Archives de
Étiquette : piscine

Vite, évadons-nous en Charentes Maritimes

Vite, évadons-nous en Charentes Maritimes

Vite, vite, oublions la Belgique… et peut-être même un peu ce foutu covid. Après de très longs mois d’attente, nous revoici sur les routes de France à la découverte de jolis villages, de plongeons dans la piscine… Bref, un mélange de vacances adaptés à toute la famille !

Après un petit prélude digne d’un Tour de France, descendant vers Avignon pour saluer nos amis du coté d’Isle sur Sorgues, poussant plus au sud encore jusqu’à Montpellier retrouver Didier & Roseline, puis remonter  jusqu’à Carcassonne pour une ultime étape près de Toulouse, nous nous posions enfin en Charentes Maritines, une région que nous avions déjà découverte et appréciée 5 ans plus tôt !

Je m’étais tardivement préparé un RoadBook afin de pouvoir planifier nos différentes visites de jolis villages touristiques optimisés avec les activités à proposer aux enfants. Tardivement, plus que probablement, puisque que quelques grossières erreurs avaient pu s’y glisser. Sarlat entre autre qui n’avait aucun rapport avec le village du même nom proche de Bordeaux, mais j’y reviendrais.

Quoi qu’il en soit, en courant après les démarches pour la vignette Critic’Air, rassembler tous les documents de Pass Sanitaire et autres paperasse,… j’allais partir avec une vieille version imprimée de ce Roadbook, m’obligeant à utiliser sa version Evernote en ligne… dans un Camping où tant la 4G que le WiFi étaient quasi inutilisable !

Youpla, on plonge dans la super piscine du Camping Sanday - L'orée du bois
Youpla, on plonge dans la super piscine du Camping Sanday – L’orée du bois

Camping Sandaya : L’Orée du Bois

Arrivée donc au Camping Sandaya « L’Orée du Bois » à quelques kilomètre des plages de La Palmyre. Un camping annoncé 5***** d’une chaine que nous avions particulièrement apprécié deux années plus tôt un peu plus au Sud. S’il est vrai que nous avons souvent pesté sur un réseau téléphonique impossible et un WiFi payant inutilisable, nous gardons malgré tout de chouettes souvenirs de nos vacances à l’orée de Bois. La Piscine, chauffée était particulièrement chouette pour les enfants, et sécurisée pour nous parents et il faut bien admettre que l’équipe d’animation aura été au Top pour mettre l’ambiance à tout moment !

Alors, oui, c’est vrai, la météo était loin de faire l’unanimité. 21 à 23°, un soleil qui se cache souvent, des grosses pluies qui s’invitent, mais nous aurons réussi à profiter et organiser les journées.

Je garde une petite préférence malgré tout pour le 4**** du Col Vert que j’avais trouvé plus aéré, et proposant une ferme et des activités équestres à proximité. Ici, le camping propose un parc Accrobranche, mais le timing météo ne nous aura pas permis d’y gouter.

Ah, on voit où se gagne la 5° étoile, probablement dans l’espace Premium, particulièrement joli, mais… malheureusement, celui-ci était déjà complet lors de notre réservation… Bref, il est temps de faire quelques visites.

Lire la suite Lire la suite

CEB en poche, la fin d’un chapitre.

CEB en poche, la fin d’un chapitre.

Juin est derrière nous. L’école est finie, après de longues semaine à bosser sur le CEB avec mon grand Charly. Un chapitre se tourne, je n’ai plus un petit garçon… Dans quelques mois, en route pour l’école secondaire !

Si Alice et Juliette passent de la 4° à la 5° primaire, c’est aussi pour Rose qu’un chapitre se termine. Au revoir Mme Halleux, ainsi que tous les enseignants de la section maternelle qui ont partagé la vie de nos enfants pendant 6 années ! Merci pour tout Mme Rosaria, Mme Julie, Mme Isabelle et Henquet, vous avez été formidable… En septembre, c’est le chemin de l’école primaire qui attend notre petite dernière !

En tant que parents, ces chapitres qui se ferment aux cotés d’autres qui s’entament, c’est aussi du changement. « Papa, je peux avoir Snapchat ? » , « J’aimerais bien m’acheter un vieil iPhone » , « Papa, je peux jouer à Maillecraft ? » … et tout ces autres moments où, simplement, ils sont dans leur univers et pas le nôtre.

 

 

2° piqûre du mois de juin, nous voici maintenant vaccinés complètement, ce qui aura permis de revivre un peu et de se retrouver, toute la famille autour d’un barbecue, de faire la fête lorsque le soleil était de la partie… même si aujourd’hui, cela parait déjà un peu lointain. On a sorti la piscine, histoire de se rafraichir les idées, et même fait la fête autour de notre petite Belgique qui brillait à la coupe de Football… Cela suffira-t-il pour partir en vacances cet été, tel est encore la question !

 

Lire la suite Lire la suite

Octobre est déjà là

Octobre est déjà là

Septembre et la rentrée sont déjà derrière nous. Une rentrée certes mouvementée, avec le masque sur le nez, mais qui nous donnait tout de même l’espoir de mieux… Un espoir qui aujourd’hui semble déjà s’évaporer, puisqu’à nouveau, la situation si l’on peut malgré tout la qualifier de « sous contrôles », questionne suffisamment nos autorités que pour limiter un petit cran de plus ce que nous pouvons faire… Si hier encore, je blaguais de la bulle à 3 et de l’interdiction de chanter si l’on évite des amis, aujourd’hui, je dé-chante, puisqu’il faudra expliquer à Charly que les Classes de Neige qu’il attendait avec impatience sont finalement, déjà, annulées.

Rose à l'école - M3
Rose à l’école – M3

A l’école, malgré les mises en quarantaine, la vie s’est bien organisée. Les devoirs sont toujours ce point noir à gérer le soir mais il faut bien admettre que les activités extra-scolaire de toute la bande sont nombreuses ! Lundi, les grands vont à la Piscine. Mercredi cela se partage en Judo, Danse Hip Hop et Théâtre. Le jeudi, cours d’Anglais pour les filles. Le vendredi, Logopède et 2 heures de Gymnastique pour Juliette. Samedi, Gymnastique pour Charly et Juliette, Equitation pour Alice puis Louveteaux l’après-midi, avec un Charly maintenant fièrement devenu sizenier… et Dimanche éducation Canine. Cela fait beaucoup d’activités, ça leur change les idées évidemment…. Mais si tout s’arrête, comme l’année dernière ?

Au boulot, la Saison 4 des MOOCs de l’ULiège s’organise, sous contrôle des tests COVID#19 qui devraient nous aider à gérer les mises en quarantaine ciblées, si nécessaire. Pour l’heure les tournages s’enchainent, tant que l’on peut… avec une sortie hors norme au Fort de la Chartreuse pour quelques nouvelles capsules du MOOC « La Fabrique de l’Aide Internationale » du professeur Gautier Pirotte.

Jardin d'automne
Jardin d’automne

Dehors, il pleut et pleut encore… Déjà les belles soirées ensoleillées et les barbecues me semblent bien loin… Tout comme les soirées entre amis d’ailleurs ! Le jardin lui se pare de sa tenue d’automne avec les dernières floraisons de saison.

Lire la suite Lire la suite

La pénitence de fin de vacances : démonter la piscine tubulaire !

La pénitence de fin de vacances : démonter la piscine tubulaire !

Dernier weekend de l’été, c’est le moment pour démonter la piscine ! Je ne m’attendais pas à un moment agréable, le montage avait pris tout même un certain temps, mais je partais motivé à poursuivre ensuite avec d’autres rangements dans le jardin…

Installée pendant le confinement, nous avions cette année opté pour une grande piscine de 2mx4m tubulaire de la gamme INTEX après avoir usé très vite les saisons précédentes le système auto-portant. C’est qu’avec quatre jeunes enfants, il leur un peu de place et du solide ! Et sur ce point, nous étions plutôt satisfaits de cette nouvelle piscine. Clairement, le modèle se montrait être du solide. La pompe fournie dans le lot, est un peu trop basique pour les 7m3 à brasser et enfin, nous avions également investi dans un grand bac de rangement pour l’hiver !

Mais c’était sans compter le démontage de la piscine… Sacrebleu, plus de 4 heures d’effort et de prise de tête pour démonter cette dernière, ou plus exactement pour extraire les 10 éléments tubulaires qui la composent. Il m’aura fallu près de 180 minutes pour parvenir à enlever le premier tube. J’avais déjà les mains douloureuses…

Comment extraire les éléments tubulaires du liner ?

Car c’est bien là le problème ! Pendant toute la saison, la force du poids de l’eau appliquée sur le liner le fait coller aux éléments tubulaires. Et sacrément bien coller par ailleurs ! Or il faut arriver à retirer ces éléments de près de 1m chacun hors du liner, sans avoir de prises pour tirer ou pousser… Elements qui par ailleurs sont accrochés les uns au autres par un clips à pression très difficile à atteindre… Bref, un enfer ! J’ai bien tenté un levier, du liquide vaisselle, un câble électrique pour avoir plus de force… Rien à faire !

J’ai donc fini par chercher quelques infos sur Youtube. Ceux qui en parlent ont tenté bien des solutions et ce sont eux aussi écorchés les doigts ! Une personne parlait de faire glisser un élément pour décoller le liner et les tubes. Mais notre modèle repose sur de fameux tubes, pas les petits formats de piscines pour enfants. Si j’arrive un peu à décoller l’affaire avec une latte en métal de 30cm, il m’en faudrait une sacrément longue…  Qu’ai-je en stock ? Un grande équerre utilisée par les carreleurs. Elle est un peu trop épaisse et dès lors, le risque d’abimer le liner n’était donc pas nul, mais avec cela, j’ai pu décoller le tout, petit à petit et ranger cette piscine !

— L’année prochaine, je vous ferais quelques photos/vidéo —

Bon courage les papas, pour ma part, c’est avec un peu moins d’enthousiasme que je remontrais la piscine l’année prochaine…

Lire la suite Lire la suite

Pas vraiment des vacances…

Pas vraiment des vacances…

Zoupla, aujourd’hui c’est la reprise. La semaine prochaine, ce sera la rentrée des classes. Les vacances sont terminées ! Vacances ? Mais quelles vacances ?

Il faut bien l’avouer, le bilan de ce mois d’aout est un peu déprimant. Si en juillet, nous avions espoir d’un mieux de cette crise du COVID19 pour envisager oublier les vacances annulées en Écosse et partir en dernière minute quelque part, les mesures resserrées et l’évolution chez nos pays voisins ne nous ont pas vraiment offert d’opportunité d’aller voir ailleurs. Comment imaginer des vacances à l’étranger avec 4 enfants sans visites, balades dans les villages, pauses sur une terrasses et après-midi piscine… Si j’avais bien commencé au début des vacances à rassembler quelques idées pour organiser des « vacances à la belge », les mêmes contraintes sont venues se glisser dans l’équation à l’heure où notre gouvernement craignait l’arrivée d’une seconde vague. Payer le prix fort pour un parc comme Pairi Daisa sans pouvoir en profiter, en jonglant avec le masque, éviter les pauses WC, plaine de jeux et l’étape au restaurant… Nos deux mois de vacances se sont donc réduits au jardin, balades dans les bois pour promener madame Padmé, quelques barbecues entre amis et beaucoup d’heures dans la piscine pour les enfants !

Lire la suite Lire la suite