Archives de
Jour : 16 décembre 2018

Entrer dans le mode “Install” de votre poêle Palazetti

Entrer dans le mode “Install” de votre poêle Palazetti

Il y a quelques temps, la personne qui s’occupe de l’entretien de mon poêle à pellets a oublié de supprimer l’alarme qui annonce qu’il est temps de faire l’entretient officiel de ce dernier. Voilà qui est énervant car du coup à chaque démarrage il fait de longs biiiips pas très discrets !

Je me note donc en mémo, la manipulation à réaliser pour entrer dans les modes cachés de mon Palazetti Graciosa.

-Maintenir la touche ON ainsi que la flèche de défilement supérieur appuyé en même temps quelques secondes.
-Ensuite apparaît le menu entretien (installateur) là il faut rentrer le code pour la remise à zéro.
-Ce dernier correspond au trois premier chiffres de l'heure qu'affiche le poêle. (exemple : si il est 17H38, il faut rentrer 173)
-Validez et ensuite mettre oui à la question entretien exceptionnel (man extra)

Voilà, évidemment, supprimer l’alarme n’aurait pas de sens si votre poêle n’a pas été entièrement nettoyé, il risquerait de s’abîmer ou d’entraîner un incendie !

Un Kit “MicroVideo”

Un Kit “MicroVideo”

Tiens, voici quelques demandes répétitives de conseils que l’on me demande pour l’achat d’un équipement autonome, simple, à bon prix, facile à utiliser pour faire des capsules vidéo. La réponse n’est pas simple, car ma réponse est souvent dans un premier temps “Pour quoi faire ?” et l’on me répond le plus souvent : “Un peu de tout !” 

Kit Micro Vidéo - Vlogging
Kit Micro Vidéo – Vlogging

Il n’y a évidemment pas de produit miracle et il faudra donc d’une certaine manière faire des concessions. Difficile de trouver une solution qui permet de filmer 3h de conférences, dans une salle très mal éclairée, avec un orateur éloigné, en son d’ambiance et pour un tout petit budget !

Par exemple, dans l’idée de pouvoir faire un petit reportage, s’autofilmer et faire des interviews, là j’ai de quoi vous faire une proposition plutôt convaincante autour de d’un MicroKit vidéo nommé également kit de vlogging (contraction de vidéo et blogging), kit orienté pour être utilisé par un non-spécialiste qui aurait été coaché un minimum.

Après plusieurs réflexions sur le sujet ces derniers mois, je ne suis pas convaincu par exemple qu’une telle solution soit à faire reposer sur un Smartphone ou une tablette. Surtout si l’idée est de la faire reposer sur “celle de l’utilisateur” dont l’état, l’âge et la qualité sera aléatoire. Un bon smartphone peut certes tout à fait offrir une image de qualité, mais dans l’optique de disposer d’un kit dédié, le prix d’un bon smartphone sera à peine moins cher que la solution que je vais vous présenter avec une série d’avantages supplémentaires.

Après une série d’échanges avec d’autres spécialistes, je suis plutôt enthousiaste à faire reposer ce kit autour du Sony RX100 VI, un petit appareil compact disposant d’un capteur 1′ plutôt grand pour ce genre d’appareil compact. Il dispose par ailleurs d’un écran amovible permettant de se filmer ainsi que d’un système de Eye Tracking permettant de faciliter les réglages et faciliter la captation vidéo.

Grâce à l’écran inclinable à 180 degrés, le vlogueur peut se suivre en continu, ce qui lui évite les mauvaises surprises par la suite. Le vlogging est encore facilité par la technologie de stabilisation d’image SteadyShot qui maintient les éventuels mouvements parfaitement sous contrôle. L’appareil est en outre doté d’un écran LCD avec mise au point tactile et mise au point automatique par pavé tactile pour indiquer les points focaux souhaités et utiliser l’appareil en toute simplicité. (…) L’appareil est équipé d’un système de mise au point automatique hybride rapide pour une mise au point en seulement 0,03 seconde. Ce modèle est en outre doté d’une mise au point à détection de phase de plan focal avec 315 points AF qui couvre 65 % de la zone de l’image. (Un article à lire en profondeur dans les chroniques de Photogalerie.com)

Le deuxième point crucial sera alors la captation du son, point trop souvent négligé car difficile à intégrer sur un petit appareil numérique ou un smartphone. L’idée serait alors ici d’utiliser un système de captation audio autonome centré sur le ZOOM F1LP. Equipé d’un micro cravate, l’orateur pour alors déclenché lui même l’enregistrement du son sur son recorder audio Zoom. La piste audio de qualité pourra alors être re-synchronisée avec la piste vidéo au montage. En fonction de l’orientation, il pourrait tout à fait être possible de prévoir deux kits en fonction du format d’interview à réaliser.

Autour de ces éléments centraux, il vous faudra encore investir dans un pied pas trop lourd, voir un micro-pied tel que le DSC-WX 500 ainsi que d’une valisette de transport pour votre kit. Néanmoins un autre élément me semble pertinent, adjoindre à votre équipement une solution de prompteur. Je trouve la solution développée par Autocue “Prof. Hornetpour iPad assez efficace, nous l’utilisons régulièrement dans la production de nos MOOCs. Il vous restera alors à ajouter un bras articulé pour pouvoir accrocher votre tablette à côté de votre objectif, dans une configuration assez similaire à ce que j’avais fait pour notre reportage au Japon.

Jamais loin de ceux que j'aime... merci Jeff Van de Poël pour la photo
Jamais loin de ceux que j’aime… merci Jeff Van de Poël pour la photo