Archives de
Étiquette : Ubisoft

Quand les lapins mettent le bazar chez Mario

Quand les lapins mettent le bazar chez Mario

Il faut bien admettre qu’un jeu dans l’univers de Mario développé par Ubisoft, je ne l’aurais jamais imaginé ! Un jeu qui balance les lapins crétins qui avaient qui avaient fait leur première catastrophes dans celui de Rayman, dans le monde champignon de Mario & Luigi, encore moins !

Rayman contre les Lapins Crétins - Wii (Ubisoft, 2006)
Rayman contre les Lapins Crétins – Wii (Ubisoft, 2006)

Pourtant, Nintendo avait déjà laissé d’autres éditeurs le soin d’exploiter son monde dans des genres différents. Si l’on oublie la débâcle d’Hôtel Mario réalisé par Phillips pour sa console CDi alors que l’entreprise néerlandaise venait de chiper le partenariat initiale de conception d’un lecteur CD-Rom pour la Super Nintendo à Sony, la première référence réussie qui me vient à l’esprit est Super Mario RPG conçu par Square Soft. Le studio japonais à qui l’on droit la série Final Fantasy travaille alors en exclusivité à produire des jeux d’aventure sur les consoles de Nintendo depuis plusieurs années. On pourrait retenir également la série Mario Party avec Hudson Soft aux commandes ou Mario & Sonic aux Jeux Olympiques réalisés par SEGA pour la Nintendo Wii.

La Nintendo Wii, justement parlons-en ! Car, c’est avec cette console que Nintendo et Ubisoft se sont rapprochés avec une série d’aventures des Lapins Crétins exclusifs à cette console. Ubisoft va par ailleurs parier gros pour présenter des exclusivités au gameplay originale lors de la sorte de la Nintendo WiiU. ZombiU n’aura qu’un succès mitigé, comme la console, mais à l’origine Rayman Legends aurait dû sortir de manière exclusive sur la console boudée de Nintendo, reposant sur un gameplay pensé pour utilisé l’écran tactile du GamePad.

Bref, voilà pourquoi l’annonce de Mario + Les Lapins Crétins : Bataille Royale au lancement de la Nintendo Switch, premier jeux de la console à mettre Mario en action n’était pas si étonnant et faisait partie des rares jeux qui m’inspiraient à la sortie de la console en 2017.

Quand les lapins crétins s’invitent dans le monde Mario… j’avoue, c’est peut-être le moment le plus comique de l’édition 2017 de la E3 ! A titre personnelle, la Switch n’est pas du tout séduit et les titres qu’elle propose jusqu’ici n’ont pas trop envie de me bousculer ! J’en parlerais un peu plus loin dans cette article, mais de manière générale je n’ai pas vraiment été emballé par les annonces de Nintendo jusqu’à ce cross-over improbable ! Si jusqu’aujourd’hui je n’ai jamais été amusé par les Lapins Crétins d’Ubisoft… trop crétins à mon goût, la fusion avec l’univers de Mario crée un décalage franchement magistral, un sentiment de parodie de l’univers Nintendo totalement inédit dans le monde du jeu-vidéo ! (A lire, Mon Bilan E3 2017)

Lire la suite Lire la suite

Playing 2019

Playing 2019

Et zoupla déjà deux donjons de terminer !!
Et zoupla déjà deux donjons de terminer !!

J’ai bien moins joué en 2019. C’est un constat sans appel et ce malgré l’achat il y a quelques mois de la dernière console Nintendo afin de pouvoir plonger dans Link’s Awakening, le remake du Legend of Zelda sorti il y a 25 ans sur la Game Boy. Oui, en 2019, mon quotidien est probablement devenu trop sérieux. Trop sérieux en tout cas que pour me lancer dans ce que le monde appel maintenant un “Triple AAA”, ces gros jeux développés avec des moyens pharaoniques, qui se vendent par million et qui impliquent d’utiliser ses 4 mains pour dompter la manette !

C’est définitif, je ne suis plus ce genre de joueurs, et d’ailleurs rares sont les jeux de ce genre qui parviennent à me distraire. En contre partie, aux cotés des jeux joués avec les enfants, cela reste évidemment le rétrogaming qui garde une place importante dans mes petits moments de détente avec cette année, la console NES de Nintendo et le Commodore 64 à l’honneur !

Avec les Enfants

Oh Pardon soeurette !
Oh Pardon soeurette !

Jouer est devenu encore plus cette année un moment partagé avec les enfants plus qu’avec madame, comme c’était le cas depuis de nombreuses années. Tous les 4 ont donc suivi une bonne partie de ma progression dans le dernier Zelda tout en y jouant également sur une partie propre, mais ils n’ont pas encore pour l’instant l’autorisation de chiper seul “ma” console.

“Crash” et son relifting de Crash Racing Team, a eu un certain succès, surtout chez Alice et Juliette. De fait, cette année nous n’avons pas joué à Mario Kart sur la WiiU. S’il faut faire avec nos, juste, 2 manettes de la Playstation 4, des parties à quatre ont quand même régulièrement été organisées quand les amis amènent leurs manettes. Ce remake de CTR n’a pas fédéré les anciens comme je l’imaginais, mais les enfants eux l’apprécient grandement avec toutes ces options de customisations et de nouveaux accessoires qu’ils débloquent petit à petit ! Lors des dernières vacances, les filles ont d’ailleurs pu découvrir que de nouveaux circuits avaient été ajoutés, dont un circuit “Noël !”

CTR - PS4, première course
CTR – PS4, première course

Je me rappelle des parties folles de CTR avec madame d’il y a 19 ans !! Je découvrais avec elle tout l’univers des jeux Sony : Spyro, Crash, Croc, Medievil… mais clairement les courses endiablées de l’univers de Crash Bandicoot étaient vraiment impressionnantes, fluides, colorées, funs, cooools. (A lire : Crash Bandicoot fait le plein de Nitro)

Just Dance 2017 - WiiU
Just Dance 2017 – WiiU

Aux côtés de ces deux incontournables, la WiiU n’a pas encore tiré sa révérence. Minecraft reste le jeu le plus joué par les enfants, au point que le stick gauche du GamePad aura probablement besoin d’une réparation cette année. Just Dance, qui a fait son entrée aura également mis l’ambiance lors de nombreuses soirées !

The Legend of Zelda : Link’s Awakening (Switch) – Crash Team Racing (PS4) – Monument Valley (Android/iOS) – Just Dance 2017 (WiiU) – Sonic Mania (PS4) – LEGO Harry Potter (PS4) – Puyo Puyo Tetris (PS4)

Puyo Puyo Tetris (PS4)

Puyo Puyo Tetris - PS4 (Sega - Sonic Team, 2017)
Puyo Puyo Tetris – PS4 (Sega – Sonic Team, 2017)

Un croisement entre l’incontournable Tetris et la série Puyo Puyo. Difficile à prévoir, je vous l’accorde. Et pourtant voilà qui offre autant de fun à ce genre de battle puzzle qui avait fait les beaux jours il y a 20 ans avec Disney Magic et autres Bust a Move. Pour peu de disposer de 4 manettes, il est même possible de jouer à quatre sur le même écran !

 

Lire la suite Lire la suite

Mon bilan E3 2017

Mon bilan E3 2017

A la veille de vos vacances de l’été, le mois de juin apporte régulièrement son lot d’annonces sur les nouveautés vidéo-ludiques à venir lors du salon américain de la E3 ! A l’aube de mes 40 ans, le monde du jeux-vidéo reste pour moi un univers incontournable tout en n’étant au fond qu’un papa joueur occasionnel, il a rythmé et rythme toujours mes jalons temporels (A découvrir, la ligne du temps !) Récent joueur sur Playstation 4 et boudant la nouvelle console Nintendo qui a mes yeux n’est qu’un pied de nez aux joueurs sur WiiU, je n’ai que peu été emballé par le déballage de nouveautés cette année, j’ai donc livré il y a quelques semaines à Press-Start les quelques titres qui auront retenu mon attention !

E3

Detroit Become Human

Sur Playstation 4, Sony a présenté une nouvelle bande annonce de Detroit Become Human, le prochain carton du studio Quantic Dream (Heavy Rain, Beyond : Two souls)… mais sans pour autant annoncer de sortie pour l’année 2017. Si l’année dernière, je n’avais pas été tellement embalé par le gameplay du jeu… Je suis maintenant bien plus impatient de découvrir les méandres de l’histoire que nous a imaginé David Cage dans un univers qui me fait indéniablement pensé à A.I. et iRobot.

Lire la suite Lire la suite

Un petit “City of love” avant d’aller dormir ?

Un petit “City of love” avant d’aller dormir ?

C’était à la veille de la Saint Valentin, nous nous lancions avec madame dans la découverte de City of Love, un titre “Visual Novel” sur iPad magistrallement illustré, nottament par mon ami Sylvain Sarrailh (Tohad). Je vous glisse ici le test écrit pour Press-Start le mois dernier.

Paris ville de l’amour, ville d’art, ville de lumière, ville d’histoire, ville de la mode, ville de mystère ! Ubisoft ne pouvait-il faire meilleur choix que celui de Paris comme décor de son projet de roman interactif « City of Love », d’ores et déjà disponible sur appareils Androïd et iOS ?

 

Vous voici arrivée à Paris !
Vous voici arrivée à Paris !

Jeune journaliste américaine, vous avez décidé de tenter votre chance en postulant pour une place qui semble taillée pour vous dans le grand magasine de mode parisien « City of Love », dirigé par le gourou Raphaël Laurent par ailleurs ô combien charmant ! À Paris, vous retrouvez votre amie Kate pour qui la capitale n’a aucun secret et qui, en souvenir de vos années de complicité estudiantine, vous a proposé de partager son appartement à la vue splendide dans le X° arrondissement.

Le monde du jeu sur mobile implique pour les éditeurs de proposer des titres qui sortent du lot tant l’offre est énorme. Ubisoft a donc mis les petits plats dans les grands lorsqu’il a préparé son projet, souhaitant concevoir quelque chose de nouveau pour le public féminin qui se jouerait sur un device mobile. Or les « Nouvelles interactives » que l’on pourrait rapprocher d’un livre dont vous êtes le héros des années 80 se prêtent à merveille à une sortie sur devices mobiles ! Vous êtes donc l’héroïne et devrez faire vos propres choix. Ceux-ci influenceront vos relations sociales et l’histoire. S’il n’y a pas de mauvais choix, certains vous permettront de vivre par contre des souvenirs plus intenses !

Visuellement, l’illustration des personnages moderne et colorée est très réussie. Elle rend vos différentes rencontres accrochantes avec toute une série de mimiques sympathiques qui varient selon leurs humeurs. Quant aux décors réalisés en partie par le talentueux illustrateur français Sylvain ‘Tohad’ Sarrailh (Song of Deep, Dark Days), ils sont tout simplement somptueux et baignés de luminaires ! De quoi vous plonger en un instant dans la magie de Paris, oubliant que vous êtes tablette à la main.

De magnifique décors, tels que la Place Vendôme, réalisés par Sylvain Sarrailh.
De magnifique décors, tels que la Place Vendôme, réalisés par Sylvain Sarrailh.

Lire la suite Lire la suite

Une PS4, what else ?

Une PS4, what else ?

 

Du sucre, j’en ai fait tomber sur la dernière console de Sony. Je suis loin de la porter dans mon cœur et pourtant, je sais que le jour viendra où ma brave PS3 finira par m’abandonner, elle qui a déjà fêté ses 7 ans, une éternité pour une console non ?

Ce jour viendra, je me vois mal acheter une Xbox One pour la remplacer… D’ailleurs, cette dernière est-elle capable de lire des films BluRay ? Car cela reste tout même facilement 50% de ce que fait avec ma PS3 depuis un bon moment ; )

Non, pour l’heure, je n’ai pas encore cédé. Il faut dire que les divers titres sortis jusqu’ici n’ont pas encore vraiment de quoi me faire succomber. L’orientation “Jeux en ligne” mise en avant ce n’est absolument pas mon truc, mais  il y a tout de même une série de titres dans un futur parfois maintenant tout proche susceptibles de me faire franchir le cap, j’ai nommé Uncharted 4, Rise of Tomb RaiderUnravel et bien sûr Final Fantasy V

Uncharted 4 : A thief’s end (avril 2016 mai 2016) – clairement les aventures de Nathan Drake ont été l’une des licences qui nous ont, madame et moi le plus emballés durant la génération PS3. Ce fut le tout premier jeu époustouflant que nous avons lors de l’achat de la console et les deux épisodes suivants furent des jalons importants dans cette sensation de “Waouw”… Son gameplay abordable a fait que nous pouvions souvent nous échanger la manette et vivre l’aventure ensemble. Dès les premières images du dernier épisode d’Uncharted intitulé “A Thief’s end”, la claque visuelle des vidéos était à nouveau présente, inséminant l’envie d’acheter une PS4 à l’approche de la sortie du jeu pour le mois d’avril de mai.

Rise of Tomb Raider

Rise of Tomb Raider (autonme 2016) – récemment “rebootée” sur PS3, la licence Tomb Raider a tout gagné justement des choix de jeux pris dans Uncharted, lui-même inspiré des aventures de Lara Croft… Là aussi, ce fut un pur bonheur de visiter l’île perdue et vivre ces nouvelles aventures… et clairement, le nouvel opus “Next Gen” se montre encore plus incroyable de ce que la version actuellement exclusive à Microsoft a pu nous dévoiler avec des graphismes d’un réalisme surprenant.

Unravel

Unravel (février 2016) parmi les nombreuses annonces de la E³ 2015, Unravel avait clairement été mon coup de cœur. Avec son concept “Indie Game” ce titre de jeux de plateforme dans un environnement hyperréaliste est en réalité supporté par le géant Electronic Arts. Son concept est aussi original qu’à l’arrivée de Little Big Planet fin 2008 sur la PS3… Bref un jeu qui bien que tout simple m’a tout de suite embobiné !

Final Fantasy XV

Final Fantasy XV (2017?) – En principe annoncé pour cette année, il semble plus raisonnable de voir déboulé le nouvel opus de la série de Square Enix en 2017. Pour l’heure nous avons eu droit de nouvelles vidéos de gameplay offrant des environnements impressionnants qui tranche clairement avec le sentiment de longs couloirs à traverser du décevant FFXIII. Bien entendu, Final Fantasy me fait rêver, mais peut-il encore se rapprocher de ce qui me plait, le gameplay sera-t-il abordable, l’histoire sera-t-elle moins confuse…

Lire la suite Lire la suite