On ressort l’Atari Lynx

On ressort l’Atari Lynx

Rentré de vacances en Ardèche, je poursuis durant mes congés ma découverte de la ludothèque de la console portable Atari Lynx qui venait à l’époque tenter de se faire une place sur le tout récent secteur du jeu vidéo nomade.

Si la Lynx n’a pas réussi à convaincre, malgré un écran couleur assez réussi et lisible, c’est en autre par un manque flagrant de Hits qui lui aura mis du plomb dans l’aile. Si l’on y retrouve plusieurs portages de classiques de l’Arcade américain, ce sont souvent les exclusivités Atari et Epyx qui proposent des expériences intéressantes, puisque les deux sociétés ont collaboré à conception de cette console !

Il me restait quelques nouvelles cartouches à découvrir ajoutées ces derniers mois dans mon petit musée. Après Hard Drivin’ il y a quelques semaines déjà, je vous propose cette fois Blue Lightning, Turbo Sub et Checkered Flag.


Blue Lightning (Atari - Epyx, 1989)

Blue Lightning

Blue Lightning fait dès lors partie de ces titres réussis qui proposent pour l’époque une expérience vidéoludique entre les mains particulièrement réussie !

Ne cherchons pourtant pas de l’originalité ici, Blue Lightning se veut être un concurrent direct à After Burner, le titre de SEGA sorti en 1985 sur Borne d’Arcade puis adapté sur de nombreux autres supports, dans lequel nous prenons les commandes d’un Jet de combat pour dégommer d’autres avions en vue de face. After Burner fait partie de ces jeux qui ont rendu célèbre la technologie de SEGA du Super Scaler, permettant de changer la taille d’un sprite afin de donner une impression de pseudo 3D !

Avec Blue Lighning, c’est également ce genre de technique qui est proposée cette fois, sur une console portable, lui permettant de se démarquer grandement de ce que l’on trouve chez les concurrents. Nous sommes en 1989, et la Game Boy ne propose encore quelques jeux encore simplistes.

Ajoutons à cela un avion particulièrement grand et plutôt nerveux et quelques effets de rotation, ainsi qu’un effet de scrolling au sol, et il faut bien admettre que Blue Lightning fait son petit effet pour ouvrir la ludothèque de la console, surtout si on le compare par exemple à la version sur Commodore 64 à laquelle je jouais à l’époque plutôt que la bien plus impressionnante version sur Borne d’Arcade.

On regrettera peut-être bien, l’absence de musique pour rythmer le jeu, même si cela fait moins « sérieux » et surtout de nos jours, une certaine répétitivité dans les missions.

Blue Lightning est loin de démérité aux côtés des adaptations sur Micro Ordinateur d’After Burner.


Turbo Sub (Atari, 1991)

Turbo Sub

Après avoir testé Blue Lightning, il faut bien admettre que Turbo Sub est loin d’être aussi réussi.

Adaptation d’un titre Arcade d’Entertainement Sciences sorti en 1985, la version Lynx reprend le concept similaire d’un Shoot’m Up à la première personne depuis un véhicule amphibie. Il faudra donc se débarrasser d’un armada d’Aliens dans les airs et sous la mer. Si visuellement, pour l’époque le résultat n’est pas si mauvais que cela pour un jeu sur console portable, avec la sensation de plonger ou de sortir de l’eau, et des phases de slalom sous-marin, le curseur pour viser l’adversaire est bien moins nerveux qu’en arcade.

 

Si ce choix permet de conserver une certaine lisibilité à l’écran, il impose en revanche une certaine raideur au gameplay.

Rien de plus ne vient tirer le titre vers le haut, pas d’introduction, ni même de musique…. juste le wouwouw d’une borne d’arcade.

La nervosité et l’ambiance de la version Arcade de Turbo Sub sont loin d’être retrouvées dans l’adaptation portable.


Checkered Flag (Atari, 1991)

Checkered Flag

Dernier titre découvert de cette journée sur la portable d’Atari, Checkered Flag se présente plutôt comme une déception. Bien évidemment, un jeu de course de 1991 sorti sur une console 8bits portable tel que la Lynx souffre évidemment de beaucoup de concurrence aujourd’hui. Mais quand bien même je pourrais me replonger à cette époque, Checkered Flag ne m’aurait pas proposé beaucoup de fun.

Sans vraiment proposé d’introduction, on tombe sur un menu nous proposant quelques réglages pour sortir d’un mode « Essai » par défaut et choisir Course ou Championnat. Il ne faudra dès lors pas oublier d’ajouter quelques adversaires dans le dit-menu. Notre F1 pourra alors se mesurer à d’autres pilotes, tous en jaune !

Si le titre propose un affichage claire et rapide, exploitant la technique initiée par SEGA du Super Scaler avec une voiture pas trop mal dessinée et quelques obstacles au bord de la route, on est loin des détails d’Outrun ou du plaisir de conduite et de challenge de Grand Prix Circuit d’Accolade.

Checkered Flag en mode multi-joueurs
Checkered Flag en mode multi-joueurs

En réalité, Checkered Flag ne doit réellement proposer qu’un certain plaisir de jeu lorsque l’on relie son Atari Lynx à 6 autres consoles afin de se lancer dans une course à plusieurs ! Quelques titres de la console ont misé sur cette approche pour se démarquer de la concurrence, mais dans la mesure où je n’ai jamais vu qui que ce soit au début des années 90 posséder une Atari Lynx, rares sont les joueurs qui auront pu profiter de ce mode de jeu ;)

Je pense que j’ai dû trouver le pourtant très basique F1 Race de la Game Boy plus amusant, mais quoi qu’il en soit à des années lumières de ce qui me faisait rêver à l’époque. En fan de course de voiture et tout particulièrement de Formule 1, je pouvais pourtant facilement combler les limitations techniques de l’époque pour pouvoir devenir la future Star de la piste, à l’image de Michel Vaillant. Des circuits originaux, une conduite pas trop punitive mais exigeante, des adversaires à reconnaitre et à vaincre de circuit en circuit et si possible reconnaissables ! Rien de tout ceci ne se retrouve dans Checkered Flag, là où les grandes F1 de Bruno Gourdo et Toni Borilinni aux Mc Laren, Ferrari et Williams reconnaissables dans Grand Prix Circuit sont évidemment un grand plus. Certes le titre d’Accolade tant sur PC que sur Commodore 64 rendait assez mal le sentiment de vitesse, mais à la même époque, on pouvait par exemple déjà retrouvé l’excellente adaptation de Monaco Grand Prix sur Mega Drive qui allait donner le ton de ce que l’on attend d’un jeu de Formule 1 sur console !

 

Amusant tout de même de découvrir que quelques années plus tard, Atari sans grande originalité, reprendra son Checkered Flag pour en faire un clone Virtual Racing sur sa console de nouvelle génération, la Jaguar.

Checkered Flag - Jaguar (Atari - Rebellion Developments Ltd. 1994)
Checkered Flag – Jaguar (Atari – Rebellion Developments Ltd. 1994)
Vous aimerez aussi
Pastagames relance Arkanoïd !
Pastagames relance Arkanoïd !

En promo à moins de 5€, difficile de se dire que l'on en aura pas pour son argent avec ce (Lire la suite)

Quelques derniers souvenirs avec la Mega Drive
Quelques derniers souvenirs avec la Mega Drive

Les vacances touchent à leur fin, un peu bousculées. D'ici la fin du Weekend, la console Mega Drive retournera dans (Lire la suite)

Golden Cup
Golden Cup

Série : Golden Cup Auteurs : Pecqueur, Henriet Editions : Delcourt (2003) Albums : 1-4 (6) (Lire la suite)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.