Archives de
Étiquette : Nectarine

Mon album « Popbuster » fait son come back.

Mon album « Popbuster » fait son come back.

Allé, aujourd’hui je vous reparle un peu de cet époque où je composais régulièrement de la musique puisqu’en ce mois de septembre, j’ai enfin finalisé la remise en ligne de mon album « Popbuster » initialement sorti en mars 2005.

Le site web de l'album "Cyborg Jeff - Popbuster"
Le site web de l’album « Cyborg Jeff – Popbuster »

A cette époque, pas encore de grande plateforme de partage pour les musiciens, et c’est sur serveur FTP que se partagera d’abord l’album au coté d’un sympathique site web HTML, avant sa mise en ligne sur la plateforme Last.FM 2 ans plus tard…

Si plusieurs des mes albums anciens et nouveaux ont par la suite été partagé sur Jamendo, Bandcamp ou Spotify, depuis la disparition de Last.FM il y a déjà plusieurs années, Popbuster avait disparu de la toile et je m’étais mis l’objectif cette année de vous le proposer à nouveau, avec l’ajout de quelques bonus.

L’année 2005 vient alors de débuter et j’approche de mes 10 années de créations musicales dans le petit cercle fermé du Sound Tracking, cette technique de composition musicale propre à l’Amiga et la Demoscène en général ! Entammé durant l’été 95 sur Fast Tracker, j’ai alors déjà dépassé le millier de compositions, dont la plupart composées avec Impulse Tracker tournant en MS-DOS !

Mais depuis quelques mois, un sérieux tournant s’est opéré, me donnant l’envie de donner une toute autre direction à mon prochain album signé Cyborg Jeff, succédant au style Dance & Trance de « Let the Sun Shine« .  (Album sorti décembre 2003.)

Trackers@Work, le forum
Trackers@Work, le forum

En ce temps-là, je passais mes soirées non pas sur Netflix, mais sur les forums de Trackers@Work, OverclockingRemix ou encore Nectarine Radio, voir à chatter sur MSN avec Toad autour de ses nouveaux projets de la Boué Team

En effet, voilà une année que j’ai rejoint la communauté en ligne « Trackers@Work » qui m’a donné à explorer d’autres genres musicales, mais également d’autres outils et tout spécialement Jeskola Buzz Tracker. 

Avec ce Tracker moderne et mon nouveau PC Intel Pentium IV sous Windows XP, je peux maintenant contrôler une série d’instruments virtuels (VSTi) me permettant d’ajouter plus de voix, des accompagnements orchestraux ou encore de la guitare !

Jeskola Buzz Tracker
Jeskola Buzz Tracker

Si vous n’y comprenez pas grand chose, je vous pardonne, en ce temps là, Internet était encore remplis de coins secrets où l’on faisait de belles rencontres et ces rencontres naitrons de nombreux projets musicaux à retrouver dans cet album : Crazy Man, Gazus Snake, Vanisher III, Pops125, Phenixir, Lightning, Gdream, Xenon, Virgill, Toad, Alex Carciore, Jessica Bagabo, Moby,…

Je vous invite à petit plongeon dans le Cyborg Jeff du milieu des années 2000 ! A la recherche d’une touche « Pop » je n’en oublie pas pour autant mes sonorités préférées qui font l’esprit Cyborg Jeff.

Popbuster est actuellement disponible en exclusivité sur Bandcamp

Lire la suite Lire la suite

Cyborg Jeff – Can’t Go Out

Cyborg Jeff – Can’t Go Out

Ok, 3° vague, confiné… once again. A
Rien ne va plus, on en peut plus… il faut tenir… tenir. Pour tenir, il faut du son…

Bon, je vous avoue que les dernières semaines ont été difficiles. Entre la quarantaine puis le reconfinement… trop de stress, trop de stress.

Voilà des semaines que j’aurais voulu faire un truc pour la Revision 2021, la démo party « online »… j’étais trop court, pas bien et là… poum tout est sorti !

Je me suis dans un premier concentré à n’utiliser cette fois que le plugin VSTi 4KLang piloté sur Open Modplug Tracker. Puis j’ai eu envie de plus, pour toujours aller plus loin. En faisant quelques recherche sur des plugins gratuits, je suis tombé sur Alter Ego, un Vocoder gratuit produit par Plogue… j’ai très vite réussi à l’intégrer dans Open Modplug en écriant à la volée quelques paroles dans le sentiment du moment !

can’t go out, can’t go out
i wanna breath the air outside
can’t go out, can’t go out
that’s what they once again decide

can’t go out, can’t go out
awa nna take you in my arms
can’t go out, can’t go out
that’s what they once again decide

sunshine
breath life
splash in the ocean vibes
good friends
drink beers
just like the live has never ended

Barbec en février, mer du nord en mars… et tempête de neige en avril… rien ne va plus. Can’t go out, can’t go out !

— Thanks for support and inspirations !

Pype, Spaneo, Vinch, Fred, Gaetan, Santo, Tongo Charly, Arrakis, KB, LLB, Vodkabot, Zavie and all Nectarine Radio listeners !

Bref, tout cela m’a donné envie d’investir un peu dans de nouveaux sons !

A la (re)découverte de mon album Pixelization

A la (re)découverte de mon album Pixelization

Après quelques semaines de travail, je vous invite à (re)découvrir mon album 11° album Pixelization dont la première édition fut diffusée en mai 2002 sur Internet.

Le projet prend naissance à la fin de l’année 2001. A cette époque je venais de m’installer dans une toute petite maison avec Jessica et j’avais enfin pu rassembler tout mon équipement musicale, là haut, dans notre chambre mansardée donnant sur les toits de la ville de Seraing. Encore à la recherche d’un premier job, il me faut être connecté à Internet pour pouvoir continuer à apprivoiser ce nouveau monde !

 

De son coté, mon frangin, toujours chez nos parents, poursuit ses études ! Il s’intéresse à Gimp, le concurrent d’Adobe Photoshop sous Linux et s’amuse à concevoir des fonds d’écran autour de l’univers Demoscène.

 

C0d4sm - Beauty light Deepeness - 2001
C0d4sm – Beauty light Deepeness – 2001

Voilà plus d’un an que nous étions tous les deux à la Inscene ‘2K, mais grâce à Internet et entre autre les sites Orange Juice et Nectarine Radio, nous pouvons garder le contact avec les autres Demosceners.

Alors que je venais de terminer la publication de mon précédent album et je continuais à mettre à jour le site web de Creadream, se glisse petit à petit l’idée de mettre en musique les créations graphiques de mon frère Pype autour d’un projet multimédia Demoscene.

Au bout de quelques jours seulement, les premiers titres vont donner une direction bien spécifique au projet : Scenemusic et New Age. Tout en exploitant les nouveaux sont issus de mon Yamaha DJX et le synthétiseur CASIO que mon ami Vivien m’avait alors prêté.

D’abord attendu pour les fêtes de fin d’année, le projet Pixelization sera finalisé en mai 2002. C’est d’une certaine manière l’un des albums les plus calmes de la sélection de compositions musicales de Cyborg Jeff. On y retrouve des titres plus ou moins rythmés, originaux ou avec quelques clins d’œils à de vieux jeux MS-Dos tels que Legend of Kyrandia ou encore Innerworld.

Ré-édité en 2003 puis diffusé sur Jamendo, l’album Pixelization s’était offert pour sa seconde édition deux nouveaux titres : Persistence of DNA et Spirit of Chaos.

Pour cette troisième édition sur Bandcamp, les titres originaux composés sous Impulse Tracker et masterisés via Open Modplug Tracker ont reçu un petit polissage qui offre un peu plus de présence aux instruments.

Lire la suite Lire la suite

n4n0b34t, mon petit cadeau pour noël

n4n0b34t, mon petit cadeau pour noël

n4n0b34t (à décoder nanobeat) est d’après mes calculs le 35° album de Cyborg Jeff et peut se présenter comme un prolongement plus profond de l’album EP « Storytelling » publié au printemps 2017.

Cyborg Jeff - Nanobeat
Cyborg Jeff – Nanobeat

Perdu dans la masse de plus en plus opaque ces réseaux sociaux qui ne partagent plus et qui rassemblent peu, mon nouveau album sorti pour cette fin d’année s’est peut-être déjà perdu entre les sapins 3D, les chats qui s’accrochent aux boules de Noël et ce genre de choses qui envahissent nos écrans, néanmoins voilà déjà des mois que les titres majeurs de cet album s’écoutent auprès de dizaine de milliers d’internautes… C’est la magie des MOOCs.

Prolongement donc des 6 titres qui rythmaient le mini-album Storytelling, l’approche en est en réalité la même. Concevoir sur 2x 1h de composition une bande son inspirée d’une thématique bien précise afin de rythmer un clip vidéo. Des thématiques tels que l’énergie solaire, la langue française, la rupture, la chimie, les jeux-vidéo, la politique, l’investigation, le recyclage et les fonds marins.

Et pourquoi ces thématiques, tout simplement parce que la plupart d’entre-elles sont liées aux MOOCs (Massive Open Online Courses) que j’ai produit avec notre équipe de l’ULiège durant la saison 2017-2018.

Pour atteindre ce défi, mon approche est de travailler sur une base technique et musicale récurrente qui ne me fera pas perdre trop de temps à m’égarer dans le choix des instruments de musiques. Comme pour l’EP « Storytelling » chacun des morceaux démarre autour des sons hyper minimalistes du plugin d’instrument virtuel (VSTi) 4Klang bien connu du monde de la démoscène et développé par Dominik ´Gopher´ RIES et Paul ´pOWL´ KRAUS.

Des sons certes minimalistes mais dont je suis tombé amoureux il y a déjà de longues années lorsque j’ai composé Love Potion pour le groupe CTRL+ALT+TEST en 2011.

Néanmoins aux fils des années, certaines sonorités ont fini par me manquer dans cette expérience et j’ai donc choisi d’ajouter dans ma valise des sons plus modernes issus du tout nouveau VSTi 64klang2 développé également par Gopher. Un outil sur lequel j’ai eu la chance de pouvoir faire mes premières expérimentations dès la fin de l’année 2015. Beaucoup plus complexe à maîtriser, il m’aura fallu de nombreuses tentatives et analyses du travail de P0wl et Jochen ‘VIRGILL’ FELDKÖTTER pour arriver à adapter et triturer l’approche granulaire de 64klang2 et apporter de nouvelles sonorités aux compositions de cet album.

Cyborg Jeff - Solar Panel in Kyocera City
Cyborg Jeff – Solar Panel in Kyocera City

Le soleil se lève sur Kyocera City… la ville se recharge et s’anime.. A la fin de l’hiver, je me replonge alors mon voyage au Japon, avec des images inoubliables de Tokyo et Kyoto. Mais également la visite du musée Kyocera et j’imagine alors une ville entière qui vivrait de manière autonome à la puissance du soleil… des images tels qu’on les retrouvent dans les productions de la Demoscène et qui évidemment se transforment en notes de musique dans ma tête. Solar Panel from Kyocera City viendra donc mettre en musique le MOOC « Gérer autrement » de Claire Ghyselen.

Pour en terminer sur les aspects sonores si spécifiques à cet album, dans un souci de rester dans mon concept de ne pas bruler mes 2×1 heure de composition, à la recherche de nappes pour donner plus de profondeur à mes nouvelles musiques, j’ai samplé quelques instruments de mon nouveau synthétiseur Mininova, sortant dès lors du 100% demoscène kit.

Enfin son court temps de composition aura pu être optimisé par les idées inséminée par mon Jeff Van de Poël.

« Tiens, je verrais bien la chanson de Jacques Brel sur cette thématique ».

Du Jacques Brel à la sauce Année 80 ou m’inspirer de Bénabar… voilà des références musicales qui n’était pas mes premiers choix et qui m’auront permis des approches novatrices.

Lire la suite Lire la suite

#SaveYourInternet, R.I.P. Nectarine.

#SaveYourInternet, R.I.P. Nectarine.

Il se dit que l’Internet que nous connaissons s’apprête à disparaitre. Les Etats-Unis ont voté une loi brisant la « neutralité du net ». En gros de l’autre coté de l’Atlantique, les opérateurs pourrons décider de proposer des offres favorisant certains services… Rendant par exemple la vitesse d’accès à des sites autres que Youtube ou Netflix plus faible, mais peut-être aussi à terme limitant grandement l’accès à des sites ou services moins populaires. Si, dit-on il est peu probable que ce genre de chose arrive en Europe ou la neutralité du net serait « bien protégée », on pourrait tout de même se poser certaines questions.

Si, en décembre dernier, nous vous expliquions qu’une disparition de la neutralité du Net américain aurait inévitablement des conséquences sur notre manière d’envisager la navigation Internet en Europe, rappelons que notre neutralité à nous (et particulièrement en France) est protégée plus solidement que jamais depuis un décret européen signé au printemps 2016. Si la marge de manœuvre accordée à Comcast & Co outre-Altantique peut donner faim à des opérateurs comme Orange, pour le moment, difficile d’imaginer comment les FAI continentaux pourraient retourner l’Union européenne, même en déployant une intense campagne de lobbying. Rien à craindre (ou presque, touchons du bois) de ce côté-là, donc. (A lire dans cette article : http://www.konbini.com/fr/tendances-2/etats-unis-neutralite-net-etiente-fcc-ajit-pai/)

En effet, nous utilisons de nombreux services hébergés aux Etats-Unis, qu’en sera-t-il de l’accès aux concurrents de Youtube, Spotify ou Netflix ? Comment pourront survivre des Bandcamp, Vimeo et autres Jamendo… ou tout simplement, l’accès à un autre type d’informations que ce que Google ou Facebook nous imposent restera-t-il envisageable ?

Puis voilà qu’arrive un petite info surprise que me relaie mon frère Pype, l’Article 13 que s’apprête à signer la Communauté Européenne…. Sauvons donc Internet !

Save Internet
Save Internet

Dans le projet législatif, l’article 13 fait débat et une campagne de mobilisationexige son retrait. Il stipule que les plateformes en ligne doivent «prendre des mesures pour assurer le fonctionnement des accords conclus avec les titulaires de droits pour l’utilisation de leurs œuvres». Les plus sceptiques craignent un filtrage automatisé de l’ensemble des publications, réduisant de fait la liberté d’expression. «Si l’article 13 de la directive sur le droit d’auteur devait être adopté, il imposerait une censure généralisée de tout le contenu que vous partagez en ligne», alerte le site Save your Internet, à l’origine de la campagne. En octobre, 57 organisations de défense des droits numériques dont l’Electronic Frontier Foundation ont signé une lettre ouverte aux représentants de l’Union européenne pour rejeter l’article incriminé. Les internautes sont appelés à interpeller les députés européens avant le vote. (A lire : dans le Figaro)

Si l’on creuse donc un peu cet article controversé, on peut donc comprendre que tout site offrant la possibilité d’uploader un média se devra d’être soumis d’être interfacé à un système de vérification des droits d’auteurs. Si bien évidemment, des géants à la Youtube et Facebook sont déjà près à cette adaptation, quand sera-t-il des petits… les Vimeo, Bandcamp, Jamendo ou Soundcloud pour revenir vers des outils que j’utilise régulièrement… Ils devront soit disparaitre, soit passer dans un format couteux, mais quoi qu’il arrive voilà qui rendra à nouveau compliquer la diffusion à large échelle de production artistique sur la toile…

Quid des faux positifs, des abus de droits d’auteurs… le quidam derrière son ordinateur se retrouvera impuissant face à l’AI qui aura pris le contrôle de notre monde. Et qu’en sera-t-il des logiciels libres, des bouts de code… Notre vision de l’Internet risque de bien changer….

C’est dans cet état d’esprit de vision peu enthousiasme de la création artistique et du monde de l’Internet que j’ai appris la nouvelle ce Weekend :  l’administration de Nectarine, la Radio Demoscène à laquelle j’ai régulièrement participé ces 18 dernières années, avait pris la décision de « bannir » un nombre important des mes œuvres.  C’est qu’il est vrai, avec près de 1500 compositions, dont près de 300 sur Nectarine… La situation avait déjà été compliquée par le passé au point de m’être souvent éloigné de ce petit monde que j’appréciais pourtant et avec lequel j’avais aimé partager mes créations, mais là… la blessure était plus forte… Après avoir quelques temps de réfléxion, je me suis dit que je ne pouvais pas laissé là non plus l’humanité décider du sort de ce que j’ai créé !

Lire la suite Lire la suite

Posting....