Archives de
Étiquette : Belgique

ça va être long !

ça va être long !

Je ne dirais pas que c’était une surprise. Dès le début du confinement j’avais bien conscience que les 3 semaines annoncées initialement se prolongeraient jusqu’à la fin des vacances de Pâques, soit le 18 avril.

Deux semaines que nous sommes en mode confiné, la cage est dorée, nous avons une maison spacieuse avec un jardin et un quartier bucolique à la campagne, il y a bien pire j’en conviens… Néanmoins à six, les journées sont de plus en plus tendues. Elles s’enchainent réveil, faire la classe, prendre un café, faire un lave-vaisselle, descendre en bas faire du télétravail. Pendant ce temps les enfants doivent lire.

Cette deuxième semaine, là où Alice et Juliette étaient volontaires devant le travail à faire, là où Charly avait toujours à redire sur la méthode la semaine dernière, c’est maintenant l’inverse. Mais quoi qu’il en soit c’est toujours autant fatiguant de démarrer la journée de la sorte ! Par contre le moment lecture est pour l’instant bien apprécié. Alice et Juliette lisent le roman qu’elles avaient été choisir au magasin en récompense de leur bon bulletin. Charly lui a commencé par un ancien livre de la collection J’aime Lire pour embrayer sur “15 jours sans écran“. Cette semaine, nous lui avons proposé de lire “Le Journal d’Anne Franck” qui colle évidemment à la situation de confinement actuelle !

L’après-midi, madame et moi tentons d’occuper les enfants de manière originale. Si j’avais déjà le sentiment d’avoir exploité beaucoup d’options la première semaine, celle-ci s’est montré bien plus compliquée. Je m’étais même tenté, très motivé à faire un atelier musicale qui est parti en cacahuète à clé de sol ! Allé, courage, c’est le WE, on va essayer de reprendre un meilleur rythmes.

Lire la suite Lire la suite

Ils disaient #Stayhome

Ils disaient #Stayhome

Le premier Weekend de confinement se terminent. Demain, pas d’école… Nous avons “la chance” de pouvoir nous organiser pour être présent. Cela ne sera pas simple, cela va être épuisant même. Pourtant demain, les cours arrêtés, les écoles seront malgré tout remplies d’enfants, la Belgique n’est pas à l’arrêt.

Les média, enfin la folie des réseaux sociaux n’aident pas à être calme et posé. Je tente tant bien que mal de ne pas être “distrait” par les fausses informations, mais il y en a tant. Il semble en tout cas certain que le nombre de personnes testées positives au Coronavirus tant en Belgique que chez nos voisins soient en forte hausse ces deux derniers jours… et aux cotés des “on dit”, je ne me sens plus aussi prêt, je ne me sens plus en sécurité de part les actes de précautions élémentaires qui me semblaient être suffisant la semaine dernière.

Comment ne pas transmettre tout ce stress aux enfants. Gâteau, jardin, bricolage, films… cela ne suffit pas à être penser vraiment à autre chose, et cela ne fait encore que 2 jours. Me boucher les oreilles et fermer les yeux ne seraient pas plus cohérent.

Demain, je serais à mon bureau. #Stayhome affiche, un peu tout le monde sur son mur, mais quand j’y pense, il y a en bien des gens qui ne sauraient rester chez eux si l’on doit faire tourner la Belgique, l’Europe, la planète… J’attends demain, comment tout cela va-t-il évoluer. Quel plan va-t-on réellement mettre en place ? Est-ce que je laisse encore Charly se promener en vélo ? Et du pain, on en trouvera encore jusqu’à quand ?

Je pense à tous ceux qui n’auront d’autres choix que de laisser leurs enfants à l’école. En tant que parents, ce ne sera pas facile comme situation.

Le choix de l’école secondaire, en attendant la lettre de Poudlard.

Le choix de l’école secondaire, en attendant la lettre de Poudlard.

Le choix de l’école secondaire du premier de la fratrie. Je sens que cela va s’annoncer comme une sacrée partie de plaisir... Et vous votre choix est fait ?Bon évidemment, chez les sorciers, tout semble plus simple. Il suffit d’attendre le hibou qui vous déposera la lettre d’invitation à l’école de Poudlard. Le Choixpeau magique s’occupera de vous trouver la bonne maison ! Aux parents de faire les achats de matériel dans le Chemin de Traverse et d’être à l’heure sur le quai 9 3/4. Mais pour nous Moldus, les choses sont un peu plus compliquées… ou pas ?

Si mon grand rentrait à l’école secondaire en septembre prochain, j’aurais dû avoir rentré mon document officiel complété dans l’école de mon choix avant aujourd’hui, vendredi 6 mars. Et je vous avoue que fort heureusement, il ne rentre pas en septembre prochain, mais en 2021 ! Néanmoins, j’ai déjà pu me plonger dans toutes les inquiétudes que nous, parents, pouvons avoir dans ce qui sera peut-être le dernier grand choix que nous poserons concernant l’avenir de nos enfants.

Le collège Saint Roch, un petit air de Poudlard....
Le collège Saint Roch, un petit air de Poudlard….

Depuis de longues années déjà, la Belgique a mis en place un “décret inscription” qui doit favoriser les chances de chaque famille d’accéder à l’école de son choix. Il est vrai que je me souviens qu’il y a plus de 10 ans, mon ami Jeff avait fait la queue toute la nuit pour obtenir une place dans une école très courtisée de la ville de Liège. Avec le nouveau décret, chacun doit maintenant rentrer le dossier d’inscription dans l’école de son premier choix, cette année avant le 6 mars. S’il n’y a pas plus d’inscrit que de places disponibles, alors Bingo, on vous informe rapidement que votre enfant est inscrit à l’école ! Sinon, c’est à l’indice composite et les algorithmes  de déterminer l’inscription ou la mise en file d’attente. On choisira alors d’attendre au moins jusqu’au début des vacances, ou d’opter l’école placée en second choix sur le document, si celle-ci dispose de place.

Nouveau décret inscription ?

Et demain ? - Le Ligueur
Et demain ? – Le Ligueur

Lors des dernières élections, la Région Wallonne avait annoncé en finir du système actuel. Mais qu’aurons-nous à la place en 2021 ? Plus que probablement une version un peu remaniée des algorithmes actuels plutôt qu’un changement complet. Faudra-t-il encore que celui-ci soit réellement prêt pour 2021 ! Il est donc plus que probable que les indices composites actuels soient toujours de mise : l’école de préférence, fratrie déjà présente dans l’école, partenariat pédagogique avec l’école primaire, distance entre le domicile et l’école (primaire et secondaire), poursuite d’un programme d’immersion…

Tout ceci crée évidemment du stress pour les parents et l’enfant qui va déjà voir chambouler toutes ses habitudes, d’autant qu’il n’y a pas que sur Bruxelles que parfois, le choix espéré n’est pas retenu. Je suis donc plutôt content de nous être mis, avec notre fiston à aller visiter des écoles, s’informer et s’imaginer comment sera fait demain !

Le Pacte d’excellence grave dans le marbre l’apprentissage du numérique (et par le numérique) à l’école. Le codage y trouvera aussi sa place parmi les nouvelles compétences à acquérir. “Il est essentiel que progressivement l’enseignement adapte ses pratiques et ne rate pas le tournant du numérique”, nous dit la ministre de l’Enseignement, Caroline Désir.  (Un article à lire dans l’écho)

Faire le bon choix

Je me souviens que de mon temps, au début des années 90, le choix avait été très simple. J’habitais à 10 minutes à pied de mon école primaire et l’Athénée de l’Air Pur de Seraing était à 10 minutes à pied également. La majorité de mes camarades de classe allait également se rendre dans cette école qui avait par ailleurs excellente réputation. Pourquoi diable envisager d’aller prendre le bus pour me rendre dans une autre école ?

Ici, nous habitons dans un petit endroit un peu isolé ou aucun transport en commun ne passe. Le choix de l’école est d’autant plus important qu’il faudra alors continuer à conduire les filles à l’école primaire en même temps pendant encore 6 années. La distance et complexité du trajet seront donc des éléments primordiaux du choix de l’école. J’ai bien du mal à m’imaginer déposer mon garçon à la gare tous les matins pour qu’il prenne le train jusqu’à la grande ville de Liège pour se rendre à l’école…

La taille de l’école est pour moi également un élément important. L’Air Pur où j’ai fait mes études accueille maintenant près de 2000 élèves, là où il y en avait probablement moins de 1000 à mon époque. Je préférerais une école plus modeste, ou mes enfants ne seront pas un numéro. C’est un élément particulièrement subjectif, j’en conviens, certains d’ailleurs préféreront une grosse école où son enfant sera mieux préparé au vrai monde !

Les parents peuvent aussi éduquer aux jeux vidéo, ce qu'il nous manque, ce sont les outils bien comprendre le jeu vidéo et sa culture
Les parents peuvent aussi éduquer aux jeux vidéo, ce qu’il nous manque, ce sont les outils bien comprendre le jeu vidéo et sa culture

J’en parlais plus haut, le choix de l’école secondaire est peut-être le dernier choix que nous portons concernant l’avenir de notre enfant. J’aimerais donc pouvoir lui proposer la meilleure école, celle qui pourra lui ouvrir les portes aux meilleures études supérieures ! Il n’aura pourtant qu’une peu moins de 12 ans au moment de ce choix, impossible de savoir s’il sera architecte, ingénieur informaticien, imprimeur 3D, instituteur ou l’un de ces métiers qui n’existent pas encore. Néanmoins certaines écoles préparent mieux que d’autres à des études demandant des compétences très poussées en mathématiques ou chimies… Même si d’ici là, l’Université de Liège aura mis en place un package complet de MOOCs socles afin de se préparer à ces matières de manière autonome.

L'école numérique, un autre dossier intéressant lu dans le Ligueur
L’école numérique, un autre dossier intéressant lu dans le Ligueur

Enfin, j’ai envie de lui trouver une école où il rencontrera des enseignants motivés, qui lui donneront de pouvoir apprendre de manière innovante, avec le numérique comme le fait Laurent Di Pasquale à l’Air Pur ou Gaël Gilson à l’Athénée de Chênée, mais également un apprentissage où il pourra créer, expérimenter, découvrir…

“Les parents peuvent aussi éduquer aux jeux vidéo, ce qu’il nous manque, ce sont les outils bien comprendre le jeu vidéo et sa culture”. Travailler le français en jouant à Tower Assault en classe, une belle manière d’utiliser le jeu vidéo comme outil pédagogique, non ? Cette petite vidéo est en lien avec l’article que je suis justement en train de lire à la maison dans Le Ligueur des parents – Ligue des familles dont la thématique est actuellement “L’école numérique”.

Les écoles font leur show !

Lire la suite Lire la suite

Faites chauffer les moteurs – Formule 1, saison 2020 VS 2000

Faites chauffer les moteurs – Formule 1, saison 2020 VS 2000

Nous voici à quelques semaines du retour des bolides de Formule 1 sur les circuits ! À ce jour, toutes les écuries ont déjà présenté leur nouvelle monoplace et les 6 journées d’essais hivernaux sur le tracé de Barcelone sont bouclées.

Formula 1 - Drive to Survive - Saison 2
Formula 1 – Drive to Survive – Saison 2

Je vous avoue, j’ai déjà été bien plus emballé à l’aube d’une nouvelle saison ! Fort heureusement depuis l’année dernière, Netflix nous offre la série “Drive To Survive” qui retrace en dix épisodes très musclés les temps forts de la saison précédente, histoire de se replonger dans toutes les petites histoires qui animés les circuits. L’année catastrophe de HAAS Grand Prix qui re-signe pourtant son duo de pilote, les premiers GPs impressionnants du jeune Charles Leclerc chez Ferrari surprenant son champion de coéquipier. La descente aux enfers de Williams, le manque de résultats de Racing Point, Renault ou même Alfa Romeo, la surprise de l’association entre RedBull et Honda qui apporteront de nouvelles victoires à Max… et un championnat remporté pour une 5° fois par Mercedes GP, sacrant à nouveau Lewis Hamilton.

Que peut donc offrir de mieux la saison 2020 ?

L’année prochaine, de grands chamboulements techniques sont attendus en F1. Dès lors, 2020 fait presque office de saison de transition. Les écuries n’auront pas utilisé trop d’énergie à changer d’approche, et même la plus grande partie des duos de pilotes sont restés inchangés.

La nouvelle RedBull Honda - AutoHebdo - Guide F1 2020
La nouvelle RedBull Honda – AutoHebdo – Guide F1 2020

Seules les écuries Williams et Renault ont modifié leur line-up. L’écurie française a réussi à récupérer le jeune pilote tricolore Esteban Ocon que Mercedes avait tenté de se mettre de côté après une belle saison 2018 chez Force India. Son arrivée met Nico Hulkenberg, qui n’avait pourtant pas démérité hors course pour la saison 2020. L’écurie Williams, à la peine en 2019 placera le seul rookie de la saison aux côtés du jeune George Russell. Nichola Latiffi n’est pas un inconnu de l’écurie de Sir Frank Williams, puisqu’il en était le pilote d’essai l’année dernière. Et pour clore ce minuscule marché de transfert, l’écurie RedBull a finalement validé le Thaïlandais Alex Albon aux côtés de Verstappen pour son écurie principale. La petite squadra Toro Rosso sera elle rebadgée AlphaTauri, l’une des nouvelles marques de vêtements du groupe RedBull et poursuivra donc sa collaboration avec le binôme de fin de saison Gasly/Kvyat.

Non, 2020, s’annonce sans surprise. Mercedes et Lewis Hamilton seront plus que les hommes à battre, ils seront au minimum ceux à suivre ! Difficile pour la Scuderia de se voir devant alors que le duo Leclerc/Vettel est un peu trop bouillant.

Stoffel Vandoorne rejoint Hamilton et Bottas chez Mercedes: il pilotera la F1 allemande dès cette année
Stoffel Vandoorne rejoint Hamilton et Bottas chez Mercedes: il pilotera la F1 allemande dès cette année

Chez RedBull ont peu faire confiance à Max pour se mêler à la bagarre, mais le titre constructeur sera probablement plus difficile à accrocher avec un Alex Albon qui doit encore affûter ses performances. Enfin, les essais hivernaux auront tout de même montré une Racing Point, copie conforme de la Mercedes aux chronos agressifs. L’écurie de Papa Stroll roulera d’ailleurs pour la dernière fois sous ce nouveau nom, puisqu’un partenariat important vient d’être signé avec Aston Martin pour la saison 2021.

Et puis, pour nous petit belge, nous pouvons être heureux de savoir que notre Stoffel Vandoorne, alors en tête du championnat de Formule E pour le compte de l’écurie Mercedes, sera présent sur les circuits, il a été officiellement promu 3° pilote dans l’écurie championne du monde.

On l’espérait bien évidemment, il a été précisé qu’il sera aux commandes lors de diverses sessions d’essai et prêt à prendre le relais si nécessaire, comme ce fut le cas lorsqu’il occupait un post similaire chez Mc Laren, remplaçant Fernando Alonso lors du GP de Barhein 2016.

Coté circuits, nous aurons en principe deux nouveaux tracés, le GP du Vietnam qui devrait proposer la plus longue ligne droite de la saison, ainsi que le retour du GP des Pays-Bas à Zandvoort pour le futur champion du monde Max Verstappen !

Cette année, on retourne à Zandvoort
Cette année, on retourne à Zandvoort

 

Un début de saison sans équipes italiennes est-il possible ?
Un début de saison sans équipes italiennes est-il possible ?

Évidemment, je ne pourrais clôturer le sujet sans mettre le Coronavirus 19 sur la table, et si possible à côté d’un gel désinfectant. Dans un premier temps essentiellement ciblé en Chine, le GP de Shanghaï devant être organisé en avril avait déjà été annulé, l’épidémie est devenue inquiétante de ce côté du globe. Ce pendant, à l’heure actuelle, c’est maintenant l’Italie, la France et petit à petit la Belgique qui sont devenues des zones à risque, avec le nord de l’Italie mise en quarantaine, ce qui pourrait créer certains embarras pour les premiers GP devant être organisés en Australie, Barhein et au Vietnam. Si, Melbourne a confirmé l’organisation de la première épreuve dans 15 jours, la présence des équipes italiennes Ferrari, AlphaTauri pourrait être problématique. De même que le soutien logistique de Ferrari à l’écurie suisse Alfa Romeo et l’écurie américaine HAAS. Même l’unique manufacturier de pneus Pirelli pourrait être compliqué. De fait ce Weekend, la manche de Moto GP au Quatar avait été annulée, une grande partie des équipes devant transiter depuis l’Italie.

Mercedes GP            Lewis Hamilton.GB   Valterri Bottas.FL
Scuderia Ferrari       Sebastian Vettel.D  Charles Leclerc.MON
RedBull Honda          Max Verstappen.NL   Alexander Albon.THA
Mc Laren Renault       Carols Sainz Jr.E   Lando Norris.GB
AlphaTauri Honda       Pierre Gasly.F      Daniil Kvyat.RU
Racing Point Mercedes  Sergio Perez.MEX    Lance Stroll.CND
Alfa Romeo Ferrari     Kimi Raïkkonen.FL   Antonio Giovanizzi.I
Haas Ferrari           Romain Grosjean.F   Kevin Magnussen.DK
Williams Mercedes      George Russell.GB   Nicholas Latifi.CND

Retour vingt en arrière !

La Saison 2000 de Formule 1 - Magasines
La Saison 2000 de Formule 1 – Magazines

Lire la suite Lire la suite

Un coup de tabac, vérifions sur Windy.com

Un coup de tabac, vérifions sur Windy.com

Avec les réseaux sociaux, j’ai pris l’habitude, bonne ou mauvaise d’être suspicieux de toutes les informations que j’y vois transiter.

Ce week-end, la tempête Ciara traversera la Belgique. Un conseil : mettez à l’abri tout ce qui peut s’envoler ou attachez-les, par exemple les jouets, meubles de jardin et vélos. En cas de dégâts, contactez votre courtier en assurances dès que possible, il répondra à toutes vos questions et vous aidera à gérer le sinistre.

Ma première réaction est d’aller m’enquérir auprès de mes connaissances s’ils ont entendu eux aussi parler de la tempête Ciara. C’est que là nous sommes vendredi et qu’il fait un beau grand soleil au milieu d’un large ciel bleu ! Difficile d’imaginer qu’une tempête approche de la région liégeoise. En parallèle, j’analyse mon site météo de référence : Meteox. Tout un temps, c’était le meilleur outil pour me faire une idée de la météo à venir de manière assez précise et ce, jusqu’à l’arrivée de l’application météo intégrée par Google dans mon Smartphone qui me permet de pouvoir y trouver des informations assez fiables sur les heures de précipitation. Bref, il faut bien l’avouer, Meteox s’est pris un sacré coup de vieux et par ailleurs, s’il était efficace pour voir quand et où il pleut ou pleuvra, il n’est pas efficace pour suivre le flux du vent et sa vitesse au sol.

C’est là qu’arrive Windy.com découvert en consultant un article de la RTBF. Avec cet outil en ligne, je peux avoir toutes les informations et prévisions pour suivre une tempête, le sens du vent, sa force et les rafales. Ciara peut venir, je la tiens à l’œil ! C’est la nuit de dimanche soir que des rafales montant jusqu’à 130Km/h arriveraient du côté d’Esneux en région liégeoise… avec de grands vents déjà à signaler dès le milieu d’après-midi.

Lire la suite Lire la suite