Archives de
Étiquette : Livre

ça va être long !

ça va être long !

Je ne dirais pas que c’était une surprise. Dès le début du confinement j’avais bien conscience que les 3 semaines annoncées initialement se prolongeraient jusqu’à la fin des vacances de Pâques, soit le 18 avril.

Deux semaines que nous sommes en mode confiné, la cage est dorée, nous avons une maison spacieuse avec un jardin et un quartier bucolique à la campagne, il y a bien pire j’en conviens… Néanmoins à six, les journées sont de plus en plus tendues. Elles s’enchainent réveil, faire la classe, prendre un café, faire un lave-vaisselle, descendre en bas faire du télétravail. Pendant ce temps les enfants doivent lire.

Cette deuxième semaine, là où Alice et Juliette étaient volontaires devant le travail à faire, là où Charly avait toujours à redire sur la méthode la semaine dernière, c’est maintenant l’inverse. Mais quoi qu’il en soit c’est toujours autant fatiguant de démarrer la journée de la sorte ! Par contre le moment lecture est pour l’instant bien apprécié. Alice et Juliette lisent le roman qu’elles avaient été choisir au magasin en récompense de leur bon bulletin. Charly lui a commencé par un ancien livre de la collection J’aime Lire pour embrayer sur “15 jours sans écran“. Cette semaine, nous lui avons proposé de lire “Le Journal d’Anne Franck” qui colle évidemment à la situation de confinement actuelle !

L’après-midi, madame et moi tentons d’occuper les enfants de manière originale. Si j’avais déjà le sentiment d’avoir exploité beaucoup d’options la première semaine, celle-ci s’est montré bien plus compliquée. Je m’étais même tenté, très motivé à faire un atelier musicale qui est parti en cacahuète à clé de sol ! Allé, courage, c’est le WE, on va essayer de reprendre un meilleur rythmes.

Lire la suite Lire la suite

Amoureux

Amoureux

Souvent, je n’ai pas les mots justes pour te dire combien tu es importantes à mes yeux, combien je suis amoureux ! Et ce serait bien mal vu de t’offrir un bouquet de ces roses coupées et transportées par avion cargo jusqu’à Liège Air Port, tu en conviens ;)
J’étais donc particulièrement enthousiaste d’avoir découvert ce magnifique livre, ces mots, ces illustrations qui te parleront autant qu’elles me parlent de ce que c’est qu’être amoureux

Petit extrait de ce que j’aurais aimé être capable d’écrire, mais que je pense tout autant !

Amoureux - Mijade
Amoureux – Mijade

“Dans les comédies romantiques, les amoureux vivent des instants ordinaires, mais magiques.

Quand ils vont à la patinoire, il y en a un qui dérape et se raccroche à l’autre, et c’est leur premier contact, puis tout un symbole : ils vont se soutenir, ils seront plus fort ensemble !

Dans les comédies romantiques, les amoureux se mettent de la peinture sur le nez pour rire quand ils aménagent leur première maison.
Il sort un écrin de sa poche
Elle bredouille “Oui”,.
The End.
Lumière dans la salle, on essuie ses yeux humides,
on enfile son manteau.
Dehors, la pluie est moins froide parce qu’on a une belle histoire dans la tête.”

(…)

Dans ce livre, c’est bien d’autres histoires que je t’offre et qui te rappelleront combien je suis amoureux de toi. Bravo aux éditions Mijade et leurs auteurs Quentin Grébant (illustrateur notamment de “Charly le cowboy“, “Comment éduquer son mammouth” que nous avions déjà achetés) et Hélène Delforge pour ce magnifique ouvrage que chaque Valentin et Valentine devraient découvrir ! … Sans surprise, ce duo auteur / illustrateur était déjà aux commandes du magnifique livre “Maman” que nous avions grandement apprécié également !

Joyeuse Saint Valentin

Lire la suite Lire la suite

Mortal Engines, première lecture 2020

Mortal Engines, première lecture 2020

Pour moi, un livre n’est pas juste une histoire à lire. C’est aussi un compagnon que l’on prend en main et qui nous rappelle alors tout ce que l’on a construit dans sa tête en le lisant.

Voilà, plus d’un an que j’ai envie de découvrir l’univers de Mortal Engines, mais le premier tome, difficile à trouver en librairie ne semblait exister qu’avec la couverture à l’effigie du film, que je n’ai pas vu et que je ne voulais pas voir, histoire de me laisser construire moi même ce monde à découvrir.

Bref, la faute à Fred, j’ai installé #Vinted et je l’y ai trouvé pour 3x rien, l’édition que je cherchais !

Cela faisait partie de mes résolutions pour 2020, je vais tenter de transformer certains moments “perdus” sur Facebook par de la lecture. J’ai des tas de BDs à lire, mais ce WeekEnd, j’ai même tenté de lire mon nouveau roman pendant que les enfants jouent dans la maison. C’est chaud, mais j’ai tout de même réussi à me plonger dans la première chasse du premier chapitre… qui me laisse dans la tête un héro à l’image du jeu Dark Chronicle auquel j’ai joué il y a des année sur la Playstation 2.

Papa, j’aimerais bien lire la suite…

Papa, j’aimerais bien lire la suite…

Des livres à la maison, il y a en beaucoup ! Il y eu un temps où je passais beaucoup plus de temps d’ailleurs à lire des histoires aux enfants et depuis déjà longtemps, j’essaie de trouver avec notre grand Charly un livre auquel il accrocherait jusqu’au bout. Il apprécie d’ailleurs lire des livres jeunesses illustrés, mais jusqu’ici j’avais un peu de mal à le faire évoluer à quelques choses de plus “grand”. Il a bien accroché à quelques unes des BDs que je lui ai fait découvrir et plus spécifiquement Lucky Luke, Marsupilami ou plus récemment Mélusine, mais sans vraiment être accroc. J’ai entamé avec lui divers romans amusants comme “Danger, Robot rangeur” chez J’aime lire  ou Le Petit Prince et l’Histoire sans Fin…

Il y a quelques mois, il avait commencé à se plonger seul dans le roman “Frigiel et Fluffy“. L’aventure se passant dans un univers Minecraft qu’il apprécie tout particulièrement a évidemment, comme je l’avais espéré donné gout à se replonger dans l’aventure… puis petit à petit, le livre a fini pour se perdre sur son bureau.

Là où “La Cabane à 13 étages” s’est faite dévorée en quelques jours ! Je me souviens avoir vu la couverture de ce roman chaudement recommandé pour les enfants de l’âge de Charly et m’être dit que c’était typiquement le genre d’univers que Charly aimerait inventer dans sa tête… une cabane géante dans les arbres !

Bon hormis cela, je n’avais pas vraiment d’idée de ce que contenait ce roman.

– “Je l’ai presque fini” m’avait-il répondu…

– “Et cela parle de quoi”

– “Alors, ils ont fabriqué des molécules qui se sont transformées en sirène. Le copain de Andy en est tombé amoureux, mais Andy pensait que c’était un monstre… Et c’était vraiment devenu un monstre… et puis après il y avait un endroit où il y avait des singes partout…”

Ben dit donc, ça à l’air complètement dingue ce truc…. en feuilletant le roman, je vois que cela se mélange entre roman, strip BD et illustration dans un style très modernes ! Bref, il a accroché et cela me fait vraiment plaisir !

– “Papa, j’aimerais bien lire la cabane aux 26 étages, et puis au 52 étages…”

49 Jours

49 Jours

Je ne bouquinne pas très souvent de romans : Harry Potter, Le livre perdu des sortilège, Hunger Games, La 5° Vague, Ready Player One sur ces 10 dernières années. Je me suis pourtant arrêté sur celui-ci que madame m’a offert, et qui en réalité fut mon premier “objet” ajouté sur un tableau Pinterest il y a bien des années !

Une écriture moderne, rapide qui s’enchaîne en courts chapitres de 4 ou 5 pages. La mort, la vie après la mort. Un sujet que je déteste et que je fuis… Je n’ai personnellement jamais pu me résoudre à la science et son néant… et je reste parfois perplexe quant aux saintes écritures…

49 jours nous glisse dans la peau de Floryan qui vient tout juste de perdre la vie dans le métro parisien. Il se retrouve dans l’autre monde où deux choix lui sont proposés. Est-ce cela la vie après la mort, et si d’autres options s’offraient a lui ? Peut être bien… Une fois mort, a quoi pense-t-on. À l’après ? À ce que vivent nos proches restés là ? Puis vient la page 189… où Fabrice Colin, l’écrivain français next gen, nous emporte vers un regard plus large que notre petite personne…

Et en réalité, dès lors, l’auteur ne cesse de nous surprendre dans les rebondissements et l’ampleur que prend l’aventure. L’ésotérisme se mêle au fantastique, la dystopie, la science fiction et le roman d’amour tout cela offrant à dévorer l’ouvrage.

// Spoiler //

Lire la suite Lire la suite