Archives de
Catégorie : Ma Snorkys

Celle que j’aime depuis si longtemps…

Bricolage de Pâques

Bricolage de Pâques

Pâques se rapproche, les enfants sont déjà en vacances… Mais Pâques sera un peu moins festif et familial que les années précédentes. Qu’à cela ne tienne, madame avait organisé un atelier “Lapin de Pâques” qui venait compléter nos quelques décorations. Il aura fallu gérer la colle, les pinceaux, les paillettes et trouver des pompons pour chacun ! Hé oui, faire un bricolage avec les 4 enfants, c’est un tourbillon dans la maison ! Mais ce fut un bon moment passé en famille. Les jours passent, et pour l’instant toutes ces activités font que le temps ne semble pas trop long à être #StayHome

Et non, on a pas dévalisé le rayon de PQ… Par contre Charly se débrouille avec le nouvel Alpha 7III pour épauler sa Petite Snorkys de Maman.

22 jours de confinement

22 jours de confinement

Nous voici donc confinés depuis 22 jours, il est certain que cette expérience marquera notre génération, et c’est un peu pour cela que je m’y arrête pour noter dans mon blog notre petite histoire. Lorsque j’y reviendrais dans 10 ans, les enfants peut-être également, nous serons content de pouvoir lire cette étrange aventure.

Cette 3° semaine, ce 4° Weekend ont pris une direction plus sereine. Un certain rythme s’est mis en place, même s’il fallait encore se battre pour que les enfants travaillent un peu pour l’école le matin. Maman a organisé de nombreux moments cuisine avec les enfants : Pain, cookies, gâteaux… On risque de prendre des kilos en confinement ! Elle a aussi organisé un chouette atelier “Lapin de Pâques” dont j’attends les photos.

Tendez l’oreille, écoutez et téléchargez "Les aventures de Tintin" sur franceculture.fr, abonnez-vous à notre podcast spécial avec "Les Cigares du pharaon", "Le Lotus bleu", "Les 7 boules de cristal" et le "Temple du soleil".
Tendez l’oreille, écoutez et téléchargez “Les aventures de Tintin” sur franceculture.fr

Bref, petit à petit chacun (re)trouve sa place, y compris Plumette et Pattenrond, avant l’arrivée des “Vacances de Pâques”. Tous les enfants on terminés leur livre maintenant. Juliette “Billie Jazz” et Alice “La rencontre de Kinra Girls“. Charly sa chambre pour la présenter à ces copains de classe sur un Padlet que madame leur à mis à disposition ! Vous avouerez qu’il y a pire pour être confiné… et de toutes manière, chaque jour, les Playmobils envahissent la maison !

On fait des jeux de société, Rose adore Face de bouc mais se débrouille très bien également à Dobble. On regarde des films avec les grands. On écoute les très bons audiobooks des aventures de Tintin proposés par France 4.

Lire la suite Lire la suite

Pandémie

Pandémie

Wuhan ville fantôme.
Wuhan ville fantôme.

Au début, il y a de cela 2 mois, on regardait d’un oeil critique l’arrivée de cette nouvelle grippe, là bas. A l’autre côté de la planète, en Chine. La Chine, c’est loin, ce n’est pas l’Europe, ni la Belgique. Et puis, les médias ont toujours l’art de tout exagéré. Que faut-il croire de tout ce que l’on nous raconte. Je gardais néanmoins un oeil inquiet sur tout cela. Tout d’abord il y a tous ces films de virus, épidémie, pandémie même que j’ai regardé ces 20 dernières années. De Resident Evil à Blindness en passant par The Walking Dead ou Contagion. Ensuite, il y avait les épreuves sportives qui petit à petit étaient annulées. Et puis enfin, Newton Lawrence, ami et musicien liégeois qui se retrouvait “envoyé spécial” malgré lui.

Coronavirus : un musicien liégeois en voyage en Chine
Coronavirus : un musicien liégeois en voyage en Chine

Puis février est arrivé, les chinois construisaient deux énormes hôpitaux en quelques jours, voilà qui nous faisait sourire face aux si longs délais pour s’occuper du pont de Tilff. J’essayais de ne plus trop pensé à cela. C’est loin. Il y a déjà tant de choses à s’inquiéter ici avec 4 enfants, avec le boulot,… C’est au travers des annulations d’évènements que je suivais l’information. Jusqu’à l’annulation du Carnaval de Venise. Oui, bon j’ai une bonne connaissance qui est sur place, alors ça joue un peu sur mon mode “Hypocondriaque”, mais j’ai dès lors suivi tout cela de manière plus intensive.

En semaines nous sommes passés de “C’est une simple grippe” à la fermeture des écoles, restaurant, activités, cinéma pour contrer la pandémie du COVID-19 dit Coronavirus…. Tout en tâchant de ne pas tenter dans la panique, j’ai tout de même organiser la réalisation de réserve de tout ce qu’il faut avant la folie bien avant la folie de ce vendredi,…

Les enfants, s’inquiètent, pour eux tout ceci est une situation où tout ce qui faisait le repères de comment tourne le monde autour d’eux est perturbé. Difficile de se projeter sur le comment le monde tournera demain, demain quand cette pandémie sera en régression. Comment vivrons nous l’hiver prochain face à de nouvelles annonces de ce genre.

Là, il va falloir les tenir ces enfants, pendant 5 semaines à la maison, probablement annuler les vacances de Pâques. Bref, le soleil a intérêt à briller, histoire qu’ils puissent prendre l’air.

Amoureux

Amoureux

Souvent, je n’ai pas les mots justes pour te dire combien tu es importantes à mes yeux, combien je suis amoureux ! Et ce serait bien mal vu de t’offrir un bouquet de ces roses coupées et transportées par avion cargo jusqu’à Liège Air Port, tu en conviens ;)
J’étais donc particulièrement enthousiaste d’avoir découvert ce magnifique livre, ces mots, ces illustrations qui te parleront autant qu’elles me parlent de ce que c’est qu’être amoureux

Petit extrait de ce que j’aurais aimé être capable d’écrire, mais que je pense tout autant !

Amoureux - Mijade
Amoureux – Mijade

“Dans les comédies romantiques, les amoureux vivent des instants ordinaires, mais magiques.

Quand ils vont à la patinoire, il y en a un qui dérape et se raccroche à l’autre, et c’est leur premier contact, puis tout un symbole : ils vont se soutenir, ils seront plus fort ensemble !

Dans les comédies romantiques, les amoureux se mettent de la peinture sur le nez pour rire quand ils aménagent leur première maison.
Il sort un écrin de sa poche
Elle bredouille “Oui”,.
The End.
Lumière dans la salle, on essuie ses yeux humides,
on enfile son manteau.
Dehors, la pluie est moins froide parce qu’on a une belle histoire dans la tête.”

(…)

Dans ce livre, c’est bien d’autres histoires que je t’offre et qui te rappelleront combien je suis amoureux de toi. Bravo aux éditions Mijade et leurs auteurs Quentin Grébant (illustrateur notamment de “Charly le cowboy“, “Comment éduquer son mammouth” que nous avions déjà achetés) et Hélène Delforge pour ce magnifique ouvrage que chaque Valentin et Valentine devraient découvrir ! … Sans surprise, ce duo auteur / illustrateur était déjà aux commandes du magnifique livre “Maman” que nous avions grandement apprécié également !

Joyeuse Saint Valentin

Lire la suite Lire la suite

De mes bons vœux 2020 au coup de vieux

De mes bons vœux 2020 au coup de vieux

Et vlan, nous sommes donc entrés dans les années 20. Cela me donne un certain coup de vieux, quand je me dis que j’ai connu l’entrée dans le nouveau millénaire en devenant adulte, que je suis devenu parent dans la décade suivantes, que je vois passer la Génération 80 comme perdant son souffle derrière le retour en force des Nineties !

Je referme donc 10 années incroyables, où j’ai vu grandir mes 4 “petits”, les 10 années à venir me plongeront donc dans le rôle de père d’une bande d’ado qui auront en 2029 respectivement 20, 18 et 15 ans. Là comme cela, c’est presque flippant ! Je m’arrête toute de suite sur ce sujet, je n’y pense plus, il faudra déjà se tracasser de l’école secondaire de Charly dans un futur très proche !

Quoi qu’il en soit, cette année 2019 aura été épuisante, c’est le juste mot, et je tâcherais n’en garder que le meilleur. La Bretagne, la Toscane, les nombreux moments entre amis, mais aussi de beaux projets menés avec mes collègues de l’équipe MOOC,…  un peu de musique même, bien que cela me paraisse déjà loin…

2019ciao

Allez, Ciao 2019 ! Il n’est déjà plus l’heure de regarder en arrière, le coup de vieux se rapproche !  Et cette année, encore plus que les précédente, cela me fait beaucoup réfléchir. J’ai l’impression d’être sur un nouveau chapitre à écrire où je ne cesse de ré-écrire la première page depuis des mois sans trouver la bonne approche. En jouant sur ce qui a été apprécié jusqu’ici, en changeant radicalement d’approche ? Comment le lecteur appréciera-t-il le mieux l’histoire. “Fait le, ou ne le fait pas ! Il n’y a pas d’essai” me rappelle chaque matin Aymeric quand je m’assieds devant mon ordinateur.

Lire la suite Lire la suite