Archives de
Category: Famille nombreuse

On va rebondir !

On va rebondir !

Pas plus tard qu’il y a deux semaines, je me faisais la réflexion : « Wouw, qu’est-ce qu’il y en a des photos de Basket dans mon téléphone ! »

J’ai parfois moins pris le temps de m’arrêter sur notre vie de famille, mais depuis le mois d’août, Alice a rejoint l’équipe de Basketball Fille U14 de Sprimont. Quelques mois plus tôt, alors que déjà depuis un an, elle nous demandait pour faire du Basket, j’avais constaté en la récupérant à l’école que, finalement, elle se débrouillait pas si mal sur les paniers de la cours de l’école.

Madame avait déjà sondé le problème l’année d’avant, des clubs de filles, il n’y en a pas. En réalité, c’est surtout que dans les catégories  U12, U10,… qui ciblent les enfants à l’école primaire, les équipes sont mixtes. Mais pour l’été, nous avions dans un premier temps trouvé un stage au Liège Panthère, mais également la possibilité de rejoindre une nouvelle équipe qui se formait à Sprimont.

Pas simple de démarrer à presque 12 ans le Basket ! Très souvent, on s’y retrouve bien plus tôt. Si Alice se débrouillait avec son ballon, il fallait encore apprendre les règles, travailler son dribble et toutes les autres techniques pour tirer. Apprendre à jouer en équipe, prendre confiance. Mais ma chérie, dès le premier jour où je suis venu te voir à l’un des entrainements, je t’ai senti vivre « TON » truc à toi. Et quand on est jumelle, on a peut-être besoin encore plus.

Rapidement, nous sommes donc allés supporter ton équipe. Si dans un premier temps, l’idée pour moi était de te permettre de comprendre comment se passe un match, les règles, les phases de jeux,… Parce que oui, clairement, le monde du Basket nous était totalement étranger. Très vite, je me suis senti devenir non pas juste ton supporter, mais également celui de ton équipe ! J’ai été suppris de l’accueille et la bienveillance des autres parents de tes coéquipières qui nous ont accueillis dans l’équipe, faisant bien vite de nous des supporters de Sprimont. Et je me retrouvais dans les gradins à crier « Let’s go Sprimont ! »

Lire la suite Lire la suite

Se déplacer, demain

Se déplacer, demain

Hier, j’ai commencé le premier épisode du docu « 2080 – nos futurs » qui se pose sur la thématique de « se déplacer« . Aujourd’hui, Google me fait un petit rapport sur mes déplacements de l’année 2023 : « Vous avez parcouru 16 559 km au total dont 16.057 en voiture« .

2080, nos futurs de Sarah Carpentier, Pierre Lergenmuller (2023) - Unifrance2080, nos futurs de Sarah Carpentier, Pierre Lergenmuller (2023) - Unifrance 2080, nos futurs de Sarah Carpentier, Pierre Lergenmuller (2023)
2080, nos futurs de Sarah Carpentier, Pierre Lergenmuller (2023)

Très vite, le docu nous fait comprendre que le passage à la voiture voiture électrique aura un impact assez faible sur les 18 tonnes de CO² annuelles que produise une famille, soit 0,5 tonnes (En cherchant sur le NET, il semble que la moyenne en Belgique serait plutôt de 10)…

La « problématique » de la voiture électrique n’est pas nouveau, puisque c’est tout la chaine de production qui doit être prise en compte pour réduire l’impact CO². Mais nous en sommes seulement aux débuts, des débuts où les grandes idées se heurtent maintenant à la réalité. Le documentaire pousse plus loin, sur le besoin de se déplacer, comment, pourquoi et aussi ce qui nous pend au nez. Il arrivera bien un moment où il faudra arrêter tous ces vols en avion qui passent pourtant en permanence au dessus de nos têtes…. et je reste à penser que mes enfants connaitront un monde où posséder une voiture sera un luxe réserver aux amateurs de Lamborghini et Ferrari et où nous réserveront des véhicules autonomes adaptés à nos besoins qui viendront nous chercher d’un point A à un point B le tout contrôler par HAL et son infrastructure IA pour Ville Connectée.

Et pourtant, il y a un an, j’ai moi aussi dû me pencher sur le choix de notre prochaine voiture.

Lire la suite Lire la suite

On joue au Dobble Disney 100 ans

On joue au Dobble Disney 100 ans

Reçu à Noël, le Dobble « Disney 100 years of Wonder » est loin d’être notre premier jeu de société Dobble.

Depuis que les enfants sont bien plus jeunes, 7 années déjà, nous avons déjà eu de nombreuses variations de ce classique. Le concept est simple retrouver sur sa carte la seule et unique illustration similaire à la carte au centre de la table, et ce avant les autres joueurs.

Cirque, Animaux, Objets ou plus récemment Harry Potter, les différents Dobbles que nous avons eu n’étaient pas tous égaux. Certains sont mieux adaptés aux plus petits avec de plus grandes images et moins nombreuses (32 cartes plutôt que 55), d’autres ont un peu déçu, à l’image de celui dédié à Harry Potter ou finalement, il n’est pas toujours simple de donner un nom à ce que l’on voit sur la carte !

Avec cette édition, ce sont 90 cartes qui viennent rythmer la partie, soit 3x plus qu’une édition pour les plus jeunes. Les illustrations sont nombreuses et ciblent tant des héros issus de grands classiques que des nouveaux films, ce qui au final équilibre les parties en famille où chacun aura un peu petit avantage en fonction de sa génération : )


Dobble Disney 100 ans
Dobble Disney 100 ans

Lire la suite Lire la suite

8 ans ma Rose

8 ans ma Rose

8 ans ma Rose, et voilà que le temps de mon petit bébé s’en est allé. C’est maintenant une grande et longue fille qui se promène dans la maison et à l’école, qui sait lire et adore cela. Pas possible de te lire un conte de notre gros livre Raconte moi des histoires seul, tu voudras toujours en lire quelques passages ! Oh que tu m’impressionnes !

Je suis fier de toi, de ton application à l’école, de ton sérieux au cours de Karaté, de tes jolis dessins. Tu t’intéresse à tout, des histoires de Jésus à comment fonctionne un thermomètre. Tu suis évidemment ton frére et tes soeurs dans leurs histoires, cela te tire à être encore plus grande, trop vite pour nous, même si parfois nous nous impatientons de petites choses,… on en oublie trop souvent que tu ne viens tout juste que d’avoir 8 ans.

Tu t’intéresses beaucoup aux autres. Tu t’es fais de nombreux amis et amies dans ta nouvelle école, et j’ai parfois du mal à suivre !

Tu restes notre tourbillon. Avec toi, tout vole, tout tourne. Les doudous, les pyjamas, les chaussures, les livres, les crayons… Quand Rose passe, l’ordre trépasse.

Merci de cette énergie que tu emportes avec toi, même si parfois, tu nous fais un peu peur quand tu reviens avec bosses, pantalons déchirés et griffures… On ne te changera !

Lire la suite Lire la suite

Notre matin de Noël

Notre matin de Noël

C’est une petite tradition que l’on a prise depuis quelques années. On se reserve le matin de Noël pour découvrir les cadeaux au pied du sapin, appareil photo à la main en gardant des souvenirs précieux et spontanés de ce moment embelli par le travail de ma Petite Snorkys.

Un moment que je peux savourer encore et encore, alors que déjà le sapin a tiré sa révérence, que les décos auront été rangées… même si « Après Noël, ce n’est plus Noël » !