J’ai ma Nintendo 3DS

J’ai ma Nintendo 3DS

Cela fait quelques mois que j’en parle… j’avais envie d’une Nintendo 3DS, dernière console portable de la marque sortie il y a déjà plus de 2 ans. Sans être vraiment convaincu par le concept 3D de cette dernière, ce sont plutôt les jeux liés l’univers Nintendo qui ont fini par me donner envie… Les Mario, le prochain Zelda,… Je nous avais choisi le joli modèle collector XL dédié à la sortie du jeu Animal Crossing au mois de juin. Après plusieurs semaines de recherche, j’ai finalement pu en trouver une avant notre départ en Italie. Premières impressions !

Souvenez-vous, j’avais déjà eu l’occasion à quelques reprises de tester la 3DS de Mattéo, le filleul de madame, mais cela ne permettait pas vraiment d’en faire un tour complet. Juste de découvrir le soin apporté à des titres tels que Super Mario Land 3D, Mario Kart 7 ou encore le récent Luigi’s Mansion 2. Tout d’abord, je trouve que comparativement à la DS, cette nouvelle console est très accessible pour sa mise en place, et notamment le paramétrage WiFi qui reste une étape parfois compliquée pour certaines personnes ! On sent clairement l’influence Wii dans les menus, ainsi que la création de son Mii. J’aurais tout de même apprécié retrouvé un petit outil de dessin/chat comme proposé dans la Nintendo DS.

Concernant l’écran 3D. Je reste perplexe. D’autant que bizarrement, j’ai l’impression que la tolérance de position de l’écran devant les yeux afin de bénéficier de l’effet 3D me semble moindre que sur la version classique de la 3DS. Trop régulièrement l’image se dédouble. Le concept restait novateur, c’est bien certain, mais on ne peut pas dire qu’il soit un argument commercial de choc. Quoi qu’il en soit, cela apporte dans les jeux un peu de profondeur sympathique.

Animal Crossing : New LeafC’est donc Animal Crossing, jeu de gestion/social d’une petite ville qui est embarqué sur une carte SD de la console. Le jeu se charge visiblement aussi rapidement qu’un jeu sur cartouche. Dans un style toujours aussi mignon et coloré, Animal Crossing a vraiment un petit style bien à lui qui me plait… et qui plait également beaucoup à madame. Quoi qu’il en soit, Il faut bien admettre que dans l’ensemble cette nouvelle version se distingue faiblement du premier épisode que nous avions acheté à sa sortie en septembre 2004 sur Nintendo GameCube que ce soit coté graphisme ou coté gameplay. Le coté social a été tout de même amélioré, puisqu’il est maintenant possible d’aller se promener dans la ville d’un ami et de le rencontrer, il faudra évidemment pour se faire utiliser la connexion internet et avoir un ou des amis disposant du jeu.

Et de ce coté, Nintendo reste toujours une bonne guerre en retard avec son système de Code Ami un peu complexe à gérer pour jouer ensemble… Une manière de protéger les enfants de l’univers des jeux en réseau.

Animal Crossing : New LeafAnimal Crossing a tout suite sur reconquérir ma petite Snorkys et je l’ai retrouvé à de nombreuses occasion entrain de chasser les insectes et embellir sa maison. Mission réussie ! Il semble que quelques concours et autres activités de type mini-jeux sont venues se greffer aux jeux afin de donner plus de profondeur à l’aventure… Mais le concept reste le même, des mini-sessions de jeux une ou deux fois par jour. Cela pourrait donc être un bon compromis pour des adultes comme nous qui avons une vraie vie… Cependant, moi qui n’avait que des fins de soirées pour y jouer… je me retrouvais toujours après les heures de fermeture des échoppes de la ville, ne pouvant donc pas trop avancer dans mon histoire…

Avant notre départ en Italie, j’en avais également profité pour télécharger quelques titres du eStore de la 3DS. A ce sujet je reste assez déçu. Là où la Wii avait mis en place un système de “bonus” qui permettait de fidéliser le jouer en accumulant des points pouvant être échanger contre des jeux téléchargeables, le concept a été abandonné pour la store de la 3DS et de la WiiU. Je me suis également étonné de la pauvreté de ce magasin en ligne. Je pensais tout de même y retrouver les mêmes titres “Consoles Virtuelles” (les anciens jeux Nintendo émulés), il n’en est rien. Il s’agit d’un nouveau catalogue repartant de zero et ne comportant que des titres Gameboy, GameBoy Color, NES et GameGear ! Moi qui pensait d’une part récupéré mes achats Wii, je ne peux même pas faire tourner des titres SNES. Il faut bien admettre que ce point est fort regrettable me donne envie de passer du coté obscur, puisque rien n’est vraiment là pour m’en dissuader.

Mighty Switch ForcePremier titre téléchargé, bien évidemment : Mighty Switch Force, titre de WayForward de 2011, mis en musique par Jake “Virt” Kaufmann qui me fait de l’oeil depuis de très longs mois !

Mighty Switch FroceDans un style graphique très soigné rappelant MegaMan, notre agent spécial prend les armes pour retrouver quelques brigandes s’étant fait la malle ! Assez vite, votre esprit sera mis à contribution pour résoudre les énigmes nécessaire à votre progression dans les niveaux en jouant notamment sur des plans de jeux en 3D. La sauce marche à merveille et le petit style gentiment fripon des personnages apporte un peu plus à l’ambiance du jeu !

L’un des reproches fait à Mighty Switch Force est sa durée de vie un peu faible. Impossible de vous en dire plus pour l’instant, j’en suis au niveau 5. Le titre coutant 5€. Quoi qu’il en soit, Mighty Switch Force 2 est sorti fin juin et devrait apporter de quoi prolonger l’expérience !

Autre titre venant tout juste de débarquer sur le eStore, la version GameBoy Color de Shantae, probablement le plus beau jeu réalisé sur cette console !

Shantae (GBC)Shantae_GBCDès les premières secondes de jeux à Shantae, j’ai été étonné par la recherche et la variété du gameplay. Les graphismes sont extrêmement soigné pour un jeu sur GBC. Au cours d’un même niveau l’équipe de WayForward joue sur les palettes de couleurs afin de transformer la ville du mode jour au mode nuit puis au mode incendie ! Les boss sont originaux, bref à aucun moment le jeu n’est répétitif et étonne à chaque à instant !

Bien entendu, j’aurais préféré trouver ce jeu en cartouche originale, mais je pense que cette idée est à oublier. Le titre n’aillant pas franchi les océans à sa sortie, il n’a été disponible qu’Etats-Unis… Il frise les 250$ à l’heure actuelle et reste très rare ! C’est donc la meilleure solution pour découvrir cette perle du début des années 2000 !

J’avais eu l’occasion de tester la nouvelle version “Risky’s revenge” sortie sur iPad et DSi. Les graphismes y sont d’un niveau supérieur, mais l’ensemble du concept de gameplay est déjà bien présent !

Voici pour ce premier tour d’horizon de la Ninendo 3DS. C’est encore maigrichon, je vous l’accorde, mais il me faut constater que la marché de l’occasion sur 3DS est assez pauvre et encore fort couteux ! Un jeu neuf tourne dans les 45€ et reste encore dans les 30€ en occasion, ce qui n’aide pas à trouver les différents Mario que j’aimerais découvrir !

Vous aimerez aussi...

  • En mode 3D ? (3DS ou pas)26 avril 2013 En mode 3D ? (3DS ou pas) (6)
    Cela fait maintenant un bon petit moment (Mars 2011) que la dernière console portable de Nintendo est sortie : La 3DS et sa version large la 3DS XL. Je n'avais pas vraiment été emballé par […]
  • Un peu de E3 ?26 juin 2010 Un peu de E3 ? (0)
    Comme chaque années la E3 est LE rendez-vous de l'année pour découvrir et rêver à tout ce qui touche au monde du Jeu Vidéo ! Si de mon coté, j'ai un peu perdu le contact (je n'étais pas […]
  • Jeux Gameboy à ne pas louper !28 août 2009 Jeux Gameboy à ne pas louper ! (3)
    Tiens cet aprèm, je passais un coup au Cash Converter de Seraing, dans l'idée de revendre quelques jeux PCs de l'année passée... Comme d'habitude je repars avec, prix de reprise […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.