Archives de
Catégorie : Charly

Aujourd’hui Charly, tu as 10 ans.

Aujourd’hui Charly, tu as 10 ans.

10 ans, c’était il y a 10 ans que maman et moi nous avions rendez-vous avec toi Charly ! Ta chambre était fin prête, toute en couleur, avec un beau grand lit. J’avais choisi la meilleure poussette pour toi, nous avions changé de voiture et j’avais lu de nombreux livres sérieux sur comment être de bons parents ! Et pourtant, rien n’aurait pu me préparer encore mieux à ce qui nous attendait !

Et voilà que je me retrouvais avec toi dans les bras. Maman devant se reposer ! Je devais déjà « improviser ». Je n’ai eu de cesse d’improviser et de laisser les livres sérieux de côté. On apprend pas à être un papa dans un livre, j’ai appris à être papa chaque jour à coté de toi. On fait des erreurs, on s’améliore, on essaie autrement… Et je peux te dire que pour te faire manger ta purée, j’en ai tenté des méthodes autant que pour te faire apprendre tes tables de multiplication.

Aujourd’hui, tu as 10 ans et aujourd’hui je sais que même si tu ne cesseras pas de grandir, tu resteras mon petit garçon ! Celui que je sers de mes bras, celui avec qui j’ai construit des histoires de Pirates dans les arbres en Playmobil, celui que j’ai vu sur la scène de théâtre, celui avec qui j’ai regardé les nouveaux Starwars et lu l’histoire sans fin (que nous devons encore finir d’ailleurs). Ce Charly chic, passionné de câbles et d’informatique, ce Charly choc qui m’aura fait parfois perdre un peu plus de cheveux à comprendre les colères. Ce Charly que j’emballe comme un saucisson polonais dans sa couette le soir, ce Charly qui m’a fait rire pour des frites et des pâtes, ce Charly curieux du monde qui l’entoure, des poissons, des insectes, de la nature,… de Minecraft. Ce Charly qui rêve, qui s’enferme pour inventer des histoires dans sa tête. Ce Charly qui chante, “J’aime les filles du Sart Tilman”, qui se voit Star de Youtube et Architecte du bâtiment.

Aujourd’hui, tu as 10 ans. J’ai encore plein de choses à te faire découvrir et à partager avec toi, mais tu grandis chaque jour un peu plus. Je redoute ce jour où tu n’auras plus besoin de moi, ce jour où tu rangeras tes Micro Machines, tes LEGO, tes voitures dans une boite. “Il te restera quoi de moi, le monde à parcourir” chante avec subtilité Geronimo quand il n’est pas possédé. Alors n’arrête jamais de me poser des questions, de me lancer des défis,…

Je suis fier du grand garçon que tu es devenus et cette semaine, tu m’as encore étonné lors de ton stage de Judo !

Prends le temps de grandir pour la suite, profites encore, soit heureux maintenant, pas demain ! Car ce sont ces moments présents qui construiront un jour l’homme que tu seras, le papa que tu seras.

Ludo, inspecteur Castard et Barbaza, précurseurs de Petit Poilu

Ludo, inspecteur Castard et Barbaza, précurseurs de Petit Poilu

Voici les vacances de Pâques qui démarrent, et je me suis dit que je prendrais un peu de temps pour lire mes nombreuses BDs en retard. Alors que je surveillais les enfants qui jouaient dans la chambre de Charly, j’ai mis la main sur le 2° tome de la série Ludo que je lui avais trouvé en brocante il y a quelques années.

Découverte à un mauvais âge, (j’avais déjà 20 ans), les premier album de Ludo se montraient pourtant très sympathiques. Mélangeant l’histoire d’un petit garçon à travers la lecture de son “Castard Magasine”, une série BD à l’intérieur de la BD. Ce mélange de narration qui d’une certaine manière s’entremêle était original à l’époque et reste une approche intéressante aujourd’hui. Graphiquement, Ludo osait quelque chose de différent face à la suprématie “Petit Spirou”, “Kid Paddle” ou encore l’arrivée du héros de Zep. La relecture de cet album m’avait d’ailleurs donné envie de découvrir les autres aventures de Ludo…

Ces donc sur le tome 2 que je me suis arrêté aujourd’hui de cette série oubliée ? Après la lecture de celui-ci, je me suis souvenu que c’était au travers de ce 2° tome “Tubes d’aventure” que j’avais découvert les aventures de Ludo à la fin des années 90 dans le magasine de Spirou. C’est d’ailleurs avec surprise que je fais aujourd’hui le lien avec l’illustrateur de Ludo, Pierre Bailly qui dessine aujourd’hui les aventures du héros préféré des enfants : Petit Poilu !

Dans ce second tome de Ludo nous invite à rencontrer pour la première fois de ses aventures, des êtres “magiques”, les Barbaza, qui emmèneront le petit garçon et sa BD de l’inspecteur Castard à résoudre une nouvelle enquête, de quoi offrir un petit soupçon de magie supplémentaire au premier tome qui posait avec réussite l’univers de Ludo. Avec l’arrivée des Barbaza, on découvre donc des personnages étranges qui font inévitablement penser, une fois le lien établi, à la patte graphique du Petit Poilu !

Petit Poilu, la BD préférée d'Alice.
Petit Poilu, la BD préférée d’Alice.
Hier, le dernier jour de l’hiver ?

Hier, le dernier jour de l’hiver ?

“Ca ira mieux demain”, je ne cesse de me le répéter depuis le début de l’hiver, cet interminable hiver qui m’épuise de jour en jour. Même si je reste confiant — ce sapin a tout de même réussi à tomber dans le seul créneau possible pour ne pas faire de dégat — il me faut bien admettre que chaque jour est un défi à relever et se termine par de nouvelles questions. C’est comme si le passage à 41 ans impliquait d’office de jouer en mode “Hard”. Mais le printemps est là… arrive-t-il avec soleil, chaleur, petits oiseaux et jolies fleurs ? Les congés de Carvanal me semblent encore être hier que je constate que nous sommes fin mars, Pâques, la saison des mariages, les 10 ans de Charly… 10 ans mon dieu… la communion des filles. Pour ne parler que de nous. Puis il y a tout le reste, toutes ces questions, toutes en même temps. Quel est le plan ?

Je vous laisse en vrac, un peu de ces dernières semaines… et une petite pensée à notre grand auto verte dont c’était les derniers tours de roue avec nous…

— Le dernier jour de l’hiver (c) Tony Di Napoli —

Herfstvakantie

Herfstvakantie

Ouf, un break. Un bol d’air frais. Profiter des rayons généreux de ce début du mois de novembre. Oublier le quotidien, les trucs qui ne vont nin. Regarder les enfants rire, jouer, nager. Profiter de notre famille et partager ce bonheur avec nos amis. Ces moments n’ont pas de prix et oui… j’en avais “déjà” grand besoin avant ce que me réserve les semaines à venir. Ce tourbillon de journée de plus en plus courte qui nous mènerons jusqu’en 2019. Anniversaires, fêtes, réveillons, défis à relever, avenir à écrire… Rien que d’y penser cela me donne le tournis.

Quelques jours de l’autre côté de la barrière linguistique en famille nous aurons à nouveau emmené, pour une dernière escapade au Center Parc d’Erperheide. Ce dernier est probablement le plus agréable pour une famille avec de jeunes enfants, mais il ne propose que des cottages de 5 personnes + 1 bébé ou 8 personnes. Ce qui nous obligera la prochaine fois à faire un autre choix de destination, dommage, nous en garderons malgré tout d’excellent souvenirs : De Charly sur son petit tracteur à nos premières vacances à 12 avec la grande famille de Gaetan et Delphine en passant par les folies de Rose la petite sirène.

// Plus de photo ‘pro’ à venir…

Lire la suite Lire la suite

Pairi Daiza aux couleurs d’automne

Pairi Daiza aux couleurs d’automne

Et voilà, pour la 3° fois cette année, nous nous rendions de l’autre côté de la Belgique pour se promener dans le magnifique parc de Pairi Daiza et profiter une dernière fois de notre abonnement famille. Après avoir profité des Estivales et leurs spectacles cet été, c’était autour de l’ambiance Halloween de nous offrir à découvrir le parc d’un autre oeil ! Les activités étaient plus nombreuses que lors de notre précédentes visites à cette époque et à nouveau les décorations étaient magnifiques.

Il faisait déjà bien froid et l’idée n’était pas, pour nous, de rester tard… Juste de profiter de cet endroit que nous apprécions retrouver. Allé, Pandas, ours, girafes et cie, à la prochaine !