Archives de
Catégorie : F1

La Saison 2021 de F1, la première du fiston Schumacher !

La Saison 2021 de F1, la première du fiston Schumacher !

Encore quelques jours et… si le ciel ne nous tombe pas sur la tête, la saison 2021 de Formule 1 ouvrira le bal sur le tracé de Sakhir à Barhein. Une saison qui devrait être l’une des plus longues avec 23 courses prévues au calendrier ! Je vous avouez, cette année je n’ai pas l’envie de m’étendre en longueur. Je suis fatigué du quotidien et de ne savoir de quoi sera fait demain. Alors au fond, les Grand Prix pourront je l’espère me faire un peu oublier tout cela.

Ce n’est probablement pas le plus grand changement cette saison, mais voici qu’apparaitra à nouveau le nom de Schumacher sur la grille de départ. Je ne vous mentirais pas que cela me fait un petit pincement. Si j’ai le temps d’une saison supporter Nigel Mansell et sa Ferrari, j’ai très vite été un grand supporter de Michael Schumacher depuis le GP de Belgique en 1993 où je l’ai vu remporté sa première victoire ! Si je ressorts mes revues d’histoire, il est amusant de constater qu’il y a 20 ans, en 2001, 2 Schumacher était en haut de l’affiche. Michael bien évidemment qui allait s’offrir sa 4° couronne chez Ferrari, mais son frère Ralph également, leader chez Williams BWM qui s’offrira d’ailleurs cette année là ces 3 premières victoires !

 

2001, c’est également l’année des débuts des deux vétérans de la grille de cette année. Fernando Alonso qui débutait discrètement sur la Minardi Ford en fond de grille après une magnfique saison de F3000, mais également Kimi Raïkkonen qui allait glisser sa Sauber Petronas Ferrari dans les points, soit à la 6° place, lors du premier grand prix de la saison !

Si l’on remonte un peu moins, d’à peine de 10 années, il est amusant de constater qu’après s’être retiré du grand circus à la fin de la saison 2006 emportant une 7° couronne, Michael Schumacher faisait son grand retour sur les circuits au volant de la première Mercedes GP de ce siècle ! 2011, c’est également les débuts de deux futurs grands pilotes, l’Australien Daniel Ricciardo qui débutera modestement sur l’HRT Cosworth ainsi que le Mexicain Sergio Perez chez Sauber Ferrari !

Lire la suite Lire la suite

Vice-Champion de Formule E

Vice-Champion de Formule E

Stoppée net en février après le 5° ePrix de la saison au Maroc, le championnat de monoplace électrique avait plutôt bien commencé pour notre compatriote Stoffel Vandoorne qui y participait pour sa seconde saison. Après une première année un peu difficile dans une écurie expérimentale préparant l’arrivée de Mercedes dans cette catégorie, les deux podiums du premier double ePrix étaient de bonnes augures, lui permettant même un instant de pointer en tête du championnat avant deux autres abandons.

Tout était encore évidemment ouvert pour réaliser une belle saison avant que la crise du COVID 19 ne commence à prendre de l’ampleur. Très rapidement, la course de Chine était annulée ainsi que la suivante à Rome. Entre temps, le monde se mettait en quarantaine et très vite ce sont toutes les courses qui furent annulées, laissant la fin de championnat en suspens avec un risque d’annulation pure et simple.

L’été approchant, les différentes disciplines sportives commencèrent à envisager une reprise rapide. Alors que la F1 préparait au compte goute un calendrier de reprise, c’est avec un peu plus d’étonnement que la solution proposée pour le championnat de Formule E fut une semaine Marathon de 6 courses sur le tracés de Berlin au mois d’Aout. Ce dernier étant installé sur un ancien aéroport, il y est possible d’envisager plusieurs configuration de circuit. Les alternatives étant peu nombreuses à ce championnat qui misait essentiellement sur des circuits en plein centre ville.

Après une si longue trêve imposée, notre Stoffel arrivait alors avec en poche, un titre gagné sur simulateur. Si les deux premières courses furent positives avec d’incroyables remontés et dépassement, les deux suivantes se soldèrent par un double abandon, stoppant net toute possibilité de rattraper Antonio Felix Da Costa qui venait d’enchainer les victoires sur DS Techeetah au dessus du lot. Mais je ne peux me dire que le mental n’a pas eu d’impact sur notre pilote nationale.

Nommé réserviste en Formule 1 pour l’écurie Mercedes GP, Racing Point Mercedes et Mc Laren, Stoffel avait lors de chacun des GP du mois de juillet été présent, isolé dans son hôtel, prêt à prendre place dans une des monoplaces de la catégorie reine en cas de test positif pour l’un des pilotes. Alors qu’il venait d’arriver à Berlin, c’est Sergio Perez revenu d’un aller-retour au Mexique qui ne peut se retrouver au volant de sa « Mercedes Rose »… et ce pour 2 GPs. Stoffel devant se concentrer sur les courses de Berlin, l’écurie Racing Point, particulièrement en forme cette saison fait appel à Nico Hulkenberg qui réalisera d’ailleurs une très belle qualification lui permettant de se rappeler aux bons souvenirs de tout ce petit monde… et de fait, déjà courtisé pour un retour l’année prochaine.

Alors, dans ta tête Stoffel, évidemment tu as dû te dire, et si cela avait ma chance de revenir. On est loin d’un scénario improbable. Si les 6 courses de Berlin s’étaient passées quelques jours plus tôt ou plus tard, c’est lui qui aurait été présent à Silverstone.

Reste une dernière course, la dernière de la saison et notre Stoffel a su puiser en lui pour que être là où il faut. Gratter la dernière pôle et la concrétiser en sa première victoire en Formule E… et recevoir en prime le titre de vice-champion !

Good Job Stoffel, je compte toujours sur toi pour un retour en F1, tu y as ta place : )

Souvenir de la dernière course
Souvenir de la dernière course
Back on track

Back on track

Et voilà, le monde me semble avoir un peu recommencé à tourner. Depuis le second weekend de juillet, mes petites Formule 1 tournent en rond. Le calendrier n’est pas encore définitif, ce qui est un peu cocasse d’imaginer pilotes et équipes anticiper une saison au nombre de courses changeant. Mais de fait, les courses en Asie et Amérique semblent fortement compromises au vu de la situation encore très compliquées là-bas. Pour commencer cette étrange saison, les pilotes se sont donc retrouvé deux weekend de suite sur le même tracé, celui de Spielberg en Autriche. Il aurait été amusant de proposer le second weekend de Grand Prix en sens inverse, nous n’étions pas loin que celui-ci se déroule sous la pluie, mais finalement à la télévision, ces deux premières courses se sont montrées suffisament originales.

L’échiquier 2021 semble presque déjà formé depuis l’annonce la semaine dernière d’un retour de Fernando Alonso chez Renault pour palier au départ de Daniel Ricciardo chez Mc Laren. Dans tout ce petit manège, Sebastian Vettel, pourtant quadruple champion du monde se retrouve devant de nombreuses portes closes, comme je l’avais déjà imaginé lors de son annonce de retrait de la Scuderia il y a quelques semaines. Cette situation rend l’ambiance chez les rouges particulièrement fumantes, d’autant que leur SF1000 est bien loin d’offrir la puissance attendue. Je me suis même dit que Sebastian pourrait bien leur claquer la porte au nez.

Dimanche, nous aurons donc droit au Grand Prix de Hongrie avant deux courses à Silverstone. Entre temps, la saison de Formule E se clôturera avec 6 ePrix sur le tracé de Berlin…. Quelle place pour notre Stoffel dans tout cela. Ce dernier patiente dans sa chambre d’hôtel pour palier à toute indisponibilité de l’un des représentant de la marque Mercedes… Après le Royaume-Unis, les équipes s’envoleront pour l’Espagne dont le GP a pu être déplacé, puis la Belgique et l’Italie à Monza. Cette semaine, la FIA a officialisé que la saison se poursuivra avec une seconde course en Italie, course qui se déroulera pour la première fois sur le tracé du Mugello avant de se rendre en Russie où malgré une situation encore délicate, le GP de Sotchi semble confirmé. Cela nous emmènera jusqu’à la fin Septembre avec les 10 premiers GP de la Saison. Singapour, Chine, Japon ont préféré ne pas organiser de Grand Prix. Le Canada, un temps candidat est également écarté. Les Etats-Unis, le Mexique et le Brésil devraient être annulé et pour l’heure s’est un Grand Prix en Allemagne et un retour au Portugal qui serait parmi les candidats.

Reste que la fin de courses, les masques, pas de public et cet étrange podium donne un gout un peu différent aux courses.

F1 2020 Grand Prix d'Autriche
F1 2020 Grand Prix d’Autriche
Une couronne, c’est une couronne !

Une couronne, c’est une couronne !

Notre Stoffel Vandoorne nationale vient de remporter le championnat de Formule E « Race At Home » !

Mis à l’arrêt suite à la crise du Coronavirus au mois de mars, le championnat de monoplaces électriques a finalement rassemblé les différents pilotes en mode « eSport » avec le soutient de la FIA et une diffusion sur les chaines de télévision. Si le sérieux de certains pilotes n’a pas toujours été au rendez-vous, avec quelques carambolages et même une usurpation d’identité, qui aura entaché la carrière de Daniel Abt chez Audio, c’est finalement notre Stoffel, également pilote de développement pour Mercedes F1 qui a montré le plus de sérieux et de régularité afin de reprendre le leadership à Pascal Werhlein, montrant que lorsque la mécanique n’est pas là pour lui jouer de mauvais tours, il reste une valeur sure !

Alors qu’un grand nombre de pilotes sont, comme nous tous restés confinés, que pouvait faire de mieux notre Stoffel pour rester dans la tête des patrons d’écurie et être fin prêt à palier à toutes éventualité, si d’aventures, un pilote venait à faire défaut lorsque le championnat de F1 reprendra le 5 juillet. Son manager a par ailleurs annoncé que Stoffel et Esteban Gutierrez, tous deux pilotes réservistes de l’écurie Mercedes GP pourrait également être prêtés aux écuries clientes Williams et Force India si nécessaire.

Rendez-vous cet été !

« Ciao Seb ? » ou la partie d’échec pour la saison 2021 de Formule 1

« Ciao Seb ? » ou la partie d’échec pour la saison 2021 de Formule 1

Pif, paf, poum… En quelques heures à peine le petit monde de la F1 qui jusqu’ici semblait s’être endormi en attendant un hypothétique lancement de la saison 2020 vient de s’enflammer !

Alors que la saison devait démarrer en mars dernier à Melbourne, l’explosion de la crise sanitaire liée au COVID#19 avait à la dernière seconde impliqué l’annulation du Grand Prix, alors que déjà la Chine avait annoncé ne pouvoir s’organiser. La crise grandissant, les circuits annonçaient un à un l’annulation ou un report éventuel des épreuves d’une saison 2020 dont la tenue restait incertaine.

Je prends cela pour une bonne nouvelle... C'est bête, mais regarder les F1 à la télévision me donnera l'impression que le monde se remet en route.
Je prends cela pour une bonne nouvelle… C’est bête, mais regarder les F1 à la télévision me donnera l’impression que le monde se remet en route.

Le déconfinement de certains pays faisant, l’idée d’une reprise cet été commençait à se faire sentir, plus que probablement avec un double Grand Prix en Autriche au mois de juillet, sur les terres de Red Bull. Mais hormis c’est quelques informations sur un calendrier remanier pour la saison 2020 et des courses virtuelles disputées par quelques jeunes pilotes, le petit univers de la F1 restait endormi.

Je rêvais secrètement de l’annonce de nos autorités d’autoriser la tenue du Grand Prix de Spa Francorchamps à huis-clos fin aout. C’est bête, mais savoir que mes petits bolides préférés recommenceraient à tourner me donne un certain espoir d’une retour à la vie normale… Yesss, le 15 mai dernier, notre Gaetan Vigneron annonçait sur Twitter que le Grand Prix de Belgique serait organiser cette année !

Mais depuis 3 jours, les sites spécialisés s’étaient déjà enflammé sur un sujet bien plus brulant : La prestigieuse Scuderia Ferrari et le champion du monde allemand Sebastian Vettel ont décidé de se séparer au terme de la saison 2020.

En quelques secondes, à peine avait-on le temps de se dire : « Qui pour épauler le jeune monegasque Charles Leclerc ? » d’un et pourquoi pas Nico Hulkenberg, que c’était autour de Carlos Sainz Jr, le fils à papa qui a déjà réussi à se faufiler de Toro Rosso à Renault puis Mc Laren d’annoncer qu’il rejoindra les rouges pour la saison 2021 !

Lire la suite Lire la suite