Archives de
Catégorie : A la une

Les Articles phares de mon blog !

Wolfing, Relentless et Gridpix, mes 3 albums OST sur Commodore 64

Wolfing, Relentless et Gridpix, mes 3 albums OST sur Commodore 64

Wouw, c’est avec beaucoup de fierté que je vous propose aujourd’hui de découvrir et d’écouter non pas 1, mais 3 nouveaux albums signés Cyborg Jeff ! J’ai en effet choisi de concentrer le partage des OST composées pour les jeux-vidéo Wolfing, Relentless et GridPix, tous trois programmés pour le mythique Commodore 64 ! Vous l’aurez donc compris, musicalement attendez-vous du Bliip Bilibiiip, certes, mais du Bliip Bilibiiip qui vous fera groover sur votre chaise, joystick à la main entre l’obscure donjon du Baron Baranov aux zones hostiles des confins de l’univers en passant par un cocktail acidulé vous aidant à vous remuer les méninges. Allez, ne faites pas les timides, montez le son, c’est gratuit et cela vous donnera même envie de jouer un peu !

Wolfing – C64/NES (Lazycow – RGCD, 2019)

Commençons tout d’abord par les musiques du jeu Wolfing dont j’avais déjà eu l’occasion de vous parlé il y a 1 an et demi. Il s’agit d’un jeu de plate-forme ambitieux réalisé par Matthias Bock reposant sur le moteur de son précédent titre Power Glove dont j’avais par ailleurs également composé la bande son il y a déjà 6 ans ! Retour à l’automne 2017 où Matt me propose de collaborer à ce projet initialement prévu sur la console phare des années 80, la NES/Famicom de Nintendo. L’ambiance est posée, notre petite héroïne est marquée d’une malédiction qui la transforme en loup garou sous les rayons de pleine lune, ce qui lui vaudra de se retrouver enfermée dans le donjon du Baron Baronov… c’est ici donc que le joueur commencera son aventure qui le mènera également dans quelques lieux extérieurs et sous-terrains.

Wolfing - NES (Lazycow - RGCD, 2019)
Wolfing – NES (Lazycow – RGCD, 2019)

Visuellement, les influences 8bits font évidemment rapidement penser à Castlevania et Legend of Zelda, grands classiques de l’époque. De mon côté au moment de poser l’univers sonore je tâcherais de ne pas trop me disperser cherchant essentiellement à m’approcher de la qualité de “Vampire Killer”, les thèmes Overworld des Tortues Ninja et Legend of Zelda ou encore ‘Jungle‘ de Contra/Probotector plutôt qu’à en singer le style. C’est d’ailleurs tout d’abord une création à la guitare de mon frère Pype : Nightmare qui sera le point de départ à l’univers de ce que j’appellerais un bon moment le projet Wolfing Zero.

Wolfing - C64 (Lazycow - RGCD, 2019)
Wolfing – C64 (Lazycow – RGCD, 2019)

La version NES remportera la 3° place de la NESDEV début 2018 et quelques mois plus tard, Matthias se lancera dans la conversion du jeu sur notre Commodore 64 préféré ! De mon côté le défi est plus qu’intéressant. Si j’ai évidemment fait mes armes avec la bande son de Power Glove en 2013, composée sur Goat Tracker, j’aimerais techniquement pousser le processeur sonore SID du Commodore plus loin que cette première expérience.  D’autre part, initialement composée avec 5 canaux sonores simultanés, la bande son de Wolfing a été pensée en référence au monde de Nintendo et à de la musique 8bits made in Japan. Sur Commodore 64, les compositeurs européens avaient une approche musicale différente, avec des sons moins doux, plus rugueux. Je voulais donc que mes mélodies ne soient pas de simples portages mais qu’elles vivent à la sauce C64, avec ce plaisir d’écouter la musique autant que de se perdre dans les couloirs du château. Donner l’envie d’aller encore plus loin, de recommencer l’aventure…

Lire la suite Lire la suite

Papa, j’aimerais bien lire la suite…

Papa, j’aimerais bien lire la suite…

Des livres à la maison, il y a en beaucoup ! Il y eu un temps où je passais beaucoup plus de temps d’ailleurs à lire des histoires aux enfants et depuis déjà longtemps, j’essaie de trouver avec notre grand Charly un livre auquel il accrocherait jusqu’au bout. Il apprécie d’ailleurs lire des livres jeunesses illustrés, mais jusqu’ici j’avais un peu de mal à le faire évoluer à quelques choses de plus “grand”. Il a bien accroché à quelques unes des BDs que je lui ai fait découvrir et plus spécifiquement Lucky Luke, Marsupilami ou plus récemment Mélusine, mais sans vraiment être accroc. J’ai entamé avec lui divers romans amusants comme “Danger, Robot rangeur” chez J’aime lire  ou Le Petit Prince et l’Histoire sans Fin…

Il y a quelques mois, il avait commencé à se plonger seul dans le roman “Frigiel et Fluffy“. L’aventure se passant dans un univers Minecraft qu’il apprécie tout particulièrement a évidemment, comme je l’avais espéré donné gout à se replonger dans l’aventure… puis petit à petit, le livre a fini pour se perdre sur son bureau.

Là où “La Cabane à 13 étages” s’est faite dévorée en quelques jours ! Je me souviens avoir vu la couverture de ce roman chaudement recommandé pour les enfants de l’âge de Charly et m’être dit que c’était typiquement le genre d’univers que Charly aimerait inventer dans sa tête… une cabane géante dans les arbres !

Bon hormis cela, je n’avais pas vraiment d’idée de ce que contenait ce roman.

– “Je l’ai presque fini” m’avait-il répondu…

– “Et cela parle de quoi”

– “Alors, ils ont fabriqué des molécules qui se sont transformées en sirène. Le copain de Andy en est tombé amoureux, mais Andy pensait que c’était un monstre… Et c’était vraiment devenu un monstre… et puis après il y avait un endroit où il y avait des singes partout…”

Ben dit donc, ça à l’air complètement dingue ce truc…. en feuilletant le roman, je vois que cela se mélange entre roman, strip BD et illustration dans un style très modernes ! Bref, il a accroché et cela me fait vraiment plaisir !

– “Papa, j’aimerais bien lire la cabane aux 26 étages, et puis au 52 étages…”

Scoop : Dropbox nous impose de passer à la caisse.

Scoop : Dropbox nous impose de passer à la caisse.

En cherchant ce matin la raison de pourquoi les photos de mon smartphone ne se synchronisaient plus vers mon compte Dropbox, j’ai constaté dans les menu de l’application, en rouge, que je dépassais mon quota d’appareils connectés !? Sur mes 23 devices, seuls 3 me sont autorisés à mon compte “Basic”, le compte gratuit de l’application web de synchronisation de fichiers dans le cloud que j’utilise depuis plus de 10 ans !

D’une rapide recherche sur la toile, je découvre donc que depuis la mi-mars, Dropbox a décidé de limiter le nombre de machines synchronisables sur les comptes gratuits, rendant pour ma part son utilisation totalement impossible telle quel.

 

Ai-je d’autres alternatives que de passer à un abonnement “Plus” à 99€/an ? Si à titre professionnel, je dispose d’un équivalent à Dropbox propre à mon employeur, j’ai malgré tout besoin pour mes autres activités besoins de pouvoir accéder à mes contenus “Dropbox” à tout moment sur 2 smartphone, 2 tablettes et un minimum de 5 ordinateurs… Mais quoi qu’il en soit, la force de Dropbox était que je pouvais avoir sur n’importe lequel des ordinateurs, tablettes ou smartphone que j’utilise au quotidien tout une série de document et surtout de photo “mémo” ainsi que l’assurance que tout les contenus que je crée depuis mes Smartphones s’y retrouvent automatiquement ! Difficile de trouver mieux ailleurs.

Lire la suite Lire la suite

Aujourd’hui Charly, tu as 10 ans.

Aujourd’hui Charly, tu as 10 ans.

10 ans, c’était il y a 10 ans que maman et moi nous avions rendez-vous avec toi Charly ! Ta chambre était fin prête, toute en couleur, avec un beau grand lit. J’avais choisi la meilleure poussette pour toi, nous avions changé de voiture et j’avais lu de nombreux livres sérieux sur comment être de bons parents ! Et pourtant, rien n’aurait pu me préparer encore mieux à ce qui nous attendait !

Et voilà que je me retrouvais avec toi dans les bras. Maman devant se reposer ! Je devais déjà « improviser ». Je n’ai eu de cesse d’improviser et de laisser les livres sérieux de côté. On apprend pas à être un papa dans un livre, j’ai appris à être papa chaque jour à coté de toi. On fait des erreurs, on s’améliore, on essaie autrement… Et je peux te dire que pour te faire manger ta purée, j’en ai tenté des méthodes autant que pour te faire apprendre tes tables de multiplication.

Aujourd’hui, tu as 10 ans et aujourd’hui je sais que même si tu ne cesseras pas de grandir, tu resteras mon petit garçon ! Celui que je sers de mes bras, celui avec qui j’ai construit des histoires de Pirates dans les arbres en Playmobil, celui que j’ai vu sur la scène de théâtre, celui avec qui j’ai regardé les nouveaux Starwars et lu l’histoire sans fin (que nous devons encore finir d’ailleurs). Ce Charly chic, passionné de câbles et d’informatique, ce Charly choc qui m’aura fait parfois perdre un peu plus de cheveux à comprendre les colères. Ce Charly que j’emballe comme un saucisson polonais dans sa couette le soir, ce Charly qui m’a fait rire pour des frites et des pâtes, ce Charly curieux du monde qui l’entoure, des poissons, des insectes, de la nature,… de Minecraft. Ce Charly qui rêve, qui s’enferme pour inventer des histoires dans sa tête. Ce Charly qui chante, “J’aime les filles du Sart Tilman”, qui se voit Star de Youtube et Architecte du bâtiment.

Aujourd’hui, tu as 10 ans. J’ai encore plein de choses à te faire découvrir et à partager avec toi, mais tu grandis chaque jour un peu plus. Je redoute ce jour où tu n’auras plus besoin de moi, ce jour où tu rangeras tes Micro Machines, tes LEGO, tes voitures dans une boite. “Il te restera quoi de moi, le monde à parcourir” chante avec subtilité Geronimo quand il n’est pas possédé. Alors n’arrête jamais de me poser des questions, de me lancer des défis,…

Je suis fier du grand garçon que tu es devenus et cette semaine, tu m’as encore étonné lors de ton stage de Judo !

Prends le temps de grandir pour la suite, profites encore, soit heureux maintenant, pas demain ! Car ce sont ces moments présents qui construiront un jour l’homme que tu seras, le papa que tu seras.

A la poursuite de Noël

A la poursuite de Noël

Noël, Nowëëëëlll… Il ne doit pourtant pas être bien loin Noël ? Mais cette année encore plus que les précédentes, je n’ai pas encore réussi à être en mode <xmas> : (

Pourtant, depuis plus d’un mois, nous avons vécu en mode “Photo de Noël”, accueillant les familles, installant le décor dans le jardin et offrant un bon cacao chaud ! J’ai ressorti la clé USB de Noël, le CD d’Aldebert, j’ai sorti des armoires les livres de Noël. Le sapin, trop petit, est a été installé avec les enfants et les cadeaux sont glissés à ses pieds. On a même déjà fait une première fournée de biscuits de Noël. Nous avons couru jusque chez Mickey pour faire un coucou au Père Noël et ses reines de Neige… et même les flocons se sont déjà invités dans le jardin !

Et pourtant… rien à faire, je ne me sens pas dans la magie de Noël. Il y a trop de choses au tour de moi. Non, ce n’est pas la faute à Charles Michel qui a décidé de prendre congé à Noël, non ! Je me serais bien passé de tant de frais sur ma voiture, de Zéno qui m’abandonne, de Bubble qui devient payant, du Diesel qui dépasse le prix de l’essence et la poignée de porte de ma voiture qui ne fonctionne plus, de la pluie, du froid, du vent qui souffle…

Lire la suite Lire la suite