#SaveYourInternet, R.I.P. Nectarine.

#SaveYourInternet, R.I.P. Nectarine.

Il se dit que l’Internet que nous connaissons s’apprête à disparaitre. Les Etats-Unis ont voté une loi brisant la “neutralité du net”. En gros de l’autre coté de l’Atlantique, les opérateurs pourrons décider de proposer des offres favorisant certains services… Rendant par exemple la vitesse d’accès à des sites autres que Youtube ou Netflix plus faible, mais peut-être aussi à terme limitant grandement l’accès à des sites ou services moins populaires. Si, dit-on il est peu probable que ce genre de chose arrive en Europe ou la neutralité du net serait “bien protégée”, on pourrait tout de même se poser certaines questions.

Si, en décembre dernier, nous vous expliquions qu’une disparition de la neutralité du Net américain aurait inévitablement des conséquences sur notre manière d’envisager la navigation Internet en Europe, rappelons que notre neutralité à nous (et particulièrement en France) est protégée plus solidement que jamais depuis un décret européen signé au printemps 2016. Si la marge de manœuvre accordée à Comcast & Co outre-Altantique peut donner faim à des opérateurs comme Orange, pour le moment, difficile d’imaginer comment les FAI continentaux pourraient retourner l’Union européenne, même en déployant une intense campagne de lobbying. Rien à craindre (ou presque, touchons du bois) de ce côté-là, donc. (A lire dans cette article : http://www.konbini.com/fr/tendances-2/etats-unis-neutralite-net-etiente-fcc-ajit-pai/)

En effet, nous utilisons de nombreux services hébergés aux Etats-Unis, qu’en sera-t-il de l’accès aux concurrents de Youtube, Spotify ou Netflix ? Comment pourront survivre des Bandcamp, Vimeo et autres Jamendo… ou tout simplement, l’accès à un autre type d’informations que ce que Google ou Facebook nous imposent restera-t-il envisageable ?

Puis voilà qu’arrive un petite info surprise que me relaie mon frère Pype, l’Article 13 que s’apprête à signer la Communauté Européenne…. Sauvons donc Internet !

Save Internet
Save Internet

Dans le projet législatif, l’article 13 fait débat et une campagne de mobilisationexige son retrait. Il stipule que les plateformes en ligne doivent «prendre des mesures pour assurer le fonctionnement des accords conclus avec les titulaires de droits pour l’utilisation de leurs œuvres». Les plus sceptiques craignent un filtrage automatisé de l’ensemble des publications, réduisant de fait la liberté d’expression. «Si l’article 13 de la directive sur le droit d’auteur devait être adopté, il imposerait une censure généralisée de tout le contenu que vous partagez en ligne», alerte le site Save your Internet, à l’origine de la campagne. En octobre, 57 organisations de défense des droits numériques dont l’Electronic Frontier Foundation ont signé une lettre ouverte aux représentants de l’Union européenne pour rejeter l’article incriminé. Les internautes sont appelés à interpeller les députés européens avant le vote. (A lire : dans le Figaro)

Si l’on creuse donc un peu cet article controversé, on peut donc comprendre que tout site offrant la possibilité d’uploader un média se devra d’être soumis d’être interfacé à un système de vérification des droits d’auteurs. Si bien évidemment, des géants à la Youtube et Facebook sont déjà près à cette adaptation, quand sera-t-il des petits… les Vimeo, Bandcamp, Jamendo ou Soundcloud pour revenir vers des outils que j’utilise régulièrement… Ils devront soit disparaitre, soit passer dans un format couteux, mais quoi qu’il arrive voilà qui rendra à nouveau compliquer la diffusion à large échelle de production artistique sur la toile…

Quid des faux positifs, des abus de droits d’auteurs… le quidam derrière son ordinateur se retrouvera impuissant face à l’AI qui aura pris le contrôle de notre monde. Et qu’en sera-t-il des logiciels libres, des bouts de code… Notre vision de l’Internet risque de bien changer….

C’est dans cet état d’esprit de vision peu enthousiasme de la création artistique et du monde de l’Internet que j’ai appris la nouvelle ce Weekend :  l’administration de Nectarine, la Radio Demoscène à laquelle j’ai régulièrement participé ces 18 dernières années, avait pris la décision de “bannir” un nombre important des mes œuvres.  C’est qu’il est vrai, avec près de 1500 compositions, dont près de 300 sur Nectarine… La situation avait déjà été compliquée par le passé au point de m’être souvent éloigné de ce petit monde que j’appréciais pourtant et avec lequel j’avais aimé partager mes créations, mais là… la blessure était plus forte… Après avoir quelques temps de réfléxion, je me suis dit que je ne pouvais pas laissé là non plus l’humanité décider du sort de ce que j’ai créé !

“Chers Sceners, il y a 18 ans, j’étais jeune avec de nombreux temps libre et tout ce que j’espérais c’était créer et partager ma musique avec le monde de la Demoscène. J’étais heureux de participer à ce genre de projet, et il est vrai… beaucoup de temps libre a impliqué beaucoup de musique. Près de 1500 titres à ce jour et probablement un bon 1/3 sur Nectarine jusqu’il y a peu.

J’assume que certains d’entre eux on un lien éloigné avec le monde de la démoscène si ce n’est d’avoir été composé par votre serviteur que j’ai aimé les partager avec vous à cette époque et qu’ils ont été composés avec des méthodes propres à notre univers, le soundtracking. C’est pourquoi entre 2004 et 2006, j’avais déjà eu une première discussion avec l’équipe d’admin de Nectarine pour supprimer une série d’entre eux, spécialement ceux avec de la voix ou totalement hors sujet… Puis un jour, un backup de sécurité du serveur les à faire revenir à la vie !

Il semble que durant cette époque, l’intrusion Cyborg Jeff en amusait certain, peut-être les plus anciens ? Je l’ignore, mais il n’était plus vraiment question de s’en séparer. Mais aujourd’hui, il semble que la majeur partie de mon oeuvre ne soit plus désirée ici. Une sélection de l’administration avec des critères personnels a été faites, sans aucun discussion ou prise de contact. Cela veut dire qu’au jour d’aujourd’hui, à coté de la grande partie des mes titres se retrouvent la mention “Banni” et franchement, je vous avoue que cela me met hors de moi !

Pendant 18 ans, j’ai proposé à Nectarine toutes cette musique avec plaisir, vous donnant même accès aux fichiers originaux. C’était pour moi une démarche importante à mes yeux tout ceci était également un partie de l’histoire de la Demoscène. Oh certes, peut-être bien juste de la Demoscène belge,… je n’ai évidemment pas la prétention d’être un Moby, Hunz, Radix ou Rez, mais pour sur ! J’étais là !

J’étais là, et je ne suis absolument pas d’accord que l’on décide seul de ce que j’ai créé. De ce qui peut ou pas être là.. Et tout spécialement lorsque l’on y accroche un bandeau “Banni”. Non sérieusement, les admins, vous me bannissez ? Oh hé ! Vous bannissez même des titres qui ont remportés des prix lors de Demoparty en Belgique ! Alors, s’il en est ici, je ne souhaite plus voir mes compositions ici, merci de supprimer l’ensemble de mon oeuvre, et de la supprimer proprement, sans que la mention “Banni” n’y apparaisse,… Nettoyez donc un bon coup l’histoire de la Demoscène du nom de Cyborg Jeff puisqu’il cela semble si peu important pour vous !”

Quelques minutes plus tard, Nectarine n’était plus… En un clic, sur coup de nerf, le seul administrateur du site s’attaquait à l’histoire de la Demoscène… Oui, vraiment, du fond des Etats-Unis aux politcards européesn… et même le simple petit citoyen sur sa chaise… Tous ont le pouvoir de détruire cet Internet … Moi qui croyait il y a 20 ans qu’Internet ferait que le monde entier écoute du Cyborg Jef…

 

Vous aimerez aussi...

  • Hadopi Mayonnaise5 février 2010 Hadopi Mayonnaise (5)
    Avez vous déjà entendu parlé du projet de loi (plus qu'un projet d'ailleurs) dit Hadopi en France ?? Si oui, sachez que certains parlementaires belges s'intéressent à ce dernier afin […]
  • Je vous présente mon “Universe”21 février 2008 Je vous présente mon “Universe” (8)
    Et oui, bienvenue dans l'Universe de cyborgjeff !! ... je vous intrigue là.. Quesaco ?? de quoi il parle encore celui-là ? Netvibes, ca vous rappelle quelque-chose ? Mais si, souvenez […]
  • Jamendo à la rescousse20 août 2011 Jamendo à la rescousse (1)
    Alors comme je vous le racontais, ces vacances d'été seront clairement sous le signe des travaux ! Entre la mise en place de mon Undeground et maintenant tout l'arrangement de la chambre […]

8 réactions au sujet de « #SaveYourInternet, R.I.P. Nectarine. »

  1. Pas encore… ici ce sont des screenshots de ce qui a été “bannis”… et j’ai aussi pris de screenshot d’avant l’éruption hors de archive.org, mais je dois faire encore une analyse.

  2. Hello

    Hum si j’ai bien compris un modo a supprimé Necta sur un coup de tête suite à ton post sur le forum ? Hallucinant ;'(

  3. C’est un peu le sentiment que cela m’a donné… Mais il semble que déjà, la situation coté admin était devenue… difficile. Des échos reçus par d’autres internautes et fidèles à notre radio.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.