Archives de
Étiquette : Nintendo Switch

Playing 2020, une année sous le signe du Jeu Vidéo !

Playing 2020, une année sous le signe du Jeu Vidéo !

2020, pour bien des raisons sera une année à oublier. Et pourtant, hors de toutes les frustrations et la morosité de cette année Coronavirus, il y a tout de même un peu de bonne chose à sortir de tout cela.

Link's Awakening sur la Switch, terminé !
Link’s Awakening sur la Switch, terminé !

En 2020, j’ai pu prendre du temps pour jouer à des jeux vidéo ! J’en ai même terminé plusieurs, ce qui sur les 10 dernières années devaient probablement se compter sur les doigts de la main. Link’s Awakening sur la Switch, fini ! Horizon Zéro Dawn, après 2 ans et demi, enfin fini, le tout enchainé par Final Fantasy VII Remake, The Last of Us Part II et pour terminer la version HD du premier ! Alors que la nouvelle PlayStation 5 et sa concurrente Microsoft viennent de sortir, nous nous sommes confortablement reposée sur la génération précédente mais cela fut également l’occasion lors de nombreuses occasions de sortir ma collection Retrogaming sur la NES de Nintendo ou la PSP de Sony en autre chose !

Cette année donc, je prends les devants avec mon petit tour d’horizon des “Games I Play in 2020” en y ajoutant, en seconde partie de billet, ces jeux auxquels je n’ai pas joué et qui pourtant pourraient me plaire.

On teste Minecraft en réseau !

Avec les enfants

Les enfants ne se lassent pas encore très vite de leur jeu. Sans surprise Les Sims 4 et Minecraft restent largement au dessus du lot, mais il faut bien admettre que Mario et les Lapins Crétins, en promo au printemps sur la Nintendo Switch a très rapidement eu son petit succès, peut-être même plus que Mario Kart 8.

Mario + Les Lapins Crétins, une direction artistique très réussie !
Mario + Les Lapins Crétins, une direction artistique très réussie !

Nous avons donc appris les bases du gameplay tactique sur le tas avec nos mini JoyCon en main. De fait, c’était la première fois que l’on jouait à un jeu à deux sur la Switch, pas si facile à appréhender ces machins ! Mais assez vite, le fun est bien présent et le concept de déplacement, aide d’un partenaire, saut, tacle, armes et protection se met en place. D’ailleurs, avoir regarder Papa et Maman jouer à Final Fantasy VII les semaines passées aide les enfants à comprendre le concept des PV et des objets à utiliser ;) Les parties sont amusantes, même si pour l’heure nous n’avons accès qu’à 4 aires de combats et 8 personnages, ils en redemandent. Ceci dit la direction artistique est tellement bien réussie que cela a vraiment fini par me donner envie de découvrir l’aventure en solo ! (A lire : Quand les lapins mettent le bazar chez Mario)

Doraemon: Story of Seasons - Switch (Namco Bandai - Brownies - Marvelous, 2019)
Confiné à la maison, prendre l’air en s’occupant de sa ferme dans Doraemon: Story of Seasons a eu un certain succès !

Charly vient tout juste de commencer à découvrir Animal Crossing : New Horizon, le simulateur de vie tout mignon sorti il y a déjà quelques mois, chez nous, c’était jusqu’ici l’épisode “Doraemon” de la série Harvest Moon/Story of Seasons qui avait été eu son petit succès. Nous aurons avec le fiston tenté de trouver un jeu de voitures fun pour jouer ensemble, Gear.Club Unlimited, malgré un niveau graphique un peu faible, n’aura pas démérité sans pour autant nous pousser à nous y remettre. De même Ni No Kuni 2 ou Dragon Quest Builder n’ont pas non plus réussi à se présenter comme des jeux fédérateurs !

– Les Sims 4 (Mac)
Minecraft (WiiU)
Mario et les Lapins Crétins (Switch)
Mario Kart 8 (WiiU)
Doraemon : Story of Seasons (Switch)
Legend of Zelda : Link’s Awakening (Switch)
Animal Crossing : New Horizon (Switch)
Duck Hunt (NES)
Zoo Tycoon (PC)
Ni No Kuni 2 (PS4)
Gear.Club Unlimited (Switch)
Super Mario Maker (WiiU)
Dragon Quest Builder  (Switch)
Need For Speed : Rivals (PS4)
WRC6 (PS4)
WRC6 - PS4 (Big Ben interactive - Kylotonn, 2016)
WRC6, décevant même pour une poignée d’Euros

(…) Des environnements variées, un plaisir de conduite, un sentiment de vitesse, le contrôle… J’ai adoré les jeux de Rallye des séries WRC et Colin Mc Rae sur mes premières consoles Sony, sur la PS3 cependant, rien n’est jamais venu m’émoustiller et l’approche large des premiers GRIDs ne m’ont pas non plus convaincu. Aujourd’hui en promo pour 3 sous, je me suis tenté à acheter ce WRC 6, l’épisode de BigBen reposant sur la saison 2016. Pas de problème à mes yeux, je n’ai aucune idée de qui roule dans quelle voiture : ) Mais très vite, j’ai été déçu de la qualité du jeu. Tout cela se montre très rigide,sans souplesse, les graphismes sont tranchés, alors que de la poussière, du grain, et tant de chose auraient pu casser cette rugosité visuelle sur des tracés fixes. La prise en main est là aussi rigide, et le plus pénible. ça lague, en permanence, j’ai l’impression que ma console n’est pas de taille à faire tourner le jeu. Un comble pour un jeu de cette génération. Décevant !

Lire la suite Lire la suite

Ils ont confiné Saint Nicolas !

Ils ont confiné Saint Nicolas !

Paf, le verdict est tombé la semaine dernière, afin de rattraper une situation sanitaire proche de devenir incontrôlable, notre gouvernement a remis notre pays en confinement, y compris ce bon vieux Saint Nicolas ! Je n’entrerais pas aujourd’hui dans un vaste débat de ce qu’il fallait ou ne pas faire, mais le fait est que les magasins de jouets et rayons de super marché ont fermé leurs portes en début de semaine venant mettre un beau désordre parmi tous les agents top secrets travaillant pour notre cher Saint Nicolas.

Et si même celui-ci parvient à réorganiser ses troupes, misant sur de formations en urgence de ces équipes d’elfes et nains se retrouvant non plus dans les ateliers mais à augmenter la taille du serveur afin de pouvoir tenir bon à l’assaut de lettres, Saint Nicolas nous le rappelle, ne succombez pas à la tentation des Robots Amazon, ne succombez pas !

Oki boss, j’ai une grosse pile de catalogues, nous sommes prêts à découper ce weekend et préparer les 4 lettres de Saint Nicolas de Charly, 11 ans, Alice & Juliette, 9 ans et Rose 5 ans. (Oui, les âges sont calculés au dessus de la virgule). On va tâcher de donner du travail, à tes équipes liégeoise des Jouets Broze à Boncelles et celle de JouéClub Nandrin sans oublier Le Long Courrier à Tilff !

 

Je vous invite donc dans un premier temps à découvrir vers quoi chacun aura été tenté, mais également quelques bons plans et surprises vus pendant nos phases préparatoires des anniversaires et Noël qui rythment nos derniers mois de l’année !

Lire la suite Lire la suite

Octobre est déjà là

Octobre est déjà là

Septembre et la rentrée sont déjà derrière nous. Une rentrée certes mouvementée, avec le masque sur le nez, mais qui nous donnait tout de même l’espoir de mieux… Un espoir qui aujourd’hui semble déjà s’évaporer, puisqu’à nouveau, la situation si l’on peut malgré tout la qualifier de “sous contrôles”, questionne suffisamment nos autorités que pour limiter un petit cran de plus ce que nous pouvons faire… Si hier encore, je blaguais de la bulle à 3 et de l’interdiction de chanter si l’on évite des amis, aujourd’hui, je dé-chante, puisqu’il faudra expliquer à Charly que les Classes de Neige qu’il attendait avec impatience sont finalement, déjà, annulées.

Rose à l'école - M3
Rose à l’école – M3

A l’école, malgré les mises en quarantaine, la vie s’est bien organisée. Les devoirs sont toujours ce point noir à gérer le soir mais il faut bien admettre que les activités extra-scolaire de toute la bande sont nombreuses ! Lundi, les grands vont à la Piscine. Mercredi cela se partage en Judo, Danse Hip Hop et Théâtre. Le jeudi, cours d’Anglais pour les filles. Le vendredi, Logopède et 2 heures de Gymnastique pour Juliette. Samedi, Gymnastique pour Charly et Juliette, Equitation pour Alice puis Louveteaux l’après-midi, avec un Charly maintenant fièrement devenu sizenier… et Dimanche éducation Canine. Cela fait beaucoup d’activités, ça leur change les idées évidemment…. Mais si tout s’arrête, comme l’année dernière ?

Au boulot, la Saison 4 des MOOCs de l’ULiège s’organise, sous contrôle des tests COVID#19 qui devraient nous aider à gérer les mises en quarantaine ciblées, si nécessaire. Pour l’heure les tournages s’enchainent, tant que l’on peut… avec une sortie hors norme au Fort de la Chartreuse pour quelques nouvelles capsules du MOOC “La Fabrique de l’Aide Internationale” du professeur Gautier Pirotte.

Jardin d'automne
Jardin d’automne

Dehors, il pleut et pleut encore… Déjà les belles soirées ensoleillées et les barbecues me semblent bien loin… Tout comme les soirées entre amis d’ailleurs ! Le jardin lui se pare de sa tenue d’automne avec les dernières floraisons de saison.

Lire la suite Lire la suite

Nintendo, toujours les mêmes vieilles marmites…

Nintendo, toujours les mêmes vieilles marmites…

Et voilà, notre plombier préféré fête ses 35 ans, comme ma petite épouse d’ailleurs. Et à nouveau, je reste un peu déçu de l’audace de Nintendo pour marquer le coup. Ce n’était guère un secret, une compilation Super Mario 3D All Stars a été officialisée sur la Nintendo Switch… On y retrouvera Mario 64, Mario Sunshine et Mario Galaxy dans une version “optimisée”. Pas de remake, de relifting… Non, les épisodes initiaux respectivement de la Nintendo 64, GameCube et Wii. Oh enthousiasme.

Je vous avoue qu’il y a 20 ans, je n’ai pas tenu plus de 5 minutes à l’environnement 3D si pauvre de Mario 64 ! A tord, peut-être, il scellait définitivement un désintérêt total envers cette console… Mario Sunshine, je n’y ai pas touché. Là aussi, la sauce 3D d’un Mario et sa lance à incendie avait peu de chance de me donner envie d’acheter une Game Cube… Resident Evil, par contre… En revanche, Mario Galaxy était une petite pépite qui marquait un retour réussi de notre ami plombier sur la Wii, l’un des premiers jeux que j’ai acheté à l’époque sur cette console…

Mais tout ceci aurait été bien plus folichon si Nintendo avait au moins amélioré les graphismes des plus anciens de ces jeux, à l’image de Super Mario All Stars sur la Super Nintendo :)

Lire la suite Lire la suite

Castlevania 16 bits

Castlevania 16 bits

J’ai toujours eu une attirance pour les trois premiers Castlevania sur la NES. La musique était excellente, le gameplay énergique, les décors franchement impressionnant pour la console 8bits de Nintendo, mais, je dois bien admettre que je ne m’étais pas vraiment intéressé à l’époque aux autres épisodes, et notamment celui-ci sorti sur la Super Nintendo, la sortie d’une compilation anniversaire de Konami rassemblant quelques uns des épisodes mythiques de la série à jouer sur ma Nintendo Switch avait donc fini par me faire de l’oeil une fois le tarif tomber sous la barre des 10€, de quoi mettre mon ami Santo au défi !

Super Castlevania IV - SNES (Konami, 1991)
Super Castlevania IV – SNES (Konami, 1991)

J’avais déjà eu l’occasion de toucher à Castlevania IV en émulation à la fin des années 90. A l’époque, je ne connaissais toujours que très peu cette série et, via émulation toujours, c’était plutôt les épisodes NES que je trouvais réussi. Aux cotés d’un expert en jeux vicieux, j’ai pu découvrir un peu plus ce premier épisode sorti sur la Super Nintendo via la compilation “anniversary” sur la Nintendo Switch. Tout en restant dans l’univers des épisodes NES, cette nouvelle aventure me donne l’impression de beaucoup tabler sur les effets spéciaux de la nouvelle console de Nintendo.

Super Castlevania IV - SNES (Konami, 1991)
Super Castlevania IV – SNES (Konami, 1991)

Avec dès le départ de l’aventure, un grillage qui tombe et qui montre que l’on peut techniquement avoir des avant plan et arrière plan de jeu. Néanmoins, cela n’apporte pas grand chose au jeu, si ce n’est un peu plus d’exploration. Je n’étais pas très fan déjà de cet effet sur Super Mario World. Musicalement, l’ambiance de ce Castlevania offre des sons beaucoup plus proche de la réalité que les bliips de la NES, mais cela crée plus une ambiance qu’une bande son énergique.


 

Castlevania Bloodlines - Megadrive (Konami, 1994)
Castlevania Bloodlines – Megadrive (Konami, 1994)

Dans la continuité de la découverte des épisodes inclus dans la compilation “anniversary” de Konami dédié à Castlevania, nous avons ensuite découvert la version Megadrive titré “Bloodlines”, cet épisode était appelé chez nous “the new generation” et “vampire killer” au Japon. Après avoir été exclusif aux consoles de Nintendo, le “classique” (je dis classique, mais à l’époque je n’en avais jamais entendu parler) de Konami débarque alors sur la console de SEGA, habituée à proposer des jeux plus matures collant parfaitement à l’univers de Castlevania et les chasseurs de vampires.

Castlevania Bloodlines - Megadrive (Konami, 1994)
Castlevania Bloodlines – Megadrive (Konami, 1994)

Sans s’embarrasser d’effet spéciaux novateurs, cette nouvelle aventure se pose sur les bases de la série, avec des niveaux plus classiques qui se focalise sur le gameplay, par ailleurs un peu plus nerveux que sur les consoles de Nintendo. L’expert à mes cotés y prend d’ailleurs plus de plaisir que sur la version Super Nintendo, de quoi voir plus que le premier boss ! Et c’est que le premier niveaux est long à boucler ! Musicalement, les sonorités FM de la Megadrive offre une belle variante aux thèmes emblématiques de la série ! probablement hors de prix à trouver en cartouche, ce Castlevania se déguste donc dans cette compilation !