Rectangles à roulettes de luxe ou Kawaï

Rectangles à roulettes de luxe ou Kawaï

C’est bien ma veine. Alors que ma VW Caddy, comme chaque début d’hiver m’énerve avec son témoin “problème de catalyseur”, voilà que la Dacia de madame que j’avais pris en renfort cette semaine grippe son barillet de contact ! Raah, rien de tel qu’une voiture japonaise ! Je n’ai jamais eu un seul soucis, ni une seule plainte à adresser à notre Suzuki Swift et notre Honda Jazz… Mon seul regret, un manque flagrant de modèles adaptés à mes besoins ! La Mistubishi ASX était trop petite pour nous 5 en, la Nissan Quashquaï avait alors perdu son “+2” et la Toyota Sienna ne s’est jamais adaptée au marché européen !

Or quelle ne fut pas ma surprise lors de mon arrivée au Japon de découvrir dans les rues de Tokyo un nombre impressionnant de petites et grandes voitures aux traits anguleux qui m’étaient totalement inconnues ! Daihastu Cocoa, Toyota Vellfire, Suzuki Hustler, Daihastu Wake, Toyota Voxy, Suzuki Lapin, Daihastu Canbus ou Toyota Tank et tant d’autres modèles chez Nissan ou Honda…

De part chez nous, seul Nissan s’est osé à nous proposer la Cube et l’Evalia hors de cette gamme qui semble tout à fait optimisée pour prendre le moins de place possible sur les routes et dans les parkings. Il faut bien admettre qu’ici ce sont surtout les affreux chars d’assault agressifs (comprenez S.U.V.) qui ont le vent en poupe, voiture parfaite pour contourner les brises vitesse et dominer la route de son ego… VW d’ailleurs ne cessant d’étoffer sa gamme de la Touareg, Tiguan et maintenant T-Rock afin suivre le courant d’Audi, Porsche, Jaguar, BWW ou Volvo…

Toyota VellFire

Toyota Vellfire - Osaka
Toyota Vellfire – Osaka

Personnellement, quitte à “dominer” la route dans une voiture de qualité et en 7 places pour que tienne toute la famille, je me laisserais bien séduire par la Toyota Vellfire (nommé également Toyota Alphard dans d’autres pays) et son moteur hybride sur laquelle j’ai de suite “flashé” lors de notre séjour au Japon. Avec une longueur de 4,9m soit, 10 de plus que ma Caddy Maxi, un arrière plus haut et un peu plus large, ce mono-space à l’allure musclé propose à mes yeux de belles lignes, un beau volume et jusqu’à 8 places confortables.. et je regrette d’avoir oublié d’en emporter un catalogue plus complet, comme les autres modèles. Grosso modo, le prix de départ semble être 3.000.000 de Yen, soit qqch autour des 25.000€, mais probablement en prix de départ. Chez nous, les motorisation en moteur 2,5L essence en font un produit qui tel quel aurait peut de chance de montrer le bout du nez. Il faudrait alors trouver refuge vers un VW Sharan moins confortable ou le VW Transporter et la Citroën Space Tourer.

Toyota Voxy

Toyota Voxy - Catalogue JAP 2017
Toyota Voxy – Catalogue JAP 2017

Toyota propose également un modèle un poil plus court de 20 cm, un peu à l’image chez nous des Monospace en taille normal ou longue, mais qui reste tout de même dans le créneau d’un VW Caddy Maxi. La Voxy (ou Noah hors du marché japonnais) est déclinée également dans une finition un peu moins luxueuse que la Vellfire mais également plus étroite. Malgré ses mensurations plus étriquées, elle propose toujours la possibiltié de transporter jusqu’à 8 personnes et de nombreuses optimisations de l’intérieur, mais toujours avec un espace coffre assez court, mais cependant plus haut que nos Renault Espace et autres SUV européens. Coté “style”, on reste dans du très “classe” avec tout de même la possibiltié d’avoir une teinte mauve nacrée plutôt sympa.

Suzuki Landy

Suzuki Landy - JAP 2017
Suzuki Landy – JAP 2017

Chez nous, la gamme Suzuki est assez étroite et essentiellement portée par la Swift et ses airs de Mini. Sur les routes japonaises, j’ai notamment pu découvrir la Suzuki Landy un 6 places familiale dans un gabarit assez similaire à la Dacia Logdy… mais au caractère franchement plus sympathique.

Je m’étais d’ailleurs étonné d’un nombre plus important qu’imaginé de véhicules adaptés aux grandes familles. Pour moi l’image d’une famille japonaise se réduisait à 1 ou 2 enfants mais c’était tout en oubliant la place importante des grands parents dans l’entité familiale. Le prospectus de la Landy est de fait assez parlant à ce sujet, avec des places aux rangs 2 confortables et de constructions robustes. On est loin des strapontins étriqués que l’on retrouvent en général dans nos 7 places essentiellement désignées pour les familles recomposées qui auront de temps à autre besoin d’emporter plus d’enfants qu’à l’habitude.

Kawaï, colorées et électriques

Aux cotés de ces divers modèles familiaux, j’ai également été amusé et surpris de découvrir un grand nombre de voitures plus petites, tout aussi carrées, électriques, colorées, voire même Kawaï arborant au fond un style rétro-futuriste qui déteint sur la ville de Tokyo. Il y a tout d’abord la Suzuki Lapin, 100% électrique avec ses petites oreilles en l’air et son pendant un peu plus masculin, la Suzuki Hustler, une mini-jeep très colorée qui rappelle un peu le concept de la Suzuki Jimmy en Europe.

Disparue de chez nous, la marque Daihatsu propose elle aussi de très jolis modèles dans ce même esprit Rétro-futuriste. Le Canbus se décline dans tous les tons sixties imaginables alors que la Cocoa, à l’image de la Lapin offre toutes les options de customisation possibles allant des selleries Minnie en Rose, le tableau de bord rose et des petites paupières à coller sous les phares avant ! Coté homme, on pourra se frotter à la custom Need For Speed avec la Daihatsu Wake …

Une petite sieste ?

Un dernier point plein de mystère, les publicités de voitures japonaises semblent toutes mettre en avant la possibilité de transformer l’intérieur de la voiture en espace pour dormir. Les sièges pouvant entièrement se plier au sol en option, ainsi que la possibilité d’avoir des rideaux aux fenêtres. C’est le cas notamment dans le catalogue de la Toyota Tank… un dernier mystère à élucider !

Encore merci à monsieur Makoto Akashi et ses employés pour m’avoir permis de rassembler toutes ces précieuses informations.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Vous aimerez aussi...

  • Japon, droit devant !5 novembre 2017 Japon, droit devant ! (9)
    Avec des journées de travail de parfois près de 18 heures, je n'ai pas vraiment eu l'occasion de flâner dans les villes japonaises. Mais nous avons pu vivre à 200km/h, au rythme de ces […]
  • Daddy’s delight5 mai 2011 Daddy’s delight (16)
    Le Tsunami émotionnel retombé, je commence à mettre concrètement sur ma liste les différents points à réfléchir et à prendre en charge avant l'agrandissement de la famille. Devenir famille […]
  • 7 Places + les courses2 décembre 2015 7 Places + les courses (4)
    Arrivée avec un bon mois d'avance, nous avons donc reçu notre nouvelle VolksWagen Caddy Maxi Life en version 7 places. Vous aviez suivi longuement mes diverses réflexions sur le choix de […]

7 réactions au sujet de « Rectangles à roulettes de luxe ou Kawaï »

  1. Ah ouaaais ! Je ne la connaissais pas celle-là. Je présume que c’est le nouveau modèle basé sur le partenariat avec Peugeot/Citroen conçu sur la base de la Space Tourer. Je vais investiguer cela avec intérêt, pcq j’aime bcp ma Caddy, mais je n’aime pas VW.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *