Archives de
Étiquette : Game Boy

Wendy : Every Witch Way, prémisse de la série Shantae

Wendy : Every Witch Way, prémisse de la série Shantae

Tant qu’à être confiné, j’ai ressorti quelques cartouches Game Boy Color que je voulais approfondir…

Wendy : Every Witch Way - GBC (Wayforward Tech. - TDK, 2001)
Wendy : Every Witch Way – GBC (Wayforward Tech. – TDK, 2001)

Ces dernières années, j’ai faits quelques acquisitions pour les anciennes portables de Nintendo, ciblant avec préférence les jeux de plateforme. Le hasard m’a amené à ce petit jeu, jusque là inconnu : Wendy – Every witch Way, qui avec son style très enfantin a probablement été pris pour beaucoup comme un énième jeu tiré d’un licence de dessins animés du début des années 2000.

Shantae - GBC (Wayforward Tech - Capcom, 2002)
Shantae – GBC (Wayforward Tech – Capcom, 2002)

Mais que nenni, il s’agit en réalité d’un titre du studio Wayforward, alors peu connu, auquel nous devons la série Shantae et Mighty Switch Force. Shantae justement était initialement sorti sur la Game Boy Color en 2002. Le jeu, uniquement distribué outre Atlantique est plus que probablement l’un des plus incroyable jeu de plateforme sur la petite portable de Nintendo et il s’arrache à prix d’or sur le marché d’occasion. Mais Wendy, sorti une année plus tôt offre déjà de grandes qualités. L’histoire y est plus simpliste, les graphismes très mignons restent dans des univers fermés, là où Shantae nous offrait un festival de décors. Mais déjà la fluidité, les animations et surtout l’originalité propre aux projets de Matt Bozon sont déjà bien présent. Cela manque peut-être un peu d’énergie.

Rien que le concept et son dynamisme surprennent pour un jeu Game Boy Color, puisque notre petite Wendy peut inverser l’apesanteur afin progresser dans les niveaux. En 2001, sur Game Boy, c’est surprenant ! J’en suis arrivé assez facilement au niveau 3-1, (il y a 3 niveaux par monde). La difficulté est assez facile, mais un mode hard est disponible.

Lire la suite Lire la suite

Playing 2019

Playing 2019

Et zoupla déjà deux donjons de terminer !!
Et zoupla déjà deux donjons de terminer !!

J’ai bien moins joué en 2019. C’est un constat sans appel et ce malgré l’achat il y a quelques mois de la dernière console Nintendo afin de pouvoir plonger dans Link’s Awakening, le remake du Legend of Zelda sorti il y a 25 ans sur la Game Boy. Oui, en 2019, mon quotidien est probablement devenu trop sérieux. Trop sérieux en tout cas que pour me lancer dans ce que le monde appel maintenant un “Triple AAA”, ces gros jeux développés avec des moyens pharaoniques, qui se vendent par million et qui impliquent d’utiliser ses 4 mains pour dompter la manette !

C’est définitif, je ne suis plus ce genre de joueurs, et d’ailleurs rares sont les jeux de ce genre qui parviennent à me distraire. En contre partie, aux cotés des jeux joués avec les enfants, cela reste évidemment le rétrogaming qui garde une place importante dans mes petits moments de détente avec cette année, la console NES de Nintendo et le Commodore 64 à l’honneur !

Avec les Enfants

Oh Pardon soeurette !
Oh Pardon soeurette !

Jouer est devenu encore plus cette année un moment partagé avec les enfants plus qu’avec madame, comme c’était le cas depuis de nombreuses années. Tous les 4 ont donc suivi une bonne partie de ma progression dans le dernier Zelda tout en y jouant également sur une partie propre, mais ils n’ont pas encore pour l’instant l’autorisation de chiper seul “ma” console.

“Crash” et son relifting de Crash Racing Team, a eu un certain succès, surtout chez Alice et Juliette. De fait, cette année nous n’avons pas joué à Mario Kart sur la WiiU. S’il faut faire avec nos, juste, 2 manettes de la Playstation 4, des parties à quatre ont quand même régulièrement été organisées quand les amis amènent leurs manettes. Ce remake de CTR n’a pas fédéré les anciens comme je l’imaginais, mais les enfants eux l’apprécient grandement avec toutes ces options de customisations et de nouveaux accessoires qu’ils débloquent petit à petit ! Lors des dernières vacances, les filles ont d’ailleurs pu découvrir que de nouveaux circuits avaient été ajoutés, dont un circuit “Noël !”

CTR - PS4, première course
CTR – PS4, première course

Je me rappelle des parties folles de CTR avec madame d’il y a 19 ans !! Je découvrais avec elle tout l’univers des jeux Sony : Spyro, Crash, Croc, Medievil… mais clairement les courses endiablées de l’univers de Crash Bandicoot étaient vraiment impressionnantes, fluides, colorées, funs, cooools. (A lire : Crash Bandicoot fait le plein de Nitro)

Just Dance 2017 - WiiU
Just Dance 2017 – WiiU

Aux côtés de ces deux incontournables, la WiiU n’a pas encore tiré sa révérence. Minecraft reste le jeu le plus joué par les enfants, au point que le stick gauche du GamePad aura probablement besoin d’une réparation cette année. Just Dance, qui a fait son entrée aura également mis l’ambiance lors de nombreuses soirées !

The Legend of Zelda : Link’s Awakening (Switch) – Crash Team Racing (PS4) – Monument Valley (Android/iOS) – Just Dance 2017 (WiiU) – Sonic Mania (PS4) – LEGO Harry Potter (PS4) – Puyo Puyo Tetris (PS4)

Puyo Puyo Tetris (PS4)

Puyo Puyo Tetris - PS4 (Sega - Sonic Team, 2017)
Puyo Puyo Tetris – PS4 (Sega – Sonic Team, 2017)

Un croisement entre l’incontournable Tetris et la série Puyo Puyo. Difficile à prévoir, je vous l’accorde. Et pourtant voilà qui offre autant de fun à ce genre de battle puzzle qui avait fait les beaux jours il y a 20 ans avec Disney Magic et autres Bust a Move. Pour peu de disposer de 4 manettes, il est même possible de jouer à quatre sur le même écran !

 

Lire la suite Lire la suite

Les 100 meilleures musiques de jeux vidéo

Les 100 meilleures musiques de jeux vidéo

Les plus belles musiques de jeux vidéo, voilà un sujet qui me tient à coeur depuis de très nombreuses années ! Il existe bien sur déjà diverses playlists sur Youtube ou sites amateurs de clics qui se sont penchés à proposer ce genre de mega hit parade et au fond qui suis-je pour prétendre proposer un autre TOP 100 ?

J’en conviens, c’est le genre d’approche qui a une certaine part de subjectivité, parce qu’en matière d’art les gouts, les couleurs, les notes, les sons, chacun aura une oreille différente. Néanmoins je me lance malgré tout.

Tout d’abord, parce que la musique propre aux jeux vidéo a toujours été pour moi un élément important. J’ai découvert les jeux vidéo à 6 ans en 1983 avec les premières petites musiques du Commodore 64 et je suis devenu rapidement fasciné par les sons que cette machine pouvait offrir grâce aux prouesses de compositeurs vidéoludique de l’époque. J’ai ensuite basculé sur un PC où j’ai vu l’arrivé des premières cartes son aux sonorités FM faisant la transition vers l’arrivée des premières bande son sur CD-Rom qui se frottaient alors à la technologie du soundtracking issue du monde Amiga.

Piano Collections: Final Fantasy VIII
Piano Collections: Final Fantasy VIII

J’ai pris également du recul quand à ce que je trouvais étonnant dans les musiques des jeux de la Game Boy, de la NES, Super Nintendo et Megadrive avant le passage aux bandes sons plus orchestrées du nouveau millénaire et le retour de la vague plus “rétro” des jeux indépendants de ces 10 dernières années.

Ce bagage m’aide à prendre un certain recul autour de mes expériences personnelles de joueurs amateurs de musique vidéoludique mais également quant à la qualité technique d’oeuvres composées pour des jeux auxquels je n’ai pas joué. Ces démarches de reflexion font également partie de mon approche en tant que compositeur de musique pour une série de jeux vidéo indépendants et amateurs.

Enfin, la plupart des “tops” que j’ai eu l’occasion de découvrir était toujours à mon gout trop américain, trop import japonais voire trop franco-français.

Bien entendu, comme Bjorn Olav Dozo l’explique dans le MOOC “Introduction à la culture vidéoludique“, il y aura toujours de nombreuses approches pour écrire l’histoire du jeu vidéo, et à nouveau j’apprécie partager avec vous cette angle-ci.

Les 100 meilleures musiques de jeux vidéo

Lire la suite Lire la suite

Saint Nicolas, nous sommes prêts… enfin presque !

Saint Nicolas, nous sommes prêts… enfin presque !

Il ne faudrait pas croire que Saint Nicolas reste tranquillement dans son fauteuil pendant une longue année, harassé d’avoir fait son petit tour le 6 décembre avec son âne pour gâter les enfants. Il y a un livre que j’aime beaucoup qui racontent d’ailleurs l’histoire de l’âne de Saint Nicolas où le voit dépoussiérer sa mitre et coiffer sa barbe… Non, non, même si Saint Nicolas et son âne s’est partagé le travail avec le Père Noël, ses reines volants, son traineaux magiques et son armée de lutin, il a tout de même quelques maisons à visiter avec un peu moins d’équipement, mais il a fort heureusement l’aide d’un puissant réseau d’agent secret qui lui permettent de savoir où se rendre pour trouver tous ce qui fera plaisir à nos petits enfants !

Les lettres à Saint Nicolas
Les lettres à Saint Nicolas

Bien évidemment, Saint Nicolas est connecté de nos jours. Il négocie les meilleures bon plans entre Amazon Allemagne, Dreamland ou encore les jouets Broze. Il repère les hypermarché Carrefour qui vident leurs stocks tout au long de l’année ainsi que les enfants qui… devenus grands troquent leurs anciens jouets contre des Smartphones, ordinateurs autres trucs de leur génération. Oui, pendant toute l’année Saint Nicolas prépare son stock afin d’être prêt, lorsque viendra de recevoir toutes ses lettres qui lui arriveront par millier !

Et chez nous, justement… l’anniversaire des miss à peine passer, il nous faut stratégiquement organiser l’après-midi “Lettres à Saint Nicolas” en famille, histoire que les 4 lettres de Charly, Alice, Juliette et Rose arrivent dans les temps… Mais l’occasion pour moi également de vous partager, qui sait, quelques idées à l’approche de toutes ces fêtes : LEGO, Playmobil, Jeux de société, livre, BD et tout une série d’autres idées pour sortir des habitudes…

Lire la suite Lire la suite

C’est fait, Link est de retour !

C’est fait, Link est de retour !

3 jours, 2 jours, 1 jour… nous sommes le 20 septembre 2019, c’est fait ! Le remake de Link’s Awakening vient de sortir sur Nintendo Switch…. moi j’ai acheté plein de chaussures pour les enfants chez Brantano… C’est dur la vie !

Il faut dire que l’investissement aurait été similaire à l’achat du stock de chaussure nécessaire à passer l’hiver avec les 4 morlocs. Et puis d’abord, j’avais dit que je succomberais si une édition spéciale de la Switch était proposée avec cette nouvelle aventure de Link… Mais voici qu’aujourd’hui l’artiste belge Vadu Amka vient de dévoiler sur PixelBBQ une magnifique édition unique de la Nintendo Swtich customisée autour de remake de Link’s Awakening… bravo !

Une énorme Nintendo Switch custom : L’île mystérieuse de Cocolint !

Lire la suite Lire la suite