Archives de
Tag: Nico Hulkenberg

Les F1 2023, c’est déjà reparti !

Les F1 2023, c’est déjà reparti !

Clôturée en décembre, relancée le premier weekend de mars ! L’intersaison du championnat de Formule 1 n’a jamais été aussi courte ! Je n’ai même pas eu le temps de me réjouir de la reprise, de spéculer sur les essais hivernaux ou d’entamer la super série retraçant les grands moments de la saison 2022 sur Netflix, que… Vroooum ! C’était déjà aujourd’hui le premier GP.

J’ai tout juste eu le temps de retrouver les catalogues AutoHebdo 2013 et 2003… Et surtout ce précieux petit bout de journal que mon paternel m’avait ramené en 1993, reprenant les pilotes de cette année là !

Année Max, année rouge ? Ou surprise Signée Fernando Alonso ?

Seule une semaine séparait les essais hivernaux de Barhein au premier Grand Prix sur ce même circuit. Nous passions donc très vite de l’espérance de voir briller les Ferrari à la désillusion et au retour dominant de la Redbull Honda de Max Verstappen. En revanche, la surprise Fernando Alonso sur son Aston Martin Mercedes est bien là, et il m’aura fait vibrer durant toute la première course terminant à une extraordinaire 3° place à la régulière !

Et dire qu’il en aurait fallut de peu pour revoir notre Stoffel Vandoorne dans cette voiture verte, un temps (très court) pressenti comme remplaçant de Lance Stroll blessé aux deux mains…

Lire la suite Lire la suite

Stoffel champion !

Stoffel champion !

Wouhouw !!!! Notre Stoffel Vandoorne national remporte le très mouvementé championnat du monde de Formule E en s’offrant un nouveau podium ce matin !!!! Merci pour ces moments intenses Stoff :)))

Depuis le départ de notre Stoffel du championnat du monde de F1 en 2018 après une saison difficile sur une Mc Laren chaotique. J’ai poursuivi mes encouragements et les différentes courses de notre pilote national en Endurance et surtout en Formule E, le championnat de monoplace électrique. Si les débuts furent laborieux dans la toute nouvelle équipe de laboratoire HWA régulièrement en panne, les bons résultats n’ont pas tardé à arriver dès la seconde saison, l’équipe devenant Mercedes EQ. Stoffel terminant 2° du championnat pour sa seconde participation.

La 3° saison fut plus décevante, jouant plus souvent de malchance que de chance, là où son jeune coéquipier Nick De Vries aura montré plus de régularité pour offrir la première couronne constructeur à Mercedes dans ce jeune championnat.

Pour cette 4° saison et dernière de l’écurie Mercedes EQ, Stoffel aura jouer le championnat de manière très stratégique. Les courses de FE peuvent parfois être très nerveuses et les accrochages y sont réguliers pouvant faire plonger le leader loin dans le classement en cas d’erreur répété ! Si cette année Stoffel n’a gagné qu’une course, Monaco s’il vous plait, il se monté 8x sur le podium lors des 16 courses de la saison. Une régularité aidée par le changement de réglementation dans les qualifications qui ne pénalisent dorénavant plus les pilotes en tête du championnat.

Le voici donc aux termes d’une saison intense en émotion, champion du monde de Formule E !

Lire la suite Lire la suite

Vice-Champion de Formule E

Vice-Champion de Formule E

Stoppée net en février après le 5° ePrix de la saison au Maroc, le championnat de monoplace électrique avait plutôt bien commencé pour notre compatriote Stoffel Vandoorne qui y participait pour sa seconde saison. Après une première année un peu difficile dans une écurie expérimentale préparant l’arrivée de Mercedes dans cette catégorie, les deux podiums du premier double ePrix étaient de bonnes augures, lui permettant même un instant de pointer en tête du championnat avant deux autres abandons.

Tout était encore évidemment ouvert pour réaliser une belle saison avant que la crise du COVID 19 ne commence à prendre de l’ampleur. Très rapidement, la course de Chine était annulée ainsi que la suivante à Rome. Entre temps, le monde se mettait en quarantaine et très vite ce sont toutes les courses qui furent annulées, laissant la fin de championnat en suspens avec un risque d’annulation pure et simple.

L’été approchant, les différentes disciplines sportives commencèrent à envisager une reprise rapide. Alors que la F1 préparait au compte goute un calendrier de reprise, c’est avec un peu plus d’étonnement que la solution proposée pour le championnat de Formule E fut une semaine Marathon de 6 courses sur le tracés de Berlin au mois d’Aout. Ce dernier étant installé sur un ancien aéroport, il y est possible d’envisager plusieurs configuration de circuit. Les alternatives étant peu nombreuses à ce championnat qui misait essentiellement sur des circuits en plein centre ville.

Après une si longue trêve imposée, notre Stoffel arrivait alors avec en poche, un titre gagné sur simulateur. Si les deux premières courses furent positives avec d’incroyables remontés et dépassement, les deux suivantes se soldèrent par un double abandon, stoppant net toute possibilité de rattraper Antonio Felix Da Costa qui venait d’enchainer les victoires sur DS Techeetah au dessus du lot. Mais je ne peux me dire que le mental n’a pas eu d’impact sur notre pilote nationale.

Nommé réserviste en Formule 1 pour l’écurie Mercedes GP, Racing Point Mercedes et Mc Laren, Stoffel avait lors de chacun des GP du mois de juillet été présent, isolé dans son hôtel, prêt à prendre place dans une des monoplaces de la catégorie reine en cas de test positif pour l’un des pilotes. Alors qu’il venait d’arriver à Berlin, c’est Sergio Perez revenu d’un aller-retour au Mexique qui ne peut se retrouver au volant de sa « Mercedes Rose »… et ce pour 2 GPs. Stoffel devant se concentrer sur les courses de Berlin, l’écurie Racing Point, particulièrement en forme cette saison fait appel à Nico Hulkenberg qui réalisera d’ailleurs une très belle qualification lui permettant de se rappeler aux bons souvenirs de tout ce petit monde… et de fait, déjà courtisé pour un retour l’année prochaine.

Alors, dans ta tête Stoffel, évidemment tu as dû te dire, et si cela avait ma chance de revenir. On est loin d’un scénario improbable. Si les 6 courses de Berlin s’étaient passées quelques jours plus tôt ou plus tard, c’est lui qui aurait été présent à Silverstone.

Reste une dernière course, la dernière de la saison et notre Stoffel a su puiser en lui pour que être là où il faut. Gratter la dernière pôle et la concrétiser en sa première victoire en Formule E… et recevoir en prime le titre de vice-champion !

Good Job Stoffel, je compte toujours sur toi pour un retour en F1, tu y as ta place : )

Souvenir de la dernière course
Souvenir de la dernière course
« Ciao Seb ? » ou la partie d’échec pour la saison 2021 de Formule 1

« Ciao Seb ? » ou la partie d’échec pour la saison 2021 de Formule 1

Pif, paf, poum… En quelques heures à peine le petit monde de la F1 qui jusqu’ici semblait s’être endormi en attendant un hypothétique lancement de la saison 2020 vient de s’enflammer !

Alors que la saison devait démarrer en mars dernier à Melbourne, l’explosion de la crise sanitaire liée au COVID#19 avait à la dernière seconde impliqué l’annulation du Grand Prix, alors que déjà la Chine avait annoncé ne pouvoir s’organiser. La crise grandissant, les circuits annonçaient un à un l’annulation ou un report éventuel des épreuves d’une saison 2020 dont la tenue restait incertaine.

Je prends cela pour une bonne nouvelle... C'est bête, mais regarder les F1 à la télévision me donnera l'impression que le monde se remet en route.
Je prends cela pour une bonne nouvelle… C’est bête, mais regarder les F1 à la télévision me donnera l’impression que le monde se remet en route.

Le déconfinement de certains pays faisant, l’idée d’une reprise cet été commençait à se faire sentir, plus que probablement avec un double Grand Prix en Autriche au mois de juillet, sur les terres de Red Bull. Mais hormis c’est quelques informations sur un calendrier remanier pour la saison 2020 et des courses virtuelles disputées par quelques jeunes pilotes, le petit univers de la F1 restait endormi.

Je rêvais secrètement de l’annonce de nos autorités d’autoriser la tenue du Grand Prix de Spa Francorchamps à huis-clos fin aout. C’est bête, mais savoir que mes petits bolides préférés recommenceraient à tourner me donne un certain espoir d’une retour à la vie normale… Yesss, le 15 mai dernier, notre Gaetan Vigneron annonçait sur Twitter que le Grand Prix de Belgique serait organiser cette année !

Mais depuis 3 jours, les sites spécialisés s’étaient déjà enflammé sur un sujet bien plus brulant : La prestigieuse Scuderia Ferrari et le champion du monde allemand Sebastian Vettel ont décidé de se séparer au terme de la saison 2020.

En quelques secondes, à peine avait-on le temps de se dire : « Qui pour épauler le jeune monegasque Charles Leclerc ? » d’un et pourquoi pas Nico Hulkenberg, que c’était autour de Carlos Sainz Jr, le fils à papa qui a déjà réussi à se faufiler de Toro Rosso à Renault puis Mc Laren d’annoncer qu’il rejoindra les rouges pour la saison 2021 !

Lire la suite Lire la suite

Faites chauffer les moteurs – Formule 1, saison 2020 VS 2000

Faites chauffer les moteurs – Formule 1, saison 2020 VS 2000

Nous voici à quelques semaines du retour des bolides de Formule 1 sur les circuits ! À ce jour, toutes les écuries ont déjà présenté leur nouvelle monoplace et les 6 journées d’essais hivernaux sur le tracé de Barcelone sont bouclées.

Formula 1 - Drive to Survive - Saison 2
Formula 1 – Drive to Survive – Saison 2

Je vous avoue, j’ai déjà été bien plus emballé à l’aube d’une nouvelle saison ! Fort heureusement depuis l’année dernière, Netflix nous offre la série « Drive To Survive » qui retrace en dix épisodes très musclés les temps forts de la saison précédente, histoire de se replonger dans toutes les petites histoires qui animés les circuits. L’année catastrophe de HAAS Grand Prix qui re-signe pourtant son duo de pilote, les premiers GPs impressionnants du jeune Charles Leclerc chez Ferrari surprenant son champion de coéquipier. La descente aux enfers de Williams, le manque de résultats de Racing Point, Renault ou même Alfa Romeo, la surprise de l’association entre RedBull et Honda qui apporteront de nouvelles victoires à Max… et un championnat remporté pour une 5° fois par Mercedes GP, sacrant à nouveau Lewis Hamilton.

Que peut donc offrir de mieux la saison 2020 ?

L’année prochaine, de grands chamboulements techniques sont attendus en F1. Dès lors, 2020 fait presque office de saison de transition. Les écuries n’auront pas utilisé trop d’énergie à changer d’approche, et même la plus grande partie des duos de pilotes sont restés inchangés.

La nouvelle RedBull Honda - AutoHebdo - Guide F1 2020
La nouvelle RedBull Honda – AutoHebdo – Guide F1 2020

Seules les écuries Williams et Renault ont modifié leur line-up. L’écurie française a réussi à récupérer le jeune pilote tricolore Esteban Ocon que Mercedes avait tenté de se mettre de côté après une belle saison 2018 chez Force India. Son arrivée met Nico Hulkenberg, qui n’avait pourtant pas démérité hors course pour la saison 2020. L’écurie Williams, à la peine en 2019 placera le seul rookie de la saison aux côtés du jeune George Russell. Nichola Latiffi n’est pas un inconnu de l’écurie de Sir Frank Williams, puisqu’il en était le pilote d’essai l’année dernière. Et pour clore ce minuscule marché de transfert, l’écurie RedBull a finalement validé le Thaïlandais Alex Albon aux côtés de Verstappen pour son écurie principale. La petite squadra Toro Rosso sera elle rebadgée AlphaTauri, l’une des nouvelles marques de vêtements du groupe RedBull et poursuivra donc sa collaboration avec le binôme de fin de saison Gasly/Kvyat.

Non, 2020, s’annonce sans surprise. Mercedes et Lewis Hamilton seront plus que les hommes à battre, ils seront au minimum ceux à suivre ! Difficile pour la Scuderia de se voir devant alors que le duo Leclerc/Vettel est un peu trop bouillant.

Stoffel Vandoorne rejoint Hamilton et Bottas chez Mercedes: il pilotera la F1 allemande dès cette année
Stoffel Vandoorne rejoint Hamilton et Bottas chez Mercedes: il pilotera la F1 allemande dès cette année

Chez RedBull ont peu faire confiance à Max pour se mêler à la bagarre, mais le titre constructeur sera probablement plus difficile à accrocher avec un Alex Albon qui doit encore affûter ses performances. Enfin, les essais hivernaux auront tout de même montré une Racing Point, copie conforme de la Mercedes aux chronos agressifs. L’écurie de Papa Stroll roulera d’ailleurs pour la dernière fois sous ce nouveau nom, puisqu’un partenariat important vient d’être signé avec Aston Martin pour la saison 2021.

Et puis, pour nous petit belge, nous pouvons être heureux de savoir que notre Stoffel Vandoorne, alors en tête du championnat de Formule E pour le compte de l’écurie Mercedes, sera présent sur les circuits, il a été officiellement promu 3° pilote dans l’écurie championne du monde.

On l’espérait bien évidemment, il a été précisé qu’il sera aux commandes lors de diverses sessions d’essai et prêt à prendre le relais si nécessaire, comme ce fut le cas lorsqu’il occupait un post similaire chez Mc Laren, remplaçant Fernando Alonso lors du GP de Barhein 2016.

Coté circuits, nous aurons en principe deux nouveaux tracés, le GP du Vietnam qui devrait proposer la plus longue ligne droite de la saison, ainsi que le retour du GP des Pays-Bas à Zandvoort pour le futur champion du monde Max Verstappen !

Cette année, on retourne à Zandvoort
Cette année, on retourne à Zandvoort

 

Un début de saison sans équipes italiennes est-il possible ?
Un début de saison sans équipes italiennes est-il possible ?

Évidemment, je ne pourrais clôturer le sujet sans mettre le Coronavirus 19 sur la table, et si possible à côté d’un gel désinfectant. Dans un premier temps essentiellement ciblé en Chine, le GP de Shanghaï devant être organisé en avril avait déjà été annulé, l’épidémie est devenue inquiétante de ce côté du globe. Ce pendant, à l’heure actuelle, c’est maintenant l’Italie, la France et petit à petit la Belgique qui sont devenues des zones à risque, avec le nord de l’Italie mise en quarantaine, ce qui pourrait créer certains embarras pour les premiers GP devant être organisés en Australie, Barhein et au Vietnam. Si, Melbourne a confirmé l’organisation de la première épreuve dans 15 jours, la présence des équipes italiennes Ferrari, AlphaTauri pourrait être problématique. De même que le soutien logistique de Ferrari à l’écurie suisse Alfa Romeo et l’écurie américaine HAAS. Même l’unique manufacturier de pneus Pirelli pourrait être compliqué. De fait ce Weekend, la manche de Moto GP au Quatar avait été annulée, une grande partie des équipes devant transiter depuis l’Italie.

Mercedes GP            Lewis Hamilton.GB   Valterri Bottas.FL
Scuderia Ferrari       Sebastian Vettel.D  Charles Leclerc.MON
RedBull Honda          Max Verstappen.NL   Alexander Albon.THA
Mc Laren Renault       Carols Sainz Jr.E   Lando Norris.GB
AlphaTauri Honda       Pierre Gasly.F      Daniil Kvyat.RU
Racing Point Mercedes  Sergio Perez.MEX    Lance Stroll.CND
Alfa Romeo Ferrari     Kimi Raïkkonen.FL   Antonio Giovanizzi.I
Haas Ferrari           Romain Grosjean.F   Kevin Magnussen.DK
Williams Mercedes      George Russell.GB   Nicholas Latifi.CND

Retour vingt en arrière !

La Saison 2000 de Formule 1 - Magasines
La Saison 2000 de Formule 1 – Magazines

Lire la suite Lire la suite