Playing 2018

Playing 2018

L’année 2018 se termine et j’en profite comme à mon habitude pour faire un petit point Jeux-Vidéo. Bien que je sois loin de représenter le joueur moyen (puisque déjà, je n’ai pas Nintendo Switch), j’aime à partager mon avis, mes découvertes et mes déceptions notamment au travers de mes articles sur Press-Start.

Il est loin le temps j’achetais quelques jeux neufs par an et où j’en échangeais les plus anciens, le monde du jeu-vidéo m’oblige d’année en année à me formater à sa volonté du jeu dématérialisé.  Je me promenais d’ailleurs la semaine dernière chez Mediamarkt et le constat est impressionnant, le rayon jeu-vidéo se résume à un petit coin avec quelques titres en boite. Sur PC par exemple on y trouve que deux ou trois jeux : Farming Simulatore, Les Sims et le dernier Warfare… Bref.

Les Blockbusters

Detroit : Become Human - PS4 (Quantic Dream - Sony, 2018)
Detroit : Become Human – PS4 (Quantic Dream – Sony, 2018)

De cette année 2018, je retiendrais tout particulièrement le nouveau titre de Quantic Dream, Detroit : Become Human. Plongé dans un univers futuriste autour de la thématique de l’intelligence artificielle, ce jeu extrêmement narratif met en avant les possibilités incroyables de multi-scénario en proposant au joueur un grand nombre de choix à faire qui auront tous une incidence sur le dénouement. Afin que ce dernier puisse mieux se rendre compte des nombreux chemins qui se sont offerts à lui, une carte des choix faits et à faire viendra clore chaque chapitre.  Transcendant le réalisme et l’immersion du concept de film interactif initiés par les œuvres précédentes Heavy Rain et Beyond : Two souls, le nouveau bébé de David Cage nous met dans la peau de trois personnages différents. Le pari étant osé car certains d’entre eux pourraient avoir objectifs à atteindre initialement antagonistes, rendant l’appropriation du héros parfois plus difficile.

Detroit - Become Human : La carte des choix possibles
Detroit – Become Human : La carte des choix possibles

Sans être une claque visuelle aussi forte, tout du moins sur ma “simple” Playstation 4 pourrait tout de même être mon jeu de l’année. J’en aurais voulu tout de même un peu plus. Bouclé en une grosse semaine là où nous sommes toujours dans l’aventure de Horizon Zero Dawn depuis plus d’un an, Detroit : Become Human table de sa longévité sur le potentiel fort de rejouabilité afin de connaître les autres dénouements possibles.

Enfin pour clôturer le sujet sur ce jeu, je me suis intéressé à analyser mes choix et l’information statistique qui s’y rapportait. Parfois, alors que le jeu a déjà été joué par des milliers de personnes, j’ai fait certains choix qui me paraissait naturel et qui ne représentent pourtant que 1% des choix de l’ensemble des joueurs. De là, je me suis dit qu’à coté de la face visible de ce magnifique jeu se cache également un coté “obscure” permettant d’alimenter une énorme base de données du comportement des joueurs. Puisque chaque choix que nous faisons à une incidence sur la suite de l’aventure, cela permet également à terme, puisque toutes ces informations sont ensuite récupérée par les serveurs externes de pouvoir profiler le comportement de chaque joueur et sans tomber dans de la parano de pouvoir créer des patterns comportementaux sur base d’un échantillon gigantesque afin de pouvoir faire des avancées importantes dans le domaine de l’intelligence artificielle… La boucle est bouclée, la fiction rejoint alors la réalité !

 

Tout au long de l’année, Horizon Zero Dawn aura donc continué à nous apporter madame et moi quelques moments d’évasion. Nous aurons bien tenté également l’aventure de Rise of Tomb Raider, magnifique d’entrée de jeu mais tombant trop rapidement dans des mécaniques d’infiltration et de survie.

Uncharted 4 - PS4 (Naughty Dogs, 2016)
Uncharted 4 – PS4 (Naughty Dogs, 2016)

La bonne surprise sera alors plutôt Uncharted 4 qui attendait sagement son tour depuis 2 ans, acheté avant l’arrivée de la Playstation 4 dans notre salon.

Dès l’amorce de l’aventure, on se retrouve plongé dans les courses aux trésors aux cotés de Nathan Drake que j’avais abandonné dans un cimetière d’épave de bateau il y a déjà de nombreuses années. La recette est similaire, on alterne des phases narratives avec des phases d’action et de progression de voltige. Oubliez le vertige, il vous faudra crapahuter sur les toits ! Mais la recette fonctionne à merveille, et l’envie de savoir ce qu’il va se passer donne envie de s’y remettre le lendemain !

L’année 2018 m’aura également donné quelques déceptions. A défaut de Nintendo Switch, je me suis décidé à découvrir “ce fameux” Legend of Zelda : Breath of Wild sur ma Nintendo WiiU. Rien n’y fait, je n’accroche absolument pas un Zelda dans un monde ouvert et sans bande son, d’autant que je le trouve très fade visuellement. J’ai également eu l’occasion de mettre ma tête dans le casque virtuel de Sony avec au final beaucoup de déception. Ce coûteux appendice est loin d’offrir des sensations extraordinaire, mon expérience dans Resident Evil 7 VR offrant par ailleurs une qualité d’image médiocre. Enfin, j’ai eu beau tenter de trouver un jeu de course moderne, rien n’y fait de Flatout 4 à Need For Speed tout ne semble tailler que pour du jeu en réseau, qui plus est fortement lié à des campagnes et missions…

Link, tu le sens cet air frais ?

Blockbusters joués :

Detroit : Become Human, PS4 (QuanticDream, 2018)
Detroit : Become Human, PS4 (QuanticDream, 2018)

Detroit Become Human – PS4
Horizon Zero Dawn – PS4
Uncharted 4 – PS4
Cities Skylines – MAC
Bravely Default – 3DS
Rise of Tomb Raider – PS4
Rime – PS4
Mario Kart 8 – WiiU
Legend of Zelda : Breath of Wild – WiiU
Farpoint VR – PS4
Flatout 4 : Total Insanity – PS4
Resident Evil 7 VR – PS4
Need For Speed Rivals – PS4
Projet Cars 2 – PS4

Découverte avec les enfants

Minecraft - WiiU (Mojang AB, 2015)
Minecraft – WiiU (Mojang AB, 2015)

L’univers du jeu vidéo n’est plus un monde que je découvre uniquement avec madame. Maintenant que les enfants grandissent, eux aussi m’offrent à me plonger dans des jeux qui ne m’intéressaient pas plus que cela. Oh bien sur, cela fait un moment que je leur installe des jeux adaptés sur l’iPad ou sur la 3DS. Mais c’était encore différent. Voilà un bon moment que Charly me parle de Minecraft. Je n’ai jamais été inspiré par ce jeu que je trouvais faire double emploie avec les LEGOs, mais j’ai fini par lui rapporté l’édition WiiU en promo chez Carrefour. Cela s’est effectivement présenté comme une révélation, je ne cesse d’être surpris par tout ce qu’il arrive à construire à l’intérieur de ce jeu, y trouvant plus de satisfaction que dans la construction en vraie briques LEGO qu’il faudra ensuite protégées des attaques de petites soeurs !

Nous aurons découvert ensemble :

Minecraft – Nintendo Edition – WiiU
Need For Speed : No Limit – iPad
Yonder : the cloud catcher chronicle – PS4
Babysitting Mama – Wii

Les Jeux Indés

Fort heureusement, à défaut de gros jeux, il me reste de nombreux “p’tits” jeux qui arrivent à me surprendre et m’emporter dans des univers oniriques. Un peu pingre, j’attends le plus souvent qu’ils chutent sous la barre des 10€, ce qui fait que j’attends encore et toujours de pouvoir jouer, par exemple Owl Boy, mais néanmoins la PS4 m’aura offert cette année encore de jolies promotions mais également un peu trop de jeux finalement décevant que j’aurais apprécié pouvoir “offrir” à un autre joueur plutôt que de les accumulés sur mon compte. Il n’y a bien sur pas que pour la Playstation, même si cette dernière reste mon périphérique le mieux adapté pour jouer, mais j’aurais tout de même trouvé quelques jolis bijoux sur ma tablette aux cotés bien entendus de Bilou sur DS ainsi que les titres développés par Lazycow cette année sur Amiga et NES.

Hors de tout cela, le titre qui m’aura le plus accroché sera sans conteste Shantae Half Genie Hero. Oubliant son coté gros pixels, le titre de plateforme/Action/RPG de Wayforwards a réussi avec brio son passage dans un univers plus cartoon et colorés. Bien que les ennemis, personnages et décors se retrouvent dans chaque aventure depuis plus de 15 ans, la sauce marche à nouveau, les musiques sont explosives et.. pour une fois, je ne me retrouve pas trop vite bloqué dans l’aventure !

Aux cotés de ce dernier il y aura de nombreuses autres évasions. J’ai terminé Monument Valley 2, gratté le bitume avec mes amis sur Horizon Chase Turbo ou encore donné un coup de pouce à Lara Croft à résoudre ses énigmes dans Lara Croft Go.

Journey - PS4 (Thatgamecompany - Sony, 2012-2015)
Journey – PS4 (Thatgamecompany – Sony, 2012-2015)

Journey me laissera malgré tout un souvenir fort de cette année 2018 également. Probablement l’un des titres marquants du courant ‘Indie’ durant la génération Playstation 3, je n’avais qu’effleurer ce dernier avec la demo de l’époque. Profitant de la promo de l’hiver dernier, j’ai découvert avec émerveillement ce chef d’oeuvre qui m’a offert des sensations assez similaires à Monument Valley.

L’année aura également été ponctuée de bons moments passés à découvrir l’avancement des jeux pour lesquels j’ai composé les bandes sons. Power Glove sur Amiga 500 et Wolfing sur NES, tout deux réalisés par Matthias Bock ‘Lazycow’ mais également bien étendu les dernières aventures de Bilou : School Rush programmées par le frangin sur la Nintendo DS.

Bubsy the woolies strike back - PS4 (Accolade, Black Forest, 2017)
Bubsy the woolies strike back – PS4 (Accolade, Black Forest, 2017)

Aux cotés de ces découvertes, je dois bien admettre que le taux de déceptions achetées sur le Playstation Store est trop élevé à mon goût. Les Remaster des jeux Lucas Arts ne m’amusent pas, j’ai pourtant encore à nouveau tenté de jouer à The Day of the Tentacle ou Grim Fandango. Le remake de Bubsy : The woollies strictes back, pourtant développé par Black Forest est insipide et ennuyeux ou encore, en recherche de jeux de voiture amusant à jouer à plusieurs dans son fauteuil, Micro Machine World Tours n’a pas plus su donner de peps à mes soirées…

 

Jeux indés joués :

Shantae : Half Genie Hero - PS4 (Wayforward, 2016)
Shantae : Half Genie Hero – PS4 (Wayforward, 2016)

Shantae Half Genie Hero – PS4
Horizon Chase Turbo – PS4
Monument Valley 2 – iPad
Journey – PS4
Power Glove – Amiga
Wolfing Zero – NES
Lara Croft Go – iPad
Bilou : School Rush – DS
Knowledge is power – PS4
Celeste – PS4
Astrobot Rescue VR – PS4
Inside – PS4
That’s you ! – PS4
Rayman Adventures – iPad
L’odyssée d’Abe : New’n Tasty – PS4
Zombie Vikings – PS4
Micro Machine World Tours – PS4
Q-Bert – Remastered – PS4
Grim Fandango Remastered – PS4
Bubsy the woollies strikes back – PS4
Rock’n Racing Off Road – WiiU
Mystic Belle – PS4
The Day of the Tentacle – Remastered – PS4
Sing Star Celebration – PS4

Rétrogaming

Et bien entendu, les vieux jeux ont toujours autant leur place dans ma vie ! Cette année, mon ami Jeff m’a fait découvrir la PSP, première console portable de Sony et je dois bien admettre que j’ai particulièrement été étonné de la qualité de l’adaptation de Sega Rally REVO sur cette dernière ! Après avoir passé de bons moments au printemps en redécouvrant une série de titres de la Super Nintendo dont Top Gear et la version originale de Bubsy, c’est la grande classique de SEGA, la Megadrive qui a clôturé l’année.

The Misadventure of Flink - Megadrive (Psygnosis, 1994)
The Misadventure of Flink – Megadrive (Psygnosis, 1994)

L’occasion d’enfin découvrir The Misadventure of Flink ! Voilà des années que je cherchais à mettre la main sur ce dernier, et j’ai finalement réussi à trouver une “fausse cartouche chinoise” afin de découvrir ce titre issu de l’équipe “Lemmings”. Graphiquement, il est certain que ce jeu de plateforme est splendide, mais je dois bien admettre que coté gameplay, il est un peu mou. De plus, on découvre petit à petit que notre petit héros a en réalité une série de compétences entre ses mains, dont la possibilité de faire des potions magiques, mais rien ne semble intuitif. Ces compétences sont par ailleurs assez proches de celle de Rayman qui débarquera un peu plus tard avec lui bien plus de brio ! Pour en finir, ce pauvre Flink sur Megadrive dispose d’une bande son qui part dans tous les sens et qui a bien du mal à soutenir la qualité visuelle du jeu, dommage.

Les jeux rétro joués :

Sega Rally REVO - PSP (Sega - BugBear, 2007)
Sega Rally REVO – PSP (Sega – BugBear, 2007)

Sega Rally REVO – PSP
Ghouls & Ghosts – Megadrive
The Misadventure of Flink – Megadrive
Disney Afternoon Collection : Ducktales, Darkling Duck – PS4/NES
Top Gear – SNES
Bubsy – SNES
Sonic the Hedgehog 2 – Megadrive
Micro Machines 2 – SNES
Ardy Lightfoot – SNES
Pinball Gator – GB
Titus The Fox – GB
Need For Speed – Underground – PS2
Metal Slug 3 – PS4
Need For Speed – Most Wanted – PS2
Aero the acrobat – SNES
Les Schtroumpfs – SNES
Super Mario Kart – SNES
Super Mario World – SNES
F1 Pole Position 2 – SNES
Revenge of Shinobi – Megadrive
Sparkster – Megadrive
Xena Warrior Princess – GBC
Bonk’s Adventure – GB
The Ottifants – Megadrive
Powerdrive – Megadrive
Micro Machines V3 – GBC
World of Illusion – Megadrive
Fifa Soccer – Megadrive
Modnation Racer – PSP
Super Break Out – GBC

Vous aimerez aussi...

  • Déjà un Joyeux Noël !19 décembre 2014 Déjà un Joyeux Noël ! (11)
    On y est, on y est... encore quelques cadeaux à trouver pour mettre sous le sapin. Encore quelques journées de Studio en mode Noël... puis ce sera le moment, déjà, de se retrouver tous […]
  • Mon bilan E3 20171 août 2017 Mon bilan E3 2017 (2)
    A la veille de vos vacances de l'été, le mois de juin apporte régulièrement son lot d'annonces sur les nouveautés vidéo-ludiques à venir lors du salon américain de la E3 ! A l'aube de mes […]
  • Playing 201131 décembre 2011 Playing 2011 (0)
    Comme vous le savez, jusqu'à présent les jeux vidéo ont pris un place importante dans ma vie et dans les "points mémoires clés" de celle-ci. J'ai donc commencé à répertorier les titres […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.