Archives de
Étiquette : parents

Aujourd’hui Charly, tu as 10 ans.

Aujourd’hui Charly, tu as 10 ans.

10 ans, c’était il y a 10 ans que maman et moi nous avions rendez-vous avec toi Charly ! Ta chambre était fin prête, toute en couleur, avec un beau grand lit. J’avais choisi la meilleure poussette pour toi, nous avions changé de voiture et j’avais lu de nombreux livres sérieux sur comment être de bons parents ! Et pourtant, rien n’aurait pu me préparer encore mieux à ce qui nous attendait !

Et voilà que je me retrouvais avec toi dans les bras. Maman devant se reposer ! Je devais déjà « improviser ». Je n’ai eu de cesse d’improviser et de laisser les livres sérieux de côté. On apprend pas à être un papa dans un livre, j’ai appris à être papa chaque jour à coté de toi. On fait des erreurs, on s’améliore, on essaie autrement… Et je peux te dire que pour te faire manger ta purée, j’en ai tenté des méthodes autant que pour te faire apprendre tes tables de multiplication.

Aujourd’hui, tu as 10 ans et aujourd’hui je sais que même si tu ne cesseras pas de grandir, tu resteras mon petit garçon ! Celui que je sers de mes bras, celui avec qui j’ai construit des histoires de Pirates dans les arbres en Playmobil, celui que j’ai vu sur la scène de théâtre, celui avec qui j’ai regardé les nouveaux Starwars et lu l’histoire sans fin (que nous devons encore finir d’ailleurs). Ce Charly chic, passionné de câbles et d’informatique, ce Charly choc qui m’aura fait parfois perdre un peu plus de cheveux à comprendre les colères. Ce Charly que j’emballe comme un saucisson polonais dans sa couette le soir, ce Charly qui m’a fait rire pour des frites et des pâtes, ce Charly curieux du monde qui l’entoure, des poissons, des insectes, de la nature,… de Minecraft. Ce Charly qui rêve, qui s’enferme pour inventer des histoires dans sa tête. Ce Charly qui chante, “J’aime les filles du Sart Tilman”, qui se voit Star de Youtube et Architecte du bâtiment.

Aujourd’hui, tu as 10 ans. J’ai encore plein de choses à te faire découvrir et à partager avec toi, mais tu grandis chaque jour un peu plus. Je redoute ce jour où tu n’auras plus besoin de moi, ce jour où tu rangeras tes Micro Machines, tes LEGO, tes voitures dans une boite. “Il te restera quoi de moi, le monde à parcourir” chante avec subtilité Geronimo quand il n’est pas possédé. Alors n’arrête jamais de me poser des questions, de me lancer des défis,…

Je suis fier du grand garçon que tu es devenus et cette semaine, tu m’as encore étonné lors de ton stage de Judo !

Prends le temps de grandir pour la suite, profites encore, soit heureux maintenant, pas demain ! Car ce sont ces moments présents qui construiront un jour l’homme que tu seras, le papa que tu seras.

4 lettres à Saint Nicolas

4 lettres à Saint Nicolas

Comme chaque année chez nous, dès un premier pied mis dans le mois de novembre, un tourbillon nous emporte jusqu’à l’année suivante. En effet, l’anniversaire des filles passé qu’il est déjà grand temps de s’attaquer à écrire sa lettre au grand Saint Nicolas or cette année, c’est quatre lettres qui arriveront chez lui !

Alors, alors... qu'est-ce qu'il y a d'intéressant ?
Alors, alors… qu’est-ce qu’il y a d’intéressant ?

Il faudra tout de même rappeler à notre chez Saint Nicolas que sont adaptation au monde numérique oublie certains petits détails. Comment veux-tu Saint Nicolas que nos petits enfants sages se documentent sur tes meilleurs jeux et jouets si tu ne nous envoies plus de catalogues ! Cette année encore, nous n’avons reçu que celui de ton partenaire Broze et l’Olifant. Il aura fallu aller chercher nous même celui du Carrefour de Boncelles, Fox… Oxybul, Cora, Dreamland… tant pis pour vous.

Bref, il te faut aussi faire face cette année à la grogne de tes lutins de chez BPost qui viennent mettre un peu de pagaille dans la gestion et le dispatching complexes de tes nombreux cadeaux et certaines questions remontent d’ailleurs

Dit Papa, au fait, pourquoi Saint Nicolas il ne vient pas dans tous les pays et que c’est alors le Père Noël qui vient. Ils travaillent ensemble, et pourquoi ils ne travaillent le même jour ?

Oh oui, il y en a des questions à ton sujet Saint Nicolas cette année… 9 ans, cela semble être un moment où cela cogite !

Bref, et ces lettres alors ?

Les plus attentifs, comme Saint Nicolas bien sur auront constaté que chacun a demandé une grande maison Playmobil. C’est évidemment une belle idée, mais aussi un gros cadeau ! Nous leur avons donc proposé de s’unir tous les trois pour demander cette dernière ainsi que tout le mobilier nécessaire ! A coté de cela se sont glissé quelques idées récurrentes : Petit chien aimé, Talkie Walki, Princesses, Poupées, Barbies et maquillages…

J'aime bien ça moi !
J’aime bien ça moi !

“Oh Papa, j’aurais du dire à Saint Nicolas que j’avais envie de LEGO aussi…” Oui, évidemment, on ne peut pas penser à tout hein Charly ! C’est vrai qu’il y a toujours ce magnifique Robot à programmer en LEGO !

“Il existe vraiment Saint Nicolas, parce que à l’école, tout le monde me dit que ce sont les parents qui se cachent pour faire les cadeaux et partir la nuit acheter des cadeaux”

Lire la suite Lire la suite

Roadbook 2018 : Des Landes au Pays Basque en famille.

Roadbook 2018 : Des Landes au Pays Basque en famille.

Cette année, nous avons réservé un village de camping au sud du bassin d’Arcachon. Non, il ne s’agit pas du camping des Flots Bleus et non, nous n’y descendons pas plus dans un VW Caravelle !

Belgique - Aquitaine
Belgique – Aquitaine

Sans être mon type de séjour préféré, il faut bien admettre que les enfants, eux, avaient grandement apprécié ce genre de vacances. Notre camping et point de chute principale sera donc le Camping du Col Vert en Aquitaine. Pour s’y rendre le trajet le plus court passe par le nord du périphérique de Paris en 10h et 20 minutes ou en passant par Reims et Troyes, plus calme mais à 11h30.

Préparer le roadbook implique au préalable de faire un peu de géographie. Nous partons dans le département de l’Aquitaine et plus exactement dans la région des Landes, mais nos visites nous emmènerons également plus au sud dans les Pyrénées Atlantiques et le Pays Basque.

Le Col Vert 1548 Route de l'Etang - 40560 Vielle-Saint-Girons | Aquitaine
Le Col Vert
1548 Route de l’Etang – 40560 Vielle-Saint-Girons | Aquitaine

Que faire en Aquitaine / Dans les Landes / Girondes / Pays Basque / Pyrénée Atlantique ?

Nos vacances dans les Landes et Pays Basque

Lire la suite Lire la suite

Les misstinguettes ont eu 6 ans !

Les misstinguettes ont eu 6 ans !

Vous dire que le temps passe à toute vitesse, qu’elles grandissent à vue d’oeil ne serait pas assez fort ! Non, c’est bien simple le monde tourne tellement vite autour de moi que je n’ai même plus le temps de poster dans les temps ces moments forts sur le blog… Même les photos tardent à venir remplir les répertoires sur le disque dur.

Et pourtant, voilà qui est fait, Alice et Juliette ont maintenant 6 ans ! Un sixième année qui nous aura mis à l’épreuve d’un caractère bien trempé et pourtant fragile d’Alice … et des folies souvent trop bruyantes de Juliette. Pour sur la vie à six est loin d’être de tout repos, et ces deux misstinguettes nous offres de l’animation en stéréo !

Ce fut aussi une année un peu frustrante. Nous avons souvent la sensation qu’elles s’éloignent. Les moments de complicité se faisant plus rares… Comme si être ensemble était inévitablement signe de tempête. Elles donnent l’impression de se mettre en compétition et parfois, notre maladresse de parents imparfaits ouvrent la porte à cela…

Vos 6 ans mes filles, c’étaient aussi l’occasion d’inviter vos copains et copines de classe à la maison… Sacrée ambiance, il faut bien l’admettre ! Puis enfin terminer en famille avec nos amis par un petit Weekend à Center Park.

Espérons que cette nouvelle année vous offre de beaux moments… et qui sait un peu de sérénité aussi ?

Lire la suite Lire la suite

La vie en double +2 : Les petits sacrifices des familles nombreuses

La vie en double +2 : Les petits sacrifices des familles nombreuses

Une grande famille, c’est beau, c’est plein de vie… mais parfois, on se pose des questions en tant que parent face aux regards des autres,… des enseignants par exemple… Bref, je suis tombé sur ce beau témoignages sur le blog 4 Enfants que je lis régulièrement. Voilà de quoi un peu relativiser ce sentiment d’être un moins bon parent que ce que je n’aimerais l’être.

Je suis la première à vanter les mérites de la grande famille et à m’extasier devant les liens particuliers qui unissent mes petits. La famille nombreuse, je la savoure comme un bonbon. C’est délicieux, mais il arrive parfois que ça pique un peu.Quand j’ai appris que nous passerions de 2 enfants à 4, j’ai surtout pensé aux grosses problématiques, comme celles liées au logement, à la voiture assez grande ou aux agendas façon Tetris qu’il faudrait superposer. Mais je n’avais pas en tête tous les petits sacrifices du quotidien, tous ces petits moments où je me dis que tout serait tellement plus simple, si je n’en avais qu’un. (A lire sur le blog QuatreEnfants.com)

Et ici, si nous n’avions qu’un seul enfant,… correction dans le texte.

Je pourrais l’écouter raconter sa journée d’école sans être obligée de l’interrompre 5 fois à cause du petit des filles qui veutlent absolument raconter un truc aussi. Un truc mieux, un truc urgent, un truc plus grand, enfin un truc qui mérite absolument d’être dit MAINTENANT. Je pourrais entrer un peu dans le détail de sa journée, lui poser des questions, puis répondre au siennes autrement que par un simple oui ou un rapide non,… au suivant !

Je ne serais pas obligée de compter le nombre de  gnocchis kellogs dans chaque assiette bol pour être certain d’arriver à une égalité parfaite. Ni vérifier dans la poubelle le nombre de berlingot de cacao bu afin de m’assurer que l’on est bien à 1 par personne ! 

Je ne dirais pas « laisse ta soeur tranquille » en boucle, inlassablement, invariablement, toutes les 20 minutes. Je ne réglerais aucun conflit, je n’entendrais plus de cris.

Je l’emmènerais chez le pédiatre AVANT que la rhino ne se transforme en bronchiolite. Peut-être même qu’on ferait la visite des 2 ans, puis celle des 3 ans, il parait que c’est important.

On partirait en week-end sur un coup de tête, on louerait une cabane dans les arbres ou une maisonnette près de la plage, comme ça, au dernier moment. On mettrait 3 slips dans un sac et roule ma poule on se casse à la mer …

Je discuterais 5 minutes avec les parents à la sortie de l’école, j’aurais un peu de temps, et on s’amuserait à plaindre cette pauvre Valérie, elle doit tellement galérer, elle, avec ses 4 enfants …

J’attendrais chaque mercredi avec plaisir. Je planifierais des sorties ciné ou musée, et on irait manger une glace à Tilff après une petite balade à vélo.

Je lirais une histoire le soir en entier, sans être dérangée toutes les 2 minutes pour une histoire de doudou, de j’ai encore soif ou de y’a ma soeur qui veut pas sortir de mon lit.

J’aurais attendu qu’il soit au collège pour le laisser rentrer seul. C’est plus rassurant, et c’est vrai qu’il est encore un peu tête en l’air à tout juste 10 ans. (On y est pas encore… mais ça sent déjà le Bus de la TEC, j’avoue)

Il ferait du baby-tennis, de la baby-gym, de la baby-pétanque, et tout un tas d’autres trucs où je pourrais l’encourager et le voir progresser. Je l’accompagnerais aux matchs et aux galas de fin d’année, peut-être même que je consacrerais mes mercredis à ses activités. Disons que Théatre/louveteau, Danse/Baladdin… c’est déjà le max que je puisse faire !

Je zapperais les courses de temps en temps, et quand le frigo serait vide, on se ferait livrer le diner, tout simplement. On pourrait sur un coup de tête allé tous ensemble au resto !

Je mettrais mon réveil une heure plus tard chaque matin. Un seul petit-dej à préparer, ça va pas nous prendre la matinée.

Je pourrais oublier de lancer la machine à laver de temps en temps sans flipper du retard accumulé.

Et oui, toutes ces choses, je ne peux plus les faire…. Avoir plusieurs enfants, c’est jongler  avec le temps, c’est anticiper beaucoup, c’est négocier tout le temps. Avoir plusieurs enfants, c’est ne pas pouvoir trop se laisser déborder, c’est devoir passer sa vie à l’organiser…

Et pourtant, si je n’avais qu’un seul enfant, je crois que je passerais mon temps, à rêver des suivants … << Ben voilà,… je confirme !! Si cela vous parle, passez régulièrement faire un tour sur ce blog !!