Archives de
Étiquette : Belgique

Ne misons pas tout sur la VOD

Ne misons pas tout sur la VOD

Au diable le demat’ et la VOD ? Ah oui, bien évidemment, au quotidien il est bien pratique de simplement pousser sur un bouton pour accéder à Netflix, Amazon Prime, Disney+ et Cie pour regarder le dernier épisode de sa série préférée !

Très vite ces solutions se sont montrées particulièrement fluides et efficaces, en autre devant les appareils et décodeurs de nos fournisseur Internet, souvent très lents. De plus l’une des forces de ces services est de nous proposer toujours plus de contenus à notre goût, mettant en avant des bandes-annonces accrocheuses !

Si tout cela fonctionne pour les nouveautés, je dois bien admettre que la frustration est de mise quand il s’agit de regarder un film plus ancien, tout particulièrement un film français depuis la Belgique !

Les Bronzés, Les Tuches, Camping, Les Ch’tits, Taxi, Rien n’a déclarer ou même du De Funes. Si vous ne vous êtes pas synchronisé avec le moment où le film passe « à la télévision » pour pouvoir revoir ce dernier, aucune des grandes solutions de VOD ne vous proposent ces films dans leur catalogue !

Je me suis récemment installé Rakuten TV pensant trouver une solution légale efficace, mais là aussi je déchante, car certains films français n’y sont pas !

Camping : Rakuten TV 2,99€ location en SD
Les Bronzés : Apple TV 9,99€ film numérique
Rien à déclarer : Apple TV 3,99 location en HD
Taxi : non dispo

On pourra d’ailleurs rajouter à cette liste frustrante, les films Harry Potter disponibles uniquement sur Amazon Prime en néerlandais sous-titrés anglais… passés depuis sur Netflix, toujours uniquement en néerlandais !

A coté de cela, les abonnements ne cessent d’augmenter. Netflix est passé de 7,99€/mois à 12 en quelques années et annonce encore de nouvelles hausse de prix. Disney+ précédemment à 39€/an est passé à 69€ cette année et augmentera encore à 89€ l’année prochaine. Amazon Prime glissant lui aussi de 49€/an à 69 dès septembre !

Finalement la solution légale la plus intéressante, restera peut-être encore « faire les brocantes » !

Voilà des années que je cherche à regarder Camping et Les Bronzés ! Alors, franchement payer 10€ pour regarder le film en ligne ou 8 pour l’intégral DVD, pour moi c’est tout vu !

Tiens, le saviez vous ? Le premier film est sorti en 1978 !

Lire la suite Lire la suite

Les Micro Machines inspirées de vraies modèles arrivent en Belgique

Les Micro Machines inspirées de vraies modèles arrivent en Belgique

Dès 2021, nos amis d’outre Atlantique ont commencé à découvrir les premiers modèles de la nouvelle génération de Micro Machines inspirés de modèles réels, comme c’était le cas lorsque nous étions enfants. Il est évidemment bien plus amusant de retrouver une Bugatti Veyron ou une Chevrolet Camaro, plutôt qu’une Lusitano ou une Senner !

Rappelez-vous, fin 2021, nous pouvions découvrir chez nous les premières Série 2 et quelques « Bling bag » de la série 3 alors qu’aux Etats-Unis, c’était donc déjà les Séries 4 et 5 qui trustaient dans les magasins. Par le passé, on retrouvait dans un set de 5 Micro Machines des marques et modèles différents. Dans cette nouvelle génération les modèles réels sont regroupés par marque, plus que probablement pour faciliter la gestion de droits et licences avec les grands groupes automobiles.

La Série 4 initiait donc 3 modèles Bugatti, et 5 modèles du groupe GM (Chevrolet et Pontiac). La sortie de la Série 5 s’étoffait avec 5 modèles Bugatti, 5 modèles Cadillac, 5 modèles Chevrolet et encore 4 autres pack de 3 modèles Chevrolet différents chacun…

Chez nous pas encore de Série 5, mais j’ai pu trouver ces derniers mois, sporadiquement l’arrivée de set de la Série 4 dont les très réussies Cadillac Oldies ! De jolies roues, des lignes réussies, des couleurs et peintures bien choisie. Cette série montre que Jazwarez poursuit de manière positive l’opération « revival » de la série Micro Machines, prenant attention aux retours des collectionneurs… On parle d’ailleurs prochainement de modèles aux couleurs qui changent, alors qu’une Série spéciale Transformers a fait son apparition !

C’est l’occasion donc de mettre à jour ma petite collection avec les modèles trouvés sporadiquement dans les JouetClubs de ma région !

Lire la suite Lire la suite

Cédric

Cédric

Auteurs : Laudec – Cauvin
Editions : Dupuis (1989)
Albums : 1-9, 11, 13, 16, 17, 20, 23, 24, 35 (35)

1. Premières classes
2. Classes de neige
3. Classe tout risque
4. Papa a de la classe
5. Quelle mouche l’a piqué
6. Chaud et froid
7. Pépé se mouille
8. Comme sur des roulettes
9. Parasite sur canapé
11. Cygne d’étang
13. Papa, je veux un cheval
16. Où sont les freins
17. Qui a éteint la lumière
20. J’ai fini
23. Je veux l’épouser.
24. J’ai gagné
35. Trop tôt pour toi gamin.


Cédric - Papa a de la classe
Cédric – Papa a de la classe

J’étais plutôt génération Boule et Bill. Lorsque Cédric a débarqué à la fin des années 80, je commençais déjà à m’intéresser à des histoires un tout petit peu plus complexes. Néanmoins, avec un Oncle Barballo, copain avec le dessinateur, je jetais de temps en temps un oeil aux différents albums et j’appréciais toujours retrouver les histoires de Cédric dans mon journal de Spirou !

Si je m’étonne finalement aujourd’hui, n’avoir jamais retrouver les albums chez mon oncle, ce n’est que dans les années 2000 avec Belgique Loisir et les restaurant Quick que j’ai ajouté quelques albums à ma collection.

Si je ciblais il y a quelques années « Sans être un grand fan, Cédric reste une valeur sur !« , Il me faut admettre aujourd’hui que tant Charly que les filles ont particulièrement apprécié la découverte des Cédric parmi mes nombreuses séries !

Il y a deux ans, je trouvais que les enfants boudaient encore un peu trop les BDs. Les Cédric avaient néanmoins été placés stratégiquement dans le salon, la collection grandissant entre les super promo d’été et les brocantes.

Aujourd’hui, les trois se disputent les Cédric dans leur chambre et c’est la fête quand je ramène de nouveaux albums !


Retour à ma Bédéthèque

Lire la suite Lire la suite

L’arnaque des douanes belges !

L’arnaque des douanes belges !

Je pensais écrire ce petit coup de gueule avec un peu moins de mauvaise humeur et mon bel album CD en photo… Mais malheureusement, les choses ne semblent pas aller dans le bon sens : (

Souvenez-vous, l’année dernière, l’Europe nous avait donc pondu une belle arnaque de loi afin de limiter l’importation de marchandises depuis les pays situés hors UE, entre autre tous les Alibabas et Cie chinois. 

La Belgique n’avait pas tardé à mettre une stratégie en place, dès le 1 juillet 2021 ! Tout colis venant d’un pays non-membres étant donc bloqué à la douane belge et se voyant appliqué d’une taxe forfaitaire de 19€ à payer en ligne avant d’être traité ! 

A cette époque, un achat d’une dizaine d’Europe venant d’un site « soit-disant » Européen en juin 2021, s’était retrouvé pris en otage ! Un vêtement acheté moins de 10€ auquel on appliquait un taxe de plus du double du prix ! La Belle arnaque !

Depuis lors, je suis donc attentif à la provenance des achats fait, mais parfois, évidemment, dans l’euphorie, on oublie !

C’était le cas début mai, en voulant me faire plaisir avec le dernier CD de mon groupe québécois favoris Alfa Rococo :(

Découvrant que celui-ci était disponible sur Bandcamp, j’ai acheté le CD 10€… à cela s’ajoute la TVA canadienne et des frais de port vers la Belgique… soit 19€.

Mais, le colis se retrouve bloqué à la douane. Je vous passe d’ailleurs le fait qu’un SMS d’information arrive non pas sur mon portable mais celui d’un autre membre de la famille et que le courier papier distribué par bpost, datant du 17/05 ne m’est distribué que le 25/05.

Il me faut donc payer le plus rapidement possible les 19€ pour débloquer mon colis à la douane belge ! Soit plus que le prix du CD. Je le fais donc en ligne me 25/05. et j’attends.

15 jours, plus tard. Toujours rien. Je contacte BPost et lors de notre discussion, je me rends compte que les frais de douanes ne sont à payer que si aucune TVA n’a été payée. Hors, j’ai payé la TVA au Canada. Trop tard me répond-on. La Douane a déjà pris sa taxe, et on ne peut plus la contester !!! Mais vous pouvez vous retourner sur votre vendeur…

Ah ben je me vois bien me plaindre à mon groupe de musique, que j’avais envie de soutenir, que l’état Belge fait de l’excès de zèle et se retourne sur eux !

15 jours sont encore passés. Et toujours rien. Je reprends donc contact avec BPost. Et cette fois, on me dit directement : 1 mois… le colis n’arrivera pas, « il n’y avait pas de « tracking » et un colis sans tracking qui passe par la douane, il n’arrivera pas. Bpost n’est pas responsable dans ce cas là et la douane se dédouane, de toute manière on ne peut pas contester, c’est la faute de l’expéditeur, il devait mettre un tracking, prouver sur l’étiquette que vous aviez déjà payé la TVA… Bref, vous n’avez qu’à vous plaindre au près de l’expéditeur ! »

De fait, si l’on fouille un peu sur le site de BPost qui, quoi qu’ils en disent, est l’interface pour payer ces frais de douane, on y trouve les informations précisant que malgré le paiement des frais de douane, le colis peut rester bloqué et ne pas être livré. Il peu aussi être perdu, endommagé, mais qu’en aucun cas, les frais de douanes ne pourront être contesté !

Les coûts d’importation (TVA, droits de douane et frais administratifs douaniers) ne peuvent pas être récupérés si l’envoi est retenu à la douane belge en raison de restrictions à l’importation. Cela vaut également en cas de problèmes de livraison après un dédouanement (perte, dommage ou adresse introuvable).

Et bien moi je me plains auprès de notre gouvernement !! Très prompts à mettre en place un système de taxation sous pression au près du consommateur et incapable par ailleurs d’assurer la gestion de sa « taxe administrative ».

Tant qu’à faire, j’en profite pour râler sur ses politiciens européens qui sont tellement efficace pour pendre des décisions qui arrangent les lobbys plus que les citoyens !

Magnifique univers Star Wars miniature signé Micro Machines

Magnifique univers Star Wars miniature signé Micro Machines

Au milieu des années 90, alors que je ne regarde plus du tout les jouets du haut des mes 18 ans la gamme Micro Machine s’agrandit avec l’ajout de série à thème tels Star Wars. Voilà déjà un bon moment que l’univers de Star Wars est devenu has been ! Elle est loin l’époque où les figurines Kenner du début des années 80 faisaient rêver les enfants ! C’est pourtant un coup de maître du fabricant Galoob d’avoir donc pu récupérer la licence Star Wars pour fabriquer, à l’image des Polly Pocket, toute une série d’univers de la trilogie dépliables qui se complètent par des toute petites figurines ou véhicules. Les premières Playsets sortiront de l’autre-côté de l’Océan en 1994 jusqu’à en 1998 quand le géant Hasbro rachètera l’entreprise de monsieur Galoob, juste avant l’arrivée de la nouvelle trilogie !

J’ai longtemps considéré cette série Micro Machines Star Wars, comme le vilain petit canard qui aura fait tomber les petites Micro Machines de mon enfance. Dans les rayons de jouets, ici en Belgique, pendant de longues années, ce sont les seuls souvenirs de la marques aux voitures miniatures que l’on pouvait retrouver… Puis, je suis un jour tomber sur une série de petites figurines et vaisseaux que j’ai finalement trouvé sympathique, alors que de nos jours, une nouvelle vague de films Star Wars avaient vu le jour. Mais il faut bien admettre que sans un « univers », difficile de leur offrir de jolie photo !

Lire la suite Lire la suite