Archives de
Catégorie : Mon boulot

Spécialiste eMedia, photographe et vidéaste… 100% Multimédiatisé !
Un petit coup de pouce de Stoffel Vandoorne pour préparer le CEB !

Un petit coup de pouce de Stoffel Vandoorne pour préparer le CEB !

Le samedi 2 mai se déroule les 6h de Spa Francorchamps.

Le circuit fait environ 7km et Stoffel Vandoorne roule en 1m54 et 767 centième.  Quelle est la vitesse horaire de sa voiture sur un tour ?

Et bien ça tombe bien comme exercice de préparation au #CEB , n’est-ce pas Charly !

On prépare le CEB
On prépare le CEB

 

Lire la suite Lire la suite

Gardena r70Li : La lumière rouge clignote, comment réparer ?

Gardena r70Li : La lumière rouge clignote, comment réparer ?

Bientôt 7 ans de loyaux services pour Wall-E, mon robot tondeuse Gardena r70li. Vous l’aurez déjà lu, grâce à lui, plus de pelouse à tendre, mais une belle manière d’apprendre à me débrouiller pour quelques petites réparations. Je vous ai livré comment le mettre à jour, comment débloquer le mode caché, j’ai remplacé ses lames, sa batterie et l’année dernière j’ai dû passé par la case « achat d’une nouvelle alimentation, l’alimentation d’origine n’étant plus étanche.

Cette année, Wall-E reprenant le service, manquait souvent son retour sur base et fonçait régulièrement dedans. Au bout de deux semaines, c’est un signal rouge clignotant qui est apparu, tiens, je n’avais encore eu ce message !

Lumière rouge fixe : Carte de la station de charge défectueuse - envoyez la station de charge
pour réparation

Lumière rouge clignotante : Antenne de la station de charge défectueuse - retirez la station 
de charge de l'alimentation secteur pendant 10 minutes, réinsérez-la. Si le voyant clignote 
toujours en rouge, envoyez la station de charge pour réparation 

Lumière jaune clignotante : Câble guide interrompu/endommagé, la tondeuse s'arrête dans 
la zone de travail et affiche « Batterie vide ». Vérifiez le câble guide, remplacez-le 
si nécessaire 

Lumière bleue fixe : résistance accrue dans le câble périphérique ; en cas de mouvement, 
aucune action n'est requise. Si la tondeuse affiche le message d'erreur « Pas de 
signal boucle » réparez ou remplacez le câble périphérique 

Lumière bleue clignotante : Câble périphérique interrompu - effectuez le test conformément 
aux instructions d'utilisation pour détecter les interruptions/coupures dans le câble 
de boucle. 

Lumière verte clignotante : Mode ECO, la tondeuse reste immobile dans la zone de travail 
avec le message d'erreur « Aucun signal boucle. Mode ECO ». - Placez la tondeuse dans 
la station de charge, appuyez sur le bouton Démarrer et fermez le capot de l'écran, 
attendez 2 minutes, appuyez sur le bouton Stop, sortez la tondeuse de la station 
de charge, appuyez sur le bouton Démarrer et fermez le capot de l'écran. 

Lumière verte fixe : tout est OK

Le diagnostique étant donc assez cohérent, un problème autour de l’antenne de la base, soit ce qui permet au Robot de comprendre qu’il approche de sa maison. S’il tond, il doit s’en éloigner, s’il est en mode « come back home », il doit à son approche effectuer un demi/tour pour se mettre en charge. Ce qu’il n’était plus en mesure de faire depuis quelques jours déjà. Le manuel recommande de renvoyer celle-ci en réparation, mais je commence à prendre confiance dans la recherche de solution par moi même avec ma tondeuse Gardena. Sur l’un des forums pour moutons, on nous explique que l’antenne est en réalité un câble qui fait le tour de la base et qu’il faut donc remplacer celui-ci ou au moins vérifier s’il n’est pas abimé.

En démontant ma base, la première surprise fut d’y découvrir un nid de fourmis en pleine éclosion ! Un gros nettoyage s’imposait déjà avant de pouvoir démonter la base, et tant qu’à faire un peu d’eau bouillante avec du vinaigre devrait déjà un peu envoyer promener les fourmis ailleurs dans le jardin ! Sur ce modèle Gardena, le câble antenne est apparent et donc à même le sol et on peut le constater très vite, il a mal vieilli. Après un démontage complet et vérification des connexions, j’ai donc plutôt l’impression que celui-ci n’est plus étanches, d’autant que sol de cette partie du jardin est particulièrement humide.

gardenar70li cableantenne
Réparation du câble antenne de la base du Gardena r70li

J’ai donc remplacé le câble par du fil de guide, un peu plus épais et utiliser deux raccords prescrits pour être enfouis dans le sol pour faire la jonction au reste du câblage d’origine puisque je n’ai pas d’outil pour les fixer directement sur la fiche de la carte mère. Un petit test et « Bingo » , la LED est à nouveau verte ! Wall-E est près à reprendre du service…

Corriger un problème de vidéo saturée de l’iPhone sur FCPX.

Corriger un problème de vidéo saturée de l’iPhone sur FCPX.

Caramba, les vidéos issues du nouvel iPhone Pro 12 de madame m’auront mis quelques bâtons dans les roues. Ah, sur son téléphone, elles sont réussies, mais une fois importée sur mon vieux Mac Book Pro Mid2013 tournant encore sous OSX El Capitan, impossible de les ouvrir ou les prévisualiser ou même dans les importer dans ma vieil version de Final Cut Pro X 10.3

J’ai donc d’abord dû me décider à mettre à jour le MAC en choisissant High Sierra. C’est loin d’être la dernière version de l’OS, mais celle-ci devrait être adaptée à mon ancien ordinateur et me permettra de passer à FCPX 10.4.6 que j’ai l’habitude d’utiliser au quotidien. De fait, cela fait. Je peux maintenant prévisualiser les fichiers .MOV de son téléphone. Cependant, une fois importés dans FCPX , les images sont complètement brulées !

FCPX lors de l’import m’avait déjà donné un premier en m’annonçant que certains rushs étaient au format HRD. De fil en aiguille je constate donc que ces vidéos sont encodées en 1920p REC 2020 HLG. En quelques clics, j’ai donc la confirmation que FCPX par défaut, ne propose pas le bon profil colorimétrique pour ces vidéos, alors que nous sommes pourtant dans le petit écosystème d’Apple.

Dans sa vidéo en anglais, Mark Brown pour Editors Keys cible de fait le problème et comment le fixer. Comme pour les problèmes d’entrelacement, il faut entrer dans les réglages complémentaires du Rushs. Si la vidéo présente la manoeuvre sous FCPX 10.5, sur un FCPX 10.4, il faudra une fois avoir choisi les rushs à corriger sur la ligne du temps cliquer sur l’icone (i) de la fenêtre « inspecteur », puis en dans le petit menu discret du bas changer les métadonnées initialement sur « élémentaire » pour afficher le mode « réglages ». vous aurez alors accès à la possibilité de modifier les LUT et ce qui nous intéresse ici, la colorimétrie. Dans mon cas, elle était sur « Désactivé ». Nous aurions tendance à la mettre sur REC 2020 HLG, mais cela reste saturé, la bonne réponse sera : REC 2020 !

Merci, Mark.

Lire la suite Lire la suite

100% eMedia : Le Projet Ruffle à la rescousse du Flash Player

100% eMedia : Le Projet Ruffle à la rescousse du Flash Player

Aujourd’hui la technologie Flash d’Adobe est abandonnée depuis déjà plusieurs années. Cependant, depuis le 1° janvier 2021, le player Flash s’est auto-désinstallé de la plupart des ordinateurs pour des questions de sécurité. Il n’est donc plus possible de jouer ou découvrir en ligne tout ce patrimoine propre aux Serious Games de cette génération. J’ai donc utilisé l’outil en ligne Ruffle qui permet d’émuler un fichier .SWF afin de garder un souvenir sur Youtube de notre projet de Noël développé il y a 11 ans.

Je me garde la référence ici, elle me sera utile pour trouver des solutions aux nombreuses petites applications et animations eLearning développées au cours des ces 20 dernières années…

Serious Game, Serious Gaming, Gamification et expériences passées

Serious Game, Serious Gaming, Gamification et expériences passées

La 4° semaine du certificat en culture vidéoludique pose de nombreuses bases autour de l’approche du Serious Game et les nuances faites avec le Serious Gaming ou la Gamification. En préparation à cette séance, le Webinaire de Julian ALVAREZ m’aura permis de décomposer les différents éléments du “Play et du Game”. Ensuite Julien ANNART et Gaël GILSON nous mettrons face à une série de cas concrets pour encore approfondir le sujet avant la clôturer par un cas concret réalisé avec la Province de Liège : La Technosphère.

Cette journée de formation touche donc à de nombreux éléments théoriques particulièrement importants à bien maîtriser en autre lorsque l’on souhaite intégrer de manière générale le jeu vidéo dans un projet pédagogique. Je ne suis pas encore certain de pouvoir dresser toutes les nuances et variantes de ce que l’on fait rentrer dans le Jeu Sérieux, mais je vais tâcher dans un premier temps d’en préciser la théorie ici hors de mes 8 pages de notes. J’y reviendrai probablement par la suite.

Historiquement, on peut dater le premier jeu sérieux dit “Serious Game” en 2002. Il s’agit du jeu America’s Army développé par l’US Army. Le jeu a en effet été conçu et massivement diffusé afin de donner goût à de jeunes joueurs à s’inscrire dans l’armée américaine et repérer des “bons éléments”. Les 3 éléments qui caractérisent un Serious Games s’y retrouvent chacun : Diffuser un message, dispenser un entraînement, collecter des données.

Le Labyrinthe d'Errare - PC (Retz, 1989)
Le Labyrinthe d’Errare – PC (Retz, 1989)

A bien y regarder, il y avait néanmoins de nombreux autres jeux “ludo-éducatifs” qui ont été développés dans le but d’apprendre une langue (Rayman Jeu d’action pour réviser), travailler son orthographe (Le Labyrinthe d’Errare) ou faire des mathématiques (MathCopter). Si l’on fait entrer l’AdvertiseGame dans le serious game (un jeu publicitaire), ont retrouvait déjà des jeux en liens avec des marques dans les années 90, notamment autour des mascottes de Nesquick ou Frosties. Enfin, des jeux comme Versailles ou Bible Adventure entrent également dans des titres précurseurs. Même si indéniablement, à partir d’American Army, un courant Serious Games va clairement se mettre en place, avec de nombreux opérateurs, y compris autour du multimédia pédagogique qui viendront proposer leur service, avec un succès mitigé.

J’ai moi-même entre 2004 et 2010 travaillé à la gestion et/ou le développement de projets de Serious Games au sein de l’Université de Liège, j’y reviendrais par la suite.

Micro Marché dans sa version PC MS-DOS
Micro Marché dans sa version PC MS-DOS

Au niveau “historique”, j’aimerais retrouver la trace du logiciel Micro Marché qui existait sur C64 et PC MS-DOS. Difficile d’en retrouver la trace sur la toile, ce qui confirme peut-être qu’il avait été développé en Belgique, voire dans la région liégeoise. Ce petit programme permettait de gérer une petite librairie et son stock. On choisissait avec une somme de départ chez son fournisseur divers articles et l’on choisissait ensuite le prix de vente que l’on voulait leur attribuer. Les clients venaient et en fin de journée, l’ordinateur faisait le bilan. Le joueur, en fonction de sa marge, pouvait alors acheter d’autres articles pour son magasin ou devait adapter ces prix pour le jour suivant.

Le jeu ne se présentait pas comme un outil purement dédié à être sérieux, mais son succès dans les écoles et clubs informatiques scolaires l’avait positionner comme un outil très efficace pour expliquer le PV, PA, Perte et Bénéfice en classe de primaire. Ce qui le positionnent parfaitement comme ma première expérience de Serious Gaming !

Lire la suite Lire la suite