Se déplacer, demain

Se déplacer, demain

Hier, j’ai commencé le premier épisode du docu « 2080 – nos futurs » qui se pose sur la thématique de « se déplacer« . Aujourd’hui, Google me fait un petit rapport sur mes déplacements de l’année 2023 : « Vous avez parcouru 16 559 km au total dont 16.057 en voiture« .

2080, nos futurs de Sarah Carpentier, Pierre Lergenmuller (2023) - Unifrance2080, nos futurs de Sarah Carpentier, Pierre Lergenmuller (2023) - Unifrance 2080, nos futurs de Sarah Carpentier, Pierre Lergenmuller (2023)
2080, nos futurs de Sarah Carpentier, Pierre Lergenmuller (2023)

Très vite, le docu nous fait comprendre que le passage à la voiture voiture électrique aura un impact assez faible sur les 18 tonnes de CO² annuelles que produise une famille, soit 0,5 tonnes (En cherchant sur le NET, il semble que la moyenne en Belgique serait plutôt de 10)…

La « problématique » de la voiture électrique n’est pas nouveau, puisque c’est tout la chaine de production qui doit être prise en compte pour réduire l’impact CO². Mais nous en sommes seulement aux débuts, des débuts où les grandes idées se heurtent maintenant à la réalité. Le documentaire pousse plus loin, sur le besoin de se déplacer, comment, pourquoi et aussi ce qui nous pend au nez. Il arrivera bien un moment où il faudra arrêter tous ces vols en avion qui passent pourtant en permanence au dessus de nos têtes…. et je reste à penser que mes enfants connaitront un monde où posséder une voiture sera un luxe réserver aux amateurs de Lamborghini et Ferrari et où nous réserveront des véhicules autonomes adaptés à nos besoins qui viendront nous chercher d’un point A à un point B le tout contrôler par HAL et son infrastructure IA pour Ville Connectée.

Et pourtant, il y a un an, j’ai moi aussi dû me pencher sur le choix de notre prochaine voiture.


Vos tendances pour 2023
Vos tendances pour 2023

Essence comme la précédente puisque le prix semble se stabiliser ? Retour au Diesel qui consomme moins puisque l’on trouve, malgré tout, encore des modèles sur cette motorisation ? Le saut de l’inconnu avec l’Électrique que nos gouvernements et les constructeurs poussent et poussent encore, malgré les nombreuses contraintes ? … ou une solution Hybride Plugin qui semble concilier les différentes options, même si malgré tout plus chère, laissant tout de même une série d’interrogation ?

Ce ne sont pas les seules options, il y a encore le LPG, les rares solutions à Hydrogène ou encore l’Hybride Rechargeable, mais ces options sont particulièrement marginales dans le segment de voitures familiales permettant de transporter 6 personnes avec un coffre suffisamment généreux pour y mettre les mallettes de chacun et/ou les courses.

Entre les propagandes anti-électriques et les lobbys qui poussent à les vendre, les avis des uns, des autres, les discours des vendeurs de voitures et la législation (au moins belge) qui est en pleine transformation, tout ce que j’ai à vous partager n’a pas pour ambition de vous convaincre, mais de vous aider à faire un choix lorsque le moment sera venu pour vous de changer de voiture.


Ah tiens, j'ai retrouvé un cadeau de l'année dernière qui était resté dans la box de boules de Noël
Ah tiens, j’ai retrouvé un cadeau de l’année dernière qui était resté dans la box de boules de Noël

Oui, il y a un an je signais la commande de notre prochaine voiture, le VW Multivan T7 à motorisation hybride après une longue analyse de plusieurs mois partagée avec vous. Faire un choix devenait urgent, en effet depuis 2021 les prix des voitures n’ont cessé de grimper, et cela s’est encore amplifié toute l’année 2023. De plus, sans grande surprise, les délais de production sont particulièrement longs, puisqu’en décembre 2022 on me proposait une livraison estimée à février 2024, soit 14 mois plus tard !

A cette époque, comme je l’expliquais de nombreux éléments étaient encore flous et pressants. Le changement fiscalité sur les véhicules de société laissait encore une petit marge au choix d’un véhicule hybride jusqu’à mi-2023, ce n’est donc plus le cas aujourd’hui. Mais serait-ce réellement une équation gagnante pour notre modeste société d’investir sur un véhicule hybride plutôt que thermique ! L’ATN sur une véhicule à essence est fortement différent pour un même véhicule, ainsi que la déductibilité du coût de carburant. Néanmoins des données plus difficile à anticiper face au prix concret de l’achat ou du cout mensuel du leasing du véhicule.

En 2025, la Wallonie change son système de taxes automobiles

La taxation sur le nouveau véhicule était là aussi un élément particulièrement obscure. Pendant de longs mois, le gouvernement wallon (Ici en Belgique on arrive à faire très compliqué) a annoncé un changement important dans la taxation des nouvelles immatriculations. Si le système actuelle est uniquement basé sur la puissance, la taille du moteur et un malus/bonus en fonction de la perte/augmentation de la production de CO², il faudra maintenant faire confiance à une formule complexe imaginée par nos ministres et leurs cabinets, non plus pour septembre 2023, mais pour juillet 2025.

Le calcul de la taxe de mise en circulation : MB * (CO2)/x * M/y * C

Une formule qui prend en compte la puissance du moteur, les émissions en CO², le poids du véhicule et le carburant. Très vite deux éléments inquiètent. Tout d’abord, une voiture familiale, qui plus est équipée de batterie, sera lourde ! Donc fortement taxée… En bon prince, nos ministres, sous la pression de Ligue des Familles offriront une ristourne de … 100€ sous certaines conditions.

La nouvelle législation prévoit une réduction pour les familles nombreuses (à partir de 3 enfants) qui s’élève à 100 € par ménage. Cette réduction sera appliquée sous certaines conditions et limitée à un seul véhicule par ménage. Les familles dont les enfants sont en garde alternée pour également bénéficier de cet avantage.

Lors de l’achat de mon véhicule, Volkswagen m’annonce à titre indicatif que mon nouveau véhicule sera taxé en Wallonie et à Bruxelles (sur base de l’ancien système) d’une taxe de mise en circulation de 867€ et d’une taxe annuelle de circulation de 271€/an. Celle-ci étant donc calculée sur base du moteur 1400cc 110kw, soit 8 CV. Notez que si j’avais été flamand, ma taxe de mise en circulation aurait été de 50,38€ et de 143,5€ / an. Qu’en sera-t-il avec exactitude pour la nouvelle taxe ? Est-elle calculée sur ces mêmes données, là où parfois la motorisation est annoncée com 1400cc eHybrid 160kw / 218ch, une calcul additionnant les performance thermique et électrique du véhicule.


Super, je roule à l’électrique solaire !

Le nouveau Multivan eHybrid
Le nouveau Multivan eHybrid

Avec une autonomie annoncée de 50km pour une charge complète de 2 à 5h en fonction de la puissance, je peux envisager la majorité de mes trajets quotidien en me passant de faire le plein à la pompe. Sur l’année précédente, j’ai consommé 3131€ d’Essence 95, soit plus ou moins 260€ de budget carburant.

En parallèle à l’investissement dans cette nouvelle voiture, nous avons également mis en place notre premier phase du plan « indépendance énergétique » en installant l’année dernière des panneaux photovoltaïques avec comme objectif principale de réduire notre dépendance aux fluctuations des prix que nous venons de connaitre, mais également dans l’idée de chauffer l’eau pour les sanitaires par notre production électrique. Enfin, pour une 3° phase, afin de recharger la voiture.

Je peux estimer à au moins 2/3 de mes trajets annuels pouvant être fait en roulant uniquement avec le moteur électrique de notre nouvelle voiture. En effet, le moteur thermique n’intervient que lorsque la batterie est faible, à plus de 140km/h ou pour démarrer lorsque la température est trop basse. Je peux donc raisonnablement faire une économie de 166€/mois en carburant fossile. Evidemment, même si je parvenais à charger tous les jours ma voiture sur ma production solaire, ma consommation électrique augmentera malgré tout sur l’ensemble de l’année, ce gain ne sera pas totale !

Il pourrait être plus important pour celui qui peut charger sa voiture chez son employeur, mais l’un des points importants pour moi est que je ne serais pas tributaire des infrastructures de recharge sur mon trajet, me permettant d’envisager encore un peu de me déplacer librement.

Mais dans tout ce calcul, il me faudra installer une borne de recharge à domicile. Un temps « offerte » chez d’Ieteren, il s’agira d’un coût d’investissement supplémentaire de grosso-modo 2000€, moins anodin que je ne l’anticipais. Je n’ai pas osé faire l’investissement trop tôt, puisque j’allais devoir attendre 14 mois la nouvelle voiture. A tord peut-être, puisque les réductions d’impôt en Belgique pour l’achat d’une borne diminuent entre 2023 et 2024.

Smapee, une gestion intelligente de l’énergie lors de la recharge à domicile
Smapee, une gestion intelligente de l’énergie lors de la recharge à domicile

Nos bornes de recharge domestiques disposent d’un système de gestion énergétique intégré et se connectent sans effort avec le reste de cette gamme Smappee Infinity. Ainsi, vous pouvez facilement gérer votre énergie chez vous et vous obtenez un aperçu et un contrôle sur votre consommation globale, vos points de consommation les plus gourmands, votre éclairage, etc. Vous pouvez visualiser votre consommation d’électricité et votre production solaire en un coup d’œil, en temps réel, par heure, par mois, par an et pour un ajustement optimal. Vous économisez et de l’énergie, et de l’argent. Les mises à jour en direct garantissent que vous soyez toujours au courant des dernières fonctionnalités.

Initialement, il était également prévu que la borne de recharge devait être enregistrée auprès du SPF Finances. Cependant, cette condition a été abandonnée.
Initialement, il était également prévu que la borne de recharge devait être enregistrée auprès du SPF Finances. Cependant, cette condition a été abandonnée.

Un point me dérange profondément à ce sujet, l’obligation de déclarer sur une carte public de notre gouvernement la mise à disposition d’un borne de recharge. Si je trouve positif l’idée de proposer une solution de recharge payante à nos clients, je le suis nettement moins à l’idée de devoir laisser accessible celle-ci à n’importe quel moment de la journée devant mon domicile. Mais cette obligation est-elle toujours d’application comme l’annonce bon nombre de sites fiscaux ? Les informations à ce sujet sont loin d’être limpides lorsque cela touche à l’achat d’une borne en tant qu’indépendant. Pour le particulier, elle pourra en 2024 être déduite à 15% de ses impôts.


eHybrid ?

Le Multivan VW eHybrid

Et finalement, cela va se comporter comment un voiture dites eHybrid Plugin ? Est-ce qu’elle se recharge aussi quand elle roule avec le moteur thermique ? Vais-je sentir une différence de conduite lorsque je suis en 100% électrique ? Des questions auxquels j’ai pu trouver réponse en lisant l’excellente présentation du Multivan par le concessionnaire Volkswagen San Mazuin qui a proposé un article extrêmement détaillé !

Un moteur à essence turbocompressé 1.4L combien à un moteur électrique lié à un batterie lithium de 10,4 kWh peu épaisse et logée sous les sièges avant.

Le mode E du VW Multivan eHybrid
Le mode E du VW Multivan eHybrid

Dès que cela est possible, le Multivan eHybrid démarre en mode  purement électrique  (sauf si la température de la batterie est inférieure à moins 10 degrés ou présente un niveau de charge insuffisant). En mode E, le Multivan devient temporairement un véhicule zéro émission. L’autonomie électrique équivalente de 46 à 50 kilomètres a été conçue pour parcourir les distances quotidiennes typiques. Le TSI n’intervient qu’à partir de 140 km/h ou en fonction du niveau de charge de la batterie, le Multivan évolue alors en mode Hybrid, la batterie pourra également être rechargée en roulant et par la récupération (…)

Le Multivan adapte donc de manière intelligente le passage d’un moteur à l’autre, invite à une conduite propre à la récupération d’énergie le tout accompagné d’une boite de vitesse électronique logée dans le cockpit de manière presqu’invisible… L’inquiétude passe à une certaine impatiente d’entrée dans cette navette du futur.


Est-ce que tout rentrera ?

Longueur, hauteur, largeur – les dimensions du Multivan2
Longueur, hauteur, largeur – les dimensions du Multivan2
Coup de chance, le nouveau Multivan était chez AGF Motor cet été !
Oui, il y a de la place dans le coffre, mais ça c’est le Multivan version longue !

Les différents modèles de Multivan que j’ai pu voir avant de commander le mien était tous des modèles longs, soit de 5m17. Je me suis pour ma part orienté sur le modèle dit « court » de 4m97, ce qui fait tout de même 9cm de plus que mon actuel VW Maxi Caddy de 4° génération (le dernier modèle perdant 3cm). Plus longue certes, plus large, plus haute, le volume de coffre en mode 7 place est tout de même annoncé un tout petit peu plus petit : 469m3 contre 530m3 dans mon ancienne Caddy Maxi. Là aussi, la nouvelle génération de Caddy Maxi perdant près de 100m3.

  • VW Multivan T7 L2 – Longueur 5m17 – volume de coffre en 7 places : 763m3
  • VW Caddy Maxi IV 2015 – Longueur 4m88 – volume de coffre en 7 places : 530m3
  • VW Multivan T7 L1 – Longueur 4m97 – volume de coffre en 7 places : 469m3
  • VW Caddy Maxi V 2021 – Longueur 4m85 – volume de coffre en 7 places :446m3

J’ai donc enfin pu trouver l’information qui m’intéresse réellement sur le site suisse de Volkswagen, la profondeur du coffre en mode 7 places dans en version courte est de 46cm. C’est donc plus court que dans le Caddy Maxi, j’en étais conscient. Reste que l’on a 20 cm de largeur. La voiture chez nous, configurée essentiellement en mode 6 places permet également un espace entre les deux sièges pour optimiser le chargement, et il est en principe simple et rapide de changer la position des sièges pour gagner en profondeur. Pour les courses et les mallettes, pas d’inquiétude.

Sur le site Suisse de VW, on a une meilleure idée de l'espace restant après le rang 3 maintenant.
Sur le site Suisse de VW, on a une meilleure idée de l’espace restant après le rang 3 maintenant, soit 46cm.

Pour les départs en vacances, je garde une petite inquiétude et il faudra mettre à l’épreuve les configurations possibles. Bien que plus grande, le Multivan offre surtout un confort aux passagers face à la Caddy Maxi, plus étroite. Ici avec des sièges distincts modulables et avec accoudoirs, les grands seront installés confortablement pour le voyage et pourront même disposer d’une table par moment. Mais une fois les valises en mode optimisation dans les espaces libres, le chien entre les jambes, tout ne sera peut-être pas aussi évident magique qu’en photo !


Il ne reste plus que quelques semaines pour patienter… enfin dans l’hypothèse où aucun retard ne viendrait mettre de grain de sable. Il semble que les modèles attendus pour l’été dernier aient été repoussés à février, peut-être suite aux inondations dans leur usine située en Slovénie ? Le Multivan semble pourtant assemblé dans l’usine de Hanovre en Allemagne. A cela s’ajoute la guerre en Ukraine où se trouvait plusieurs usines produisants des composants électriques de la marque. Sans parler bien sur des pénuries de puces depuis la Pandémie. Voilà qui explique d’ailleurs les nombreuses augmentations de prix.

HANOVRE (dpa-AFX) – En raison d’un manque de pièces de moteur en provenance de Slovénie, VW doit désormais également réduire la production chez VW Véhicules utilitaires à Hanovre. « En l’état actuel des choses, nous devons nous préparer à ne plus pouvoir produire de véhicules à moteur thermique ici à Hanovre pendant quelques semaines à partir de la mi-septembre », a déclaré un porte-parole dimanche à Hanovre. La fabrication de l’utilitaire classique T6.1, qui représentait jusqu’à présent la majeure partie de la production, sera alors complètement arrêtée, le T7 Multivan ne sera construit qu’en version hybride rechargeable. Le bus électrique ID. Buzz. La raison en est les inondations en Slovénie, qui ont touché un fournisseur de pièces de moteur. Selon les informations du groupe, il manque désormais des roues dentées pour la chaîne cinématique des moteurs à combustion. Au Portugal, VW a donc annoncé dès jeudi l’arrêt complet de l’assemblage à Palmela, près de Lisbonne, pendant deux mois à partir du 11 septembre. Le petit SUV T-Roc y est construit. Le groupe avait déjà annoncé que d’autres sites connaîtraient des arrêts de production. (info tirée de Zone Bourse)

Des retards de production ?
Des retards de production ?

Pour terminer, si le sujet et le documentaire 2080, nos futurs vous ont intéressé, cet article sur CNET dont est issus l’illustration néofiftie’s s’attarde sur toute une série de solutions imaginées pour modifier notre manière de nous déplacer !

screenshot060
Transports du futur : comment nous nous déplacerons en 2050 ?
Demain, nous nous déplacerons peut-être d’une toute autre façon. Dans des voitures autonomes, des transports collectifs plus rapides et plus écologiques, dans le ciel, sur l’eau, ou sous terre… Partout, des chercheurs et des entrepreneurs de la tech nous promettent un futur bien différent en matière de transports. – CNET

illustration d’introduction initiale remplacée à titre de précaution par une illustration créée par Copilot (IA).

Illustrations pour ce billet de blog personnel : Bandeau de présentation du film 2080 our futures, différentes images publicitaires de la société Smapee et Volkswagen, une capture d’écran illustrant un article publié par CNET.
Chaque illustrations fait la promotion des différents sources d’origine. 

Vous aimerez aussi
Vacances en Provence avec le nouveau VW Multivan
Vacances en Provence avec le nouveau VW Multivan

J'avais presque commencé à désespérer tant la lenteur administrative de l'arrivée de notre nouveau VW Multivan Hybride commençait un peu (Lire la suite)

Du Google Nexus 5 au Google Pixel 8 Pro
Du Google Nexus 5 au Google Pixel 8 Pro

Et bien l'air de rien, cela fait maintenant 10 ans et quelques semaines que je fais confiance à Google et (Lire la suite)

L’Ardèche en famille
L’Ardèche en famille

Les vacances d'été sont arrivées tellement vite, que je n'ai pas eu le temps de préparer de Roadbook en bonne (Lire la suite)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.