Archives de
Étiquette : Ma voiture

A la poursuite de Noël

A la poursuite de Noël

Noël, Nowëëëëlll… Il ne doit pourtant pas être bien loin Noël ? Mais cette année encore plus que les précédentes, je n’ai pas encore réussi à être en mode <xmas> : (

Pourtant, depuis plus d’un mois, nous avons vécu en mode “Photo de Noël”, accueillant les familles, installant le décor dans le jardin et offrant un bon cacao chaud ! J’ai ressorti la clé USB de Noël, le CD d’Aldebert, j’ai sorti des armoires les livres de Noël. Le sapin, trop petit, est a été installé avec les enfants et les cadeaux sont glissés à ses pieds. On a même déjà fait une première fournée de biscuits de Noël. Nous avons couru jusque chez Mickey pour faire un coucou au Père Noël et ses reines de Neige… et même les flocons se sont déjà invités dans le jardin !

Et pourtant… rien à faire, je ne me sens pas dans la magie de Noël. Il y a trop de choses au tour de moi. Non, ce n’est pas la faute à Charles Michel qui a décidé de prendre congé à Noël, non ! Je me serais bien passé de tant de frais sur ma voiture, de Zéno qui m’abandonne, de Bubble qui devient payant, du Diesel qui dépasse le prix de l’essence et la poignée de porte de ma voiture qui ne fonctionne plus, de la pluie, du froid, du vent qui souffle…

Lire la suite Lire la suite

C’était un 12 juillet

C’était un 12 juillet

Hier était un 12° juillet. Il y a 10 ans nous nous marions, il y en a 18 nous nous rencontrions… Si parfois, je me peux me poser devant cette petite carte que tu apprécies tant et ne pas trouver les mots justes, il me suffit parfois de deux notes de musiques pour qu’en moi résonne ce “JE T’AIME” plein de force.

Mardi fin journée, je ramenais dans la voiture l’aboutissement d’un un peu trop longue errance autour de ma prochaine bande son au nom de code “Méthode Aspirine” lorsque résonne alors ces deux notes… Je me vois alors entre le chanteur d’Indochine et Calogero sur cette musique se jouant de la Scenemusic, d’Aphex Twin et Van Halen et toute une série de textes me viennent à l’esprit. Oui, va dont faire quelques courses que je mette tout cela sur papier.

Mais que faire, nous sommes déjà le 11 juillet, notre anniversaire c’est demain. Comment diable pourrais-je te chanter cette chanson comme j’avais pu le faire par le passé. Je n’ai plus de micro, plus de studio, plus de supers effets et de banc de montage… A moins qu’isoler dans ma voiture jonglant entre mon Smartphone et l’iPad ?? Ce n’est pas très pro, mais on pourrait tout de même essayer ?

Lire la suite Lire la suite

Wééé, c’est le retour des courses de vélos !

Wééé, c’est le retour des courses de vélos !

C’est chaque année pareil depuis notre arrivée de ce coté de la grand route. Dès que le printemps s’installe, les courses de vélo viennent profiter de la côte d’Avister et de la Roche aux Faucons, rendant au mieux, l’accès au quartier difficile, voire… impossible ! Si jusqu’ici, en faisant mes recherches, j’arrivais à trouver quand le quartier est bouclé par le Liège Bastogne Liège ou la Flèche Wallonne… Cette année, voilà que l’on nous boucle par surprise pour la course des espoirs ! Je dois bien admettre que j’ai franchement autre chose à faire que de poireauter dans ma voiture avec mes courses et mes fleurs à planter ! Même s’il fait bon et que les policiers restent zen,… Je trouve tout de même que la commune d’Esneux devrait faire l’effort d’informer en direct les riverains lorsqu’un évènement empêchant de circuler est organiser et pris en charge par les forces de l’ordre…

Bref, la course des pros est prévue pour le WE prochain, dimanche 22 avril.

Voir Venise…

Voir Venise…

Mais où est la place Saint Marc ?

Que tout cela me semble déjà bien loin, alors que j’ai repris cette semaine le chemin du boulot… Profitons donc de cette soirée pour refaire un plongeon quelques semaines en arrière lors de notre voyage en Italie dont je vous avais raconté les premières étapes. Après la visite de Riomaggiore, village des Cinqs Terres, j’étais un peu inquiet quand à notre projet de visiter Venise pour de nombreuses raisons.

Comment allait se comporter les troupes dans une ville entourée d’eau ? Certes nous avions bien visité Paris en poussette l’année dernière, mais Venise… n’était-ce pas un peu trop osé avec notre bonhomme de 4 ans et les miss de 21 mois ?

Cela valait-il vraiment la peine de faire 6 heures de routes alors que déjà nous avions l’impression que nous manquerions de journées pour profiter à 100% de nos vacances ?

En route donc pour la suite de nos péripéties avec aux programmes Venise, Bologne, Vérone, un retour au Lac de Garde et la découverte de deux autres petits villages médiévaux charmants.

Voir Venise… et s’enfuir !

Mercredi J4. Venise – Sirmione (586km)

Charly, fasciné par les canaux de VeniseCeintures bouclées nous partions donc le plus tôt possible afin de parcourir les 3 heures de routes jusqu’à Venise. J’avais répertorié une série d’approches pour cette visite dont une proposant de se laisser sa voiture en périphérie, puis de prendre le Bus jusqu’au point de départ des Vaporetto, petits bateaux permettant de se déplacer tout autour de la ville. Cependant avec nos trois enfants, dont deux petits mistinguettes d’à peine 21 mois… nous avions pour finir choisi l’option de “”facilité”” rejoindre un parking à la Piazzale Roma, point névralgique des embarquements en Vaporetto.

Diable Venise allait couter cher ! 18€ de péage aller et 18€ de péage au retour. 28€ de parking au 10° étage et encore 14€ par adultes pour les Vaporetto… ajouter à cela un plein de Gazoline pour la Kangoo de 100€ (pas loin de 2€ le litre)…. prêt à embarquer pour 35 minutes de petits bateaux en motivant les troupes, sous un 37° de plomb. Madame et moi avec les miss en porte bébé, Charly à la main, 4 petites bouteilles d’eau en poche, mon gros D700 autour du coup, des langes, des lingettes, des petits bonbons… Oui, c’était bien pratique une poussette pour transporter tout ce bazar !

C'est beau tout de même Venise...Si j’étais encore optimiste et zen en montant à bord, je l’étais déjà moins en mettant le pied à terre. “Bon elle est où la Place Saint Marc ?” à gauche, à droite ? Même pas un panneau ! On se croirait à Ostende avec des petits ponts… Bon, aller chercher à manger, tout le monde à faim. C’est là que je vois un vigile faire circuler du magasin une dame venant d’acheter sa glace goutant sur le sol. Un peu plus loin, c’est une stewart qui vient demander de ne pas s’assoir sur les marches à l’ombre, mais de bien vouloir faire la queue pour s’assoir sur un banc en plein soleil ! Ajoutons à cela le nombre bien trop rare de poubelles, l’impression d’être balloter, tel un serpent dans un labyrinthe à la recherche d’une pomme, l’envie au point mort de faire des photos tant je me sens noyé de touristes et limité par mon objectif à focale fixe…. Il ne m’en faudra pas longtemps pour proposer de terminer la journée au Lac de Garde, au frais et plus au calme !

Pourtant quand je regarde les trop rares photos que nous avons prises à Venise, je trouve cela vraiment beau. Comme cela doit être agréable de pouvoir flâner à son aise, passant de petits ponts en petits ponts, osant se perdre dans les petites ruelles pleines de surprises… Je dois bien admettre que je ne m’attendais pas à ce que Venise soit une si grande ville ! J’avais pour objectif de trouver la place Saint Marc en sortant du Vaporetto, j’ai fini au bout près d’une heure par devoir acheter une carte pour m’y retrouver… et me rendre compte qu’il y avait moyen de s’y perdre pour des jours !

Difficile, arnaché de la sorte d'apprécier Venise !Mes yeux ne pouvaient rien voir, j’étais dans mon énervement, dans le stress de voir Charly trop attiré par les canaux, arnaché avec l’une des miss au dos et un appareil photo inutilisable dans de telles conditions : Un amas, fatras, une nuée de touristes sous un soleil de plomb.

Avant de reprendre le vaporetto du retour… j’ai également fini par trouver “le beau grand pont de Venise”… avec une grosse publicité dessus ! Nous avons quitté Venise au bout de deux heures, avec des enfants en sueur et nos petites filles en crise dans un vaporetto étouffant de monde. Madame me disait, on y reviendra, juste nous deux… et je ne voulais rien entendre. Pourtant quand je regarde les photos, quand je vais rechercher les belles choses dont j’arrive à me souvenir. Je pense que dans de meilleures conditions, à une époque moins bondée de touristes, j’aimerais Venise !

La place Sirmione en début de soiréeLe temps de retrouver notre voiture, je prenais la décision d’emmener tout le monde trouver un peu de fraicheur au bord du Lac de Garde qui nous avait fait bonne impression quelques jours au par avant.

Lire la suite Lire la suite

De Rose à Bleu

De Rose à Bleu

“Narcissique!” me dit-elle, alors que je rentre d’avoir été faire quelques photos de notre nouvelle Renault Kangoo… Bah, j’avais fait pareil avec la Suzuki rouge et la Honda Rose… C’est que j’ai vérifié dans nos albums photos, de notre petite voiture rose, il n’y a que ces premières photos devant la maison, lorsque nous l’avions reçue…  Je dois bien dire que jusqu’au dernier moment, j’étais assez peu emballé à quitter ma jolie Honda Jazz rose pour une Renault Kangoo bleu ciel… Fini d’écouter du Kirby à fond dans une voiture rose, fini les regards étonnés, surpris et même moqueurs parfois, fini de se faire céder la priorité si facilement, fini de retrouver d’un coup d’œil sa voiture sur le parking… On trouvait déjà peu de si pratique Honda Jazz par chez nous, alors des roses, pensez-vous ! … Narcissique, moi ? Bah je vous laisse vous faire votre idée…

Et cette nouvelle Kangoo alors ? 3 jours maintenant que je l’ai, et que je cherche toutes les bonnes raisons pour aller ranger quelque chose dedans, pour aller rouler par ici ou par là avec… Premier sentiment : “Mais je prends toute la place sur la route avec ça !” Clairement, c’est plus large que mes petites voitures d’avant, et avec ses grandes oreilles, je veux dire, ses grands rétro, cela donne encore plus l’impression de prendre plus d’une bande… Mais au bout de deux jours, je me sentais à ma place, et je me réjouis déjà d’envisager un petit trajet jusque Spa, La Reid ou Sprimont aujourd’hui ! Par contre, quel moteur ! Diesel 1500 DCi 110CV, roooh ! C’est impressionnant, une fois dans la voiture, oublié son cubisme et l’austérité de l’habitacle,… j’ai l’impression d’être dans un truck de course. Il me faut encore trouver mes marques pour doser, dompter l’animal, mais clairement elle en a dans le capot, et c’est avec plaisir que j’ai laissé sur une place un affreux conducteur d’Audi (ksss ksss ksss).

Bon, je la dis cubique, mais depuis le mois de mai, je me suis mis à regarder les autres Kangoo dans rue, et à apprécier l’originalité de ce ludovolume. Elle a son petit air sympa, qui sort un peu du lot. Par contre, des bleu ciel on ne voit que cela, j’avais donc fini par faire changer la couleur pour le Bleu Etoile, un peu de surprise en plus puisque cette couleur n’existait encore que sur catalogue… J’ai bien fait, j’ai un peu plus l’impression d’avoir MA voiture et de plus les teintes de bleus vairent en fonction du soleil tirant par moment vers le turquoise, j’adhère !

Et coté pratique… Parcequ’au fond, c’était surtout cela le but de la manœuvre, une voiture compatible 3 boutchoux et leur siège auto ! Sur ce point de vue, je pense que cela devrait être ok. Clairement, il y a la place pour mettre 3 sièges auto du gabarit de mon Roemer. J’aurais apprécié 3 fixations ISOFIX à l’arrière plutôt que deux. Et il y a vraiment beaucoup de place à l’arrière pour mettre des jambes de grands,… ou des lits pliables. A l’avant par contre, c’est nettement plus, français !? Bien que présenté comme pratique pour le rangement, au final les différents compartiments me semblent peu accessibles, les commandes au volant sont courtes, la qualité du son très basiques et l’ordinateur de bord peu détaillé. A coté de toutes ces équipements d’origine sur les japonaises, cela fait presque spartiate.

D’ailleurs, l’auto-radio est loin d’être ergonmique, affichage title demandant 36 manipulations, qualité de lecture des fichiers MP3s assez médiocre avec micro-coupure, impossibilité de mettre du random sur l’ensemble d’un CD structurer en répertoire… pour un Geek, c’est dur dur !

Bon, quand les filles seront là, je vous parlerais logistique et fonctionnalité ;)