La Toscane en mode famille nombreuse (1° Partie)

La Toscane en mode famille nombreuse (1° Partie)

Cette année, nous avons poussé un peu plus loin la route tous les six pour descendre jusqu’en Toscane pour un RoadTrip de 3800km sous le soleil brûlant. Alors que la Belgique se préparait à dépasser les 35°,

Tous dans l'eau - Vacances à la Casa Verniano en Toscane
Tous dans l’eau – Vacances à la Casa Verniano en Toscane

nous partions plus au Sud dans le joli AgriTurismo La Casa Verniano perchée dans la région du Val d’Elsa entre Voltere, Florence et Sienne. Comme je vous en parlais en préparant notre roadbook, cette région d’Italie nous faisait rêver depuis bien longtemps avec ses grands espaces, ses couleurs et ses petits villages pittoresques… et l’envie de bien manger !

De retour dans le bain quotidien, la reprise du travail et les dossiers à faire, le départ des enfants au camps me donne le sentiment que tout ceci n’était qu’un rêve, qui cherche déjà à s’évaporer une fois les yeux ouverts et le café bu. Il est donc grand temps de remettre par écrit cette aventure, illustrée par nos photos. Ah oui, vous ai-je dit que notre Nikon D750 était tombé en panne pendant notre voyage !?

Allé, en route pour la Toscane !

J1. Belgique – Riquewir – Côme (708km)

Etape au bord du Lac de Côme
Etape au bord du Lac de Côme

Avec grosso modo 13h de route non-stop, nous avions envisagé prendre le temps pour descendre. Difficile de prévoir le traffic sur les autoroutes en partant juste avant le mois de juillet, mais on pouvait raisonnablement espérer moins d’encombrement en traversant l’Alsace que sur les autres routes françaises. Et quitte à traverser cette région de France, pourquoi ne pas faire une étape après 4h de route dans l’un de ces jolis villages que nous aimons tant visiter en hiver, avant de rejoindre le Lac de Côme pour y faire étape pour la nuit. Voilà qui permettrait alors d’avoir faire les 2/3 de la route en se posant également dans un endroit qui fait un peu rêver. Nous aurons d’ailleurs même le temps, de nous balader dans les ruelles de Cernobio en fin de soirée au bord du lac, notre point de chute l’Albergo Trattoria La Vignetta étant stratégiquement bien placée pour envisager même pourquoi pas, faire une balade en bateau. Assis, ensemble, aux pieds des Alpes, regardant les petits villages de part et d’autres du lac de Côme me laisse déjà la tête ailleurs et m’inspire même d’autres voyages….


J2. Côme – La Casa Verniano – Casole d’Elsa (363km)

La petite balade du soir m’avait grandement donné envie de ne pas me presser à remonter en voiture, mais d’aller prendre le bateau pour nous rendre à Côme. Un petit voyage d’une quinzaine de minutes, un moment amusant pour les enfants et de quoi se dire “On est déjà en vacances” ! Coté prix, c’est assez correcte, puisqu’un ticket adulte inclus un enfant. Il ne reste alors plus qu’à payer 2 tickets enfants supplémentaires. Certes parmi les nombreux jolis village au bord du lac de Côme, la ville est probablement moins bucolique. C’est un peu ce qu’est Ostende à la mer du Nord. Mais il est à noter que si le temps vous le permet, vous pouvez envisager d’aller faire un tour plus complet des villages du lac.

On est arrivé à la Casa Verniano, tous dans l'eau !
On est arrivé à la Casa Verniano, tous dans l’eau !

Après un dernier trajet de 4 heures traversant l’Italie et un plein d’essence au prix affolant, une Bologne passée, le paysage se transforme et les collines toscanes font leur apparition. Nous arrivons dans l’après-midi à la Casa Verniano, perdue dans le calme avec nos 4 loustiques qui n’attendent qu’une seule chose ! Plonger dans la piscine et oublier qu’il fait 37°… Pour eux les vacances commencent enfin !

Enfin, sous les conseils de Roberta notre hôte nous nous rendons à Casole d’Elsa le premier petit village proche de notre gîte pour nous trouver un petit restaurant gourmand. Il est déjà tard quand nous trouvons comment rejoindre l’artère principale, et nous ouvrons les festivités avec de bonnes Pizza au Restaurant Il Porrina pour un prix plus que démocratique… j’y reviendrais.


A la découverte de la piazza
A la découverte de la piazza

J3. San Gimignano (46km)

Il est temps maintenant de se mettre à découvrir les nombreux petits villages médiévaux de Toscane, mais par où commencer ! Il fait chaud partout. Avec 41° Florence est repoussé à la semaine prochaine, mais pour l’heure je n’ai aucune idée de la meilleure destination à choisir. Nous sommes toujours avant les vacances de juillet et c’est finalement vers San Gimignano qui se veut être “bien mieux de Voltère” que nous partons faire notre première découverte. Il faudra serpenter les collines pendant 40 minutes pour rejoindre la ville et ses 9 tours qui n’est séparée de nous que d’une quarantaine de kilomètre !

Dans les rues de San Gimignano
Dans les rues de San Gimignano

La vieille ville est bien entendu inaccessible en voiture, il faut donc se rendre dans l’un des parking de délestage et il y a déjà du monde. Pas au point de ne pas trouver de place, mais dans la mesure où la navette qui relie les parkings n’est pas opérationnelle, il faudra marcher au soleil et repérer les passages secrets.

Une fois l’allée principale de la vieille ville rejointe, nous trouvons notre plaisir à nous promener parmi les marchands de nappes, de pecorino, de chaussures, de pierres précieuses et même de baguette Harry Potter ! Pour les touristes San Gimignano a tout ce qu’il faut, il y a de nombreux restaurant, des places, des musées, et bien entendu les 9 tours restantes qui raconte l’histoire des familles qui habitaient la ville d’antan construisant une tour plus haute que la précédente pour montrer sa puissance.

Après un plat typique, un Apérol et une addition salée, nous reprenons la route de la Casa Verniano, faire une sièste, le temps que le soleil tombe un peu et finir la journée dans la piscine ! Oui, promis les enfants, on ira dans la piscine tous les jours !

La journée se termine à contempler le soleil se coucher dans les collines… ou à mettre tout ce petit monde encore un peu excité au lit !


La vue aux portes de Au loin, c'est Castiglione del Lago
La vue aux portes de Au loin, c’est Castiglione del Lago

J4. Passignano Sul Trasimeno – Castiglione del Lago (189km)

Encore une journée sous les 37°, d’ailleurs je ne le répèterais même plus le mercure ne bougera pas d’un cil de toutes les vacances. Alors on va où ? C’est samedi, et j’ai un peu peur d’un flux de touriste important, autant conserver les destinations plus “courues” pour la semaine et pourquoi ne pas tenter d’aller aux portes de l’Ombrie voir si l’air au bord du lac Trasimène ne serait pas un peu plus frais. En route donc pour un étape un peu plus longue et 1h20 de voiture pour nous rendre à Passignano Sul Trasimeno.

Pas grand chose à faire d'autre que de danser dans les petites rues de Passignano Sul Trasimeno
Pas grand chose à faire d’autre que de danser dans les petites rues de Passignano Sul Trasimeno

J’avais ciblé par mes recherches de nombreux petits villages médiévaux autour du lac, sans vraiment parvenir à m’assurer de ceux à retenir. Si Passignano était annoncé comme “un authentique joyau dont la position en fait un passage presque obligatoire entre l´Ombrie et la Toscane” Une fois arrivée à la fin de l’heure de la sieste, force est de constaté qu’il est trop calme. Peu de petits magasins, des restaurants le long de la route… Après avoir grimpé et pris de la hauteur à la recherche d’une autre destination, nous reprenons la route en direction de Castiglione Del Lago, destination plus “touristique” de la région.

La ville, cloitrée entre les murs domine le lac et les campings de vacances. La ville est animée, mais il est déjà un peu tard lorsque nous arrivons et les petits commerces commencent à fermé. Nous trouverons refuge dans le restaurant La Cantina déjà bien rempli avec l’espoir de manger vue sur le lac et nous faire conduire dans le fond de la terrasse, là où une famille de 4 enfants ne génera pas. C’est évidemment ce genre d’accueil qui nous avais déjà refroidi dans certains lieux plus touristiques en Italie. Et quand on sait que dans les restaurants italiens, il n’y a pas vraiment de plat italien et que par ailleurs, il faut payer en plus le “cout du couvert” allant de 2 à 3€ par personne. La facture est déjà de 18€ rien que pour prendre place…


En famille à Voltera - Toscane
En famille à Voltera – Toscane

J5. Volterra (45km)

Nous sommes dimanche et il faut bien admettre que la journée d’hier nous a un peu déçu. L’atelier Pizza a été annulé, alors cette fois tant pis s’il y a du monde, tant pis s’il fait chaud. En route pour Voltère,… et même s’il y a un course de Vespa dans la ville…

Volterra, la ville des vampires
Volterra, la ville des vampires

On verra ! La route nous fait traverser de magnifiques paysages qui imposent de faire une pause photo. D’autant que la couleur de notre nouvelle voiture se prête à merveille avec les couleurs toscannes.

Arrivés à Volterra, devenue la ville des vampires depuis que Stephenie Meyer y a faire élire domicile à la famille des Volturri dans sa série de romans Twilight, nous trouvons au fond assez facilement une place dans le parking sous-terrain aux abords de l’entrée de la ville. Très vite, nous sommes séduits. Les ruelles ombragées nous caches de la chaleur du soleil, nous flanons dans les petits commerces et je parviens même à photographier l’un des participants de cette timide parade de Vespa avec un T-shirt à l’effigie de la marque Commodore ! J’ai retrouvé le sourire.

Avec le recul de notre périple à travers les nombreux petits villages médiévaux de Toscane, Volterra nous aura laissé le meilleur souvenirs, moins chargé que San Gimignano. Reste évidemment que pour celui qui espérait y découvrir les lieux de tournages des films de Twilight, c’est loupé. La ville ne disposant pas des “éléments visuels” requis dans le script, c’est Montepulciano qui a été choisie. S’il y eu une époque où la ville proposait quelques magasins de “goodies”, ils semblent avoir laissé place comme dans tous les autres villages d’ailleurs à des magasins dédiés à l’univers d’Harry Potter et Game of Thrones…

J’avais prévu en plan B de nous rendre dans une reconstitution de village étrusque pour les enfants, mais… vu la chaleur, nous finirons la journée dans la piscine avant de partir nous promener dans les petits sentiers autour de la Casa Verniano menant aux champs de vigne pour séance en famille signée Petite Snorkys Photography !

Rendez-vous d’ici quelques jours pour la suite de nos aventures en Toscane à la découverte de Florence, Sienne ou encore du Festival médiéval de Monteriggioni !

Vous aimerez aussi...

  • La Toscane en mode famille nombreuse (2° partie)6 août 2019 La Toscane en mode famille nombreuse (2° partie) (0)
    Le temps passe tellement vite, tant de choses se sont déjà passées depuis notre retour d'Italie. Les soirées à boire un petit Apérol avec madame pendant que les enfants mangent leur pizza […]
  • Roadbook sous le soleil de Toscane19 juin 2019 Roadbook sous le soleil de Toscane (3)
    J'étais assis à une terrasse napolitaine ensoleillée avec une belle assiette garnie d'une énorme Tomate Mozzarella quand je me suis décidé à envoyer un message à madame. Et si la Toscane, […]
  • Ciao Bella Italia : Notre voyage en Italie (1/2)22 août 2013 Ciao Bella Italia : Notre voyage en Italie (1/2) (4)
    Barf, j'ai l'impression que le retour en Belgique m'est vraiment difficile cette année ! Oui vraiment il me reste un goût de trop peu de nos vacances en Italie. Perdus au milieu des […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.