Les F1 2023, c’est déjà reparti !

Les F1 2023, c’est déjà reparti !

Clôturée en décembre, relancée le premier weekend de mars ! L’intersaison du championnat de Formule 1 n’a jamais été aussi courte ! Je n’ai même pas eu le temps de me réjouir de la reprise, de spéculer sur les essais hivernaux ou d’entamer la super série retraçant les grands moments de la saison 2022 sur Netflix, que… Vroooum ! C’était déjà aujourd’hui le premier GP.

J’ai tout juste eu le temps de retrouver les catalogues AutoHebdo 2013 et 2003… Et surtout ce précieux petit bout de journal que mon paternel m’avait ramené en 1993, reprenant les pilotes de cette année là !

Année Max, année rouge ? Ou surprise Signée Fernando Alonso ?

Seule une semaine séparait les essais hivernaux de Barhein au premier Grand Prix sur ce même circuit. Nous passions donc très vite de l’espérance de voir briller les Ferrari à la désillusion et au retour dominant de la Redbull Honda de Max Verstappen. En revanche, la surprise Fernando Alonso sur son Aston Martin Mercedes est bien là, et il m’aura fait vibrer durant toute la première course terminant à une extraordinaire 3° place à la régulière !

Et dire qu’il en aurait fallut de peu pour revoir notre Stoffel Vandoorne dans cette voiture verte, un temps (très court) pressenti comme remplaçant de Lance Stroll blessé aux deux mains…


Avec une inter-saison courte et par ailleurs, un plafond plus stricte des coûts pour chaque équipe, je n’attendais qu’assez peu de chamboulement sur la grille, on peut pourtant tirer de ce premier GP des enseignements intéressants. Tout d’abord, Max Verstappen et sa RedBull ont rapidement pris, avec une certaine insolence les commandes du GP, laissant peut de chance aux restes du plateau, y compris son coéquipier. Les Ferrari, en retrait vont devoir composé, déjà, avec des soucis techniques, ce qui rendra la tâche de leur nouveau Team Manager, Fred Vasseur plus difficile qu’espéré.

Tant Alpine que Mc Laren qui pointaient en 4° et 5° position l’année dernière ont fortement déçu. Si l’écurie française ramène malgré tout quelques points, grâce à la remontée fantastique de Pierre Gasly qui s’était perdu en qualification, le team a accumulé les erreurs avec Esteban Ocon qui a enchainé les pénalité avant d’abandonner. Mais il y a néanmoins espoir de faire mieux, ce qui est loin d’être le cas chez Mc Laren où, malgré de bien jolis sponsors tant Norris que le nouveau prodige australien Oscar Piastri sont restés englués en fin de peloton.

Si les Aston Martin étaient fortement en retrait lors du début de la saison précédente, la première course de cette saison 2023 était spectaculaire ! Quel joli coup de Poker que nous offre le vétéran Fernando Alonso en passant d’Alpine à Aston Martin. Avec ces deux poignets cassés, Lance Stroll était lui aussi dans le TOP 6 ! Les Mercedes de la maison mère sont juste derrière avec Lewis Hamilton et George Russell.

Valterri Bottas emmène dès le premier GP l’écurie Alfa Romeo dans les points, de quoi donner une belle impulsion à l’écurie hélvétique en phase de transition pour devenir Audi F1. C’est également la fête chez Williams, qui prend la 10° place, et ouvre déjà le score d’emblée, ce qui ne lui était plus arrivé depuis de nombreuses années ! Le rookie américain Logan Sergeant était tout à fait dans le rythme non loin d’Alex Albon.

Tout le monde espérait voir les Haas Ferrari à la fête, surtout après l’excellente qualification du viking Kevin Magnussen. C’est finalement le nouveau revenant Nico Hulkenberg qui aura un temps espérer prendre des points avant que les deux voitures ne plongent dans le classement. Enfin, chez Alpha Tauri, c’est la crise ! L’écurie bis de Redbull est à la traine. Ni Yuki Tsunoda, ni l’arrière de Nick De Vries n’ont pu donner des ailes à la petite écurie italienne.

RedBull Racing Honda  Max VERSTAPPEN.NL    Sergio PEREZ.MEX
Scuderia Ferrari      Charles LECLERCQ.MON Carlos SAINZ Jr.E
Mercedes GP            Lewis HAMILTON.GB    George RUSSELL.GB
Alpine F1 Renault     Esteban OCON.F       Pierre GASLY.F
McLaren Mercedes      Lando NORRIS.GB.     Oscar PIASTRI.AUS
Alfa Romeo Ferrari    Valterri BOTTAS.FL   Guanyu ZHOU.CHN
Aston Martin Mercedes Fernando ALONSO.E.   Lance STROLL.CND
Haas F1 Ferrari        Kevin MAGNUSSEN.DK   Nico HULKENBERG.D
Alpha Tauri Honda     Yuki TSUNODA.J       Nick DE VRIES.NL
Williams Mercedes     Alex ALBON.MAL       Logan SERGEANT.USA

Les F1 2023, 2013, 2003... et 1993
Les F1 2023, 2013, 2003… et 1993

En 2013, il y a 10 ans, on se souviendra tout particulièrement du transfert de Lewis Hamilton passant de Mc Laren à Mercedes GP avec les succès qui suivront. Même si c’est Sebastian Vettel et sa RedBull qui seront champion du monde cette année-là.< Il y a 20 ans, en 2003, c'était Fernando Alonso qui était au centre de l'attention. Après de prometteurs débuts chez Minardi en 2001, le protégé de Flavio Briatore débarquait dans la nouvelle écurie Renault F1 bâtie sur l'ancienne écurie Benetton. Après quelques podium, il s'offrira déjà une première victoire. Puis il y a ce souvenir tout particulier. Ce petit bout de journal que je garde maintenant depuis 30 ans dans ma table de nuit et qui reprend les écuries et pilotes annoncées pour la saison 1993. Tout n'y est pas totalement correct, puisque certains changements arriveront avant le premier GP.

J’avais 15 ans, je n’étais pas encore fan de F1, mais j’aimais alors regarder le GP de Belgique avec mon paternel et supporter notre pilote nationale Thierry Boutsen. L’année précédent, ses résultats chez Ligier avaient été particulièrement décevant, et c’était avec une certaine déception que j’ai dû constater qu’il n’était pas repris pour cette nouvelle saison.

Il roulera finalement chez Jordan le GP de Belgique, mais déjà mon attention était portée sur la Benetton de Michael Schumacher…. Ce n’est qu’un an plus tard que je commencerais à regarder tous les GP mais surtout m’intéresser de prêt à tout ce petit monde effervescent , cherchant dans la presse des interviews, des potins, des pronostics…

La grille de F1 de la saison 1993 - Le Soir
La grille de F1 de la saison 1993 – Le Soir
Vous aimerez aussi
Premier bilan du moteur eHybride du VW Multivan
Premier bilan du moteur eHybride du VW Multivan

Si les premières semaines d'utilisation de notre nouvelle voiture, avec un aller/retour en Provence n'ont pas vraiment permis d'analyser la (Lire la suite)

La saison 2024 de F1, c’est déjà reparti !
La saison 2024 de F1, c’est déjà reparti !

Il y eu un temps où l'excitation de l'attente du retour des Formule 1 était plus intense. Clôturée le 26 (Lire la suite)

Du Google Nexus 5 au Google Pixel 8 Pro
Du Google Nexus 5 au Google Pixel 8 Pro

Et bien l'air de rien, cela fait maintenant 10 ans et quelques semaines que je fais confiance à Google et (Lire la suite)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.