Jean-Michel Jarre ou pas ?

Jean-Michel Jarre ou pas ?

Tiens, j’en avais parlé l’année dernière, je m’étais dit que je n’avais qu’assez peu connu les grandes musiques de Synthétiseur durant ma jeunesse alors que j’aurais été complètement fasciné par les nombreux synthés de Jean-Michel Jarre et Vangelis dans les années 80. J’avais trouvé cet été quelques 45tours d’Equinoxe et Oxygène et je m’étais même étonné que ceux-ci datait des années 70 ! En écoutant ces premières versions, j’étais très étonné de la différence de sonorité entre celles-ci et les musiques présentes dans ma super compilation “Mega Synthétiseur”, une compilation de 4 CDs sorties chez Arcade en 1996 que j’écoutais régulièrement avec mon ami Didier lorsque nous étudions à Louvain-La-Neuve.

Rien ne pouvait me faire penser qu'il ne s'agissait pas de version originale !
Rien ne pouvait me faire penser qu’il ne s’agissait pas de version originale !

Il y a bonne raison à cela, même si cela n’est absolument pas présenté comme tel sur la compilation d’Arcade, les 100 grands titres présents sur les CDs ne sont pas les versions originales, mais des ré-adaptation de Ed Starink, un producteur compositeur néerlandais qui est aujourd’hui mentionné sur beaucoup de compilations distribuée par le label Arcade. Et c’est au fond, le soucis de toutes les compilations de Synthé que j’ai pu acheter dans les années 90 !

Jean-Michel Jarre - Rendez-vous initialement sorti en 1987 mais ici en remaster 96khz - 24bits de 1997
Jean-Michel Jarre – Rendez-vous initialement sorti en 1987 mais ici en remaster 96khz – 24bits de 1997

Je me suis donc lancé dans la recherche d’albums officiels de Jean-Michel Jarre et mon premier achat me laisse perplexe. L’album “Best of” Images que j’ai trouvé, initialement sorti en 1987 est en réalité une version remasterisée en 24bits 96khz en 1997. Les sonorités electroniques y sont trop “pures”, moins analogiques que ce que j’ai pu entendre sur les vieux 45 tours et qui m’avaient touché.

3 autres albums ont ensuite rejoints ma collection : Rendez-vous (1986) : un hommage aux 7 astronautes de la navette spatiale Challenger, En attendant Cousteau (1990) et Chronologie (1993) : inspiré du livre retraçant l’histoire de Stephen Hawking.

Le plus ancien, Rendez-vous offre clairement des sonorités plus “année 80”. J’apprécie tout particulièrement les crédits apportés aux synthétiseurs utilisés : ARP 2600, Fairlight, DX 100, Prophet, … Un bon nombre sont d’ailleurs à nouveau présents dans les deux autres albums, mais on sent déjà une style plus “moderne” à l’album Chronologie datant de 1993 avec l’ajout de quelques “samples. Il me faudra maintenant partir à la recherche des premiers albums : Equinoxe, Chants Magnétiques et Oxygène !

Des crédits précis sur l'album Rendez-vous de Jean-Michel Jarre
Des crédits précis sur l’album Rendez-vous de Jean-Michel Jarre

Pour rester dans l’ambiance, voilà que j’ai à nouveau en tête l’idée qui me trotte d’acheter un bon clavier maître pour piloter d’une part des instruments virtuels mais surtout pour piloter l’excellent Synth One depuis mon iPad Pro. Deux modèles me font de l’oeil, l’excellent Arturia Keylab 37, valeur sure ou l’IK Multimédia iRig i/o en 25 ou 49 touches. Ce dernier étant complètement pensé pour être directement connecté à l’iPad et propose même en bundle une série de son pouvant être importé tant sur ordinateur que sur l’iPad !

L’Arteria et ses 37 touches (soit 3 octaves) est évidemment un bon compromis entre “taille et créativité”. Le 25 touches est évidemment très compact tout en restant de qualité. 30 cm à peine pour deux octaves alors que les modèles 49 touches grimpes tout de même à près de 70 cm. Quel dilemme !

 

Gardena r70Li : La lumière rouge clignote, comment réparer ?

Gardena r70Li : La lumière rouge clignote, comment réparer ?

Bientôt 7 ans de loyaux services pour Wall-E, mon robot tondeuse Gardena r70li. Vous l’aurez déjà lu, grâce à lui, plus de pelouse à tendre, mais une belle manière d’apprendre à me débrouiller pour quelques petites réparations. Je vous ai livré comment le mettre à jour, comment débloquer le mode caché, j’ai remplacé ses lames, sa batterie et l’année dernière j’ai dû passé par la case “achat d’une nouvelle alimentation, l’alimentation d’origine n’étant plus étanche.

Cette année, Wall-E reprenant le service, manquait souvent son retour sur base et fonçait régulièrement dedans. Au bout de deux semaines, c’est un signal rouge clignotant qui est apparu, tiens, je n’avais encore eu ce message !

Lumière rouge fixe : Carte de la station de charge défectueuse - envoyez la station de charge
pour réparation

Lumière rouge clignotante : Antenne de la station de charge défectueuse - retirez la station 
de charge de l'alimentation secteur pendant 10 minutes, réinsérez-la. Si le voyant clignote 
toujours en rouge, envoyez la station de charge pour réparation 

Lumière jaune clignotante : Câble guide interrompu/endommagé, la tondeuse s'arrête dans 
la zone de travail et affiche « Batterie vide ». Vérifiez le câble guide, remplacez-le 
si nécessaire 

Lumière bleue fixe : résistance accrue dans le câble périphérique ; en cas de mouvement, 
aucune action n'est requise. Si la tondeuse affiche le message d'erreur « Pas de 
signal boucle » réparez ou remplacez le câble périphérique 

Lumière bleue clignotante : Câble périphérique interrompu - effectuez le test conformément 
aux instructions d'utilisation pour détecter les interruptions/coupures dans le câble 
de boucle. 

Lumière verte clignotante : Mode ECO, la tondeuse reste immobile dans la zone de travail 
avec le message d'erreur « Aucun signal boucle. Mode ECO ». - Placez la tondeuse dans 
la station de charge, appuyez sur le bouton Démarrer et fermez le capot de l'écran, 
attendez 2 minutes, appuyez sur le bouton Stop, sortez la tondeuse de la station 
de charge, appuyez sur le bouton Démarrer et fermez le capot de l'écran. 

Lumière verte fixe : tout est OK

Le diagnostique étant donc assez cohérent, un problème autour de l’antenne de la base, soit ce qui permet au Robot de comprendre qu’il approche de sa maison. S’il tond, il doit s’en éloigner, s’il est en mode “come back home”, il doit à son approche effectuer un demi/tour pour se mettre en charge. Ce qu’il n’était plus en mesure de faire depuis quelques jours déjà. Le manuel recommande de renvoyer celle-ci en réparation, mais je commence à prendre confiance dans la recherche de solution par moi même avec ma tondeuse Gardena. Sur l’un des forums pour moutons, on nous explique que l’antenne est en réalité un câble qui fait le tour de la base et qu’il faut donc remplacer celui-ci ou au moins vérifier s’il n’est pas abimé.

En démontant ma base, la première surprise fut d’y découvrir un nid de fourmis en pleine éclosion ! Un gros nettoyage s’imposait déjà avant de pouvoir démonter la base, et tant qu’à faire un peu d’eau bouillante avec du vinaigre devrait déjà un peu envoyer promener les fourmis ailleurs dans le jardin ! Sur ce modèle Gardena, le câble antenne est apparent et donc à même le sol et on peut le constater très vite, il a mal vieilli. Après un démontage complet et vérification des connexions, j’ai donc plutôt l’impression que celui-ci n’est plus étanches, d’autant que sol de cette partie du jardin est particulièrement humide.

gardenar70li cableantenne
Réparation du câble antenne de la base du Gardena r70li

J’ai donc remplacé le câble par du fil de guide, un peu plus épais et utiliser deux raccords prescrits pour être enfouis dans le sol pour faire la jonction au reste du câblage d’origine puisque je n’ai pas d’outil pour les fixer directement sur la fiche de la carte mère. Un petit test et “Bingo” , la LED est à nouveau verte ! Wall-E est près à reprendre du service…

Cyborg Jeff – Can’t Go Out

Cyborg Jeff – Can’t Go Out

Ok, 3° vague, confiné… once again. A
Rien ne va plus, on en peut plus… il faut tenir… tenir. Pour tenir, il faut du son…

Bon, je vous avoue que les dernières semaines ont été difficiles. Entre la quarantaine puis le reconfinement… trop de stress, trop de stress.

Voilà des semaines que j’aurais voulu faire un truc pour la Revision 2021, la démo party “online”… j’étais trop court, pas bien et là… poum tout est sorti !

Je me suis dans un premier concentré à n’utiliser cette fois que le plugin VSTi 4KLang piloté sur Open Modplug Tracker. Puis j’ai eu envie de plus, pour toujours aller plus loin. En faisant quelques recherche sur des plugins gratuits, je suis tombé sur Alter Ego, un Vocoder gratuit produit par Plogue… j’ai très vite réussi à l’intégrer dans Open Modplug en écriant à la volée quelques paroles dans le sentiment du moment !

can’t go out, can’t go out
i wanna breath the air outside
can’t go out, can’t go out
that’s what they once again decide

can’t go out, can’t go out
awa nna take you in my arms
can’t go out, can’t go out
that’s what they once again decide

sunshine
breath life
splash in the ocean vibes
good friends
drink beers
just like the live has never ended

Barbec en février, mer du nord en mars… et tempête de neige en avril… rien ne va plus. Can’t go out, can’t go out !

— Thanks for support and inspirations !

Pype, Spaneo, Vinch, Fred, Gaetan, Santo, Tongo Charly, Arrakis, KB, LLB, Vodkabot, Zavie and all Nectarine Radio listeners !

Bref, tout cela m’a donné envie d’investir un peu dans de nouveaux sons !

Corriger un problème de vidéo saturée de l’iPhone sur FCPX.

Corriger un problème de vidéo saturée de l’iPhone sur FCPX.

Caramba, les vidéos issues du nouvel iPhone Pro 12 de madame m’auront mis quelques bâtons dans les roues. Ah, sur son téléphone, elles sont réussies, mais une fois importée sur mon vieux Mac Book Pro Mid2013 tournant encore sous OSX El Capitan, impossible de les ouvrir ou les prévisualiser ou même dans les importer dans ma vieil version de Final Cut Pro X 10.3

J’ai donc d’abord dû me décider à mettre à jour le MAC en choisissant High Sierra. C’est loin d’être la dernière version de l’OS, mais celle-ci devrait être adaptée à mon ancien ordinateur et me permettra de passer à FCPX 10.4.6 que j’ai l’habitude d’utiliser au quotidien. De fait, cela fait. Je peux maintenant prévisualiser les fichiers .MOV de son téléphone. Cependant, une fois importés dans FCPX , les images sont complètement brulées !

FCPX lors de l’import m’avait déjà donné un premier en m’annonçant que certains rushs étaient au format HRD. De fil en aiguille je constate donc que ces vidéos sont encodées en 1920p REC 2020 HLG. En quelques clics, j’ai donc la confirmation que FCPX par défaut, ne propose pas le bon profil colorimétrique pour ces vidéos, alors que nous sommes pourtant dans le petit écosystème d’Apple.

Dans sa vidéo en anglais, Mark Brown pour Editors Keys cible de fait le problème et comment le fixer. Comme pour les problèmes d’entrelacement, il faut entrer dans les réglages complémentaires du Rushs. Si la vidéo présente la manoeuvre sous FCPX 10.5, sur un FCPX 10.4, il faudra une fois avoir choisi les rushs à corriger sur la ligne du temps cliquer sur l’icone (i) de la fenêtre “inspecteur”, puis en dans le petit menu discret du bas changer les métadonnées initialement sur “élémentaire” pour afficher le mode “réglages”. vous aurez alors accès à la possibilité de modifier les LUT et ce qui nous intéresse ici, la colorimétrie. Dans mon cas, elle était sur “Désactivé”. Nous aurions tendance à la mettre sur REC 2020 HLG, mais cela reste saturé, la bonne réponse sera : REC 2020 !

Merci, Mark.

Lire la suite Lire la suite

Du monde à la mer ?

Du monde à la mer ?

Oki, rien ne va plus, plus du tout. Un Break s’imposait, quelque chose qui me permette d’oublier et de lâcher la pression mise ces dernières semaines avec ce foutu virus. Confinés à nouveau, école fermée, mais… soleil radieux fleurant les 20°, nous avons finalement pris à la dernière minute la route vers la Mer du Nord, au fond, voilà 1 ans que nous ne sommes plus “partis en vacance” ! Bon plan ou pas ? C’est que la presse craint que toute la Belgique ne se rende à la mer, puisque c’est un eu la seule chose que l’on nous autorise. Bon, allé zut, on va tenter le pari. 4h30 de route aller/retour, ce n’est pas cela qui m’arrêterait ! Direction Le Coq, ma destination préférée depuis mon enfance.

Pas temps de monde sur la route, qu’en sera-t-il sur place ? Et bien finalement, nous y avons été plutôt tranquille, ce fut même un peu difficile de se trouver une friterie ouverte dans la jolie partie de la station balnéaire. Balade sur la digue, première découverte de la mer par Padmé, autorisée sur la plage hors saison et même la découverte des cuistaxes pour les enfants ! Je me revoyais à leur âge en vacances à Sparrenduin, le village de vacances où nous partions chaque année.