Escapade pascale en bord de Camargue

Escapade pascale en bord de Camargue

Enfin, après deux années à reporter notre escapade aux portes de la Camargue à cause de ce foutu virus, nous avons enfin pu prendre la route du Sud pour retrouver la vaste région du Languedoc-Roussillon que nous apprécions tant ! Le soleil était au rendez-vous et bienvenue après quelques semaines particulièrement froides et arrosées que nous venions de passés, ici en Belgique.

Direction, le soleil !
Direction, le soleil !

Se libérer l’esprit et profiter, retrouver nos amis expatriés dans le sud, et revoir tous les villages que nous avons appréciés lors de nos dernières visites, tel était le programme… Un programme néanmoins revisité, histoire de limiter un peu les frais en carburant ! Et oui, avec la crise en Ukraine, survenue quelques semaines plus tôt et l’envolée des prix de l’essence fleurtant par moment les 2€/L et déjà prés de 2000Km aller/retour, nous avons un peu moins bouger sur place que prévu


Yelloh Village - Camping Les Petits Camarguais - Le Quartier du Port
Yelloh Village – Camping Les Petits Camarguais – Le Quartier du Port

Le Camping les Petits Camarguais

Oublions donc la grisaille du quotidien, les froides pluies belges ! Après 10 bonnes heures de route, nous voici enfin arrivés sur le vaste domaine du camping Premium Les Petits Camarguais – Yelloh Village situé à quelques minutes du Grau-du-Roi et des plages de l’Espiguette. Le soleil brille, même s’il ne fait pas encore chaud en ce début du mois d’avril, mais pas de panique ! Nous avions choisi ce camping car il propose entre autre une très chouette piscine intérieure pour les enfants, un AquaBulle bien adapté aux plus petits et qui laisse encore les plus grands s’amuser comme des fous avec les copains et copines qu’il se sont faits au Mini Club.

Très vite les 15° du premier weekend sont oubliés. Le soleil se sera invité tout au long de la semaine, la température grimpant au de là de 25°, de quoi bien profiter de l’agréable piscine chauffée et des jeux aquatiques extérieurs situés tout près de notre petit appartement.

25°, les enfants profitent des jeux aquatiques du quartier du Port du Camping Yelloh Village "Les Petits Camarguais"
25°, les enfants profitent des jeux aquatiques du quartier du Port du Camping Yelloh Village « Les Petits Camarguais »

En réalité, le camping est découpé en différent village sur une superficie assez grande. Nous nous trouvions dans le magnifique quartier du port qui propose tout un complexe assez moderne d’appartement dans un look très lounge qui offre néanmoins tout un dédale de chemins qui laisse libre court à l’imagination des enfants  ! En quelques minutes nous avions donc un pied dans la piscine, l’accès au Bar / Restaurant Octopus et leurs animations, la plaine de jeux et différentes promenades non loin du port du Grau-Du-Roi.

En retrait des autres quartiers, nous pouvions donc, en cette période profiter « calmement » (avec 4 jeunes enfants, peut-on vraiment profiter calmement ; ) ) de l’endroit. En revanche, les autres quartiers où par exemple retrouver le Kid Club et l’AquaBulle nous aurons demandés un peu de marche, mais pas de quoi entacher les vacances !

Mon petit regret, ne pas avoir eu l’occasion de faire des balades en vélo. Nous avions sélectionné la région pour en profiter, mais j’ai hésité à emporter ceux des enfants… et le cout de location sur place était, pour nous 6, plus élevés que nos précédentes expériences.

Bref, un camping de standing qui nous donne envie de revenir une prochaine fois et qui fut par ailleurs un bon point de départ pour nos divers visites de la région : Aigues-Mortes, Les Saintes-Maries de la Mer, le Seaquarium du Grau-du-Roi, Sète, Montpellier, Les Beaux de Provence, Uzès,…


Aigues-Mortes

Toute première sortie à Aigues-Mortes et sa cité médiévale fortifiée que nous avions déjà eu l’occasion de visiter par le passé. Le dimanche, jour de marché, il est possible d’allonger la balade en se promenant sur le marché et faire quelques emplettes avant d’aller flâner dans les différents petits commerces artisanaux entre les murs de la vieille ville ! Nous y retrouvions en « surprise », nos amis pour un petit resto sur la place ensoleillée Saint Louis.

A retenir : Ne plus aller chercher des glaces au Glacier des Remparts. Même les enfants les ont trouvées mauvaises !


Le Grau du Roi et son Seaquarium

A moins de 10 minutes en voiture, 15 si nous avions loué des vélos pour toute la famille voire 30 à pied, la petite station balnéaire du Grau-du-Roi nous aura permis de petites escapades pendant que les enfants sont au Mini-Club, flâner sur le marché ou boire un Apérol devant la plage… Mais au Grau-du-Roi c’est évidemment également l’occasion de retourner visiter le Seaquarium avec les enfants et les retrouver s’émerveiller devant les poissons tropicaux, les requins et tortues qui nous nagent au dessus de nos têtes ou les phoques et otaries qui prennent un bain !

Certaines attractions de ce genre sont parfois fort couteuses pour une famille comme la nôtre, mais ici, la ristourne famille nombreuse se montre avantageuse !

Comme à chacune de nos visites dans la région, nous avons ensuite été mangé à la brasserie Ombre et Soleil où le patron poursuit de saison en saison à proposer des menus frais et de qualité dans un cadre coloré, juste à coté du Mini-Golf. Des menus qui raviront grands et petits ! Surtout, n’hésitez pas à y faire votre pause après la visite du Seaquarium !


Sur la plage des Saintes-Maries de la Mer
Sur la plage des Saintes-Maries de la Mer

Les Saintes-Marie de la Mer

Retournons-nous ou pas aux Saintes-Marie de la Mer ? Nous y avions fait un saut, rapide, il y a 4 ans, cherchant désespérément le soleil alors que nous visitions la Provence, et j’en avais gardé un souvenir un peu malmené se terminant par une tenaille de gitanes qui souhaitent vous dire la Bonne Aventure !

Les Saintes-Marie de la Mer est en effet un lieu dit de pélerinage et il faut se préparer à retrouver quelques gitanes sur la place qui porte leur nom ! Une fois préparé à la chose, l’escale se montre finalement agréable en cette période de l’année. On se laisse flâner dans les quelques petites ruelles étroites autour de l’église, pour faire un pause dans l’un des restaurants qui ont plutôt belle allure.

Avec notre famille de 6 et notre chien, nous avons été accueilli avec beaucoup de sympathie sur la terrasse du restaurant Le Tamaris qui proposait à la carte une belle Paela accompagnée de Sangria qui aura ravi madame. Je me suis laissé tenté par le canard, une très belle pièce cuisinée avec amour ! Les enfants se sont régalés également, il faisait beau… Waouw, le coup de coeur resto de ces vacances, indéniablement, un coup de coeur qui mérite d’être souligné, car on ne s’attend pas toujours à manger aussi bien dans un coin un peu plus touristique !

Nous avons ensuite poursuivi, bien évidemment, par un arrêt sur la plage. Accessible depuis la digue, pas trop courtisée en cette journée de mi-avril, malgré le grand soleil, avec de jolies vagues bleue. Les enfants étaient ravis !


Soirée camarguaise au Mas de la Comtesse
Soirée camarguaise au Mas de la Comtesse

Soirée camarguaise au Mas de la Comtesse

Et pourquoi pas mettre un peu d’ambiance camarguaise à ses vacances. Dimanche, en se promenant , j’avais rapporté avec moi un petit prospectus de croisières en bateau autour d’Aigues-Mortes proposé de la compagnie Isle de Stel.

Embarquez à bord de la péniche pour une croisière vers le Mas de la Comtesse où vous serez accueillis par les gardians (visite, taureaux, ferrade traditionnelle et dans les arènes jeux de gardians, abrivado en piste et la vachette…). Ambiance Gipsy, apéritif servi sous la pergola avec Brasucade de moules au feu de bois et sangria. Repas traditionnel dans la salle du mas…

Nous partions donc en fin d’après-midi pour une petite croisière d’une grosse quarantaine de minutes sur les canaux du Rhône qui allait nous débarquer au Mas de la Comtesse, un cadre typique où les Gardians allaient nous présenter comme annoncé, une série pratiques traditionnelles à dos de chevaux. L’ambiance Gispy était au rendez-vous et nous aura accompagné tout au long de la soirée. Le repas était un peu léger et l’organisation très camps de vacances, avec près de 200 convives, mais qu’importe, cela a apporté indéniablement un peu de piquant à nos vacances. Ah oui, et tant qu’à faire, penser à mettre de l’anti-moustique, c’est la Camargue hein !

 


Escale à Sète

« Tiens, cette semaine, il y a le festival Escale à Sète ! » nous souffle Roseline. Un festival maritime en Méditerranée avec de très nombreuses attractions, concerts et bateaux. Sète, j’en avais déjà lu quelques recommandations « Sète à 18 km « l’Ile Singulière » où l’âme de Brassens souffle la joie de vivre de son port« . Mais notre tentative d’y faire escale n’avait pas été très enthousiasmante, une fois arrivée en voiture il y a quelques années… Et force fut de constater que malgré l’organisation de ce grand évènement, Sète ne nous a toujours pas convaincu.

C’est un peu comme si Blegny Mine avait été installé en bord de Meuse, à Ougrée. Vous l’aurez, compris, la ville a bien du mal à me séduire et sur place, il y a un monde de fou ! Avec des fils interminables pour visiter les différents bateaux à quai. Quelques stands sympathiques présentent les vieux métiers, mais on retrouvera surtout des containers présentants les métiers et études en lien avec les métiers de la Mer. Nous aurons donc surtout fait quelques haltes pour écouter les groupes de musique, nous chantons des histoires de marins hollandais et bretons… L’appareil photo restant dans mon sac, trop de monde pour tenter de jolies photos !


Montpellier

Rendez-vous, bien évidemment à Montpellier, la Grande ville française que j’apprécie et où je me sens un peu chez moi, à force d’y revenir depuis bientôt 10 ans. Nous y avons nos petites habitudes, se retrouver devant la fontaine de la Place de la Comédie, manger sur la place près de Halles puis flâner dans le quartier Saint-Anne. Nous sommes cette fois retourner faire la promenade du Peyou, d’autres années nous nous promenons sur le Champs de Mars jusqu’à l’aire de jeux…


On flâne aux Baux de Provence
On flâne aux Baux de Provence

Les Baux de Provence

Il y a 4 ans, nous avions fait étape en remontant de nos vacances en Provence dans cet ancien village perché sur un éperon rocheux. Nous avions été particulièrement séduit par celui-ci, un peu plus petit que Carcassonne, mais tout autant animé… sans pour autant être bondé de touristes, surtout durant les vacances de Pâques.

Nous retournions donc au Baux de Provence en terre connue, rapidement garé et accompagné de Padmé afin de flâner dans les petits magasins sans la contrainte de rentrer en Belgique. Le temps donc, de monter jusqu’au sommet, devant le chateau et profiter de la vue sur les plaine de la Camargue toute proche.

S’il n’est pas toujours facile d’arriver à faire des photos de ces 4 morlocs, souriants, en même temps… avec le chien en laisse, cela complique encore un peu la tâche : )


On flane sur le marché d'Uzès
On flane sur le marché d’Uzès

Le Marché d’Uzès

Notre séjour dans le Sud de la France touche déjà à sa fin. La température a grimpé au de là des 25°, les enfants ont pu profiter d’un dernier tours dans la piscine hier, et avant de se lancer sur les 10h de retour pour remonter en Belgique fêter Pâques et les 13 ans de notre Charly, je nous ai programmé un dernière étape à Uzès ! Nous avions déjà eu l’occasion de nous perdre sur le marché de cette vieille ville médiévale édifiée sur un promontoire est bordée de vignes, d’oliviers et de garrigue. Pas toujours facile de se trouver une place, mais si un vieux VW T1 y arrive, notre Caddy le fera aussi !

J’aime cette endroit, l’ambiance du marché du Sud, ses saveurs, ses odeurs… Je m’imaginerais bien, finir mes vieux jours, du haut d’une de ces terrasses qui surplombe les artères de la petite ville… rêvons un peu, demain nous serons en Belgique !


Pour terminer, je me laisse l’astuce partagée par ma collègue Mélissa, avec la fonction « My Map » de Google Map, il est possible de créer des cartes avec des « calques de trajets », ce qui permet plus aisément de se débarrasser de la problématique de limite de 10 points sur un itinéraire. De quoi mieux préparer les différentes visites à faire… même si pour cette fois, nous avons été particulièrement sages en déplacement !

On a "moins" bougé cette fois
On a « moins » bougé cette fois

 

 

Vous aimerez aussi...

  • Découvrir la Provence ‘Hors Saison’ en famille.19 avril 2018 Découvrir la Provence ‘Hors Saison’ en famille. (10)
    Voilà déjà 5 ans que nous descendons dans le Sud de la France en famille. Cette année, les vacances de Pâques tombaient particulièrement tôt ce qui nous mettait dans une situation plus […]
  • Vacances temporelles1 mai 2020 Vacances temporelles (0)
    Escapade en famille dans le sud réservées ! On va pouvoir re-préparer un petit road book vers Le Grau du Roi, Sainte Marie de la Mer, Nimes, Uzès, Montpellier, Baux de Provence, Aigues […]
  • Tentons les Campings Clubs français à six30 avril 2017 Tentons les Campings Clubs français à six (5)
    Nous voici donc de retour après une 4° descente dans le Sud de la France au tour de Montpellier ! Voilà quelques années que nous découvrons les coins de France, le plus souvent en chambre […]
  • Vite, évadons-nous en Charentes Maritimes14 août 2021 Vite, évadons-nous en Charentes Maritimes (0)
    Vite, vite, oublions la Belgique... et peut-être même un peu ce foutu covid. Après de très longs mois d'attente, nous revoici sur les routes de France à la découverte de jolis villages, de […]
  • Roadbook : Une 4° visite du Languedoc8 avril 2017 Roadbook : Une 4° visite du Languedoc (0)
    Nous descendrons sous peu pour une 4° fois dans Languedoc autour de Montpellier et plus précisément à Marseillan. C'est l'occasion donc de préparer un nouveau Roadbook de la région avec […]
  • Petite pause aux pieds des Cévennes24 mai 2015 Petite pause aux pieds des Cévennes (1)
    Nous voici donc de retour de notre petite escapade en famille dans le sud de la France. Depuis 2013, voici donc notre 3° descente non loin de Montpellier afin de revoir nos amis Didier et […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.