Archives de
Étiquette : séance photo

Vive les Vacances,… même s’il pleut !

Vive les Vacances,… même s’il pleut !

Voilà une semaine que l’école est finie. Et depuis lors, la météo n’est guère généreuse. Il pleut, le soleil se cache, les bourrasques de vent sont forte. Pas de météo à plonger dans la piscine ! L’envie de partir au soleil n’en est que plus grande. Maman Snorkys nous a donc emmené dans son studio pour nous donner un petit gout de soleil, de mer aux reflets bleu, de swimming pool et autres flamands roses pour une séance photo bien amusante alors que plane encore cette drôle d’ambiance de déconfinement.

Lire la suite Lire la suite

Nos vacances dans les Landes et Pays Basque

Nos vacances dans les Landes et Pays Basque

Aah, ce que j’aime les vacances en France ! D’autant que cette année nous partions “à l’aventure” dans une contrée encore non-explorée entre Arcachon et Bayonne, de quoi découvrir les Landes et même le Pays Basque. Comme je vous en parlais début du mois en goupillant le Road Book, nous avions choisi de découvrir le Camping Sandaya du Col Vert. L’année dernière nous avions testé la chaine Feerix à Marseillan. J’y avais très apprécié les animations pour les enfants, mais j’étais assez déçu du confort de notre “Mobilhome”. Ici, avec un standing 4 coquillages et malgré un modèle en 40m2 pour nous 6, j’ai été agréablement surpris de l’optimisation des lieux. Fini de me cogner partout ou ne savoir où m’assoir. De manière générale, le camping était moins aride qu’à Marseillan et la piscine, tant pour les grands que les petits était très chouette et je n’ai pas eu l’impression qu’il y ai eu trop de monde. Nous avons pu profiter de la location de vélo pour aller faire des balades. Impossible de mettre tous les vélos dans la voiture, mais j’étais tout de même content d’avoir pu glisser le vélo d’Alice et Juliette au dessus des bagages, dans le coffre, histoire que les filles poursuivent leur maitrise du deux roues !

Megaplouf dans la piscine du camping du Col Vert - Sandaya
Megaplouf dans la piscine du camping du Col Vert – Sandaya

Nous n’avons pas eu l’occasion de beaucoup profiter de la plage au bord du lac car bien sur nos vacances sont toujours remplies de visites et cette fois encore nous aurons parcouru pas loin de 4000km en 10 jours. Enfin, reste que les activités dans le camping m’ont du coup semblé un peu en retrait face à Carabouille et Gauffrette qui “mettaient l’ambiance” au camping Féerix ; )

Carte des vacances
Carte des vacances

Bref, je nous avais concocté un sacré Roadbook dont nous n’avons pu faire que quelques embranchements, de quoi envisager donc revenir dans cette région qui m’a vraiment agréablement plue… Un petit mélange entre les Polders de notre Mer du Nord et les Hautes Fagnes, bref en route pour nos vacances d’Arcachon à Bilbao en passant par San Sebastian, Biscarosse ou encore Espelette

 

J1. Hossegor : Surf, Rollers et glaces

Vacances au camping Col Vert - Sandaya - Premier plouf dans la piscine
Vacances au camping Col Vert – Sandaya – Premier plouf dans la piscine

Partis un peu plus tôt que d’habitude pendant la nuit, le contournement de Paris s’est passé sans encombre et nous arrivions, pauses comprises en fin de matinée à notre Camping du Col Vert. Le temps de découvrir celui-ci, la petite plage au bord du Lac Léon, le petit restaurant, notre “cottage” et nous nous empressions d’aller découvrir la piscine sous un soleil radieux ! J’étais un peu inquiet, qu’en pleine saison, celle-ci ne soit noire de monde, rendant la gestion des 4 petits monstres, mais il n’en fut rien. L’espace “enfants” (jusqu’à 10 ans) était d’ailleurs plus qu’agréable et notre petite sirène Rose s’y est donné à coeur joie.

Hossegor, capitale du Surf et des rollers
Hossegor, capitale du Surf et des rollers

En fin de journée, malgré le gros 1000km parcouru, nous prenions à nouveau la route pour passer un moment à Hossegor, “capitale” du Surf et des rollers. Comme beaucoup de stations balnéaires de la région, Hossegor se coupe en un coté plage et un coté centre. Ce dernier se situant au bord d’un lac aux eaux plus paisibles. Avec ces magnifiques villas et son coté un peu chic, le centre d’Hossegor m’a bien plu et j’y ai mangé, toutes régions de France confondues, les meilleures glaces qui soient ! Régulièrement l’idée de refaire étape à Hossegor en cours de journée s’est d’ailleurs envisagée… pour les glaces, les magasins ou encore le parc de jeux pour enfants… mais notre soif de découvertes nous a emmené toujours un peu plus loin.

J2. Dans le bassin d’Arcachon

C'est l'heure du petit déjeuner avant de partir en visite
C’est l’heure du petit déjeuner avant de partir en visite

Alors qu’en Belgique, il fait chaud avec un soleil qui ne semble jamais vouloir s’éteindre, au bord de l’Océan, non loin des Pyrénées, la météo est un plus capricieuse. Avec un tel roadbook, il s’agit de bien faire ses choix. J’avais donc prévu pour cette 2° journée de nous rendre à Gujan Mestras, la ville aux 7 ports au bord de bassin d’Arcachon, d’y louer des vélos et se faire une grande balade avant de terminer la journée à Arcachon, voire se rendre jusqu’à la Dune du Pilat. Mais changement de programme, arrivés à Gujan Mestras… nous sommes restés assez perplexes quant à cette étape. Je dois bien admettre que les différents lieux à visiter autour du bassin, et de manière générale dans la région ne permettent pas vraiment de se faire une bonne idée de l’intérêt ou non d’y faire étape au départ de leur site internet. Dans les faits, Gujan Mestras étale ces 7 ports dans un genre de bassin ostréicole plutôt industriel et le long d’une voie de chemin de fer. Après deux tentatives d’arrêt sans y trouver d’âme… nous avons donc repris la route jusqu’à Arcachon.

En bateau dans le bassin d'Arcachon
En bateau dans le bassin d’Arcachon

Ville plus importante, très appréciée de Napoléon pour ses bienfaits thérapeutiques, Arcachon offre un très bon compromis entre ambiance commerciale, plage, architecture et histoire. J’aurais aimé y rester un peu plus longtemps pour y découvrir la ville d’hiver et ces villas d’époque. Après une pause restaurant sur la place du marché, nous avons été faire un petit tour en bateau voir de loin, certes, mais voir tout de même l’île aux oiseaux et la Dune du Pilat, deux attractions typiques de la région. C’était une première pour notre grande famille que de monter dans un bateau, et les enfants ont grandement apprécié cette excursion d’une heure en mer.

Le GPS TomTom est mort !
Le GPS TomTom est mort !

Le retour fut ponctué d’un peu d’aventure supplémentaire, la mort de notre GPS, alors que nous étions à plus d’une heure du camping. Il aura fallut se reposer sur un Google Map pas vraiment adapté à la conduite accroché avec les chouchous de Rose à notre feu TomTom…

Cette “virée” vers le nord, du coté d’Arcachon aura pour finir été la seule de nos 10 jours de vacances. il restait pourtant encore tant à y découvrir, comme tout le coté du Cap Lège-Ferret ou le petit port de Biganos… une autre fois peut-être…

Lire la suite Lire la suite

SEGA, c’est plus fort que qui ?

SEGA, c’est plus fort que qui ?

C’était mon projet durant les grandes vacances, organiser un petit shooting autour des consoles SEGA et tout particulièrement la console Megadrive ! En primeur chez Press-Start depuis le mois d’aout, je reviens ici sur la genèse de ce projet.

Bien que je sois plutôt un grand fan de Nintendo aujourd’hui, si je me pose un moment sur la grande époque du début des années 90 où le combat SEGA VS Nintendo battait son plein, il me faut bien admettre que j’avais plus d’intérêt pour la Mega Drive que pour la Super Nintendo. Et il y a plusieurs raisons à cela.

LoadGame - l'arrivée de Sonic
Automne 1991, Sonic et Mario 3 débarque chez Maxitec !

Tout d’abord, les courses folles de Sonic le hérisson avaient de quoi donner le tournis, bien plus que les sauts calculés d’un Super Mario qui avaient déjà peut-être perdu de son effet « nouveauté ». Si je jette un oeil à ma ligne du temps de joueur, c’est en 1988 que je découvre Super Mario Bros sur la NES. Le plombier moustachu restera pour moi la référence en la matière pendant quelques années mais la confrontation sera rude lorsque débarquera, à la rentrée 1991 au rayon Maxitec, le nouveau titre de SEGA : Sonic the Hedgehog sur Master System et Mega Drive aux cotés de Super Mario Bros 3.

Autre élément important, l’attaque des foyers : SEGA, c’est plus fort que toi !

SEGA, c'est plus que QUI ? - Sonic the Hedgehog 2
SEGA, c’est plus que QUI ? – Sonic the Hedgehog 2

Et comment, la Mega Drive allait rapidement trouver sa place chez nombre de mes camarades dès 1992 ! Alors que, longtemps, seul mon ami Julien S. possédera une Super Nintendo et il faudra attendre le début 1995 avant que la console de Nintendo ne renverse la vapeur. Or ma passion des jeux vidéo a toujours été un mélange de moments forts passés avec mes amis et c’est cela qui aura fait devenir cultes à mes yeux les voyages au cœur du labyrinthe englouti des aventures de Sonic avec Benoit M., les combats endiablés de Streets of Rage II chez Greg et Joe ou la poursuite de la découverte des mondes secrets de Kid Chameleon chez Bruno D… Alors que chez moi, jeune ado de 14 ans, les consoles n’étaient pas autorisées à la maison.

Lire la suite Lire la suite

Tentons les Campings Clubs français à six

Tentons les Campings Clubs français à six

Camping Feerix - MarseillanNous voici donc de retour après une 4° descente dans le Sud de la France au tour de Montpellier ! Voilà quelques années que nous découvrons les coins de France, le plus souvent en chambre d’hôte. Nous avions pour finir choisi cette année, pour les vacances de Pâques de tenter l’expérience des “Campings Deluxe” français et avions sélectionner le Camping Féérix du groupe Capfun à Marseillan Plage, situé entre Montpellier et Agde. Oubliez évidemment le cliché du Camping des Flots Bleus du film de xxxx, puisque ce type de camping est plus orienté “Club” avec des nombreuses activités organisées pour les enfants, de belles piscines et toboggans et des modules de jeux. On y dort pas dans sa caravane ou sa tente, mais dans de petits chalets-mobilhomes.

Partis de nuit, nous arrivions presque avec surprise vers 10h du matin après un peu plus de 1000km sur les autoroutes de France. Une fois la voiture vidée, nous allions partir à la découverte du camping Féérix mais également de la plage de Marseillan-plage accessible à pied depuis un petit passage secret le long du canal. Les congés français étant un peu différent des nôtres, nous sommes donc arrivés sur une digue grandement déserte, pas de petits magasin, ni même de marchand de glace, bref pour ce samedi ensoleillé, la plage était à nous !

Nous pouvions ensuite aller découvrir la piscine chauffée ! Il ne faisait encore qu’un timide 22° pour notre premier jour de vacances, mais Charly, Alice et Juliette se sont donnés à coeur joie dans les toboggans, avant d’aller manger une petite glace à Bouzigues, petite ville bien connue pour ses huitres située au bord du Thau et première destination sélectionnée de notre Roadbook de vacances.
3288km de route

J1 Camping Féerix (Marseillan Plage), Bouzigues.

Lire la suite Lire la suite

Notre cerisier pas en forme

Notre cerisier pas en forme

Carramba, qu’arrive-t-il donc à notre cher cerisier du japon qui ornait de ses belles fleurs roses notre jardin les années précédentes ? En 2014, lorsque nous visitions pour la première fois notre future maison, nous avions été ébloui par le charme qu’il offrait, un coup de cœur qui nous avait conforter dans l’achat de

Cerisier du Japon - Avril 2014
Cerisier du Japon – Avril 2014

notre maison. C’était alors le 4 avril, tant ce dernier que le cognassier du japon était bien en fleur, avec une couverture des branches magnifiques. Nous n’allions évidemment pas pouvoir en profiter, puisqu’il faudra encore attendre de longs mois avant que la maison ne devienne nôtre… La photo par contre me permettra de constater que la belle terrasse en pierre de Meuse a elle quand même souffert des travaux de l’été.

Cerisier du Japon - 23 avril 2015
Cerisier du Japon – 23 avril 2015

L’année suivante, début avril 2015, il se faisait attendre. Les bourgeons apparaissaient à peine et mi-avril quelques timides fleurs se montraient avant de nous offrir ses couleurs le 23 avril, après l’anniversaire de Charly. Lorsque l’on compare les photos, la santé de notre arbre semble assez similaire. Et nous pouvions en profiter pour faire quelques photos en famille.

Une  petite fille, un jardin, un cerisier du Japon en fleur et nous obtenons une séance photo très girly. Rose, cosy, comme je les aimes. Merci à ma petite Alice, mon petit modèle professionnel. (Jessica, Petite Snorkys, 2015)

 

Cerisier 2015, Petite Snorkys Photography

Lire la suite Lire la suite