L’odyssée de Mario, en attendant les vacances sur la plage de Cocolint Island

L’odyssée de Mario, en attendant les vacances sur la plage de Cocolint Island

Oui, c’est fait, j’ai ramené une Nintendo Switch, nouvelle génération à la maison ! Il y a des offres à ne pas louper… c’était il y a une semaine et depuis lors j’attends qu’Amazon se bouge un peu pour m’apporter le nouvel épisode de Legend of Zelda – Link’s Awakening. Oui je sais je vous ai probablement assommé ces derniers temps à ce sujet. Mais bien mal m’en a pris, voulant profiter d’un prix avantageux, me voilà à attendre interminablement des délais de livraison repoussé à près d’une semaine. Espérons que rien de ne se perdent dans le Vortex de Charleroi X, que le mouvement de grève de BPost ne prenne trop d’ampleur, voire que la neige et le gel ne s’en mêlent. Oui déjà je me souviens des ces grands moments de désespoir à attendre les jeux de ma Wii il y a quelques années ; )

Rien à jouer sur ma Nintendo Switch
Rien à jouer sur ma Nintendo Switch

Si j’ai pu le premier jour prendre le temps de découvrir “l’objet”, cela m’a confirmé que la Nintendo Switch n’est pas une console à mettre dans les mains d’enfants trop jeune, on loin de la construction du Gamepad de la WiiU où du monobloc de la 2DS. Tout ce système de clips, de switch et de différentes manières jouer implique d’être méticuleux. Non mais Charly, je n’ai jamais dit que tu pouvais me chiper ma Switch le premier jour, non je ne l’ai pas dit ! Bref, pour les plus jeunes, l’arrivée de la Switch Lite a vraiment tout son sens…

Sous les bons conseils du frangin Pype, je mettais en téléchargement quelques démos gratuites du store en ligne dont notamment l’excellent titres de Ori and the Blind Forest. La situation est cocasse, le premier titre tournant sur ma nouvelle console Nintendo est donc un jeu développé par Microsoft ! Probablement le plus beaux jeux “indés” de ces dernières années. Je pensais d’ailleurs n’avoir jamais l’occasion d’un jour y jouer. Mais je m’attarderais aujourd’hui sur Super Mario Odyssey que m’a gentiment laissé le petit frère ce weekend.

L’Odyssée de Mario

Denden Town Osaka - Mario Odyssey
Ah, enfin un étalage dédié à Mario Odyssey – Denden Town Osaka

Je vous avoue qu’il y a deux ans, alors que je me promenais dans les rues d’Osaka, je n’étais guère enthousiasmé par ce nouvel épisode de mon ami plombier, premier gros titre venant supporter le lancement de la Nintendo Switch sortie chez nous début 2017.

Un Mario qui lance sa casquette pour éliminer ses ennemis… Un Mario qui se balade dans New York,… Un Bowser en haut de forme et même un Mario qui entre dans la peau d’un Tyrannosaure. Euh, vous êtes sérieux ? Rien que le nom de Super Mario Odyssey sonnait faut dans ma bouche, avec toujours cette arrière-goût d’un Nintendo Switch qui n’a rien pour me convaincre d’abandonner ma super-WiiU et tous ces super-jeux familiaux !

D’ailleurs c’est moi où même ce rare étale de nouveautés aux couleurs du nouvel épisode de Mario dans les rues d’Osaka donne le sentiment que ce Mario n’est pas celui que l’on espérait ?

Peut-être aurais-je été un peu plus enthousiaste à cette nouvelle aventure si j’avais en son temps apprécié l’épisode tant adulé de Mario 64 venant bouleverser le jeu de plate-forme en 1996 sur la Nintendo 64. Mais pour ma part, cet épisode de Mario était le signe claire que j’avais grandi et que Mario n’était plus ce héro qui me faisait rêver…

Et pourtant, je me suis laissé séduire par une petite session d’un peu moins d’une heure de jeu… Très vite avec une narration réussie, je me suis senti tel Ulysse parcourant les mers à la recherche de Pénélope dans une longue odyssée… partant à la recherche ma princesse capturée, encore une fois par cet infâme Bowser.

Supermarioodyssey
Un peu de rétro dans Super Mario Odyssey

C’est toujours la même chose, de Mario en Mario… et pourtant, une fois mon vaisseau sorti de terre grâce à la capture des lunes détenues par le mini-boss, j’avais compris tout le sens de ce Sūpā Mario Odessei voulu par l’équipe de Kenta Motokura et Yoshiaki Koizumi déjà auteurs des Mario Galaxy et Super Mario 3D World.

Là où justement ces deux épisodes plongeant Mario dans un monde en 3D était resté très fidèles à l’univers bien connu du plombier moustachu, ces nouvelles aventures osent un nouveaux voyages, tout du moins dans ces décors. Les ennemis eux, restant très fidèles aux codes de Mario tout en parvenant à se mélanger dans la végétation plus détaillée du premier monde… Surprise un fois débarqué dans le désert, alors que je me disais “Ahaa, on retombe dans un univers bien connu”, avec une pointe d’humour, on découvre ce désert pris par le froid et la glace, bien vu !

Mario Odyssey 2Coté gameplay, je vous avoue qu’en général les jeux de plate-forme en 3D m’énerve assez vite. J’ai souvent du mal à faire sauter le personnage là où je veux et si dans un premier temps je trouvais ridicule d’avoir un Mario qui lance sa casquette, cela rend les choses un peu moins frustrante et semble même offrir des manières de jouer, Joycon en main, à la sauce “Wii”… Au final, j’ai donc pris du plaisir à progresser dans le jeu tout en retrouvant, ça et là quelques passage oldschool en 2D pour le moins sympathique, me rappelant que oui, oui… je joue bien à Mario !

Au fond, j’étais vraiment peu tolérant face à ce nouveau Super Mario alors que Nintendo plutôt que nous proposer un relifting de Super Mario 3D World, boudé sur la WiiU avait oser reprendre le concept pour en faire quelques choses de nouveaux !

 

Vous aimerez aussi...

  • Stoppez tout, Link’s Awakening est de retour !15 février 2019 Stoppez tout, Link’s Awakening est de retour ! (0)
    L'hiver semblait encore bien là. Je prenais du plaisir à chipoter à mon nouveau C64-mini reçu pour mon anniversaire et nous avions même commencé à tenter de comprendre la complexe aventure […]
  • Japon, droit devant !5 novembre 2017 Japon, droit devant ! (9)
    Avec des journées de travail de parfois près de 18 heures, je n'ai pas vraiment eu l'occasion de flâner dans les villes japonaises. Mais nous avons pu vivre à 200km/h, au rythme de ces […]
  • Pacman Syndrome : on re-jouera à quoi en 2019 ?11 mars 2019 Pacman Syndrome : on re-jouera à quoi en 2019 ? (0)
    2019 a démarré sur le chapeau des roues et je cours déjà de tout coté. Ce n'est pas pour cela que je n'aurais pas le temps de "jouer" à des jeux vidéo, tout simplement parce que ces […]

2 réactions au sujet de « L’odyssée de Mario, en attendant les vacances sur la plage de Cocolint Island »

  1. Oui, mais d’une certaine manière, dans Mario Galaxy qui avait réussi à me laisser une belle impression, j’avais fini aussi par déchanter, donc… avec Mario, je sais qu’à un moment donné, cela deviendra au moins trop difficile pour moi ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.