Rayman se la joue sur iPad

Rayman se la joue sur iPad

Certes moins connu que Super Mario et Sonic, Rayman a su se faire une jolie place dans le monde du jeu vidéo au milieu des années 90, même si j’imagine que pour certains, celui-ci n’est qu’un héros parmi d’autres. Les premières aventures de Rayman sont arrivées sur la toute fraiche PlayStation en 1995, après un chemin rempli d’embuches puisqu’il était initialement destiné à devenir le jeu phare de la console Jaguar, puis un jeu de plate forme de plus sur Super Nintendo. Quoi qu’il en soit, Rayman est arrivé à une époque où les jeux de plate forme en deux dimensions avaient déjà saturé le marché et où le public s’émerveillait alors sur les courbes anguleuses des jeux en 3D, prêts à envahir les foyers. Rayman a aussi pu puiser dans des mécaniques de jeux bien rodées depuis des années par Mario, Sonic, Donkey Kong, Bubsy et tous les autres. De même, il s’est aussi offert les plus beaux graphismes pour ce genre de jeux vus jusque-là. Pour moi, Rayman est un personnage qui aura marqué ma vie de joueur pour de nombreuses raisons, non pas que j’y aie beaucoup joué, ses premières aventures étant un peu trop techniques pour moi. Surtout, Rayman utilisait une mécanique d’animation de sprites similaire au jeu de plate-forme Bilou’s Adventure que notre trio de jeunes ados réalisions alors depuis 1993…

C’est donc avec un intérêt certain que mon frère et moi avions fait l’acquisition de la version PC-CD Rom. Deux autres aventures de Rayman ont suivi avec une certaine réussite dans un environnement 3D jusqu’à ce que les Lapins Crétins ne relèguent le petit héros de Michel Ancel au second rôle dans des jeux nettement moins relevés.

Les années passant, il m’arrivait encore de rêver à son retour. Lorsqu’UbiArt, la filiale d’Ubisoft, nous sortit l’année dernière un sacré retour aux origines pour notre petit Rayman ! J’écrirais même alors quelque chose comme : “Graphiquement, Rayman Origins est splendide. L’un des plus beaux jeux du moment comme on a peu vus depuis longtemps. La finesse et les détails des décors sont fantastiques, beaucoup d’éléments sont interactifs et cachent des secrets et mécaniques de jeux à apprendre. Les animations sont époustouflantes et pas uniquement celles des personnages.” Oui, vous l’aurez compris, Rayman Origins est pour moi le meilleur jeu de plateforme NewSkool ! C’est donc avec pas mal de curiosité que je me suis penché sur l’arrivée de Rayman sur iPad ! Rayman pouvait-il trouver sa place sur un marché de jeux tellement éphémères et se faire une réelle place aux côtés de la bande de piafs d’Angry Birds. Je devais bien admettre que jusque-là, je n’avais guère été convaincu par la maniabilité des jeux de plateforme sur une tablette tactile.

Puis vint une info, Rayman Jungle Rush, un jeu signé Pasta Games ! Ah là… cela change beaucoup de choses ! A priori n’avais pas à m’inquiéter pour la qualité graphique de ce nouveau Rayman reprenant les éléments visuels plus que réussis de la version de salon mais avec la super équipe de Pasta Games pour le faire évoluer sur tablette, la réussite ne pourrait être qu’au rendez-vous. Évidemment, je ne suis pas sûr que vous connaissiez cette petite boite de développeurs français, mais moi, j’avais déjà eu l’occasion d’être étonné par le super concept de Maestro Jump in Music sur DS, où l’on doit guider du stylet un oiseau mélomane courant inexorablement sur son fil, ainsi que le très prenant Pix’n Love Rush sur iPhone et iPad. De vraies réussites qui ne peuvent que présager du bon pour l’arrivée de Rayman sur ce nouveau support.

Bref, me voilà chaud, chaud pour découvrir ce Rayman Jungle Rush, proposé au prix très démocratique de 2,49€ ! Rapidement, l’aventure se présente comme découpée sur l’acquisition de 4 compétences : Sauter, Voler, Courir sur les murs, et donner des coups de poings, ce qui colle assez bien aux aventures de Rayman, habitué à recevoir ces pouvoirs lorsqu’il délivre Bétilla la fée. Les 10 premiers niveaux s’attardent donc sur le saut… Le challenge semble alors peu relevé, le gameplay est clairement calqué sur les nombreux jeux de type “Rush” qui ont fleuri depuis l’arrivée des tablettes et smartphones à écran tactile. Le titre d’Ubisoft offre cependant à ce modèle de jeu des graphismes extraordinaires, la licence Rayman et des musiques toujours aussi délirantes. Les ingrédients sont là, mais est-ce assez pour lier la sauce ? Les dix premiers niveaux se parcourent aisément, ramassant des lums par ci par là… Ceux qui avaient déjà découvert Rayman Origins sont en terrain plus que connu, les autres pourront évidemment s’émerveiller devant l’incroyable travail d’animations et les décors multi-plans réalisés par UbiArt. En tant que fin observateur, je pourrais même dire que le résultat est plus que réussi, l’iPad ne pouvait évidemment rivaliser avec la puissance d’une console moderne, les décors multi-plans sont donc plus légers que dans Rayman Origins, créant des environnements plus fermés, mais le plaisir des yeux est toujours bien là sans altérer l’action. De plus, l’équipe a su varier comme dans la version de salon les déclinaisons autour du thème de la jungle en offrant un travail nouveau.

C’est beau, mais encore ? Développons nos compétences. Si dans un premier temps, il suffit de taper du doigt à l’écran pour imposer à Rayman un saut dans sa course folle, histoire d’éviter les obstacles et ramasser les bonus, on apprendra ensuite à planer en maintenant le doigt appuyé, puis en gérant les courses sur les murs (ce qui me rappelle mes folles parties à Motocross Maniac sur GB) pour enfin distribuer des coups aux adversaires. Les niveaux deviennent de plus en plus complexes, il faut les mémoriser et maitriser son doigté. D’un jeu passe-temps, Rayman Jungle Rush en devient aussi difficile à lâcher qu’un Angry Birds.

Et c’est là que je me suis rendu compte qu’il était possible d’accéder à un monde bonus si l’on réussit à récolter tous les lums de 5 cinq niveaux pour chacune des étapes du jeu. Alors là, cela donne encore une durée de vie supplémentaire à l’aventure ! Même le début du jeu qui se limitait à faire sauter Rayman en devient beaucoup plus technique !

Bon, je vous laisse,… j’y retourne ! … Et vous, foncez vite sur l’Apple Store, d’autant que les perles y sont rares !


YouTube Direkt

 

Vous aimerez aussi...

  • 1 janvier 2012 Rayman revient à ses origines ! (4)
    Graphiquement, Rayman Origins est splendide. L'un des plus beaux jeux du moment et vu depuis longtemps. La finesse et les détails des décors est fantastiques, beaucoup d'éléments sont […]
  • Pacman Syndrome : Novembre 201130 novembre 2011 Pacman Syndrome : Novembre 2011 (0)
    Je m'étais déjà attardé ce mois-ci coté Jeux-Vidéo sur la sortie du 3° tome de l'Histoire de Nintendo de Florent Gorges sur Pix'n Love ainsi qu'à la découverte de Shantae. C'est à nouveau […]
  • 6 janvier 2013 Les jeux-vidéos de 2012, un cru sans saveur. (0)
    Petit exercice bien sympathique auquel j'ai participé en cette fin d'année avec l'équipe de rédaction Be-Games : Le Top et Flop 2012 ! Et il me faut bien admettre que cette année, j'ai […]

6 réactions au sujet de « Rayman se la joue sur iPad »

  1. Les jeux-vidéos de 2012, un cru sans saveur. | Le blog de cyborgjeff :

    […] Rayman (PS3, iPad), il y a un an, Rayman faisait enfin son grand come back avec Rayman Origins. Un retour aux sources très réussi, tirant parti des expériences de Mario ou Donkey, renouant eux aussi avec la 2D. Les graphismes de Rayman sont époustouflants et y jouer à plusieurs un vrai plaisir. Rayman s’offre également un passage sur Tablette avec un Rayman Jungle Rush qui puise son gameplay dans une mécanique de running Game bien huilée sur système tactile. L’un comme l’autre sont pour moi des incontournables de 2012. (Lire : Rayman revient à ses origines, Rayman se la joue sur iPad) […]

  2. Les jeux-vidéos de 2012, un cru sans saveur. | Le blog de cyborgjeff :

    […] Rayman (PS3, iPad), il y a un an, Rayman faisait enfin son grand come back avec Rayman Origins. Un retour aux sources très réussi, tirant parti des expériences de Mario ou Donkey, renouant eux aussi avec la 2D. Les graphismes de Rayman sont époustouflants et y jouer à plusieurs un vrai plaisir. Rayman s’offre également un passage sur Tablette avec un Rayman Jungle Rush qui puise son gameplay dans une mécanique de running Game bien huilée sur système tactile. L’un comme l’autre sont pour moi des incontournables de 2012. (Lire : Rayman revient à ses origines, Rayman se la joue sur iPad) […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.