Archives de
Étiquette : Cuisine

22 jours de confinement

22 jours de confinement

Nous voici donc confinés depuis 22 jours, il est certain que cette expérience marquera notre génération, et c’est un peu pour cela que je m’y arrête pour noter dans mon blog notre petite histoire. Lorsque j’y reviendrais dans 10 ans, les enfants peut-être également, nous serons content de pouvoir lire cette étrange aventure.

Cette 3° semaine, ce 4° Weekend ont pris une direction plus sereine. Un certain rythme s’est mis en place, même s’il fallait encore se battre pour que les enfants travaillent un peu pour l’école le matin. Maman a organisé de nombreux moments cuisine avec les enfants : Pain, cookies, gâteaux… On risque de prendre des kilos en confinement ! Elle a aussi organisé un chouette atelier “Lapin de Pâques” dont j’attends les photos.

Tendez l’oreille, écoutez et téléchargez "Les aventures de Tintin" sur franceculture.fr, abonnez-vous à notre podcast spécial avec "Les Cigares du pharaon", "Le Lotus bleu", "Les 7 boules de cristal" et le "Temple du soleil".
Tendez l’oreille, écoutez et téléchargez “Les aventures de Tintin” sur franceculture.fr

Bref, petit à petit chacun (re)trouve sa place, y compris Plumette et Pattenrond, avant l’arrivée des “Vacances de Pâques”. Tous les enfants on terminés leur livre maintenant. Juliette “Billie Jazz” et Alice “La rencontre de Kinra Girls“. Charly sa chambre pour la présenter à ces copains de classe sur un Padlet que madame leur à mis à disposition ! Vous avouerez qu’il y a pire pour être confiné… et de toutes manière, chaque jour, les Playmobils envahissent la maison !

On fait des jeux de société, Rose adore Face de bouc mais se débrouille très bien également à Dobble. On regarde des films avec les grands. On écoute les très bons audiobooks des aventures de Tintin proposés par France 4.

Lire la suite Lire la suite

Dix jours de confinement, dix !

Dix jours de confinement, dix !

Well, voilà 10 jours que nous sommes confinés tous les 6 à la maison. Le rythme s’organise et fort heureusement, le soleil brille, les enfants ont donc pu chaque jour faire la “récréation” dans le jardin !

Wouw, même Rose travaille le matin !
Wouw, même Rose travaille le matin !

Pas besoin de leur rappeler de se lever tôt, mais dès 8h30, c’est l’heure du travail pour l’école. L’imprimante crache les feuilles de chacun, les grands ont toutes les informations reçues de leurs institutrices. Pour Rose, Madame Rosaria sera fière de voir qu’elle apprend à faire de belles lettres pour se préparer à la 3° gardienne ! Après cette heure de travail, ils vont faire leur moment de lecture pendant que je vais télétravailler dans mon bureau, en bas dont j’ai grandement optimisé l’espace pour y glisser mon portable vidéo et mon disque dur de données vidéos. Mon ordinateur perso faisant office de second écran frame.io et gestion des mails. Ok, on commence à trouver le cap. Il reste les Visios qui parfois s’enchainent avec les appels téléphonique… Le studio à la maison étant lui aussi mis à l’arrêt, le mois sera difficile.

Le poisson rêve est libéré,... et maintenant on va jouer à quoi ?
Le poisson rêve est libéré,… et maintenant on va jouer à quoi ?

L’après-midi, le Weekend, on tente de sortir toutes les idées possibles pour occuper chacun, parents et enfants. Jeux de société, rangement, jardin, jeux vidéo, cuisine, bricolage… Cette première semaine est passée assez vite, mais il plus que certain que tout cela ne s’arrêtera pas le 5 avril. On se sentira vite seul, malgré les apérovidéo… Déjà je me lasse de Netflix, Zelda et Horizon Zero qui j’espérais nous tiendrais compagnie sont terminés…  et de toute manière, je suis épuisé lorsque la journée touche à sa fin…

Je nous mets dans notre bulle, on ne bouge plus… On essaie de penser à autres choses et pour cela il faut s’occuper tout le temps !
Mais il faudra pourtant retourner faire des courses… Madame a déjà été en faire vendredi, c’est anxiogène que de faire les courses au compte goute, mais il reste des choses qui vont rapidement venir à manquer et il faudra y retourner… On cherche des alternatives, acheter dans un ferme, réfléchir aux repas à l’avance. Mais ce Coronavirus, il reste combien de temps actif sur ce que l’on achète dans les magasins. Acheter des livres ou objets d’occasion par la poste, n’est-ce pas augmenter le risque… On parle de beaucoup de chose dans tous les sens… La certitude, c’est que les Universités belges ne reprendront pas les cours cette année en présentiel, comme en Suisse d’ailleurs.

Sur ce, bon début de semaine à tous, et portez-vous bien…

Life Long Learning, tentons de faire un gâteau avec les enfants.

Life Long Learning, tentons de faire un gâteau avec les enfants.

La cuisine est moi, ce n’est pas une histoire d’amour. Cela ne me parle pas, mais parfois, il semble nécessaire de dépasser ces “moi je ne sais pas cuisiner”… Défis du 27 septembre, faire un gâteau avec les enfants. Allé, les papas, on peut aussi le faire. Un 4/4 c’est en principe le truc super simple côté recette… Mais bien entendu en cuisine, il n’y pas que la recette… il y a les instruments, la gestion du four et tous les “à cotés”… Cela même qui m’énerve d’ailleurs ;)

Ingrédients :

250gr de sucre fin
250gr de farine à patisserie (oui, on précise, parce qu’elle est un planquée parmi les farines à pain de nos jours !)
250gr de beurre doux (pas du salé, pas du light… la bonne veille motte de beurre dans son papier alu avec les petites noisettes)
4 oeufs

En option :

4 Pommes
Une barre de chocolat noire pure

Matériel :

Un grand saladier
Une cuillère en bois
Un petit bol
Un four… c’est mieux quand même !

Recette :

“Faites préchauffer votre four à 200°.
Dans un grand saladier, mélanger 250gr de sucre avec 4 jaune d’oeuf avec une cuillère en bois et bien fouetter.
Pour séparer le blanc du jaune, faire passer le jaune d’un morceau à l’autre de la coquille et récolter le blanc dans un bol… Il y a d’autres techniques, celle là, classique fonctionne très bien !
Ajouter à cela 250gr de beurre doux. (Penser à ne pas le mettre au frigo avant ou le mettre quelques secondes au micro-onde, pas plus de quelques seconde !).
Mélanger encore. Ensuite ajouter les 250gr de farine petit à petit tout en mélangeant.
Quand la pâte est prête, vous pouvez ajouter des morceaux de pommes épluchées ou des morceaux de chocolat concasser avec un casse noisette.
Puis couler la pâte dans votre moule et mettre au four lorsque celui est à 200°.
La cuisson doit durer au moins 35 minutes, vérifier en piquant si votre couteau est sec, c’est le gâteau peu sortir du four…. d’expérience, vous pouvez attendre jusqu’à 1h.”

C’est le concept du 4/4 vous pouvez bien entendu faire une règle de trois sur tous les ingrédients pour en faire plus !

 

Japon, droit devant !

Japon, droit devant !

Il y a des choses auxquels on ne s’attend pas toujours… Partir en reportage vidéo une semaine au Japon en faisait clairement partie. De retour depuis quelques jours maintenant, il ne fait aucun doute que ce voyage m’aura marqué, tant pour l’intensité du projet que nous y réalisions que pour la découverte de ce nouveau monde à l’autre bout de la planète.

Akihabara de nuit
Akihabara de nuit

Depuis bien longtemps le Japon me fascinait tant pour sa culture du Jeux-Vidéo que pour les mangas,… mais aussi son architecture, ses voitures, sa culture, sa musique, ses produits multimédia ! Le Japon m’a toujours donné l’impression d’être une destination de pèlerinage numérique !

Certes, avec des journées de travail de parfois près de 18h, je n’ai pas vraiment eu l’occasion de flâner dans la ville. Néanmoins, travailler à 200 à l’heure m’a par contre permis de vivre à la même vitesse que la ville et mon esprit n’a cessé d’analyser et ramener des souvenirs, des mémos de cet univers quasi futuriste aux côtés de notre civilisation européenne encroûtée…

J-1 Let’s flight to Tokyo

12h de vols + 7h de décalage horaire, encore un train à prendre pour arriver à la gare de Tokyo et nous étions déjà à pied d’oeuvre pour tourner les capsules MOOC de la journée dédiées à “L’esprit Kyocera“. Nous le savions, la semaine serait intense pour boucler notre planning et ce rythme intense aidait aussi à ne pas succomber à la fatigue…  Bref, il était déjà tard lorsque nous arrivions ensuite à l’hôtel, nous laissant une fin de soirée pour découvrir la cuisine locale, les galeries souterraines de magasins improbables et rapporter les premières images d’Akihabara, le quartier historique du jeux-vidéo japonais. Je pensais y “perdre” des albums de musique made in Cyborg Jeff, mais force m’est de constater qu’il est impossible de perdre quelque chose au Japon,… On viendra toujours vous le rapporter !

Dès cette première journée, le choc était impressionnant. Nous avions la grande chance d’avoir Claire à nos cotés qui parle le japonais couramment et connait parfaitement la ville. Sans cela, il aurait été impossible d’être autant efficace dans l’organisation de nos déplacements… ou tout simplement choisir notre repas ! J’espérais partir sur place avec mon “Apprends le japonais” sur Nintendo DS, mais ce dernier s’est perdu dans un bureau de poste. Je n’avais donc en poche qu’un Moshi Moshi, Konishowa et Sayonara issu de mes lectures de Yoko Tsuno…  Et ce n’est guère très utile ! Si il y une phrase à retenir, ce serait plutôt : 有難うございます。(à prononcer : Arigatougozaimaaaas) qui veut dire qqch du genre : Un tout grand merci ou Au revoir et merci beaucoup…

Lire la suite Lire la suite

Avant / Après

Avant / Après

 

Allé, j’ai tout de même envie de vous montrer quelques Avant / Après de notre projet maison. Car, il est vrai que pour un projet réussi à la remise des clés mi-juillet et finalisé le 23 aout. Il y a tout de même de quoi être étonné du résultat ! Prenons par exemple le coin salon. Il est certain que le style villa seventies était difficile à conserver. Il fallait assumer les carrelages céramiques bleu, rose, orange de l’époque, l’imposante cheminée en pierre de Meuse, le tapis et les lustres Marie-Antoinette,… modernisé dans notre rose framboise, cheminée restructurée, intégration d’un poêle à pellet signé Agatha Ruiz de la Prada, nouveaux châssis et carrelage imitation parquet, cela change ! Il n’y a pas dire, madame a des compétences indéniables en déco !

Lire la suite Lire la suite