

Il se dit que l’Internet que nous connaissons s’apprête à disparaitre. Les Etats-Unis ont voté une loi brisant la “neutralité du net”. En gros de l’autre coté de l’Atlantique, les opérateurs pourrons décider de proposer des offres favorisant certains services… Rendant par exemple la vitesse d’accès à des sites autres que Youtube ou Netflix plus faible, mais peut-être aussi à terme limitant grandement l’accès à des sites ou services moins populaires. Si, dit-on il est peu probable que ce genre de chose arrive en Europe ou la neutralité du net serait “bien protégée”, on pourrait tout de même se poser certaines questions.

Si, en décembre dernier, nous vous expliquions qu’une disparition de la neutralité du Net américain aurait inévitablement des conséquences sur notre manière d’envisager la navigation Internet en Europe, rappelons que notre neutralité à nous (et particulièrement en France) est protégée plus solidement que jamais depuis un décret européen signé au printemps 2016. Si la marge de manœuvre accordée à Comcast & Co outre-Altantique peut donner faim à des opérateurs comme Orange, pour le moment, difficile d’imaginer comment les FAI continentaux pourraient retourner l’Union européenne, même en déployant une intense campagne de lobbying. Rien à craindre (ou presque, touchons du bois) de ce côté-là, donc. (A lire dans cette article : http://www.konbini.com/fr/tendances-2/etats-unis-neutralite-net-etiente-fcc-ajit-pai/)

En effet, nous utilisons de nombreux services hébergés aux Etats-Unis, qu’en sera-t-il de l’accès aux concurrents de Youtube, Spotify ou Netflix ? Comment pourront survivre des Bandcamp, Vimeo et autres Jamendo… ou tout simplement, l’accès à un autre type d’informations que ce que Google ou Facebook nous imposent restera-t-il envisageable ?

Puis voilà qu’arrive un petite info surprise que me relaie mon frère Pype, l’Article 13 que s’apprête à signer la Communauté Européenne…. Sauvons donc Internet !

Save Internet
Save Internet

Dans le projet législatif, l’article 13 fait débat et une campagne de mobilisationexige son retrait. Il stipule que les plateformes en ligne doivent «prendre des mesures pour assurer le fonctionnement des accords conclus avec les titulaires de droits pour l’utilisation de leurs œuvres». Les plus sceptiques craignent un filtrage automatisé de l’ensemble des publications, réduisant de fait la liberté d’expression. «Si l’article 13 de la directive sur le droit d’auteur devait être adopté, il imposerait une censure généralisée de tout le contenu que vous partagez en ligne», alerte le site Save your Internet, à l’origine de la campagne. En octobre, 57 organisations de défense des droits numériques dont l’Electronic Frontier Foundation ont signé une lettre ouverte aux représentants de l’Union européenne pour rejeter l’article incriminé. Les internautes sont appelés à interpeller les députés européens avant le vote. (A lire : dans le Figaro)

Si l’on creuse donc un peu cet article controversé, on peut donc comprendre que tout site offrant la possibilité d’uploader un média se devra d’être soumis d’être interfacé à un système de vérification des droits d’auteurs. Si bien évidemment, des géants à la Youtube et Facebook sont déjà près à cette adaptation, quand sera-t-il des petits… les Vimeo, Bandcamp, Jamendo ou Soundcloud pour revenir vers des outils que j’utilise régulièrement… Ils devront soit disparaitre, soit passer dans un format couteux, mais quoi qu’il arrive voilà qui rendra à nouveau compliquer la diffusion à large échelle de production artistique sur la toile…

Quid des faux positifs, des abus de droits d’auteurs… le quidam derrière son ordinateur se retrouvera impuissant face à l’AI qui aura pris le contrôle de notre monde. Et qu’en sera-t-il des logiciels libres, des bouts de code… Notre vision de l’Internet risque de bien changer….

C’est dans cet état d’esprit de vision peu enthousiasme de la création artistique et du monde de l’Internet que j’ai appris la nouvelle ce Weekend :  l’administration de Nectarine, la Radio Demoscène à laquelle j’ai régulièrement participé ces 18 dernières années, avait pris la décision de “bannir” un nombre important des mes œuvres.  C’est qu’il est vrai, avec près de 1500 compositions, dont près de 300 sur Nectarine… La situation avait déjà été compliquée par le passé au point de m’être souvent éloigné de ce petit monde que j’appréciais pourtant et avec lequel j’avais aimé partager mes créations, mais là… la blessure était plus forte… Après avoir quelques temps de réfléxion, je me suis dit que je ne pouvais pas laissé là non plus l’humanité décider du sort de ce que j’ai créé !

Lire la suite Lire la suite

15 ans de métier

15 ans de métier

Cet été, je fête donc mes 15 ans de travail à l’ULg devenue ULiège il y a quelques semaines ! C’était le 1° aout 2002 que j’entrais dans le service du professeur Dieudonné Leclercq, à quelques jours du grand déménagement vers le bunker du B9. L’une de mes tâches toucherait notamment à la vidéo numérique… Que de chemin parcouru depuis lors !

Pensez donc, en dehors de l’université la plupart des internautes belges utilisaient encore une connexion “modem”, Il était encore impensable de prévoir l’arrivée de services tels que Youtube ou Skype ! Je disposais donc d’un caméscope SONY Mini-DV auquel j’allais rapidement adjoindre un micro un peu plus professionnel ! Les vidéos étaient ensuite récupérées via une carte PCI Pinnacle DV-500 dans Adobe Première 6 sur mon ordinateur dernier cri, un AMD à coeur unique cadencé à 1800mhz acheté chez Ordi.com !

De cette approche artisanale alliant technologie et pédagogie, de nombreux projets ont vu le jour jusqu’à la mise en place de manière plus ambitieuse de notre studio de production vidéo il y a trois ans, mais entre ces deux extrêmes j’ai vécu la création du portail eAgora, les vidéo-conférences Formasup avec la Lituanie, le début du streaming de la CUP avec la faculté de droit et la logistique technique du colloque ADME… et bien sur le lancement du projet MOOC qui nous anime depuis l’année dernière !

15 années de métier se fut aussi des rencontres enrichissantes avec des collègues et amis ! Certains aillant parfois pris d’autres routes.

Je reste en tout cas enthousiaste et curieux de savoir ce que l’avenir me réserve en la matière !

Lire la suite Lire la suite

Charly & The Angels – La maman de mon coeur

Charly & The Angels – La maman de mon coeur

C’était il y a 3 semaines, passe alors dans la voiture un morceau d’électro énergique de TheFatRat, un DJ américain un peu fou. Dans son titre Windfall, se glisse une petite mélodie qui vous tournicote très vite en tête et je repère très vite dans mon rétro que les 4 monstres à l’arrière gigotent comme des so-sots… en quelques minutes me viennent un “Je t’aimerais encore, toujours un peu plus fort, tu es la maman, la maman de mon coeur”… Et oui, c’est bientôt la fête des mamans, voilà un bout de temps que Charly me dit qu’il voudrait bien enregistrer de la musique avec moi ! Et si ???

Et si, je me tentais à refaire un peu de musique, et si l’on tentait un projet secret avec les enfants pour faire une surprise à maman ? Quelques minutes plus tard, j’avais les 4 strophes du refrain et je savais qu’avec un petit brainstorm avec les enfants, plus que probablement inspiré du livre “Maman merveille” que nous apprécions beaucoup, nous aurions une belle chanson à chanter… De quoi visier le TOP 50 ou les Youtubes d’or non ?

Oui, mais… cela fait un sacré bout de temps que je n’ai plus produit de musiques autres que des bilbeep pour Commodore et Amiga ! 1° mission réussir à recoder la mélodie de TheFatRat dans Renoise avec les “sons” dont je dispose (Adventus et Plogue Chiptunes en gros….) Le temps m’est compté mais le plus dire était encore à faire… faire chanter les enfants !

Oui, parcque bon, faire chanter 3 enfants de 8 et 5 ans, c’est encore autre chose que de faire chanter Jean-Pascal, d’autant que la mélodie est énergique et laisse peu de temps de respiration… Assez vite, les sessions de chants “en cachette” se montrent trop compliquée à gérer et après une soirée à bidouiller dans Reaper pour synchroniser au mieux les voix… j’étais prêt à jeter l’éponge… J’avais mis la barre trop haut !

Bref, Samedi, il me reste 1 journée pour faire quelques chose de mon projet. Je dois faire abstraction du mode <music> et du mode <production vidéo> et uniquement me mettre en mode <papa> Pas facile, on va filmer les enfants, créant des scènettes autour des paroles de la chanson. Et tant pis si ce n’est pas tout à fait juste, tant pis si ce n’est pas tout à fait le même tempo, tant pis si le lapping c’est pas parfait, tant pis s’il faut combler les plans de coupe que je n’ai pas pu faire ! Maman sera heureuse et l’on pourra encore voir et revoir cette vidéo quand les marmots seront ados !

3x 2h de tournage où j’ai pu un peu faire intervenir Rose, bien que les enfants voulaient absolument aller jouer chez leur copine Liloo… plus qu’à faire “en cachette” tout le montage le soir pendant que madame n’est pas là et prépare la communion de son fieul ! Je refermais l’ordinateur qu’elle rentrait, ouf, tout juste… malgré les petites erreurs techniques… On y est arrivé !

Merci à Claude-Melissa, Spaneo, Jo et Pype et la communauté Renoise pour leur soutient dans ce projet ; )

 

Cyborg Jeff – Storytelling, mon nouvel album !

Cyborg Jeff – Storytelling, mon nouvel album !

J’avoue, voilà un sacré moment qu’il n’y a plus eu d’album de Cyborg Jeff, car il faut bien l’avouer, ma vie est remplie de tellement de choses depuis plusieurs années que j’ai souvent mis mes compositions de coté. Néanmoins, voilà que je vous invite aujourd’hui à découvrir un nouveau mini-album : Storytelling, un EP comme on dit dans le jargon de la musique dématérialisée.

Tout a commencé il y a près de 6 ans. Alors que je cherchais l’inspiration pour un nouveau projet pour le groupe Demoscene, CTRL+ALT+TEST, Zavie me propose de réaliser un rapide projet à présenter à la Revision 2011, grosse démoparty en Allemagne. Ce projet dans la catégorie 4k (pour 4 kilobytes) implique dès lors de composer une musique avec un outil qui créera un fichier extrêmement léger joué à la volé par l’ordinateur… Je découvre alors le plugin 4Klang et une panoplie de sons hyper-minimalistes dont je vais tomber amoureux ! Naitra alors Love Potion Level 4, bande son de la démo D-Four.

L’occasion ne se représentera pas de travailler à d’autres Demo dans cette catégorie, mais après la sortie de l’album Super CJ Land fin 2013, alors que j’ai grandement réduit mon équipement musicale, la ré-installation rapided’un Open Modplug Tracker lié à 4Klang me permet en quelques heures de trouver l’inspiration à nouveaux pour un petit projet. Alors que je prépare les capsules vidéos de la journée IFRES 2014, je chipote sur la pause de midi pour en arriver à A tweet for Godo (petit clin d’oeil à la pièce de théâtre En Attendant Godo que mon frère avait dû lire étant gamin) que j’utiliserais comme jingle de mes productions de vidéo pédagogiques.

Au printemps 2015, notre vie de famille se bouscule un peu ! L’arrivée d’un petit ou d’une petite 4° s’annonce et bien des choses se bousculent dans ma tête… et c’est dans ces moments que la musique me permet d’extérioriser, mes peurs, mes bonheurs, mes angoisses, ma fierté… Sera la naissance de Crossroad in my life – Y dans un style Electro assez proche de Love Potion Level 4, avec un basse un peu plus lourde qui me rappelle les années New Beat et quelques notes qui aurait pu être sans le vouloir inspirées de 2L d’Alkama. Assez fier de cette composition, je la trouve aussi parfaite comme bande son jingle pour la nouvelle saison de production vidéo de l’équipe eCampus – IFRES.

Lire la suite Lire la suite