Archives de
Étiquette : Formule 1

Une saison 2022 qui promet !

Une saison 2022 qui promet !

Je vous en parlais il y deux semaines tout juste, la saison 2022 de Formule 1 augure quelques surprises, et dès ce premier Weekend de Grand Prix, à Barhein, le ton était donné avec tout d’abord la pôle position signée par Charles Leclerc sur sa Ferrari puis dimanche le doublé des rouges ! Si bien évidemment cela fait plaisir de retrouver la Scuderia à la fête, c’est ce dimanche tout le petit monde de la F1 qui rebattait les cartes !

En effet, un doublé Ferrari, les RedBull qui fautent à deux tours de la fin coup sûr coup, le podium in extemis pour Hamilton, le coup d’éclat de Magnussen sur sa Haas , Bottas qui mène son Alfa dans les points.. et  Zhou les premiers points d’un Chinois en F1, il y avait du spectacle au programme. Des résultats qui mettent d’ailleurs en avant toutes les équipes motorisées par le moteur italien, à la traine ces deux dernières années avec les règles de gel de moteur.

Google Androïd, sponsort de la Mc Laren Mercedes 2022 !22androidgoogle
Google Androïd, sponsort de la Mc Laren Mercedes 2022 !

Ce Weekend, c’était en revanche l’ensemble des équipes à moteur Mercedes qui souffrait ! Si l’écurie de Lewis Hamilton et George Russel peinait à suivre les Red Bulls et Ferrari, on retrouve Mc Laren, Williams et Aston Martin aux cent-mille diables, que ce soit en qualif autant qu’en course. Et oui Charly, on ne les aura pas vu beaucoup ces Mc Laren aux couleurs de Google Androïd !

Reste que dans tous ces éclats, Mick Schumacher n’a pas accroché ses premiers points malgré une prometteuse 12° place sur la grille. Tamponné par l’Alpine d’Esteban Ocon en début de GP, il ne s’est pas illustré comme l’a fait Kevin Magnussen, encore ne maillot, remplaçant de dernière minute du pilote Russe chez Haas, terminant à une fantastique 5° place. Ni les deux Alfa Romeo moteur Ferrari de Bottas et du néophite Zhou… Indéniablement voilà qui va mettre une certaine pression sur Schum Junior…

Enfin, de la pression, l’écurie Red Bull en aura dès le prochain GP. En bagarre pour la victoire, les monoplaces de Max Verstappen suivie de celle de Sergio Perez se sont immobilisées à deux tours de la fin, peut de temps après que le moteur Honda de l’Alpha Tauri de Pierre Galsy, ne soit parti en fumée…

Rendez-vous la semaine prochaine en Arabie Saoudite pour le Grand Prix de Jeddah !

Lire la suite Lire la suite

Des F1 nouvelle génération pour la saison 2022

Des F1 nouvelle génération pour la saison 2022

Comme chaque année depuis maintenant 28 ans, je me réjouis du lancement prochain de la nouvelle saison de Formule 1. La saison dernière a particulièrement été intense avec un championnat particulièrement serré entre Lewis Hamilton sur sa Mercedes GP et Max Verstappen sur sa RedBull Honda. C’est ce dernier qui a fini par remporté son premier sacre, non sans polémique. Il faut bien admettre que la direction de course aura trop souvent été impliqué dans le résultat final des Grand Prix, y compris la dernière ligne droite du championnat.

Mais 2021 est derrière nous. Si l’on a pensé un moment que Lewis Hamilton, furieux allait claquer la porte, il est bien de retour, le couteau entre les dents afin de se mettre dans le chemin d’un Max conquérant.

Cette saison 2022 entame une nouvelle aire ! Sans entrer dans trop de détail techniques, il suffit de regarder l’allure futuriste des nouvelles monoplaces pour se rendre compte que beaucoup de règles ont été modifiées. Jantes plus larges, retour de l’effet de sol et disparition des appendices aérodynamique en témoignent !

Lire la suite Lire la suite

Max champion !

Max champion !

Maaaaaaaaaax !!! Yes, au bout d’une longue et intense saison, c’est enfin l’heure de Max Verstappen de remporter le titre. Après de si nombreuses saisons rapidement pliées par la suprématie de Mercedes et Hamilton voilà qui laisse souffler un vent de renouveau sur la F1.

Et pourtant, je reste un peu déçu de ce final. La semaine dernière, déjà, le duel entre les deux protagonistes était sale. Aujourd’hui il me donne le sentiment que l’on a poussé sur des boutons histoire de faire durer le suspens jusqu’au dernier tour. Le rôle de la direction de course, les nombreuses pénalités de cette saison… Ou l’absence de pénalités auront beaucoup trop interférés sur ce championnat, et c’est vraiment dommage. Quoi qu’il en soit, Max, Jos profitez bien de ce moment !

Après avoir tant espéré voir le paternel Jos ‘de Boss’ Verstappen briller après sa belle saison en 1994 sur la seconde Benetton aux cotés de Michaël Schumacher, j’aurais voulu le voir rebondir. Mais à l’image de notre Stoffel Vandoorne nationale, Jos s’est souvent trouvé au mauvais endroit, au mauvais moment.

Propulsé chez Redbull le fiston a très vite brillé, mais il lui aura fallu quelques saisons pour s’assagir…. Même si sage, il ne l’est pas. Max est un pilote agressif, un dominant qui manque même parfois un peu de ce respect perdu dans cette nouvelle génération de star.

Face à lui, monsieur Bling Bling. J’avoue je n’ai jamais aimé le personnage de Lewis Hamilton. Je ne peux néanmoins pas dire qu’il n’aurait pas mérité ce 8° titre. Si je ne supportais pas cette appellation du Hammer Time, lorsque Lewis pilonne tout sur son passage. Il faut bien admettre que lors de ces deux dernières saisons, alors que la Mercedes GP n’était plus aussi dominatrice que par le passé. Il nous a offert des courses complètement incroyable ! Si aujourd’hui, la presse susurre qu’il pourrait, dégouté de la décision prise par la direction de course ce weekend, s’offrir une année sabbatique,  voilà qui laisserait la F1 bien trop tôt orpheline de belle bagarre.

Et pourtant, quelques champions ont parfois préférés ne pas se mesurer à la génération suivante…

Cette saison fut en tout cas, longue et passionnante. En arrière plan de la lutte des deux premiers, nous avons eu droit à 6 vainqueurs différents et plus de la moitié du plateau des pilotes sur le podium ! Avec la première victoire d’Esteban Ocon et l’écurie Alpine ainsi qu’un retour sur la plus haute marche du podium pour l’Australien Daniel Ricciardo sur sa Mc Laren Mercedes.

La « nouvelle » écurie française Alpine qui aura également permis à Fernando Alonso, pour son retour de s’offrir une 3° place…

Enfin, se souviendra du fiasco de Spa Francorchamps qui aura déposé un cadeau inattendu à Georges Russell sur sa modeste Williams avant son futur transfert aux cotés de Lewis Hamilton l’année prochaine…

Back on track

Back on track

Et voilà, le monde me semble avoir un peu recommencé à tourner. Depuis le second weekend de juillet, mes petites Formule 1 tournent en rond. Le calendrier n’est pas encore définitif, ce qui est un peu cocasse d’imaginer pilotes et équipes anticiper une saison au nombre de courses changeant. Mais de fait, les courses en Asie et Amérique semblent fortement compromises au vu de la situation encore très compliquées là-bas. Pour commencer cette étrange saison, les pilotes se sont donc retrouvé deux weekend de suite sur le même tracé, celui de Spielberg en Autriche. Il aurait été amusant de proposer le second weekend de Grand Prix en sens inverse, nous n’étions pas loin que celui-ci se déroule sous la pluie, mais finalement à la télévision, ces deux premières courses se sont montrées suffisament originales.

L’échiquier 2021 semble presque déjà formé depuis l’annonce la semaine dernière d’un retour de Fernando Alonso chez Renault pour palier au départ de Daniel Ricciardo chez Mc Laren. Dans tout ce petit manège, Sebastian Vettel, pourtant quadruple champion du monde se retrouve devant de nombreuses portes closes, comme je l’avais déjà imaginé lors de son annonce de retrait de la Scuderia il y a quelques semaines. Cette situation rend l’ambiance chez les rouges particulièrement fumantes, d’autant que leur SF1000 est bien loin d’offrir la puissance attendue. Je me suis même dit que Sebastian pourrait bien leur claquer la porte au nez.

Dimanche, nous aurons donc droit au Grand Prix de Hongrie avant deux courses à Silverstone. Entre temps, la saison de Formule E se clôturera avec 6 ePrix sur le tracé de Berlin…. Quelle place pour notre Stoffel dans tout cela. Ce dernier patiente dans sa chambre d’hôtel pour palier à toute indisponibilité de l’un des représentant de la marque Mercedes… Après le Royaume-Unis, les équipes s’envoleront pour l’Espagne dont le GP a pu être déplacé, puis la Belgique et l’Italie à Monza. Cette semaine, la FIA a officialisé que la saison se poursuivra avec une seconde course en Italie, course qui se déroulera pour la première fois sur le tracé du Mugello avant de se rendre en Russie où malgré une situation encore délicate, le GP de Sotchi semble confirmé. Cela nous emmènera jusqu’à la fin Septembre avec les 10 premiers GP de la Saison. Singapour, Chine, Japon ont préféré ne pas organiser de Grand Prix. Le Canada, un temps candidat est également écarté. Les Etats-Unis, le Mexique et le Brésil devraient être annulé et pour l’heure s’est un Grand Prix en Allemagne et un retour au Portugal qui serait parmi les candidats.

Reste que la fin de courses, les masques, pas de public et cet étrange podium donne un gout un peu différent aux courses.

F1 2020 Grand Prix d'Autriche
F1 2020 Grand Prix d’Autriche
« Ciao Seb ? » ou la partie d’échec pour la saison 2021 de Formule 1

« Ciao Seb ? » ou la partie d’échec pour la saison 2021 de Formule 1

Pif, paf, poum… En quelques heures à peine le petit monde de la F1 qui jusqu’ici semblait s’être endormi en attendant un hypothétique lancement de la saison 2020 vient de s’enflammer !

Alors que la saison devait démarrer en mars dernier à Melbourne, l’explosion de la crise sanitaire liée au COVID#19 avait à la dernière seconde impliqué l’annulation du Grand Prix, alors que déjà la Chine avait annoncé ne pouvoir s’organiser. La crise grandissant, les circuits annonçaient un à un l’annulation ou un report éventuel des épreuves d’une saison 2020 dont la tenue restait incertaine.

Je prends cela pour une bonne nouvelle... C'est bête, mais regarder les F1 à la télévision me donnera l'impression que le monde se remet en route.
Je prends cela pour une bonne nouvelle… C’est bête, mais regarder les F1 à la télévision me donnera l’impression que le monde se remet en route.

Le déconfinement de certains pays faisant, l’idée d’une reprise cet été commençait à se faire sentir, plus que probablement avec un double Grand Prix en Autriche au mois de juillet, sur les terres de Red Bull. Mais hormis c’est quelques informations sur un calendrier remanier pour la saison 2020 et des courses virtuelles disputées par quelques jeunes pilotes, le petit univers de la F1 restait endormi.

Je rêvais secrètement de l’annonce de nos autorités d’autoriser la tenue du Grand Prix de Spa Francorchamps à huis-clos fin aout. C’est bête, mais savoir que mes petits bolides préférés recommenceraient à tourner me donne un certain espoir d’une retour à la vie normale… Yesss, le 15 mai dernier, notre Gaetan Vigneron annonçait sur Twitter que le Grand Prix de Belgique serait organiser cette année !

Mais depuis 3 jours, les sites spécialisés s’étaient déjà enflammé sur un sujet bien plus brulant : La prestigieuse Scuderia Ferrari et le champion du monde allemand Sebastian Vettel ont décidé de se séparer au terme de la saison 2020.

En quelques secondes, à peine avait-on le temps de se dire : « Qui pour épauler le jeune monegasque Charles Leclerc ? » d’un et pourquoi pas Nico Hulkenberg, que c’était autour de Carlos Sainz Jr, le fils à papa qui a déjà réussi à se faufiler de Toro Rosso à Renault puis Mc Laren d’annoncer qu’il rejoindra les rouges pour la saison 2021 !

Lire la suite Lire la suite