Archives de
Tag: italie

Découvrons la Gamate, le copain pour jouer !

Découvrons la Gamate, le copain pour jouer !

Après avoir sorti des archives la Super Vision et la Game Master ces deux dernières années, je poursuis donc ma découverte des consoles tentant de concurrencer la Game Boy de Nintendo au début des années 90, toujours à la recherche de celle que possédait mon ami Xavier

Puisqu’il ne s’agissait d’aucune de ces deux consoles, me restait à mettre la main sur une Gamate et/ou une Mega Duck.

Je me suis donc concentré sur la première, qui avec sa forme de SEGA Game Gear, se rapproche le plus de mon souvenir : console noire, allongée, monochrome et proposant des jeux plus basiques que la Game Boy.

Effectivement, une fois en main, la Gamate se montre clairement moins « noble » que les consoles de SEGA et Nintendo, même si elle repose sur une technologie d’écran DOT MATRIX LCD comme annoncée sur la Game Boy de Nintendo. Bien que proposant un écran d’une résolution de 160×152 pixels, un peu plus grand que celui de la Game Boy, la console se montre moins imposante.

La Gamate de BIT Corp, un air de Game Gear, des composants copiant la Game Boy.
La Gamate de BIT Corp, un air de Game Gear, des composants copiant la Game Boy.

J’ai cru un moment que cette console était poussée par l’un des studio anglais B.I.T.S. ayant développé des jeux pour la Game Boy et la Super Vision. Ce qui me faisait dès lors imaginer une console, certes moins folichonne que la Game Boy, mais qui serait de qualité honorable. Malheureusement, j’ai confondu le studio B.I.T.S. avec la société Taiwanaise BIT Corp. qui va donc concevoir la Gamate. Il ne s’agit pourtant pas pour celle-ci d’une première apparition sur le marché des jeux-vidé ! Après avoir réalisé quelques jeux pour l’Atari 2600 et la Coleco Vision, BIT Corp. avait par exemple conçu pour le marché asiatique une console pouvant lire les cartouches Coleco Vision ainsi que les Cards de la console SEGA SG-1000.

Dans l’ouvrage A la découverte de Consoles Insolites d’Anthony Boudin chez Third Edition, on évoque d’ailleurs l’idée que la Gamate aie été développée par rétro-engineering, soit en analysant le mode de fonctionnement de la Game Boy de Nintendo, les composants des deux machines étant particulièrement proche.

A l’image de la Game Master et de la Super Vision, ce sont plusieurs sociétés qui vont s’occuper de la distribution de la console sur le marché Européen au tout début des années 90, dont GIG en Italie et en Belgique, une entreprise bien établie dans l’importation de jouets, comme par exemple les Micro Machines ! Lancée en 1990, la Gamate sera accompagnée de pas moins de 50 jeux là première années, et en proposera un peu plus de 100 avant de petit à petit disparaitre.

Avec un prix moindre que la Game Boy, sa poussée sur le marché italien a probablement permis à la Gamate de se démarquer parmi les autres clones de Game Boy dans cette partie de la Belgique !

Le packaging italien proposé par GIG du jeu Marauder pour la Gamate.
Le packaging italien proposé par GIG du jeu Marauder pour la Gamate.

Lire la suite Lire la suite

Trésors pour Commodore 64

Trésors pour Commodore 64

Oh, j’en ai eu des jeux sur mon Commodore 64 ! Arrivés à la maison en 1984, il fera partie du plaisir des congés pendant de longues années, jusqu’au milieu des années 90.

Et pourtant, hors de ce joli melting-pot, bien peu d’entre ceux-ci n’ont eu la chance d’arriver jusqu’à mon Drive hormis peut-être Outrun, Wonder Boy, Arkanoid ou Super Cycle, lors du dernier lot de disquette ramenée durant l’été 1993.

C’est bien simple, je n’imaginais pas à l’époque que des titres comme Chase HQ auquel je jouais sur Game Boy ou encore Altered Beast, dont j’avais découvert l’univers sur le PC de mon voisin, existaient sur mon Micro préféré… Et à ne pas manquer, je suis certain que je serais tombé sous le charme de M.y.t.h. : the history of making et sa bande son devenue « mythique » signée Jeroen Tel.

Lire la suite Lire la suite

Back on track

Back on track

Et voilà, le monde me semble avoir un peu recommencé à tourner. Depuis le second weekend de juillet, mes petites Formule 1 tournent en rond. Le calendrier n’est pas encore définitif, ce qui est un peu cocasse d’imaginer pilotes et équipes anticiper une saison au nombre de courses changeant. Mais de fait, les courses en Asie et Amérique semblent fortement compromises au vu de la situation encore très compliquées là-bas. Pour commencer cette étrange saison, les pilotes se sont donc retrouvé deux weekend de suite sur le même tracé, celui de Spielberg en Autriche. Il aurait été amusant de proposer le second weekend de Grand Prix en sens inverse, nous n’étions pas loin que celui-ci se déroule sous la pluie, mais finalement à la télévision, ces deux premières courses se sont montrées suffisament originales.

L’échiquier 2021 semble presque déjà formé depuis l’annonce la semaine dernière d’un retour de Fernando Alonso chez Renault pour palier au départ de Daniel Ricciardo chez Mc Laren. Dans tout ce petit manège, Sebastian Vettel, pourtant quadruple champion du monde se retrouve devant de nombreuses portes closes, comme je l’avais déjà imaginé lors de son annonce de retrait de la Scuderia il y a quelques semaines. Cette situation rend l’ambiance chez les rouges particulièrement fumantes, d’autant que leur SF1000 est bien loin d’offrir la puissance attendue. Je me suis même dit que Sebastian pourrait bien leur claquer la porte au nez.

Dimanche, nous aurons donc droit au Grand Prix de Hongrie avant deux courses à Silverstone. Entre temps, la saison de Formule E se clôturera avec 6 ePrix sur le tracé de Berlin…. Quelle place pour notre Stoffel dans tout cela. Ce dernier patiente dans sa chambre d’hôtel pour palier à toute indisponibilité de l’un des représentant de la marque Mercedes… Après le Royaume-Unis, les équipes s’envoleront pour l’Espagne dont le GP a pu être déplacé, puis la Belgique et l’Italie à Monza. Cette semaine, la FIA a officialisé que la saison se poursuivra avec une seconde course en Italie, course qui se déroulera pour la première fois sur le tracé du Mugello avant de se rendre en Russie où malgré une situation encore délicate, le GP de Sotchi semble confirmé. Cela nous emmènera jusqu’à la fin Septembre avec les 10 premiers GP de la Saison. Singapour, Chine, Japon ont préféré ne pas organiser de Grand Prix. Le Canada, un temps candidat est également écarté. Les Etats-Unis, le Mexique et le Brésil devraient être annulé et pour l’heure s’est un Grand Prix en Allemagne et un retour au Portugal qui serait parmi les candidats.

Reste que la fin de courses, les masques, pas de public et cet étrange podium donne un gout un peu différent aux courses.

F1 2020 Grand Prix d'Autriche
F1 2020 Grand Prix d’Autriche
Retour à l’anormal

Retour à l’anormal

Voilà, c’est reparti. J’ai fait le plein d’essence. Les mallettes sont dans le coffre, les boites à tartine remplies chaque matin. Depuis lundi dernier, les enfants ont repris le chemin de l’école, avec beaucoup d’enthousiasme. Il n’y a pas lieu d’attendre des heures le matin, je les récupère au compte goute fin de journée… et sans devoir, ce qui offre un certain soulagement cognitif aux parents. Ils sont heureux d’avoir pu jouer avec leurs amis et amies et de revoir leur institutrice ! Comparativement aux échos d’autres parents, l’organisation du retour à l’école chez nous se passe bien, toutes les classes pouvant retrouver leur instituteurs durant l’ensemble de la semaine. Seul Charly tire un peu la tête de devoir rester dans une bulle qui n’inclut pas ses copains et copines de 6° ou de 4°… Heureusement, il peut encore papoter longuement avec eux sur Messenger une fois rentré ; )

De mon coté, retour à l’anormal également. Masqué, j’ai relancé le studio et déjà l’agenda se remplit, se presse, se compresse jusqu’aux vacances d’été. Tout cela laisse peu de temps à réfléchir… Pour nous, il faut bien l’admettre le déconfinement a été  un peu brutale.

Aujourd’hui, les chiffres restent plutôt rassurant, même si la presse à clic aime à nous rappeler que de nouveaux foyers ont été découvert en Chine, en Italie, à l’aéroport de Bierzet ou dans une école de Bruxelles, de Flémalle…. Prenez garde à ce qui plane au dessus de vos tête pour cet été, tente-t-on de nous faire comprendre.

Petit à petit, derrière ce foutu masque… je reprends un peu plaisir à entrer dans un magasin. Nous avons revus nos amis et la famille ce Weekend. Je me réjouis de pouvoir retourner manger dans notre resto préféré,… bientôt la pluie cédera à nouveau place au grand soleil d’été !

 

La semaine prochaine s’annonce chargée, il restera alors encore la suivante, avec les deux derniers jours d’école des enfants… Puis les vacances, les camps, les stages… et les autres surprises que nous réserve le futur ! La piscine en tout cas n’attend que le retour du grand soleil pour accueillir les enfants !

Faites chauffer les moteurs – Formule 1, saison 2020 VS 2000

Faites chauffer les moteurs – Formule 1, saison 2020 VS 2000

Nous voici à quelques semaines du retour des bolides de Formule 1 sur les circuits ! À ce jour, toutes les écuries ont déjà présenté leur nouvelle monoplace et les 6 journées d’essais hivernaux sur le tracé de Barcelone sont bouclées.

Formula 1 - Drive to Survive - Saison 2
Formula 1 – Drive to Survive – Saison 2

Je vous avoue, j’ai déjà été bien plus emballé à l’aube d’une nouvelle saison ! Fort heureusement depuis l’année dernière, Netflix nous offre la série « Drive To Survive » qui retrace en dix épisodes très musclés les temps forts de la saison précédente, histoire de se replonger dans toutes les petites histoires qui animés les circuits. L’année catastrophe de HAAS Grand Prix qui re-signe pourtant son duo de pilote, les premiers GPs impressionnants du jeune Charles Leclerc chez Ferrari surprenant son champion de coéquipier. La descente aux enfers de Williams, le manque de résultats de Racing Point, Renault ou même Alfa Romeo, la surprise de l’association entre RedBull et Honda qui apporteront de nouvelles victoires à Max… et un championnat remporté pour une 5° fois par Mercedes GP, sacrant à nouveau Lewis Hamilton.

Que peut donc offrir de mieux la saison 2020 ?

L’année prochaine, de grands chamboulements techniques sont attendus en F1. Dès lors, 2020 fait presque office de saison de transition. Les écuries n’auront pas utilisé trop d’énergie à changer d’approche, et même la plus grande partie des duos de pilotes sont restés inchangés.

La nouvelle RedBull Honda - AutoHebdo - Guide F1 2020
La nouvelle RedBull Honda – AutoHebdo – Guide F1 2020

Seules les écuries Williams et Renault ont modifié leur line-up. L’écurie française a réussi à récupérer le jeune pilote tricolore Esteban Ocon que Mercedes avait tenté de se mettre de côté après une belle saison 2018 chez Force India. Son arrivée met Nico Hulkenberg, qui n’avait pourtant pas démérité hors course pour la saison 2020. L’écurie Williams, à la peine en 2019 placera le seul rookie de la saison aux côtés du jeune George Russell. Nichola Latiffi n’est pas un inconnu de l’écurie de Sir Frank Williams, puisqu’il en était le pilote d’essai l’année dernière. Et pour clore ce minuscule marché de transfert, l’écurie RedBull a finalement validé le Thaïlandais Alex Albon aux côtés de Verstappen pour son écurie principale. La petite squadra Toro Rosso sera elle rebadgée AlphaTauri, l’une des nouvelles marques de vêtements du groupe RedBull et poursuivra donc sa collaboration avec le binôme de fin de saison Gasly/Kvyat.

Non, 2020, s’annonce sans surprise. Mercedes et Lewis Hamilton seront plus que les hommes à battre, ils seront au minimum ceux à suivre ! Difficile pour la Scuderia de se voir devant alors que le duo Leclerc/Vettel est un peu trop bouillant.

Stoffel Vandoorne rejoint Hamilton et Bottas chez Mercedes: il pilotera la F1 allemande dès cette année
Stoffel Vandoorne rejoint Hamilton et Bottas chez Mercedes: il pilotera la F1 allemande dès cette année

Chez RedBull ont peu faire confiance à Max pour se mêler à la bagarre, mais le titre constructeur sera probablement plus difficile à accrocher avec un Alex Albon qui doit encore affûter ses performances. Enfin, les essais hivernaux auront tout de même montré une Racing Point, copie conforme de la Mercedes aux chronos agressifs. L’écurie de Papa Stroll roulera d’ailleurs pour la dernière fois sous ce nouveau nom, puisqu’un partenariat important vient d’être signé avec Aston Martin pour la saison 2021.

Et puis, pour nous petit belge, nous pouvons être heureux de savoir que notre Stoffel Vandoorne, alors en tête du championnat de Formule E pour le compte de l’écurie Mercedes, sera présent sur les circuits, il a été officiellement promu 3° pilote dans l’écurie championne du monde.

On l’espérait bien évidemment, il a été précisé qu’il sera aux commandes lors de diverses sessions d’essai et prêt à prendre le relais si nécessaire, comme ce fut le cas lorsqu’il occupait un post similaire chez Mc Laren, remplaçant Fernando Alonso lors du GP de Barhein 2016.

Coté circuits, nous aurons en principe deux nouveaux tracés, le GP du Vietnam qui devrait proposer la plus longue ligne droite de la saison, ainsi que le retour du GP des Pays-Bas à Zandvoort pour le futur champion du monde Max Verstappen !

Cette année, on retourne à Zandvoort
Cette année, on retourne à Zandvoort

 

Un début de saison sans équipes italiennes est-il possible ?
Un début de saison sans équipes italiennes est-il possible ?

Évidemment, je ne pourrais clôturer le sujet sans mettre le Coronavirus 19 sur la table, et si possible à côté d’un gel désinfectant. Dans un premier temps essentiellement ciblé en Chine, le GP de Shanghaï devant être organisé en avril avait déjà été annulé, l’épidémie est devenue inquiétante de ce côté du globe. Ce pendant, à l’heure actuelle, c’est maintenant l’Italie, la France et petit à petit la Belgique qui sont devenues des zones à risque, avec le nord de l’Italie mise en quarantaine, ce qui pourrait créer certains embarras pour les premiers GP devant être organisés en Australie, Barhein et au Vietnam. Si, Melbourne a confirmé l’organisation de la première épreuve dans 15 jours, la présence des équipes italiennes Ferrari, AlphaTauri pourrait être problématique. De même que le soutien logistique de Ferrari à l’écurie suisse Alfa Romeo et l’écurie américaine HAAS. Même l’unique manufacturier de pneus Pirelli pourrait être compliqué. De fait ce Weekend, la manche de Moto GP au Quatar avait été annulée, une grande partie des équipes devant transiter depuis l’Italie.

Mercedes GP            Lewis Hamilton.GB   Valterri Bottas.FL
Scuderia Ferrari       Sebastian Vettel.D  Charles Leclerc.MON
RedBull Honda          Max Verstappen.NL   Alexander Albon.THA
Mc Laren Renault       Carols Sainz Jr.E   Lando Norris.GB
AlphaTauri Honda       Pierre Gasly.F      Daniil Kvyat.RU
Racing Point Mercedes  Sergio Perez.MEX    Lance Stroll.CND
Alfa Romeo Ferrari     Kimi Raïkkonen.FL   Antonio Giovanizzi.I
Haas Ferrari           Romain Grosjean.F   Kevin Magnussen.DK
Williams Mercedes      George Russell.GB   Nicholas Latifi.CND

Retour vingt en arrière !

La Saison 2000 de Formule 1 - Magasines
La Saison 2000 de Formule 1 – Magazines

Lire la suite Lire la suite