Archives de
Étiquette : enfants

C’est fait, Link est de retour !

C’est fait, Link est de retour !

3 jours, 2 jours, 1 jour… nous sommes le 20 septembre 2019, c’est fait ! Le remake de Link’s Awakening vient de sortir sur Nintendo Switch…. moi j’ai acheté plein de chaussures pour les enfants chez Brantano… C’est dur la vie !

Il faut dire que l’investissement aurait été similaire à l’achat du stock de chaussure nécessaire à passer l’hiver avec les 4 morlocs. Et puis d’abord, j’avais dit que je succomberais si une édition spéciale de la Switch était proposée avec cette nouvelle aventure de Link… Mais voici qu’aujourd’hui l’artiste belge Vadu Amka vient de dévoiler sur PixelBBQ une magnifique édition unique de la Nintendo Swtich customisée autour de remake de Link’s Awakening… bravo !

Une énorme Nintendo Switch custom : L’île mystérieuse de Cocolint !

Difficile ne pas craquer quand votre actualité web ne vous parle que de cela ! Il y a 3 jours, alors que le moral n’était pas au beau fixe, c’est Youtube qui offrait un petit teaser de la balade de Marine, moment oh combien magique dans l’aventure originale…

Aujourd’hui, ce sont les éditions Pix’n Love qui partage le chapitre VIII de l’histoire de Zelda, qui se focalise sur cet épisode atypique de la série sorti initialement sur la Game Boy en 1993. Un épisode de Zelda où l’on ne parle pas de Triforce, de Ganon… ni même de Zelda !

L’aventure portable
L’aventure portable

« Je me rappelle que la création de Link’s Awakening s’est faite dans un état d’esprit vraiment spécial, déclare Takashi Tezuka. Nous avons débuté dans la liberté qui caractérise une activité de loisir, nous nous sommes donc un peu lâchés en ce qui concerne le contenu. En y regardant de plus près, ça se remarque. Des personnages semblables à Mario et Luigi apparaissent, ainsi que des Yoshi7. » Serait-ce là l’influence de Shigefumi Hino, le graphiste de Super Mario World ? On peut effectivement voir dans les traits de Tarkin, l’un des principaux personnages secondaires, une forte ressemblance avec Mario, d’autant que l’aventure révèle qu’en mangeant un champignon il se métamorphose en raton laveur, transformation-phare de Super Mario Bros. 3. Quant à Yoshi, il apparaît sous la forme d’un jouet. (A lire sur Ludostrie)

Le plus difficile reste donc à venir… attendre pendant qu’il se pavanera dans les magasins !

C'est bien aussi les paires de chaussures !
C’est bien aussi les paires de chaussures !

 

Un Roi Lion sans émotion

Un Roi Lion sans émotion

Le Roi Lion, le dessin animé, à sa sortie avait été éblouissant ! Il offrait un retour fort des équipes Disney à produire un long métrage impressionnant avec des animaux comme personnages principaux le tout sur d’incroyable musique de Hans Zimmer et Elton John ! C’était en 1994, et du haut de mes 16 ans, j’avais malgré tout été surpris par ce film pour enfant.

Pumba est probablement le moins convaincant coté émotions !
Pumba est probablement le moins convaincant coté émotions !

Aujourd’hui, Disney joue sur notre fibre nostalgique et dans la douzaine de films sortant de leur studio cette année, de nombreux “remake” envahissent nos cinémas. Après Dumbo et Aladdin, plus tôt cette année, c’est au tour du Roi Lion de nous offrir un peu de magie ?
Si j’avais bien apprécié le remake de Dumbo, le retour de Mary Poppins m’avaient un peu déçu… Je reste ici assez partagé par ce nouveau film du Roi Lion.

Techniquement, c’est une prouesse que d’avoir retranscrit l’ambiance et les scènes à l’identique depuis le dessin animé en animaux de synthèse. Mais rien non plus de bluffant au vu de ce qui a été déjà été produits ces dernières années. A cela, peu de choses ont été ajoutées au film original. L’histoire est identique, sans offrir de surprise, les musiques n’ont pas autant de saveur et… si de nombreux plans sont très beaux, ils n’offrent pas le “Waouw” que le dessin animé avait pu me procurer à l’époque.

Le point noir principal que je lui reproche est qu’au final, tous ces animaux n’ont aucune émotion faciale. Certaines scènes se montrent donc lentes et sans aucune saveur. Là où en dessin animé, les équipes de Disney avaient pu rendre vivant et réaliste leur dessins avec brio…

Lire la suite Lire la suite

Papa, j’aimerais bien lire la suite…

Papa, j’aimerais bien lire la suite…

Des livres à la maison, il y a en beaucoup ! Il y eu un temps où je passais beaucoup plus de temps d’ailleurs à lire des histoires aux enfants et depuis déjà longtemps, j’essaie de trouver avec notre grand Charly un livre auquel il accrocherait jusqu’au bout. Il apprécie d’ailleurs lire des livres jeunesses illustrés, mais jusqu’ici j’avais un peu de mal à le faire évoluer à quelques choses de plus “grand”. Il a bien accroché à quelques unes des BDs que je lui ai fait découvrir et plus spécifiquement Lucky Luke, Marsupilami ou plus récemment Mélusine, mais sans vraiment être accroc. J’ai entamé avec lui divers romans amusants comme “Danger, Robot rangeur” chez J’aime lire  ou Le Petit Prince et l’Histoire sans Fin…

Il y a quelques mois, il avait commencé à se plonger seul dans le roman “Frigiel et Fluffy“. L’aventure se passant dans un univers Minecraft qu’il apprécie tout particulièrement a évidemment, comme je l’avais espéré donné gout à se replonger dans l’aventure… puis petit à petit, le livre a fini pour se perdre sur son bureau.

Là où “La Cabane à 13 étages” s’est faite dévorée en quelques jours ! Je me souviens avoir vu la couverture de ce roman chaudement recommandé pour les enfants de l’âge de Charly et m’être dit que c’était typiquement le genre d’univers que Charly aimerait inventer dans sa tête… une cabane géante dans les arbres !

Bon hormis cela, je n’avais pas vraiment d’idée de ce que contenait ce roman.

– “Je l’ai presque fini” m’avait-il répondu…

– “Et cela parle de quoi”

– “Alors, ils ont fabriqué des molécules qui se sont transformées en sirène. Le copain de Andy en est tombé amoureux, mais Andy pensait que c’était un monstre… Et c’était vraiment devenu un monstre… et puis après il y avait un endroit où il y avait des singes partout…”

Ben dit donc, ça à l’air complètement dingue ce truc…. en feuilletant le roman, je vois que cela se mélange entre roman, strip BD et illustration dans un style très modernes ! Bref, il a accroché et cela me fait vraiment plaisir !

– “Papa, j’aimerais bien lire la cabane aux 26 étages, et puis au 52 étages…”

Des tablettes pour les révisions

Des tablettes pour les révisions

Depuis lundi, les 3 grands sont en examen. Les filles finissent leur 2° année primaire et Charly sa 4°. Difficile, il faut bien l’avouer de gérer tout cela, parent indigne, en se coupant en 4… car bien évidemment, il reste notre petite dernière, qui elle n’a pas d’examen et demande beaucoup d’attention ! Oh, je vous dirais, c’est au fond comme cela tout au long de l’année, ce n’est guère facile de passer de la dictée des filles aux tables de multiplication du grand, tout cela en même temps, mais quand il s’agit de dépoussiérer deux matières différentes pour chaque année en même temps, soit 3 révisions différentes à la même table, mon cerveau bouchonne… et je vous avoue que je ne suis pas mécontent de pouvoir m’aider des tablettes pour dispatcher des groupes d’exercices.

La difficulté reste évidemment de trouver des applications de qualité et adaptées à leur programme. En effet, la plupart des applications en français se calquent sur le programme éducatif français CP,CE1,CE2,CM1,CM2,… qu’il faut transposer à nos classes de primaire.

Classe BelgiqueÂgeClasse France
1ere primaire6 – 7 ansCP
2eme primaire7 – 8 ansCE1
3eme primaire8 – 9 ansCE2
4eme primaire9 -10 ansCM1
5eme primaire10 – 11 ansCM2

 

App Enfants

J’ai bien sur une série d’application que j’ai trouvées efficaces, mais de manière générale sur le site App Enfant, vous pourrez facilement retrouver des propositions intéressantes en fonction de tranches d’âge.

Lire la suite Lire la suite

Vacances en Van… à Vannes

Vacances en Van… à Vannes

D’ici quelques jours, il sera temps de dire au revoir à notre “VW Fourre-tout” que nous avons eu l’occasion de tester quelques semaines, notamment lors de nos vacances en Bretagne en famille dont je vous parlerai prochainement.

Depuis que notre famille est passée en mode 6, je garde à l’oeil le Van VolksWagen T6. J’avais d’ailleurs l’année dernière été régulièrement prendre des mesures et comparer l’espace intérieur de notre actuelle VW Maxi Caddy, le VW Multivan T6 et la VW Sharan.

Rapport espace de stockage / transport de passagers / prix, la VW Caddy Maxi reste évidemment le probable meilleur choix, et c’est à nouveau vers cette dernière que j’ai reconduit ma confiance. La Sharan, plus couteuse, offre plus de confort tant que les 2 derniers passagers sont temporaire. Les sièges strapontin restent pour moi moins adaptés coté sécurité, moins confortable et bien entendu il ne reste presque plus de place dans le coffre ! Le Multivan n’est pas vraiment plus long que la Caddy Maxi, mais est surtout plus large, ce qui rend l’espace intérieur bien plus confortable, elle est part contre beaucoup plus haute, dépassant les 190cm, ce qui a été mon frein quant à son choix.

Les informations quant aux mensuration du T6 de VW sont assez obscures. On y trouve des modèles à 190,9cm à 193 cm ou encore 197cm. Il y a le modèle Transporter, Combi, Caravelle, Multivan, California… et enfin 3 longueurs différentes.

Au moment de recevoir mon Van, on m’avait annoncé le VW “Minibus” ! Après vérification, on m’a confirmé qu’il s’agissait du modèle “Caravelle”. Sur le véhicule il est ciblé comme “Transporter” et dans les documents de celui-ci, ce dernier est référencé comme “Combi”. A regret, j’ai pu très vite constaté que le modèle mis à disposition était bien en retrait des standards de confort du modèle Multivan pas de rangement à l’arrière, pas de siège passager réglable, ni même de commande de contrôle au volant ou de Cruise Control… Et d’aspect extérieur, mon gros fourre-tout noir de 5,3m est loin d’avoir l’allure de la belle édition 20 Years rouge et blanche.

Lire la suite Lire la suite