Ciao Bella Italia : Notre voyage en Italie (1/2)

Ciao Bella Italia : Notre voyage en Italie (1/2)

Charly dans les rues de Riomaggiore

Barf, j’ai l’impression que le retour en Belgique m’est vraiment difficile cette année ! Oui vraiment il me reste un goût de trop peu de nos vacances en Italie. Perdus au milieu des collines de la région de Parma, j’aurais voulu encore profiter de la piscine, du soleil et cette bonne humeur du Sud… C’est le moment de rêver encore un peu à tout cela en vous partageant notre voyage en image ! Un RoadTrip dans le nord de l’Italie en remontant par la côte d’Azur de pas loin de 5000km ! Une aventure avec nos trois jeunes enfants, notre kangoo et notre poussette double qui n’a surement pas son pareil et que nous préparions depuis quelques mois, avec un RoadBook (Version PDF) concentré de visites que j’avais prévues d’adapter une fois sur place en fonction de divers éléments.

Il ne fallait évidemment pas compter sur nous pour rester sur place. Si nous nous lancions sur la route pour descendre en Italie, nous voulions en avoir plein les yeux ! Parme, Venise, Verone, Le Lac de Garde ou les Cinqs Terres, rien de moins ! Quoi qu’il en soit, cette année plus que l’année dernière la problématique d’être parents, touristes et photographes professionnels c’est vraiment fait sentir. A 21 mois, Alice et Juliette se sont montrées bien plus difficile à balader en voiture et en poussette et notre Nikon D700 monté du 35mm par moment trop encombrant et régulièrement trop peu souple aux photos touristiques… Aurais-je dû tenter un Sony NEX comme compagnon de vacances !?

Qu'importe la barrière linguistique, Charly et Matilde jouent dans la petite cabane au bord du domaine.En route donc pour la Belle Italie en famille, au Alleluja Country House, Chambre d’Hôtes / AgriTurismo près Pellegrino (PR) en Emilia-Romania. Parmi les différents lieux que nous avions repéré, j’avais été enthousiasmé par la photo de famille d’Alessandra, Maurizio, Gabriele et Mathilde accueillant les visiteurs sur leur site Web. Je trouvais l’ambiance chaleureuse pour y venir avec notre propre famille…Si vous aussi vous avez envie de découvrir l’Italie avec votre famille, retrouver nos bons plans, nos déceptions,… En route ! La Kangoo est bien remplie, nous pouvons prendre  la route le dimanche matin à 4h30 en espérant éviter les bouchons et descendre cette fois d’une traite jusqu’à notre destination de vacances !

 Par de là les Alpes

Dimanche J1. Belgique – Italie (988km)

De bons moments à la pisicine en famille - Alleluja Country HousePartis à 4h30 du matin afin d’éviter les bouchons du swap Juillet/Août, les 10 heures de route pour rejoindre l’Italie allaient se faire sans soucis. Les enfants se rendormant dans la voiture, seul le manque d’un bon café se faisait sentir jusqu’à la pause déjeuné aux abords de Strasbourg. Madame et moi nous échangions nos places et j’avais tout le loisir de découvrir les jolis paysages lors de la traversée de la Suisse. La Suisse, un premier petit moment de stress pour les formalités à la douane, l’utilisation des francs suisses… Le tunnel du Gothar…

Aux premiers contacts avec les routes italiennes, on sent déjà la chaleur nous envahir. Milan se passe à merveille, les autoroutes italiennes se montrent bien moins stressantes qu’annoncées et voilà déjà que nous partons nous perdre au fin fond des collines entre Parme, Parmigiano et Pellegrino (Emilia Romania) pour arriver à notre AgriTurismo (Chambre d’hôte italienne). Il est à peine 16h, le temps d’être accueilli, et décharger la voiture, et nous avons déjà grande envie d’aller faire un petit tour dans la piscine sous un radieux soleil d’après-midi ! Nous ne pensions pas pouvoir déjà profiter ce premier jour de nos vacances !

Alleluja Country House by Night - ItaliaAu soleil couchant, en terrasse, nous allions pouvoir faire plus amples connaissances de nos hôtes Alessandra, Maurizio et leurs enfants. Goûter à la cuisine italienne locale avec un bon verre de vin. Déjà je me sens heureux d’être au Alleluja Country House et je sens que je vais passer d’excellentes vacances !

L’Italie en bouche

Lundi J2. Parme – Desenzano Del Garda (320km)

Les saveurs de ParmaAvec une première soirée qui avait déjà pu me mettre en appétit, j’avais choisi comme première visite la ville de Parma, l’une des villes importantes les plus proches de notre lieu de vacances. Il faisait très chaud en ce mois d’août, pas loin de 36°. Si les routes italiennes se sont montrées bien moins stressantes que prévu, la difficulté pour se trouver des places dans les grandes villes s’est régulièrement fait sentir. Notre organisation de touriste du nord n’aidant pas, c’est de plus souvent à l’heure de la siesta que nous finissions par débarquer les troupes. Parma s’est montré au fond peu touristiques et beaucoup de magasins étaient fermés. Nous y avons néanmoins fait un excellent repas dans un petit restaurant au détour d’une rue toute rose. Salade Jambon de Parme et Parmigiano, lasagne… Nous terminions notre visite de la ville en passant quelques moments à l’ombre dans le Parco Ducale où les enfants ont un peu pu jouer.

Desenzano del garda - les pieds dans l'eauNous prenions ensuite la direction du Lac de Garde pour un trouver un peu de fraicheur à Desenzano Del Garda et y passer la fin d’après-midi. L’occasion de se rendre compte que le prix des péages étaient tout de même importants:  18,5€ l’aller-retour. Cette Petite ville touristiques au bord du lac était très agréable, avec quelques jolies boutiques et l’occasion de manger notre première glace italienne. Nous nous y sommes également équiper en bouées, casquettes et pistolet à eau pour la piscine. Après une petite balade près du port à tenter de comprendre les tarifs des bateaux, nous avons terminé la journée sur une petite plage de galet où Charly et moi avons pu profiter de la température plus qu’agréable de l’eau du Lac de Garde avec les Alpes embrumées en arrière-plan.

Et 36 tournants plus tard, les Cinque Terra

Mardi J3. Riomaggiore (264km)

Dans les ruelles de Riomaggiore - Cinque TerraAprès une chouette matinée à nouveau passée dans l’agréable piscine de notre maison d’hôte, perdue au beau milieu d’une nature généreuse, traversant un petit chemin entre les sauterelles, lézards et papillons,  je nous avais programmé la visite de l’un des villages si typiques des Cinqs Terres. Il est vrai que le choix de la région où nous allions partir s’était porté sur un endroit proches des Cinque Terra dont les photos sur le Net laissaient rêver. Le RoadBook avait bien été préparé, et je savais que nous étions tout de même à 2h de routes. Qu’avec notre poussette et de jeunes enfants la visite ne serait pas aisée et qu’il faudrait se limiter à l’un des premiers villages sans faire toute la balade à pied ou en train nécessaire pour visiter tous les petits villages.

Riomaggiore - Cinque TerraAprès avoir parcouru l’une des autostrada les plus extraordinaires, remplie de tunnels et de ponts, digne de la série Screamer et Need For Speed, nous arrivions aux abords de La Spezia avant de redescendre jusqu’à Riomaggiore. Déjà dans la voiture, le décors était planté et avec un peu de chance nous pouvions obtenir une place de parking étriquée à l’entrée de la ville sans trop attendre. Ancien village de pêcheurs construits sur les rochers, il allait évidemment falloir descendre des ruelles escarpées jusqu’au bas du village. L’ambiance est évidemment au rendez-vous et toutes ces hautes maisons colorées et petits passages secrets sont bien agréables à parcourir. Ceci dit, une fois en bas, impossible d’accéder aux petits ports en mode poussette. J’aurais tout de même de jolies photos, mais pas de quoi rivaliser avec les photos aux couleurs saturées prises des bateaux comme on les trouve sur la toile.

La remontée en double poussette sera par contre épique, je vous laisse imaginer ! Même si sur certains points je reste un sur ma faim de cette visite, je ne la regrette pas. L’ambiance était vraiment magique et l’afflux de touristes s’est montré modéré. A refaire, j’aurais peut-être choisi l’option Porte Bébé et bloquer une journée plus complète pour tenter d’accéder aux autres villages Manarola, Corniglia, Vernazza et Monterosso. Mais de manière générale, notre séjour était trop court.

De retour chez nos hôtes pour un nouveau bon repas, j’allais consacrer la soirée à préparer nos 3 prochaines journées de vacances que je vous ferais découvrir d’ici peu : Venise, Sirmione, Castell’Arquato, Verone, Bologne, Grazzone Visconti…

A très vite !

… Et d’ailleurs je vous avoue que je serais assez partant à refaire de nouvelles vacances au Lac de Garde, une région que j’ai tout particulièrement envie de découvrir plus en profondeur maintenant que les enfants sont un peu plus grands.

 

Vous aimerez aussi...

  • Voir Venise…5 septembre 2013 Voir Venise… (5)
    Que tout cela me semble déjà bien loin, alors que j'ai repris cette semaine le chemin du boulot... Profitons donc de cette soirée pour refaire un plongeon quelques semaines en arrière […]
  • Cosatto - Italie - Et maintenant on va ou ?14 août 2013 Vita Bella, en route pour l’Italie (4)
    Les vacances se rapprochant, il est temps de préparer notre RoadBook en direction du nord de l'Italie, une première ! J'ai encore pas mal de choses à rassembler comme les cartes ID des […]
  • Vacances en approche.11 juillet 2013 Vacances en approche. (4)
    Bon, l'air de rien les vacances se rapprochent et il va être grand temps que je commence à préparer notre descente en Italie ! La descente en famille à Montpellier s'étant bien passée, […]

4 réactions au sujet de « Ciao Bella Italia : Notre voyage en Italie (1/2) »

  1. Cher Piet,

    Merci de partager avec tout ton enthousiasme les joies de tes vacances familiales. Bisous à vous cinq.
    Barbaline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.