Archives de
Catégorie : Ma vie

Ma vie de Papa de Charly, Alice et Juliette au coté de ma Petite Snorkys de photographe talentueuse et charmante.

Back to Carnac – RoadBook

Back to Carnac – RoadBook

Et si nous retournions en Bretagne tous les 6 ? C’est l’heure de préparer nos prochaines vacances en France et parmi les diverses destinations envisagée, l’idée de retourner en Bretagne faisait partie de nos préférées.  Notre séjour dans le Morbihan remonte à 9 ans déjà et à l’époque nous n’avions qu’un tout petit Charly de 18 mois avec nous. Cette fois, il me faut préparer un roadbook qui collerait un peu mieux à notre famille nombreuses 10-7-7-3.

Camping Golfe du Morbihan Mané Guernehué à Baden
Camping Golfe du Morbihan
Mané Guernehué à Baden

Nous avons longuement réfléchi entre le nord et le sud de la Bretagne parmi les campings qui nous plaisaient et en gardant l’idée de pouvoir faire du vélo, nous nous sommes posés sur le camping Mané Guernehué non loin de Carnac dans le sud de la Bretagne, plus propice aux ballades en vélo… et ce malgré les si nombreuses belles destinations recommandées du coté de la cote de granit rose du nord

Camping Bretagne Sud, Morbihan Baden, entre Vannes et Lorient
+33 (0) 2.97.57.02.06 | info@camping-baden.com

52 Rue Mané er Groez 56870 Baden 
Morbihan Bretagne

Préparons donc ce roadbook en tachant d’éviter les étapes qui nous avaient déçues la dernière fois, tel que le Zoo de Pont Scorff et en prévoyant bien entendu de revoir nos destinations préférées tel que Rochefort en Terre et Saint Malo. Pour les jolies photos, ce sera pour un peu plus tard, dans le compte rendu du voyage qui prendra en compte un élément supplémentaire, le voyage en van VW T6…

Etapes vers la Bretagne

Si le trajet en évitant Paris est un petit peu plus long, il permet de prévoir quelques étapes agréables en Normandie tant à l’aller qu’au retour : Rouen, Honfleur, le Mont Saint Michel ou bien entendu Saint Malo. Il faudra compter grosso modo 9h20 de route pour faire un peu moins de 900km. J’aurais tendance à proposer une étape au Mont Saint Michel à l’allée et de splitter le retour sur Saint Malo puis Honfleur… mais nous verrons. La dernière fois, nous n’avions pas pris le temps de visiter Le Mont Saint Michel et je pense qu’il faudra planifier cette visite un peu spécifique. Nous ferons probablement l’impasse sur Rouen et il faudra s’assurer que le VW T6 soit capable de rentrer dans les parkings autour de Saint Malo

Le Mont Saint Michel <3

(6h47 depuis Liège / 2h30 depuis le camping)

Accès au Mont Saint Michel
Accès au Mont Saint Michel

Depuis notre première tentative de visite en 2010, l’accès au site se fait après avoir laissé son véhicule dans la zone de délestage. Il est ensuite possible de se rendre dans la ville avec une navette en libre circulation

• En navette “le Passeur” (libre d’accès) : « le Passeur » est un moyen simple pour vous rendre jusqu’au Mont en 12 mn environ. Le lieu de départ est la place des navettes, à côté du Centre d’Information Touristique, tout proche du parc de stationnement. Le « Passeur » vous conduit au terminus Mont. Il fonctionne en service continu. Les fréquences de passage du « Passeur » sont fonction de la fréquentation du site et de la saisonnalité. Les chiens ne sont pas acceptés à l’intérieur de la navette.

• En navette hippomobile (payante) : la « Maringote » un moyen original pour vous rendre jusqu’au Mont en 25 mn environ. Cette navette tirée par 2 chevaux de trait est une invitation à découvrir le site du Mont Saint-Michel à la manière des anciens pèlerins.

Au Mont Saint Michel, 2010
Au Mont Saint Michel, 2010

Merveille de l’Occident”, le Mont Saint-Michel se dresse au coeur d’une immense baie envahie par les plus grandes marées d’Europe. L’église préromane y fut alors élevée avant l’an mil. Au XIème siècle, l’église abbatiale romane fut fondée sur un ensemble de cryptes, au niveau de la pointe du rocher et les premiers bâtiments conventuels furent accolés à son mur nord…

Saint Malo <3

(2h30 depuis le camping / 7h jusque Liège / 2h30 jusque Honfleur)

Saint Malo est une ville portuaire touristique que nous apprécions visiter. Ma petite inquiétude sera de savoir si mon véhicule peut ou non accéder au parking que nous utilisons en général en bordure des murailles de la ville, parking limité à 1m90 de hauteur.

Saint-Malo est une ville portuaire de Bretagne, au nord-ouest de la France. De hauts murs en granite ceignent la vieille ville, qui fut autrefois un bastion pour les corsaires (pirates approuvés par le roi). La cathédrale de Saint-Malo, au centre de la vieille ville, arbore des styles roman et gothique, et possède des vitraux narrant l’histoire de la ville. La Demeure de Corsaire, à proximité, est une maison de corsaire datant du XVIIIe siècle. Elle sert à présent de musée.

Honfleur

(4h30 jusque la Liège)

Rouen

(4h30, entre Liège et le camping)

Autour du Camping.

Notre camping se situe à Baden à 10 minutes de Port Blanc un joli port animé en toute saison. De nombreux autres petites villes et ports seront proches de nous tels que Auray et Vannes. A Vannes, en périphérie se trouve également l’Aquarium et le monde des Papillons que nous avions visités par le passé. Nous ne sommes pas loin non plus de Carnac, mais il y est assez difficile de s’approcher des mégalithes protégés. Le domaine du CeltAventures n’est pas bien loin également ainsi que différents départs vers des îles du sud de la Bretagne.

Baden / Port Blanc <3

(1km) 2 min / (6,2km) 10min

Port Blanc, port et village de Baden est animé toute l’année et particulièrement pendant les vacances. C’est un pôle attractif pour son point de vue incroyable sur le Golfe du Morbihan et le courant marin très fort entre le continent et l’Île-aux-Moines. Il est le point de départ pour des promenades le long des sentiers côtiers et son embarcadère propose des traversées maritimes pour l’île aux Moines.
Le Golfe du Morbihan ne cessera jamais de vous étonner avec ses paysages changeants et insolites qui varient selon la marée et les caprices du temps… Baden est un bourg animé toute l’année, le bourg de Baden, petit village tranquille en bordure du Golfe du Morbihan, est animé toute l’année !

A 900 mètres du camping Mané Guernehué, vous trouverez :

Marché de pays (produits locaux) tous les vendredis de 16h30 à 19h30 et marché le dimanche matin
Supermarché « Carrefour Market »
Commerces : bar, épicerie, boulangerie, boucherie, ostréiculteurs … voir la liste des commerces à Baden
Restaurants et crêperies
Musée des Passions et des Ailes : en savoir plus sur le site du musée de Baden
Club Nautique de Baden : stages de voile pendant les vacances
Location de kayaks et de bateaux à moteur à Baden : en savoir plus sur le site Varec’h Bretagne Kayak
Golf de 18 trous : voir le site Golf Blue Green
Embarcadère à Port Blanc : passage pour l’Ile aux Moines, Croisières sur le Golfe du Morbihan… En savoir plus sur le site d’Izenah
Au Rythme des Marées : Découverte de l’ostréiculture à bord d’une plate et dégustation d’huîtres
Port Blanc - Baden
Port Blanc – Baden

Vannes <3

(15km) 20 min

Flânez dans les rues pavées de Vannes, le nez en l’air vers les maisons à pans de bois colorés en humant les odeurs iodées du Golfe du Morbihan…

Vannes vous ouvre une porte sur le Golfe du Morbihan, membre du club des Plus Belles Baies du Monde. Au cœur de la Bretagne Sud, découvrez une ville « d’Art et d’Histoire » qui a su conserver et valoriser un patrimoine historique et naturel.

En séjour ou le temps d’un week-end, Vannes vous offre une large gamme d’activités et de découvertes. Tout au long de son histoire bi-millénaire, la ville a su jouer de sa situation privilégiée à l’abri dans le golfe du Morbihan pour développer une activité portuaire de commerce puis de plaisance plus récemment.

Le cadre médiéval du cœur de la cité des Vénètes témoigne de son passé de première capitale des ducs de Bretagne. Cette architecture pittoresque invite à la balade le long des ruelles étroites bordées de nombreuses maisons à pans de bois.

Au cœur des remparts, laissez-vous guider d’arts en histoires : le musée de la Cohue et le château Gaillard vous plongent dans le patrimoine d’hier et d’aujourd’hui

Visite de l’aquarium et de la maison des papillons à Vannes, puis un peu de shopping dans la ville… Charly s’est assez vite lassé des poissons et à apprécié un peu plus les papillons, comme chez Papou et Mamou… Moi j’ai pu mettre mon Macro à l’épreuve… et le 50 mm 1.4 plus approprié pour les environnement sombre de l’aquarium… Alors que Vannes devait être une ville étape régulière pour notre fin de vacances, nous n’avons pas été plus envouté que cela… Certaines petites rues étaient agréable, mais pas de quoi nous y faire courir chaque soir… (Au calme breton, Vacances 2010)

L’Aquarium de Vannes

(15 km) 21 min
21 Rue Daniel Gilard, 56000 Vannes, France

Carnac

(25km) 25 min

Carnac, ses alignements mégalithiques et ses plages. La Trinité sur Mer, la Mecque de la voile en Baie de Quiberon. La presqu’île de Quiberon et sa Côte Sauvage

CONNAÎTRE LES ALIGNEMENTS DE CARNAC

Des sites parmi les premiers protégés par l’État. L’approche scientifique de Prosper Mérimée, inspecteur des monuments historiques, pousse l’État à mener à partir de 1830 une politique d’acquisition et de conservation des mégalithes. Au XXIe siècle, les sites bénéficient de restaurations et de projets d’aménagements. 

Des temples néolithiques. Des études récentes ont permis de rattacher l’histoire de ces sites aux évolutions intervenues au cours du Néolithique, dans une période qui marque le début de la vie sédentaire. Les files de menhirs permettent le cheminement vers un espace considéré comme sacré : les enceintes. Les dolmens ont une fonction funéraire.

Auray <3

(9km) 12 min

Auray cité d’art et d’histoire. Le vieux port de Saint Goustant.  Le port du Bono sur la rivière d’Aura
Le port de Saint Goustan, haut-lieu du patrimoine du pays d’Auray, se découvre au fil des rues.
En quittant le centre historique d’Auray (la ville haute), les rampes du Loch bâties sur les ruines d’un château-fort descendent vers le port. Des terrasses ombragées de la promenade, la vue plonge sur les quais.
Des venelles pentues bordées de maisons à pans de bois permettent de découvrir le port très typé. Petites rues, quais pavés, charmes d’antan conservés… font de ce quartier le fleuron touristique de la ville.  La rive la plus pittoresque se rejoint en franchissant le pont à quatre arches de pierre du 13e siècle. La place Saint-Sauveur aux pavés bombés s’encadre de maisons cossues à pans de bois et encorbellements, et de nombreuses terrasses de café et de restaurants vous invitent  au farniente…. 
Saint-Goustan fut un port important à l’ère des navires à voile. Les quais étaient constamment encombrés de charrettes, de piles de bois et de barriques. C’est ici en 1776 que débarqua Benjamin Franklin, lorsqu’il vint en France demander le soutien du roi dans la guerre d’indépendance des futurs Etats-Unis d’Amérique. 
Des animations diverses sont organisées toute l’année dont les jeudis du port en été.

Plouharnel

(24km) 25 min

La pêche à pied à Plouharnel. Troquez maintenant la lampe de poche contre un sceau et un râteau et enfilez les bottes en caoutchouc pour aller à la chasse aux coquillages et crustacés ! Le site de Plouharnel dans la Baie de Quiberon offre un patrimoine naturel très riche… si la météo est clémente vous aurez des heures d’amusement devant vous ! Activité familiale ludique et gratuite qui demande néanmoins le respect de certaines règles que nous vous invitons à découvrir.

Locmariaquier

(24km) 28 min

Site mégalithique de Locmariaquer. Vivement recommandé, le site des menhirs de Locmariaquer (ouvert toute l’année et accessible à tous) est l’endroit rêvé pour laisser vos enfants jouer aux aventuriers ! Lampe de poche à la main, vos petits pourront parcourir les tunnels, repérer les gravures sur les monuments, grimper aux sommets des menhirs tout en apprenant des anecdotes sur l’histoire de ces monuments emblématiques de la Bretagne !
Bien entendu ce site n’est pas le seul que vous pouvez aller visiter, rien que dans le Morbihan vous avez un choix impressionnant. A vous de dénicher le site que convient le mieux. Le site officiel du Morbihan vous explique tout en détail et vous propose même une billetterie en ligne, pratique!

Bono

Celt’Aventures

(40,7 km) 37 min
Rue du Ménez, 56370 Sarzeau, France

UNE MULTITUDE D’ACTIVITÉS POUR TOUTE LA FAMILLE

A seulement 20 minutes de Vannes en presqu’île de Rhuys, CeltAventures vous propose tout au long de la journée de nombreuses activités à faire en groupe, en solo, ou avec des enfants !

Choisissez le Périple des Sylphes et vous serez entraîné dans une folle descente sur les tyroliennes interminables de nos parcours en hauteur.

Vous préférez le Tournoi des Celtes ? Remportez toutes les manches de Laser Quest et le Trophée sera à vous !

Retrouvez les indices de la Légende des Druides : ils vous emmèneront peut-être jusqu’au trésor de CeltAventures.

Sur le Tremplin des Elfes, les enfants pourront prendre de la hauteur et dévoiler leurs plus belles pirouettes !

Puis prolongez l’expérience avec les jeux au sol :

Participez à une partie de BabyFoot Géant, ou organisez une session de Disc Golf entre amis ou en famille… Flânez dans les allées à la découverte du parcours botanique ou faites la sieste dans les hamacs …

La Piscine à Balle et le Mini Labyrinthe s’occuperont de vos enfants !

Nous vous proposons également à la demande, des balades contées, des ateliers créatifs et des repas champêtres : Ca vous tente ? Consultez notre page En Groupe !

CeltAventures : en duo, en famille, entre amis ou entre collègues, Vivez un moment unique… à partager sans modération !

Dans les îles du Sud de la Bretagne (S)

 

La saison ne s’y prêtera peut-être pas, mais nous sommes assez proches de port de départ vers l’île aux moines, Belle-île en Mer ou île d’Houât. Nous n’avions pas tenté ces balades il y a 9 ans, mais les enfants avaient plutôt apprécié la découverte en bateau du bassin d’Arcachon l’été dernier.

L’île aux moines

(6km) 32 min (dont 21 minutes de Ferry)

Vos enfants seront probablement ravis, après avoir joué aux apprentis pêcheurs, d’embarquer sur un bateau pour une petite traversée (5 minutes à peine depuis Port-Blanc) jusqu’à l’Ile aux Moines pour un après-midi découverte de l’Ile aux Moines à vélo ! Il est conseillé en haute saison de louer les vélos sur le continent afin d’éviter les mauvaises surprises comme prix élevés et les ruptures de stock.
Avec ses 7km de long, l’île est la plus grande du Morbihan. Surnommée la « perle du golfe », vous serez charmés par cet univers féerique peuplé de Mimosas, de palmiers et de Camélias.
Là encore vos enfants pourront jouer aux aventuriers en herbe en arpentant le site de menhirs et tumulus au sud de l’île et après l’effort le réconfort… prélassez-vous à une terrasse en mangeant une bonne glace au port et pourquoi pas terminer la journée par un plouf dans la mer à la Grande Plage… attention, l’eau peut être frisquette 
Là encore, un large choix s’offre à vous quant à la destination choisie! En effet la Bretagne est réputée pour ses belles îles, offrant chacune d’autres paysages, activités et choses à voir. Nous vous conseillons de potasser un peu le site officiel sur les îles de Bretagne pour trouver celle qui conviendra le mieux à votre tribu.

Sauzon – Belle île en Mer

(63km) 1h55 (dont 56 minutes de Ferry)

Situé au Nord-Ouest de l’île, à 7 km de Le Palais, le port de pêche et de plaisance de Sauzon offre un paysage de couleurs pastel avec ses maisons de pêcheurs aux façades colorées.
Le joli port de Sauzon, niché dans un site très pittoresque est surnommé « le port fleuri ».
Le centre de Sauzon rassemble bon nombre de commerces, restaurants, bars et boutiques d’artisans pour accueillir les plaisanciers, les campeurs, et les vacanciers venus profiter du calme de la ville. Riche en patrimoine culturel et naturel, Sauzon offre aux visiteurs et à ses habitants un cadre exceptionnel et une douceur de vie inestimable. 
Au-delà du bourg lui même avec son église récemment restauré et  ses jolies ruelles, la Pointe des Poulains, la propriété de Sarah Bernhardt, le magnifique parcours de golf, les menhirs Jean et Jeanne, et la plage de Donnant constituent des centres d’intérêt incontournables.

La Presqu’île de Quiberon

(39km) 43 min

Île d’Houat

(64km) 2h 4 min (dont 1 heure 10 de Ferry)

Par de là Brocéliande (N-E)

En remontant vers Rennes, capitale de la Bretagne que nous avions apprécié à l’époque, j’ai repéré quelques visites intéressantes. Il y a tout d’abord le joli village de Josselin à un peu moins d’une de route mais également une série d’autres étapes familiales autour de la forêt de Brocéliande dont le festival de Badlagoule. A pas loin de 1h30 de route, Rennes se positionne comme étape intermédiaire si nous envisagions de pousser plus au nord.

Rennes

(129km) 1h28

Ensuite donc direction Rennes, annoncée comme la capitale de Bretagne, Rennes a tenu ses promesses… Une fois dans le vieux centre, les jolis colombages nous font voyager et découvrir quelques chouettes magasins tel Papa Pique & Maman Coud où ma petite madame a eu bien du mal à ressortir, avec finalement de biens jolis chapeaux ! Une bien jolie ville, où j’ai préféré un peu oublier mon appareil photo pour faire moi aussi les magasins… (Au calme breton, vacances 2010)

Josselin <3

(59km) 55 min

Josselin est une Petite Cité de Caractère qui a obtenu les labels ‘village d’étape’ ainsi que ‘Ville Fleurie’ pour la beauté de ses parterres et de ses espaces verts. Elle a l’appellation « Escales d’une rive à l’autre » qui désigne les plus beaux sites riverains des canaux et voies navigables.
Traversée par l’Oust devenu Canal de Nantes à Brest, Josselin témoigne de l’architecture médiévale et Renaissance avec ses quartiers anciens à pans de bois et son imposant château de granite, remarquable. Lors de votre passage dans cette commune labellisée «escale d’une rive à l’autre », vous pourrez pratiquer des activités de pleine nature, en particulier nautiques. 
Accrochée à flanc de colline, Josselin a obtenu également les labels  “Petite Cité de Caractère”,  et “Ville Fleurie” pour la beauté de ses parterres et de ses espaces verts. On aime flâner le long du canal, paisible, ou dans ses petites ruelles avec ses vieilles maisons à colombages aux façades ornées de sculptures et aux fenêtres fleuries, ou encore dans le parc paysager composé d’une grande richesse d’arbustes dont de magnifiques rhododendrons de collections, des azalées et des érables japonais. 
Avec ses trois tours majestueuses dominant la vallée de l’Oust et sa splendide façade de style gothique flamboyant, le Château offre un témoignage remarquable de l’architecture féodale et de la Renaissance. Depuis sa fondation en 1008, le Château appartient à ses fondateurs, la famille de Rohan, qui l’habite toujours aujourd’hui. A l’intérieur vous pourrez admirer de très beaux ensembles de mobilier, des tableaux de peintres renommés et des souvenirs familiaux.
Une promenade invite à contempler le jardin à la française à l’ombre d’arbres centenaires ainsi que la roseraie et le parc à l’anglaise. Dans les anciennes écuries du Château, un Musée de poupées et jouets abrite la fameuse collection des Rohan.

L’Univers du Poète Ferrailleur

(60km) 46 min

Du 6 avril au 5 mai ,tous les jours                                    14H00-18H00
La Ville Stéphant   56 460 – LIZIO
Au milieu de nulle part,  le monde de Robert Coudray  s’anime, bruisse, prend de la couleur, joue avec les objets de récup’ et la nature. Cela fait 30 ans que ce petit homme sensible au monde qui l’entoure le réinvente avec sa créativité.
Sculptures animées, machines inutiles, architectures décalées, jardins, films, jeux, éco-logis, tout est humour, magie et émotion. D’automates en objets insolites, en passant par des fontaines musicales ou des totems de vent, Robert élève aujourd’hui une étrange cathédrale.
Les bâtiments  et les jardins magiques de cet emberlificoteur d’engrenages tracent une voie imaginaire de belle liberté. Empruntez-la le temps d’une visite.

Les Menhirs de Monteneuf : Archéosite de Brécliande

(76km) 59 min
56380 Monteneuf, France
http://www.menhirs-monteneuf.com

Plusieurs activités familiales différentes en fonction des jours de la semaine : Jeu de piste, apprendre à allumer un feu, faire des bijoux celtiques (vendredi), des instruments de musiques (mardi)…

Le site des Menhirs de Monteneuf est en accès libre et gratuit toute l’année.
N’hésitez pas à y faire un détour pour découvrir des menhirs au sein d’un écrin de verdure. Venez y découvrir des grands menhirs en schiste pourpre mais aussi nos espaces de reconstitution archéologique.
A quelques mètres des menhirs entrez dans notre maison du néolithique et venez voir son jardin céréalier.
En contrebas du site nous vous proposons une découverte des techniques que les hommes de la préhistoire employaient pour arriver d’un simple bloc de pierre à un menhir debout.
Pendant les vacances de printemps et d’été venez découvrir nos activités.
Vous pouvez participer à un atelier de la préhistoire : déplacez un menhir, découvrez le feu, fabriquer une poterie, utilisez les outils des bâtisseurs de menhirs. Mais aussi découvrir le site avec un guide, ou pour les plus jeunes par le biais d’un jeu de piste.

Le Centre de L’imaginaire Arthurien : Chateau de Comper en Brocéliande

(93km) 1h10
Château de Comper en Brocéliande – 56430 Concoret
https://www.broceliande-centre-arthurien.com

Badlagoule, festival du conte en Brocéliande du 13 au 20 avril 2019

Le Centre de l’Imaginaire Arthurien vous attend dans la forêt de Brocéliande pour vous conter les hauts faits du roi Arthur et de ses chevaliers.
Contemplez les merveilles de l’Autre Monde et les monstres qui s’y cachent au détour des expositions du château de Comper et de la Petite Maison des Légendes.
Partez sur les sentiers de la légendaire forêt de Brocéliande, où un guide-conteur vous narrera son passé qui oscille entre mythes et Histoire.
Découvrez des spectacles de toutes sortes, des artistes talentueux, des conférenciers érudits, et mille autres surprises que le Centre propose toute l’année en forêt ou ailleurs.
Le Centre de l’Imaginaire Arthurien propose toute l’année des visites contées sur les sites incontournables de la forêt de Brocéliande, des expositions thématiques (Merlin, Arthur, la Table Ronde…), des spectacles pour vivre les aventures de Brocéliande comme si vous y étiez, des conférences, pour expliquer et analyser la légende, depuis ses origines jusqu’aux réécritures, des ateliers pour inventer son blason, apprendre l’escrime ou créer une histoire ou une chimère, et enfin une librairie unique avec plus de 500 références pour comprendre, s’amuser et s’émerveiller. L’association fait partie de la Destination Brocéliande et du Réseau National du Conte et des Arts de la Parole.
Destination Brocéliande accueille la troisième édition du festival du conte et de l’oralité. Dans différentes communes, venez écouter la voix de tous ceux qui ont quelque chose à dire ! Cette année, l’invité d’honneur, Patrik Ewen nous contera ses « Récits Barbares ». Dans le cadre d’un jumelage international entre forêts légendaires, Brocéliande accueille des conteurs et slameurs venus du Gabon : venez découvrir l’imaginaire de la Forêt des Abeilles pour un moment d’échange au service de tous les imaginaires et de toutes les paroles.

En direction de Rochefort-En-Terre (E)

Rochefort-En-Terre avait été incontestablement un endroit qui nous avait marqué lors de nos premières vacances en France il y a près de 10 ans. Difficile de se faire une idée de ce que nous y découvrirons en étant hors-saison, mais voici une série d’autres points vers l’Est du Morbihan.

Rochefort-En-Terre <3

(51km) 48 min

Rochefort en Terre en 2010

Arrivé au soleil couchant, Rochefort en Terre à des allures de décors de cinéma… on se croirait dans un Alice au Pays des Merveilles, ou peut-être un Amélie Poulain version breton… Les photos que madame en a prise ont presque un petit quelque chose d’irréel… Il aurait vraiment été dommage de louper ce petit village et son château ! … Promis nous y retournerions le lendemain !! (Au calme breton, vacances 2010)

La Gacilly

(73km) 1h

Commune classée “Station Verte“, labellisée ‘Ville fleurie’. Ville aux maisons de schiste bleu.
Commune classée Station Verte et labellisée 4 fleurs, La Gacilly est une destination touristique de loisirs et de vacances offrant une nature respectée et préservée, une gamme de séjours à décliner selon les envies, des lieux et des activités à vivre et à partager, une porte d’entrée des terroirs.
Le plus grand Festival photo en plein air de France s’y déroule chaque année de juin à octobre. Le festival “peuples et nature”  envahit alors toutes les rues du village, révélant des images en format géant, exposées en extérieur.
On aime se balader à pied dans la ville aux maisons de schiste bleu où souffleurs de verre, relieurs, potiers, tourneurs sur bois et autres artisans (une trentaine au total !) déploient leurs talents sous les yeux ébahis des passants. Les venelles et ruelles fleuries ont un charme fou, à l’image de la rue Saint-Vincent où s’épanouit un arbre de Judée couleur mauve intense. Chèvrefeuilles, valérianes, roses trémières, pivoines ainsi que les vivaces aromatiques comme les menthes ou les sauges sont disséminés tout au long des ruelles et des promenades.
La Gacilly est le berceau de l’entreprise Yves Rocher mondialement reconnue pour ses produits cosmétiques à base de plantes. On peut d’ailleurs visiter sur le site industriel Yves Rocher le jardin botanique Une fois votre flânerie dans les ruelles fleuries terminée, partez, sur des bateaux de loisir, à la découverte de la vallée de l’Aff, de l’Oust et du site de l’Ile aux Pies !

Parc animalier et botanique Parcabou

(52km), 43 min
Branféré, 56190 Le Guerno, France
Flânez à l’ombre des arbres du jardin botanique ou évoluez à travers la végétation depuis les filets du Parcabout, petit coin de paradis sur terre… Le lieu ressemble à la fois un parc animalier et botanique, un parc de loisirs et un centre d’éducation à l’environnement et au développement durable (l’École Nicolas Hulot).
Voyagez en famille à travers les 5 continents dans un monde sauvage où vous rencontrerez pas loin de 150 espèces animales. Vous aurez également la possibilité d’assister au nourrissage de certaines espèces et pour les plus téméraires vous munir d’un petit sachet de pop-corn pour appâter les animaux de la ferme pédagogique! Renseignez-vous auparavant sur les heures de passage des soigneurs pour être sûr de ne rien louper!
Côté pratique on est pas en reste non plus, le parc est accessible aux personnes à mobilité réduite, aux poussettes et surtout… il y a des emplacements pique-nique… Sympa! Là encore nous avons un bon-plan famille à vous proposer! Pensez à acheter vos billets sur le site en amont de votre visite, vous profiterez ainsi de packs spéciaux internet… et ça vaut carrément le coup! Décidément les Bretons savent y faire 

Vers la pointe de la Bretagne (O)

Peut-être faudra-t-il que j’approfondisse un peu plus la recherche d’information plus spécifiques aux jolis villages de Cornouaille. Locronan semble tout à fait charmant, à 1h30 de notre point de départ

Le Pouldu

(70km) 56m
Nous remontions assez rapidement en voiture, sous les bons consignes de Pascal, vers la plage du Pouldu… cette petite crique, à l’écart de l’afflux de touristes fut un très bon moment… le soleil s’était presque joint à nous, et nous pouvions vite oublier la mauvaise visite du matin ! Nous reprenions ensuite la route pour passer de l’autre coté de golfe du Morbihan, faire quelques photos du chateau de Suscinio, puis finir la soirée le long du port de Harzon, bien agréable également… (Au  calme breton, vacances 2010)

Locronan <3

(128km) 1h27

Les plus beaux décors de cinéma de Bretagne

Les Celtes ont choisi ce site pour créer un nemeton, parcours sacré jalonné de stations symbolisant les 12 mois de l’année. Au 11e siècle saint Ronan christianise les lieux et donne naissance à la ville. Celle qui s’appelle dorénavant Locronan gagne en richesse et en beauté à partir du 14e siècle, grâce au tissage de toiles à voile. Le commerce établi avec toutes les grandes flottes construit des fortunes et d’harmonieuses maisons de granit. Des murs restés fidèles à leurs origines.

L’été, la ville est à vous dans la lumière caressante du matin, qui dore les vieilles pierres. D’élégantes maisons, à lucarnes sculptées, entourent la place. L’Eglise Saint-Ronan et la chapelle du Pénity, accolées, font façade commune, sans se mélanger les gargouilles. Dans la nef, la chaire et le vitrail principale retracent plusieurs épisodes religieux. Les rues avoisinantes sont également bordées de charmantes bâtisses. Pour préserver l’authenticité du cœur historique, les voitures restent à l’extérieur et des enseignes traditionnelles signalent les boutiques. Parmi elles, des boulangeries réalisent de redoutables kouign-Amann.

Classé aux Monuments Historiques, Locronan est un village au riche patrimoine culturel et architectural. Car il abrite de belles demeures de style Renaissance et une église du XVème siècle. Sans oublier tout son savoir-faire artisanal centré autour du tissage. Plus d’une trentaines de films et courts-métrages y ont été tournés !

Douarnenez

(137km) 1h30

Concarneau

(100km) 1h08
Concarneau se vit comme la promesse d’émotions partagées après une journée riche en découverte, le bonheur d’une promenade iodée sur les eaux calmes et bleutées, le plaisir offert par une dégustation de spécialités locales à la tombée de la nuit… 

Quimper

(113km) 1h12
Bienvenue à l’Office de Tourisme de Quimper Cornouaille. Laissez-vous charmer par cette ville mythique en Bretagne et ses trois coeurs anciens. Ville gourmande avec des rues animées et commerçantes, capitale culturelle de la Bretagne, Grand Prix National du Fleurissement, Quimper se situe au coeur de la Cornouaille et de ses paysages maritimes du bout du monde, authentiques et préservés.
Pont-Scorff (53km) 45m
Le vieux pont Saint-Jean relie le bas Pont-Scorff au cœur historique : la place de la maison des Princes et ses maisons des XVIème, XVIIème et XIXème siècles, la cour des Métiers d’art et le circuit des artisans, l’atelier d’Estienne. Aux alentours, manoirs, chapelles, lavoirs et fontaines.
Au cœur de la petite ville de Pont-Scorff, l’artisanat d’art a acquis ses lettres de noblesse grâce à la créativité et au savoir-faire traditionnel des artisans qui exercent leur passion dans la cour des Métiers d’art. Divers ateliers vous ouvrent leurs portes pour une découverte du monde artisanal : aquarelle, peinture, compositions florales, création de bijoux, décoration sur faïence, œufs, porcelaine, ébénisterie, ferronnerie d’art, fileur de verre, graveur sur métaux précieux, vitraillistes… tous les métiers du verre, de la céramique, du bois, du métal, des livres, du tissu, de la poterie… Une foule d’artistes vous attend ! Ne manquez pas la place de la maison des Princes et ses maisons des XVIème, XVIIème et XIXème siècles, l’atelier d’Estienne.
Découvrez, dans un écrin de verdure au bord du Scorff, le domaine de Saint-Urchaut et son Manoir des XVIIème et du XXème siècle, un lieu propice à la ballade ou à la randonnée. Etape de la boucle de l’Art Chemin Faisant, le site accueille aussi l’été de grandes manifestations : exposition d’art contemporain, Festival saumon, Fête des battages et du pain. 
Aux alentours, manoirs, chapelles, lavoirs et fontaines se suivent et agrémentent votre balade. Incontournable : Pont-Scorff accueille plus de 600 animaux de plus de 120 espèces différentes au sein du parc zoologique. Une vraie invitation au voyage !
Le Zoon de Pont Scorff (56km) 45min

Brest (179km) 1h55

Un peu plus haut Nord (N)

Le Village de Poul-Fetan

(52km) 53 min

11h – 18h30
Visite contée 11h30
Visite et animations de 14h à 18h30
Plonger dans la vie de ce village vous réserve une découverte ludique et instructive. Venez-vous familiariser avec les cultures anciennes, les jardins potagers et parc céréalier et les animaux de races protégées. Participez aux activités de la vie quotidienne : nourrissage des animaux, lavandières, filage, teinture et tissage de la laine, fabrication d’une corde en chanvre, découverte des saveurs d’autrefois avec dégustation de crêpes et de beurre. Tous les après-midi, un programme d’animations est proposé. Sur place, vous trouverez des jeux bretons dans un espace entièrement renouvelé, un jeu de piste pour les enfants et des jeux autour des expositions. Un petit creux ? Le bistrot Ti Fanch vous propose un voyage gourmand à la découverte des traditions culinaires de l’époque. Découvrez le potier et le boulanger au travail. Suivez Deizig, le korrigan facétieux de Poul-Fetan et découvrez la nouvelle expo-spectacle sur la danse en Bretagne. Un voyage en musique et en images !

Guémené sur Scorff

(68km) 1h09′

Connue pour sa traditionnelle gastronomie de l’andouille, capitale du Pays Pourleth, Petite Cité de Caractère, la commune a été érigée en principauté en 1570.
Connue pour sa tradition de l’andouille avec sa célèbre fête annuelle le 4ème dimanche d’août, capitale du Pays Pourleth, membre des Petites Cités de Caractère, la commune a été érigée en principauté en 1570, elle en conserve un prestigieux patrimoine : “les Bains de la Reine” étuves de 1380 où vous trouverez l’office de Tourisme, les murailles du château, la tour des gardes, des maisons à pans de bois, la porterie du château des Rohan…. Le centre-ville a préservé sa structure médiévale.
De renommée nationale, c’est à Guéméné sur Scorff que l’on produit de façon artisanale la véritable “andouille de Guéméné”, reconnaissable par son aspect concentrique à la coupe.

Le village de l’an mil

Lann Gouh 56310, Melrand, Morbihan, Bretagne
Chaque année, le Village propose des animations au fil des saisons. Sur une journée ou sur un mois, petits et grands, ensembles, peuvent y participer lors de leur visite du site. Ces moments insolites permettent de découvrir de façon inattendue un village du Moyen Age tout en le parcourant en toute liberté. En intérieur ou en extérieur, seul ou à plusieurs, aucune connaissance particulière n’est nécessaire. C’est une façon détournée d’apprendre, de comprendre, de goûter la vie médiévale rurale tout en s’amusant.

Encore plus au Nord

Probablement bien trop loin pour cette expédition, je nous garde malgré tout une série de points en mémoire pour une prochaine fois…

Parc Zoologique & Château de la Bourbansais
La Bourbansais, 35720 Pleugueneuc, France
https://www.labourbansais.com

Il s’agit du parc que nous avions visité et apprécié lors de notre passage à Brocéliande il y a 9 ans.

En balade avec papa – Zoo de la Broubansais, 2010

Mercredi matin, le soleil s’annonçait de retour ! J’avais donc prévu de passer une journée shopping dans la ville de Rennes, mais nous avions bien compris qu’une journée entière serait un peu difficile pour Charly, qui a besoin de bouger et de se dépenser… Nous avions donc trouvé en parcourant divers prospectus le Zoo de la Bourbansais à Pleugueuneuc, à 20 minutes de Rennes. Nous sommes assez assidus aux visites de Zoo, et celui-ci était assez agréable… Pas très grand peut-être… L’activité fut plaisante pour Charly, et il a même eu droit à voir les petits marsupiaux chapardeurs d’assez près… Ceux-ci étant très attirés par mon sachet de pain pour le diner ! Futur visiteur de la Bretagne, retenez ce zoo ! … (Au calme breton, 2010)

 

https://www.labourbansais.com
https://www.labourbansais.com
Saint Brieuc (132km) 1h43
Cap Frehel (163km) 2h16

Autour de Sain Malo

Saint Malo (193km) 2h9m
Quelmer – Cimetière de Bateau (191km) 2h
Dinan (132km) 1h46
Dinard (154km) 2h15
Saint Servan sur Mer (192km) 2h6

La Côte de Granite Rose

Perros Guirec (171km) 2h24
Ploumanac’h (175km) 2h31
“La cote de granite rose. Sans hésiter. Chemins des douaniers de Ploumanach-Tregastel, les Sept-Iles (Perros-Guirec), le Forum de la Mer (Tregastel), le village gaulois, le musée des télécommunications et le planétarium, tous trois à Pleumeur-Bodou, le marché de Lannion, l’observatoire de la Ligue de Protection des Oiseaux (Ile-Grande) et mon petit bijou… Trebeurden. » (Loïc)

Au calme breton…

Notre rêve : faire des jeux vidéo

Notre rêve : faire des jeux vidéo

C’est vraiment avec un grand intérêt que je me plonge chaque semaine dans les différents sujets traités par le MOOC Introduction à la culture vidéoludique et si je reviens régulièrement par ici pour en parler, ce n’est pas parce que j’ai participé à la production de celui-ci mais bien parce qu’il me permet de structurer mes réflexions sur ce vaste sujet qui me passionne bien plus que je ne joue !

Le 3° module présenté par Pierre-Yves Hurel se concentre sur le jeu vidéo amateur. C’est un angle d’attaque particulièrement intéressant car j’ai le sentiment que cette pratique du jeu vidéo n’a jamais eu droit aux projecteurs, encore moins à être étudiée… Or je m’y sens particulièrement concerné.

Projet PPP Team : Logic Labyrinth
Projet PPP Team : Logic Labyrinth

Si j’en retourne à mon expérience, lorsque mon frère et moi avons découvert les premiers jeux vidéo vers 7 et 6 ans au début des années 80, nous avons très vite eu la volonté d’en réaliser nous-même. A cette âge, ce n’est évidemment pas l’envie de vendre des jeux qui nous attire, même pas encore de les partager autour de nous mais bien de pouvoir concevoir des jeux proches des mécanismes rencontrés dans d’autres productions mais qui serait alors propre à “notre univers” et qui intégrerait des éléments que nous apprécions particulièrement. C’est ce qui est ciblé comme le “Je crée MON jeu vidéo“.

Comme mon frangin Pype en parle sur son blog, j’avais par exemple tendance à systèmatiquement placer des passages secrets partout pour récupérer des vies voire à cacher toutes les sorties de niveaux derrière un élément qui aurait dû tuer le personnage. Effectivement, je voulais offrir à celui qui jouerait à MON jeu le même sentiment que celui que je ressentais quand je découvrais un passage secret dans un jeu.

Quand j'étais gamin - Space Mission
Quand j’étais gamin – Space Mission

Mais pas encore de passage secret au milieu des années 80. Nous avons eu d’abord nos premiers cours de BASIC le samedi matin à l’école des Bouleaux avec Monsieur Bair. Moi, j’ai très vite été déçu de ce que l’énergie mise pour faire des lignes de codes m’offrait comme résultat. Mon frère étant plus inspiré par la programmation, je m’occupais donc de mettre sur papier des niveaux, des idées de jeux, de monstres, le plus souvent en m’inspirant de ce que j’avais pu expérimenter comme jeux. Un jeu comme Rick Dangerous, un jeu comme Shamus, puis plus tard un jeu comme Zelda, un jeu comme Sonic… Les idées ne manquaient sur la pile de projets que je laissais à mon frère aux fils des années.

 

Space Mission - C64
Space Mission – C64

Pendant les années 80, deux projets principaux s’afficheront sur l’écran monochrome du Commodore 64, programmés en BASIC pour le frangin. Un logiciel d’apprentissage de géographie EuroGéo ainsi que le début du projet Space Mission qui devait à l’origine être un simulateur de navette spatiale avec visite de base sur différentes planètes qui aurait été représenté par des labyrinthes. Néanmoins, le manque d’accès à des ressources machines pour programmer sur le Commodore 64 à une époque où Internet n’existe pas et bien évidemment nos moins de 10 ans ne permettaient pas de pouvoir faire tellement mieux à cette époque.

Calimero Against the Black Empire en EP Basic (1991-1994)
Calimero Against the Black Empire en EP Basic (1991-1994)

Parmi toutes les idées qui allaient se poser sur la table au début des années 90 certaines ont été plus ou moins avancées. Il y eu tout d’abord le projet Calimero Against the Black Empire qui émergea assez vite après avoir découvert le jeu Sonic the Hedgehog. A cette époque, nous nous faisions appelé le studio JMWS et le frangin Pype basculait doucement du Commodore 64 à la programmation en EP Basic sur notre nouveau PC 80386 DX40, toujours en écran monochrome. Après une série de croquis, quelques premières grilles de sprites ont été réalisées pour le Commodore 64, mais une version PC proposant un Calimero plus reconnaissable fini par voir le jour.

A nouveau, le travail de titan de programmation pour coder des listings d’écrans est long, l’arrivée d’un écran couleur et d’une carte son viendront offrir quelques moments de satisfaction mais également la nécessité de revoir chacun des niveaux… modification de résolution oblige. Quoi qu’il en soit, notre Calimero était loin d’égaler la rapidité du hérisson de SEGA !

Lire la suite Lire la suite

Aujourd’hui Charly, tu as 10 ans.

Aujourd’hui Charly, tu as 10 ans.

10 ans, c’était il y a 10 ans que maman et moi nous avions rendez-vous avec toi Charly ! Ta chambre était fin prête, toute en couleur, avec un beau grand lit. J’avais choisi la meilleure poussette pour toi, nous avions changé de voiture et j’avais lu de nombreux livres sérieux sur comment être de bons parents ! Et pourtant, rien n’aurait pu me préparer encore mieux à ce qui nous attendait !

Et voilà que je me retrouvais avec toi dans les bras. Maman devant se reposer ! Je devais déjà « improviser ». Je n’ai eu de cesse d’improviser et de laisser les livres sérieux de côté. On apprend pas à être un papa dans un livre, j’ai appris à être papa chaque jour à coté de toi. On fait des erreurs, on s’améliore, on essaie autrement… Et je peux te dire que pour te faire manger ta purée, j’en ai tenté des méthodes autant que pour te faire apprendre tes tables de multiplication.

Aujourd’hui, tu as 10 ans et aujourd’hui je sais que même si tu ne cesseras pas de grandir, tu resteras mon petit garçon ! Celui que je sers de mes bras, celui avec qui j’ai construit des histoires de Pirates dans les arbres en Playmobil, celui que j’ai vu sur la scène de théâtre, celui avec qui j’ai regardé les nouveaux Starwars et lu l’histoire sans fin (que nous devons encore finir d’ailleurs). Ce Charly chic, passionné de câbles et d’informatique, ce Charly choc qui m’aura fait parfois perdre un peu plus de cheveux à comprendre les colères. Ce Charly que j’emballe comme un saucisson polonais dans sa couette le soir, ce Charly qui m’a fait rire pour des frites et des pâtes, ce Charly curieux du monde qui l’entoure, des poissons, des insectes, de la nature,… de Minecraft. Ce Charly qui rêve, qui s’enferme pour inventer des histoires dans sa tête. Ce Charly qui chante, “J’aime les filles du Sart Tilman”, qui se voit Star de Youtube et Architecte du bâtiment.

Aujourd’hui, tu as 10 ans. J’ai encore plein de choses à te faire découvrir et à partager avec toi, mais tu grandis chaque jour un peu plus. Je redoute ce jour où tu n’auras plus besoin de moi, ce jour où tu rangeras tes Micro Machines, tes LEGO, tes voitures dans une boite. “Il te restera quoi de moi, le monde à parcourir” chante avec subtilité Geronimo quand il n’est pas possédé. Alors n’arrête jamais de me poser des questions, de me lancer des défis,…

Je suis fier du grand garçon que tu es devenus et cette semaine, tu m’as encore étonné lors de ton stage de Judo !

Prends le temps de grandir pour la suite, profites encore, soit heureux maintenant, pas demain ! Car ce sont ces moments présents qui construiront un jour l’homme que tu seras, le papa que tu seras.

Ludo, inspecteur Castard et Barbaza, précurseurs de Petit Poilu

Ludo, inspecteur Castard et Barbaza, précurseurs de Petit Poilu

Voici les vacances de Pâques qui démarrent, et je me suis dit que je prendrais un peu de temps pour lire mes nombreuses BDs en retard. Alors que je surveillais les enfants qui jouaient dans la chambre de Charly, j’ai mis la main sur le 2° tome de la série Ludo que je lui avais trouvé en brocante il y a quelques années.

Découverte à un mauvais âge, (j’avais déjà 20 ans), les premier album de Ludo se montraient pourtant très sympathiques. Mélangeant l’histoire d’un petit garçon à travers la lecture de son “Castard Magasine”, une série BD à l’intérieur de la BD. Ce mélange de narration qui d’une certaine manière s’entremêle était original à l’époque et reste une approche intéressante aujourd’hui. Graphiquement, Ludo osait quelque chose de différent face à la suprématie “Petit Spirou”, “Kid Paddle” ou encore l’arrivée du héros de Zep. La relecture de cet album m’avait d’ailleurs donné envie de découvrir les autres aventures de Ludo…

Ces donc sur le tome 2 que je me suis arrêté aujourd’hui de cette série oubliée ? Après la lecture de celui-ci, je me suis souvenu que c’était au travers de ce 2° tome “Tubes d’aventure” que j’avais découvert les aventures de Ludo à la fin des années 90 dans le magasine de Spirou. C’est d’ailleurs avec surprise que je fais aujourd’hui le lien avec l’illustrateur de Ludo, Pierre Bailly qui dessine aujourd’hui les aventures du héros préféré des enfants : Petit Poilu !

Dans ce second tome de Ludo nous invite à rencontrer pour la première fois de ses aventures, des êtres “magiques”, les Barbaza, qui emmèneront le petit garçon et sa BD de l’inspecteur Castard à résoudre une nouvelle enquête, de quoi offrir un petit soupçon de magie supplémentaire au premier tome qui posait avec réussite l’univers de Ludo. Avec l’arrivée des Barbaza, on découvre donc des personnages étranges qui font inévitablement penser, une fois le lien établi, à la patte graphique du Petit Poilu !

Petit Poilu, la BD préférée d'Alice.
Petit Poilu, la BD préférée d’Alice.
Hier, le dernier jour de l’hiver ?

Hier, le dernier jour de l’hiver ?

“Ca ira mieux demain”, je ne cesse de me le répéter depuis le début de l’hiver, cet interminable hiver qui m’épuise de jour en jour. Même si je reste confiant — ce sapin a tout de même réussi à tomber dans le seul créneau possible pour ne pas faire de dégat — il me faut bien admettre que chaque jour est un défi à relever et se termine par de nouvelles questions. C’est comme si le passage à 41 ans impliquait d’office de jouer en mode “Hard”. Mais le printemps est là… arrive-t-il avec soleil, chaleur, petits oiseaux et jolies fleurs ? Les congés de Carvanal me semblent encore être hier que je constate que nous sommes fin mars, Pâques, la saison des mariages, les 10 ans de Charly… 10 ans mon dieu… la communion des filles. Pour ne parler que de nous. Puis il y a tout le reste, toutes ces questions, toutes en même temps. Quel est le plan ?

Je vous laisse en vrac, un peu de ces dernières semaines… et une petite pensée à notre grand auto verte dont c’était les derniers tours de roue avec nous…

— Le dernier jour de l’hiver (c) Tony Di Napoli —