Archives de
Étiquette : photographe

Mon mobile & moi : Google Pixel 2, Le meilleur Photophone ?

Mon mobile & moi : Google Pixel 2, Le meilleur Photophone ?

Voilà déjà quelques années que j’ai découvert les Smartphones “Google”. Attention, à ne pas confondre avec les Smartphones équipé sdu système d’exploitation Androïd développé par Google, je parle ici des séries Google Nexus et Google Pixel, des téléphones développés par Google et un partenaire. (LG ou HTC pour la plupart). Après avoir goûté au Google Nexus 5, puis Nexus 5X il y a quelques années, je me suis rendu compte que l’ensemble des téléphones concurrents, qu’ils soient modestes ou haut de gamme n’étaient pas capables de réaliser des photos du niveau de ce que les téléphones Google pouvaient me permettre. Asus Zenphone, LG Q6, Samsung S6, iPhone 8 pour en citer quelques exemples. C’est d’autant plus impressionnant depuis que j’ai eu l’occasion d’exploiter les performances du Google Pixel 2, sorti l’automne dernier.

Demandez plus à votre téléphone
Demandez plus à votre téléphone

Pourtant, sur papier et même dans les tests de divers sites spécialisés, les smartphones made in Google ne sont jamais encensés, certains critiquant même que ces derniers se reposent trop sur les algorithmes de Google plutôt que sur un Capteur Photo plus performant… A l’heure actuelle, Google s’apprête à présenter la troisième génération de Pixel en octobre, la concurrence se lance dans des Smartphone à 3 voir 5 objectifs. Et ces téléphones Google sont toujours aussi difficiles à se procurer, puisqu’uniquement disponibles depuis le Royaume Unis ou l’Allemagne.

Je profite donc de ce billet pour d’une part faire le point sur les différents notes prises ces derniers mois sur les téléphones Google et leur concurrences, mais également pour vous partager mon expériences et comparaison entre le Google Nexus 5X, le Google Pixel XL et le Google Pixel 2.

Lire la suite Lire la suite

100% e-Media : Le point coté matériel photo, quid du D850 ?

100% e-Media : Le point coté matériel photo, quid du D850 ?

Actuellement, je travaille avec un Nikon D4 et un D750. Le premier se montre plus que performant, malgré sa définition en dessous de standards actuels, évidemment assez lourd et surtout déclenche depuis un certain temps déjà. Le second, léger est pratique pour certains reportages, mais son ergonomie n’est pas optimale lorsque je dois notamment passer régulièrement d’un endroit sombre à très lumineux. J’ai donc commencé à garder un oeil plus avisé sur l’actu photo cette année, notamment depuis la sortie du Nikon D850 qui semble se positionner comme un vrai successeur du feu D700, mais également sur les récentes annonces de Nikon d’un nouveau boitier hybrides Full Frame pro.

C’est évidemment d’abord Nikon Rumors qui a lâché les premières informations quant à ce nouveau boitier hybride qui se positionne pour contrer le performant Sony A7. Il devrait être décliné en deux versions. L’une en 24mp comme le D750 et l’une montant à 48mp comme le D800. Le boitier s’annonce être très performant pour filmer également, avec une mise au point améliorée encore, même si l’inconnue est encore la longévité des batteries.

Nikon confirme l’arrivée d’un appareil photo plein format hybride
Nikon confirme l’arrivée d’un appareil photo plein format hybride

Clubic confirme également l’arrivée de Nikon dans ce secteur tout en précisant que Nikon devra également proposé des objectifs FX dédiés à ce nouveau système, ce qui est déjà moins aguichant !

Peu de détails sont pour l’heure connus. On sait que Nikon travaille sur sa future génération FX (le terme qui désigne le plein format), et que les appareils hybrides plein format auront une nouvelle monture d’objectif. Il faudra donc développer des objectifs dédiés. Pas de panique, une bague d’adaptation pour les objectifs actuels sera proposée, mais c’est bien un nouveau système qui va être lancé en parallèle. (A lire sur Clubic)

Néanmoins je reste donc à garder le D850 à l’oeil. Sorti fin de l’année dernière, il se situe tout de même dans un budget au de là de 3500€. C’est moins que le D4, certes, mais bien au dessus du D700, D750 et D800. Ce dernier, utilisé essentiellement en studio avait comme défaut à mes yeux de ne pas être très performant en basse en lumière, dépassant difficilement les 3200 ISO dû à son énorme capteur. Le D750, lui monte jusqu’à 4000 ISO, là où je grimpe quand même jusqu’à 6400 avec le D4.

Test du D850
Test du D850

Cependant, l’ergonomie du D750 avec son unique roulette, implique des combinaisons de touches peu adaptées à mon approche de photographe, ça limite à une vitesse de 1/4000 me dérange souvent lorsque je travaille en plein soleil et que je passe régulièrement de l’intérieur à l’extérieur. (Puisque la gestion de l’ISO est loin d’être ergonomique).

(…) Le D850 vient donc se positionner entre les deux premiers protagonistes en proposant également un capteur 24 x 36 rétroéclairé avec 3 “petits” millions de pixels en plus que le modèle Sony. Rappelons qu’un capteur rétroéclairé permet une meilleure capture de la lumière et un traitement plus rapide du transfert. (…) En faible lumière, le D850 devrait également savoir les “gérer” avec une plage ISO qui s’étend nativement de 64 à 25 600 ISO et qui pourra être étendu de 32 à 102 400 ISO. Nous avons pu essayer un boîtier de présérie et nous vous proposons quelques images avant de pouvoir tester le nouveau boîtier en studio selon notre protocole habituel. (Un test complet à lire sur Focus Numérique)

Il y a une an, je me disais “Enfin une vraie bombe ? Entre un D750 trop en retrait pour être le boitier parfait, un D810 qui manque de performance en basse lumière et un D5 lourd et très très cher… voici peut-être enfin l’appareil photo “parfait” attendu depuis si longtemps chez Nikon ? ” Si je suis plutôt confiant quant aux performances en basse lumière du D850 et sa technique de capteur rétroéclairé, reste la logistique qu’il implique. Avec 45mp, la taille d’un reportage sur le disque-dur en NEF, face au 16MP du D4 risque d’impliquer également un équipement de retouche et archivage de photo plus conséquent… à suivre !

Voir Versailles… et Paris

Voir Versailles… et Paris

Il y a quelques semaines, nous fêtions ns 10 années de mariage ainsi que nos 18 années à deux. Durant toutes ces années, nous avons eu l’occasion de nous trouver passion commune à découvrir villes et villages et organiser de nombreux trips en famille. Pour nos 10 ans, nous rêvions d’Ecosse, mais un tel voyage sans les enfants étaient encore un peu utopiste, nous nous sommes alors dit que Versailles nous plairait également, comme je vous en parlais en préparant le City Trip.

Paris Montmartre en amoureux
Paris Montmartre en amoureux

J’avais en tête que Versailles était grand de mon étape éclaire lors d’un voyage découverte de Paris gagné à l’école en 1990 et que nous n’en aurions donc pas pour 2h pas plus, néanmoins envisager de passer un moment à Paris dans le même Weekend, pourquoi pas ! Il allait pourtant falloir un peu improviser avec une grève “surprise” des Trains et RER. Nous tentions donc avec efficacité l’installation de Uber sur notre smartphone pour nous rendre sur la bute de Montmartre, flâner dans les magasins à touristes, découvrir le Sacré Coeur, boire un verre en terrasse avant de découvrir les métros de Paris à l’aide de l’app RATP afin de sauter d’un endroit à l’autre de la ville faire un tour en bateau sur la Seine, faire une photo de la tour Eiffel, manger un morceau dans le vieux Paris et terminer la promenade dans le quartier des artistes avant de reprendre un train jusque Versailles… Oui, on en a eu un !

Cela change évidemment de notre visite avec les enfants de Paris il y a quelques années…

Parents, touristes et photographe pro…

Et Versailles ?

Lire la suite Lire la suite

Problème de Jetpack dans les images du Blog

Problème de Jetpack dans les images du Blog

Faire vivre ce blog n’est pas chose aisée. Il m’arrive bien souvent que des bugs et autres mauvaises surprises viennent me faire perdre du temps. L’air de rien, ce n’est pas si facile de pouvoir intégrer de manière esthétique les photos qui illustrent mes articles. Hors en tant que photographe, j’avais donné beaucoup d’importance à ce point au fil du temps, me reposant notamment sur l’option “tiled gallery” intégrée au plugin Jetpack ainsi que depuis de longues dates sur des plugins tel que Lightbox et Fancybox pour l’affichage des photos lorsque l’on clique dessus. Des outils que j’aurais alterné aux fils des années et des versions de WordPress…

Néanmoins, depuis la dernière mise à jour de WordPress et Jetpack, voilà que l’ensemble ne fonctionne plus !

En réalité, il faut bien comprendre que pour pouvoir disposer de cette option de mise en forme des galeries WordPress dans une visualisation dite “Tiled Masonry”, en gros à la sauce de Pinterest, Jetpack m’impose de nombreux autres options. Tout d’abord, pour utiliser Jetpack, je dois obligatoirement lié mon blog à wordpress.com ce qui implique de nombreux échanges entre mon blog et leur serveur. D’autres part, et plus ennuyant, je suis obliger d’activer le protocole “Photon”. Ce protocole envoie en réalité sur un cloud de serveur WordPress les images hébergées sur mon blog dans des tailles diverses et, en principe soulage le chargement de la page par les internautes pour qu’ils accèdent plus rapidement aux contenus en fonction de leur proximité géographique.

How We Remove JetPack and Instantly Improve WordPress Performance
How We Remove JetPack and Instantly Improve WordPress Performance

Je m’étais d’ailleurs mis de côté quelques articles confirmant la lenteur liée à Jetpack : https://webidextrous.com/website-performance/how-we-remove-jetpack-and-instantly-improve-wordpress-performance/

Je vous avouerais que dans les faits, moi je constate que cet option est plus lente que l’accès directe à mon serveur Infomaniak, la rolls des hébergements européens… Mais, jusqu’ici, je n’avais pas trop le choix. L’autre éléments désagréables, étant que l’activation de ce protocole, modifie également l’url de mes images dans un truc du genre : https://i2.wp.com/nomdemositeweb.com/download/date/image.jpg?ssl=1 … une url qui n’est dès lors plus reconnue comme une image par mes plugins Fancybox/lightbox depuis la dernière mise à jour.

Pas si facile de trouver une solution à tout cet ensemble. En cherchant des “alternatives” à Jetpack je suis tombé sur divers articles référençant des plugins par fonctionnalité que j’approfondirais au besoin.

https://themeisle.com/blog/jetpack-alternatives/ (Mai 2018)
https://premium.wpmudev.org/blog/jetpack-alternatives/ (2015)

Tiled Gallery Carousel Without JetPack By Raja CRN
Tiled Gallery Carousel Without JetPack
By Raja CRN

… et j’ai fini par trouver le plugin : Tiled Gallery Carousel Without JetPack qui offre les mêmes options. Peu de réglages possibles, il m’impose lui aussi le nouvel outil d’affichage des photos de la galerie, très jolis mais qui ne fonctionne que pour les images d’une galerie. Il est à noter que pour fonctionner, il faut désactiver l’option “Photon/CND” de Jetpack, ou avoir supprimer Jetpack…

De la sorte, j’ai donc pu conserver les galeries déjà en place dans mes nombreux articles, je peux me passer de la ré-écriture d’URL sur mes images. Et le site semble plus rapide tel quel.. et probablement cela améliorera aussi le référencement du blog, puisque les images seront liées à mon hébergement et non à wordpress.com. Voilà pour les points postifis.

Mais il reste une série de “points négatifs” à régler…

Lire la suite Lire la suite

Tentons les Campings Clubs français à six

Tentons les Campings Clubs français à six

Camping Feerix - MarseillanNous voici donc de retour après une 4° descente dans le Sud de la France au tour de Montpellier ! Voilà quelques années que nous découvrons les coins de France, le plus souvent en chambre d’hôte. Nous avions pour finir choisi cette année, pour les vacances de Pâques de tenter l’expérience des “Campings Deluxe” français et avions sélectionner le Camping Féérix du groupe Capfun à Marseillan Plage, situé entre Montpellier et Agde. Oubliez évidemment le cliché du Camping des Flots Bleus du film de xxxx, puisque ce type de camping est plus orienté “Club” avec des nombreuses activités organisées pour les enfants, de belles piscines et toboggans et des modules de jeux. On y dort pas dans sa caravane ou sa tente, mais dans de petits chalets-mobilhomes.

Partis de nuit, nous arrivions presque avec surprise vers 10h du matin après un peu plus de 1000km sur les autoroutes de France. Une fois la voiture vidée, nous allions partir à la découverte du camping Féérix mais également de la plage de Marseillan-plage accessible à pied depuis un petit passage secret le long du canal. Les congés français étant un peu différent des nôtres, nous sommes donc arrivés sur une digue grandement déserte, pas de petits magasin, ni même de marchand de glace, bref pour ce samedi ensoleillé, la plage était à nous !

Nous pouvions ensuite aller découvrir la piscine chauffée ! Il ne faisait encore qu’un timide 22° pour notre premier jour de vacances, mais Charly, Alice et Juliette se sont donnés à coeur joie dans les toboggans, avant d’aller manger une petite glace à Bouzigues, petite ville bien connue pour ses huitres située au bord du Thau et première destination sélectionnée de notre Roadbook de vacances.
3288km de route

J1 Camping Féerix (Marseillan Plage), Bouzigues.

Lire la suite Lire la suite