Le commerce du loisir immatériel

Le commerce du loisir immatériel

Les stratégies marketing du monde des loisirs sont en pleine ébullition et se préparent à un nouveau marché, celui de l’immatériel auquel elles croient plus que tout ! Beaucoup de consommateurs de média, moi le premier en rigolait encore il y a quelques mois, et je restais clairement sur ma position : Jamais n’achèterais quelques choses que je ne pourrait réellement posséder… et pourtant, à bien y réfléchir, il n’est pas faut de dire que dans 10 ans, c’est bien ainsi que nous consommeront films, musiques et jeux-vidéo ! et probablement même livres… Tout est déjà en marche

Premier média à entrer dans le monde du dématérialisé : La musique. Depuis le début du siècle la chute des ventes de CD s’est fait sentir, essentiellement dû à la facilité de trouver de manière illégale la musique sur Internet. A l’époque des réseaux de ventes de CD pirates ont vu le jour, jusqu’à ce que chaque famille soit capable de trouver elle même sur la toile de la musique, et gérer donc soit même sa consommation. Le marché a réagit, et de nombreux sites ont commencé à proposer de la musique au format MP3 pour un prix plutôt correcte de 1€ le titre. A y réfléchir, le deal était plutôt correcte, cela représente 2€ pour un single, pour peu que l’on soit réellement intéressé par la “Face B”, contre 5€ pour une version cartonnée en magasin. Et d’ailleurs en magasin, très rapidement, le rayon single s’est limité à une dizaine de titres, d’Ilona Mercey à Bébé Charly Junior en passant pas DJ Grenouille et Mc Gummi Bear… bref, un catalogue ciblé “sales gamins” qui pestent et harcèlent leur parents pour qu’on leur achete le CD.. .Un marché difficilement transférable sur Itunes !

Si clairement j’ai du mal à envisager acheter de la musique sans mon petit support CD que je pourrais ranger dans mon armoire après avoir ripper en MP3 le CD, il me faut bien admettre qu’il s’agit d’un aspect fétichiste de ma génération, le besoin d’avoir, de collection, de posséder ! D’ailleurs, j’en ai acheté une autre de musiques “MP3s” l’autre jour… des titres que je n’aurais jamais trouvé ailleurs et dont, au fond, je pouvais me passer d’un emballage carton… Ceci dit, je me vois mal acheter un album complet de la sorte,… Mais la génération d’en dessous !? (Bien que pour Noël j’aie fini par acheter à mon frangin, l’album dématérialisé de la B.O. de Shatter, mais après m’être assuré d’avoir tout ce qu’il faut pour lui donner un apsect matériel ! Par contre l’album d’Owl City, quand je m’y décide se sera en CD)

Dans les super-marchés, on peu acheter des cartes “iTunes” et des cartes “SafePay”… Celles-ci permettent d’alimenter un compte en argent électronique pour acheter de la musique notamment, sans que les parents ne doivent laisser à leurs enfants leur carte de crédit… C’est que la nouvelle génération Internet, elle consomme, pas de Soucis, le Net elle est tombé dedans, et ma fois, tant mieux si elle consomme mieux que nous qui pensions pouvoir trouver tout gratuitement en découvrant Internet !

Inversement, je pense que cette génération n’est pas tout à fait prette à payer pour de la vidéo dématérialisée… Le téléchargement de DivX restant plus facile d’accès, et à mon avis surtout plus facile à consommer tranquillement sans les parents… De mon coté, j’aime à alimenter régulièrement mon armoire à DVD/Blu-Ray. Mais, ma fois, la technologie progressant, en mélangeant BeTV et mon VooCorder, je me rends compte que les 40€/mois pour pouvoir regarder quand je le souhaite un film diffusés et enregistré sur le disque dur du VooCorder me convient parfaitement. Au final, je ne peux pas le graver, je ne peux pas le mettre autre part, et je l’effacerais donc le moment venu… mais cela me convient ! Il me reste la possibilité de payer le prix fort (30€) si je souhaite posséder le film en version Blu-Ray… (J’aime fini par payer 2x 2,5€ pour regarder sur RTL à L’infini deux épisode de Lost que j’avais loupé à la TV… 5€ pour 2 épisodes, cela me parait démesuré dans la mesure où ceux-ci avaient été diffusé la veille… mais diable que c’est facile, trois boutons et hop, je regarde ma série dans mon canapé…)

Tout est là… FACILITE !!! S’il est plus facile de payer pas trop cher pour avoir ce que l’on veut tout de suite, alors l’acte de piraterie devient nettement moins intéressant… Je préfère clairement payer 5€ pour regarder mes 2 épisodes de Lost tout de suite que de passer une semaine à farfouiller des sites douteux pour en télécharger des DivX.

Je pense aussi donc que le marché évoluera ainsi :  L’immatériel pour Mr tout le monde… en principe moins cher à produire, donc à un coup moindre et pour le collectionneur, ou celui qui comme moi à besoin de toucher… des versions “collector” à acheter plutot via des stores internets à prix fort, car tirage moins important.

Et le jeu vidéo,… Il se lance lui aussi se lance dans la valse… Jamais je n’aurais imaginer ne pas acheter un VRAI jeu … et ce pour deux raisons. Un jeu vidéo coute très/trop cher. 70€ un jeu PS3, 40€ un DS ou PC… A ce prix, on a besoin de l’avoir en vrai non ? Et puis, il y a la possibilité de l’échanger. Car honnêtement, je suis très friand des sites d’échanges de jeux… j’ai une grosse quinzaine de jeux PS3, mais j’ai eu pas loin de 25 titres différents grâce à cela… Hors, le jeu dématérialisé peut difficilement être échangé… il y a toujours bien moyen de “monnayer”son compte virtuel, mais bon… C’est un peu pourquoi les Majors tels que EA ou Ubisoft sont pret à saborder le marché de l’occasion, en imposant par exemple un code à usage unique pour activer toutes les options réseaux et mise à jour d’un jeu…

Là dessus je suis totalement contre… et pourtant, du jeu dématérialisé, j’en consomme… et même plus que du jeux en boite d’ailleurs !! Le temps reste mon ennemi… et quand j’ai un peu de temps pour jouer quelques minutes sur ma console, je lui préféré un jeu, voir une démo disponible sur le Disque Dur, plutôt que de lui donner une galette ! Les prix sont un peu trop cher sur PS3, mais en gros, le prix d’un jeu dématérialiser varie entre 5 et 10€, ce qui est plutôt correcte pour un “ptit jeu”… de plus il y a souvent des promos… Oui bizarrement en quelques mois, le concept a fini par me plaire et j’attends donc cet été l’arrivé de Sonic 4 et Monkey Island par exemple !!!

Enfin, concernant les bouquins dématérialisés… l’iPad est censé lancer la demande… Là vraiment, cela sera dur de me convaincre qu’un Monster Allergy version iPad est plus agréable à lire qu’avec une bonne BD en main… We’ll se the future ?!

Vous aimerez aussi...

  • De Shantae à Mercury Meltdown5 novembre 2011 De Shantae à Mercury Meltdown (1)
    Vu que nous sommes toujours dans l'attente (interminable) de l'arrivée des demoiselles, nous avions hier invité mon frère Pype et sa petite famille à la maison pour un bon spaghetti. Il […]
  • Voocorder voocordé, à moi la Haute Définition !31 juillet 2009 Voocorder voocordé, à moi la Haute Définition ! (107)
    Il aura fallu que je grogne un coup, mon test achat à la main pour que dans l'heure, un technicien Voo débarque à la maison pour une fois de plus tenter de résoudre le problème, suivi […]
  • Passés sous silence…6 janvier 2010 Passés sous silence… (0)
    Et oui, c'est l'heure de ressortir du placard les articles passés à la trappe durant l'année 2009... Le plus souvent par manque d'inspiration pour rendre le sujet attractif pour vous mes […]

2 réactions au sujet de « Le commerce du loisir immatériel »

  1. Cette société de consommation me fatigue de plus en plus… Surtout que tout ça est aussi fortement au détriment de la qualité. On produit pour vendre… qui à faire de la merde pour que la consommation soit infinie…

    Regardes les Tv. Nos parents et grands-parents pouvaient garder la même Tv pendant 15 ou 20 ans alors que maintenant, elle meurent après 5 ans quand tu as de la chance ou tu fais un crédit pour avoir le dernier cri….

    J’ai d’ailleurs entendu à la radio pour en venir aux mp3 que nos oreilles vont être mal habituées à entendre de la musique où toute une série de fréquences sont supprimées par la compression. Cela aura de graves conséquences sur les générations futures…

  2. Ben tiens… cela ne m’étonne qu’à moitié ! Mais c’est claire, tout ceci conditionne notre future… J’ai chez moi un vieux C64 et une Gameboy… On peut difficilement imaginer voir une PS3 tenir le coup dans 20 ans… et si même c’est le cas, elle ne servira probablement pas à grand chose, puisque bon nombre de choses s’y trouvant nécessite de pouvoir se connecter à internet et au serveur Sony pour en vérifier l’authenticité (les jeux PSN, mais de plus en plus les jeux en boite aussi)… hors d’ici là, ces serveurs seront éteint… et de toute manière physiquement les choses ne sont plus construite ainsi…

    Nous serons donc alors probablement la dernière génération de collectionneurs de souvenirs…

    C’était pourtant tellement gaie étant gamin de farfouiller dans les vinyls à Papa….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.