Archives de
Étiquette : Monster Allergy

Mes bons plans lectures « Jeunesse 2015 »

Mes bons plans lectures « Jeunesse 2015 »

Pour la deuxième année, j’ai participé aux bons plans lectures de la section jeunesse proposée par l’Université de Liège, l’occasion de faire découvrir une série de livres pour enfants qui ont animées nos journées !

Ernest & Rebecca – Mon copain est un microbe

Ernest & Rebecca - Mon copain est un microbeMon coup de cœur 2014. J’avais tout de suite craqué sur les dessins manga à l’italienne, mignons et rosés de cet album dans ma librairie préférée. À raison, puisque l’illustrateur d‘Ernest & Rebecca n’est autre qu’Antonello Dalena en charge de deux autres super séries Monster Allergy et Lys. Néanmoins, je ne savais pas trop à quoi m’attendre, mais une petite fille dont le meilleur ami est un microbe, cela semble plutôt cocasse !

Si le livre se destine aux enfants, il se montre subtilement intéressant pour les grands aussi. Certains traits d’humour sont très simples et d’autres plus relevés. Rebecca cherche constamment à rester malade pour passer du temps avec son copain Ernest, un microbe avec qui elle s’amuse comme une petite folle. Elle s’entraîne d’ailleurs pour être elle aussi un super microbe, un vrai de vrai. Il faut dire qu’à la maison, ce n’est pas très comique depuis que son papa et sa maman se sont séparés.

Grosse colère

grosse colereEntre 2 et 4 ans, les enfants ont souvent tendance à se mettre en colère sans que nous ne puissions vraiment comprendre pourquoi ! D’ailleurs, eux-mêmes ne comprennent pas toujours pourquoi. Ils sont fatigués, frustrés d’un refus ou d’une situation et la colère est là. Elle monte, elle monte… et Pouf !

Et Pouf comme pour Robert ce jour-là qui avait passé une mauvaise journée, puni dans sa chambre… Voilà qu’une Grosse Colère sort de sa bouche et met en vrac toute sa chambre. Il voudrait même qu’elle arrête de tout casser… et voilà que la Grosse Colère, zioup, s’évapore devant lui. Il se retrouve tout triste avec sa chambre sens dessus dessous.

Un chouette livre pour raconter à nos enfants tout en image ce qu’ils vivent quand ils sont en colère et pour nous adultes trouver les mots pour les aider !

Blancheline

BlanchelineTout doux, tout blanc, comme un flocon, voici l’histoire de Blancheline, lapine domestique qui rencontre Brun de Garenne, le lapin sauvage. On pourrait y retrouver quelques similitudes avec La Belle et le Clochard, en enlevant tout le style Walt Disney pour une ambiance un peu plus vintage. Et pour cause, l’histoire de Blancheline dont le gros chien renverse la cage et qui court, court dans la neige pour se sauver, ma maman me la racontait quand j’étais petit à la fin des années 70, peut-être vous en souvenez-vous aussi ?

Le renard qui arrive, Blancheline qui se cache comme une petite boule de neige chaude et Brun de Garenne qui s’inquiète et part à sa recherche… Une bien jolie histoire et surtout des illustrations qui n’ont rien perdu de leur poésie. Un bon moment à passer avec vos enfants blottis près de vous, comme des petits lapins près de leur maman ou papa pendant que vous leur racontez cette histoire.

Mon tout premier Larousse. D’où ça vient ?

Mon tout premier LarousseDis, papa…  dis papa… dis-moi, dis-moi ! Comment ceci, comment cela ? Aah, dès 4 ans nos petites merveilles veulent tout savoir ! Ce livre de la série Mon tout Premier Larousse fut de ce fait, le tout premier livre du genre de mon grand. D’où vient le lait, le sel, le chocolat ou le coton… et ce que l’on en fait. Aux côtés des dessins et des explications à lire, l’enfant pourra manipuler le livre avec des petites tirettes activant des animations et des surfaces différentes à toucher pour découvrir comment se fabrique le verre ou d’où vient le sucre. D’où ça vient reste une référence dans la bibliothèque de mon fils, âgé de 6 ans maintenant. Il le consulte souvent tout seul et demande régulièrement que je le lui lise !

Jojo, Monsieur Je-sais-tout

Monsieur Je-sais-toutDécouvert à l’aube des années 90, alors que j’avais déjà 12 ans, je n’avais déjà plus les yeux d’enfants nécessaires pour apprécier les histoires de Jojo à leur juste valeur. Devenu papa, je redécouvre avec un immense plaisir l’univers de Jojo sous les illustrations bucoliques de Geerts son auteur. Chaque album (j’en suis au tome 16) me surprend. Notre petit héros semble intemporel, perdu dans sa campagne, avec ses amis, sa mamy, son quartier, son école. Depuis plusieurs mois, mon fils m’appelle « Monsieur Je Sais Tout »…. Puisque j’ai toujours réponse à tout… et il m’a offert le tome 8 de Jojo, album du même nom, pour que je lui en raconte l’histoire. Ici, c’est Jojo qui sait tout… ou qui tout du moins à toujours réponse à tout, ce qui a le don d’énerver sa mamy. Mais voilà qu’un gros dictionnaire lui tombe sur la tête et que…Jojo sait vraiment, mais vraiment tout au point d’être présenté à d’éminents savants !

P’tit Boule & Bill – Cabane

CabaneLes Aventures de Boule & Bill, tout le monde les connaît ! Mais force est de constater que les albums sortis depuis le début des années 2000 ont perdu de leur charme et se retrouvent en concurrence directe avec les Titeuf, Kid Paddle et autres Cédric que je trouve moins adaptés aux plus jeunes. Les quelques albums de la série P’tit Boule & Bill m’ont tout de suite rappelé la simplicité et la naïveté des premiers gags de Roba. Présentés dans un format de BD à l’italienne sur du joli papier glacé, on retrouve ici une petite histoire en 30 pages où Boule part à la pêche avec son papa… La pluie se met à tomber. Avec l’aide de Bill et d’un parapluie, ils se bricolent une cabane !

La chasse aux monstres

La chasse aux monstresDes monstres dans la chambre ? Papa était un peu réticent sur le sujet. Parce que les monstres, ça n’existe pas, n’est-ce pas Charly ?

Bien sûr, cela n’existe pas ! Mais tout de même, on ne sait jamais, connaitre quelques techniques pour s’en débarrasser avant d’aller dormir, cela peut être utile, et c’est même en réalité un moment amusant avec papa ou maman. Il y en a bien des variétés, même s’ils n’existent pas. Une fois repérés, il faudra les chatouiller, renverser le livre ou souffler dessus pour s’en débarrasser.

Le bout du monde

Le bout du mondeAu hasard de mes balades dans les librairies pour enfants, j’ai tout de suite été attiré par la jolie couverture de ces deux petites poules prêtes à prendre la route et découvrir le bout du monde. L’histoire nous donne l’occasion de faire découvrir à nos enfants combien le monde est vaste. De la jungle à la Chine en passant par le désert et la banquise… et surtout qu’il est tant agréable de rentrer chez soi et d’être auprès de ceux qu’on aime.

Et puis, si vous accrochez vous aussi aux dessins si mignons de Loufane, vous apprécierez également raconter le livre Un Loup tout nu à vos enfants !

Ekhö le monde miroir

Ekhö le monde miroir

Auteur : Arleston – Barbucci
Editions : Soleil (2013)
Albums : 1-4 (11)


Ekhö : Le monde miroir - New York
Ekhö : Le monde miroir – New York

Bon, ce jour là, à la base j’étais parti pour trouver Milo – Manara, et je suis tombé sur cette nouvelle série Ekhö !

Ekhö est un monde miroir de la Terre. On y retrouve nos villes, nos pays, mais légèrement différents : l’électricité n’existe pas, les dragons remplacent les avions de ligne, les wagons du métro sont sur le dos d’étrange mille-pattes… Mais le plus étonnant sont les Preshauns qui sous leurs airs de peluches formalistes, semblent tenir les rênes de ce monde… Une étudiante, Fourmille, et Yuri son voisin de siège dans le 747 qui les amène de Paris à New York se retrouvent propulsés sur Ekhö…

Une nouvelle série de Barbucci (Monster Allergy et Sky Doll) & Arleston (Lanfeust, Les naufragés d’Ythaq), voilà qui augure un cocktail explosif. Et, de fait, le résultat est au rendez-vous. Clairement les courbes généreuses et les couleurs de Barbucci se mélangent avec plaisir avec les aventures dans un monde parallèle fantastique d’Arleston… Dès le début de l’histoire, j’accroche complètement à cette nouvelle série basée dans un New York de l’autre coté du miroir.

Petit à petit, le scénario a pourtant un peu de mal à se démarquer de ce que j’ai déjà lu dans le même genre. C’est du Arleston qui sonne Arleston sans réellement pouvoir me surprendre…

A suivre, à suivre bien sur… Et il y aura-t-il une suite et quand… Là résidera tout le mystère. MEGAFAN de la série Elixirs scénarisée par Arleston, j’attends depuis longtemps mon tome 3. Il en va de même pour la magnifique histoire de Skydoll à qui Barbucci à donner la vie il y a de trop longues années.

La série Ekhö parviendra-t-elle à trouver son public et son ryhtme de croisière… Ma fois, j’en redemande et je l’espère !

— Pas de soucis, en 2022, ce sont déjà plus de 10 albums qui sont sortis. En revanche et sans surprise, j’ai petit à petit commencé à me lasser de l’histoire principale… —


Retour à ma Bédéthèque

Extrait de Ekhö monde miroir -1- New York
Extrait de Ekhö monde miroir -1- New York
En mode BD

En mode BD

Vous aurez constaté que j’ai peu parlé Jeux Vidéo ces derniers mois ! C’est qu’il faut bien l’avouer, je regarde plus les boitiers de FFXIII et Heavy Rain que ce que je n’allume réellement ma console ! Le soir, je suis crevé, et pendant la journée, si je suis à la maison, il me faut au moins un œil pour surveiller Charly ! Il me fallait donc m’adapter à ce nouveau train de vie, maintenant que mon grand monstre marche à quatre pattes dans la maison et tente d’attraper tout ce qu’il trouve, voir même de prendre la poudre d’escampette dans les escaliers ! Les BDs se sont avérées être une bonne solution… et tant mieux, car j’avais un sacré retard en la matière justement ! J’en ai donc profité pour terminer tous les Monster Allergy que madame avaient achetés il y a quelques années et que je n’avais toujours pas ouvert… Puis j’ai enchainés sur les aventures de Lys pour maintenant me (re)plonger dans Les P’tits hommes !

Lire la suite Lire la suite

Le commerce du loisir immatériel

Le commerce du loisir immatériel

Les stratégies marketing du monde des loisirs sont en pleine ébullition et se préparent à un nouveau marché, celui de l’immatériel auquel elles croient plus que tout ! Beaucoup de consommateurs de média, moi le premier en rigolait encore il y a quelques mois, et je restais clairement sur ma position : Jamais n’achèterais quelques choses que je ne pourrait réellement posséder… et pourtant, à bien y réfléchir, il n’est pas faut de dire que dans 10 ans, c’est bien ainsi que nous consommeront films, musiques et jeux-vidéo ! et probablement même livres… Tout est déjà en marche

Premier média à entrer dans le monde du dématérialisé : La musique. Depuis le début du siècle la chute des ventes de CD s’est fait sentir, essentiellement dû à la facilité de trouver de manière illégale la musique sur Internet. A l’époque des réseaux de ventes de CD pirates ont vu le jour, jusqu’à ce que chaque famille soit capable de trouver elle même sur la toile de la musique, et gérer donc soit même sa consommation. Le marché a réagit, et de nombreux sites ont commencé à proposer de la musique au format MP3 pour un prix plutôt correcte de 1€ le titre. A y réfléchir, le deal était plutôt correcte, cela représente 2€ pour un single, pour peu que l’on soit réellement intéressé par la « Face B », contre 5€ pour une version cartonnée en magasin. Et d’ailleurs en magasin, très rapidement, le rayon single s’est limité à une dizaine de titres, d’Ilona Mercey à Bébé Charly Junior en passant pas DJ Grenouille et Mc Gummi Bear… bref, un catalogue ciblé « sales gamins » qui pestent et harcèlent leur parents pour qu’on leur achete le CD.. .Un marché difficilement transférable sur Itunes !

Lire la suite Lire la suite

Vacances de primtemps

Vacances de primtemps

Wééé, c’est les vacances !! Une semaine à la maison, ca va faire du bien…. cela fait trois mois que j’enchaine les microbes et la fatigue et j’en ai plus qu’assez… Aah si seulement le soleil pouvait un peu nous donner de chaleur, histoire que j’aie mettre le nez dehors dans le jardin, mettre quelques fleurs en terre, tondre la pelouse, arracher les mauvaises herbes, et surtout, surtout, surtout me faire le premier Barbec de l’année !!

Une semaine de congé, ça partira vite, j’en suis sur, de plus avec mon Charly qui se promène dans toute la maison, je ne sais trop quoi faire d’utile puisqu’il faut toujours avoir les deux yeux attentifs ! Je n’aurais probablement pas plus le temps de jouer aux jeux-vidéo, seul le désespérant Final Fantasy XIII tentera de nous convaincre quelques soirées… Sonic & Sega All Star Racing étant reporté budgétairement aux vacances suivantes… Ceci dit peut-être remettrais-je un peu ma Nintendo DS en route…

Faut dire, que lorsque Charly dort… je suis déjà claqué. Il va pourtant dormir tôt et n’est vraiment pas difficile à être mis au lit,… mais rien à faire, dès 19h, je sens déjà que je ne tiendrais plus longtemps, et vers 20h30, je commence à penser à mon oreiller ! Du coup, mon Voocorder se remplit, se remplit… Je crois qu’il me faudrait 3 films par jour pendant ces vacances pour rattraper films enregistrés et blu-ray achetés ces 6 derniers mois !

Lire la suite Lire la suite