Archives de
Étiquette : Virt

Pacman Syndrome : Narita Boy, There is NO Game et inspirations futures.

Pacman Syndrome : Narita Boy, There is NO Game et inspirations futures.

Entre découverte de nouvelles pépites du courant Indie à venir et d’autres rencontrées durant les formations du Certificat en Culture Vidéoludique, j’ai envie de vous laisser ici quelques titres qui m’ont marqué.

Il y a tout d’abord Narita Boy et Cyber Shadow qui tout deux mettent en avant la culture rétro du jeu-vidéo comme point d’accroche.

Narita Boy

« Ce truc, enfin ce jeu a l’air complètement eighties dingos !!! Et rien que la musique donne envie… « Save the World »… Bien vu Team17 !!! » , pouvais-je m’écrier en découvrant la première bande annonce de Narita Boy, la dernière production du studio Team 17 (si, si c’est bien eux qui faisaient chanter des vers de terre il y a un peu plus de 25 ans).

Narita Boy, prévu sur console et ordinateur fin Mars
Narita Boy, prévu sur console et ordinateur fin Mars

Si la preview se montre nerveuse, on peut tout de même rapidement sentir qu’il y a plus qu’un jeu d’action derrière Narita Boy. Son scénario semble d’ailleurs faire écho à un idée que j’avais eu il y a quelques mois. Raconter l’histoire de jeu dont on a perdu la trace des développeurs et où le héro partirait à la recherche de son histoire vidéoludique… Narita Boy n’en est pas si loin : Le jeu c’est vendu par palettes de cartouches, mais le code du jeu est attaqué. La carte mère active donc le protocole Narita Boy pour préserver le jeu… Voilà même qui me fait un peu penser à Biokid, un jeu que j’avais inventé il y a près de 30 ans, où l’on incarnait un petit héro similaire à Megaman étant en réalité un Antivirus traquant la vermine sur votre ordinateur verolé ! Bref, entre scénario originale et visuel rétro splendide, Team 17 tient encore une fois un bijou du courant Indie !

Lire la suite Lire la suite

J’avance dans la B.O. de la version Amiga de Wolfling Reloaded

J’avance dans la B.O. de la version Amiga de Wolfling Reloaded

Voilà déjà quelques années que je travaille à la Bande Son du jeu Wolfling. Initié dans une version NES/Famicom, j’ai ensuite poursuivi à reprogrammer et étoffer la B.O. lorsque Matthias Bock, son auteur s’est attaqué à la version C64.

New cave graphic set from Zolionline... better?
New cave graphic set from Zolionline… better?

Actuellement les deux versions sont disponibles gratuitement sur Itchi.io, mais depuis l’année dernière, le travail se poursuit. Matt travaillant dans un premier à un remaniement en profondeur du moteur de jeu tout en intégrant de nouveaux graphismes plus élaboré réalisé par Zolionline. De mon coté, il reste peu de mémoire pour pouvoir ajouter de nouvelles musiques mais j’avais en mars dernier entamé le travail pour la version Amiga qui reposera sur tout le travail entrepris par Matthias sur ce Wolfling Reloaded !

Il y a quelques mois donc, j’avais enfin trouvé l’approche et les instruments qui me convenaient pour transposer « Pikaboo’s Castle » au format .MOD 4 pistes de l’Amiga. Cette étape, m’a pris du temps, sans pour autant être la plus compliquée. De fait, composée en 2000, ce morceau était déjà fortement inspiré de l’esprit Amiga et des sons de Gustav Olafsson pour les séries Pinball Dreams et Pinball Illusion. Le second titre à travailler serait « Bitten by Moonlight ». Il s’agit d’un thème énergique, près de 150bpm qui apparait lorsque notre héroïne Ling met le nez hors du chateau, dans une nuit baignée de pleine lune. Elle se retrouve alors transformée en loup et ne peut reprendre forme humaine dans cet environnement.

J’aimais beaucoup ce thème, tant dans sa version NES que C64, je l’imaginais un peu comme du rock métal en bliip bliip, mais lui trouver son identité avec les samples de l’Amiga me demandait de trouver la bonne approche.

A l’inverse d’autres musiques de jeu sur l’Amiga, je dois inclure l’ensemble des musiques dans un même fichier .MOD sans consommer trop de mémoire. Je dois donc éviter trop de lourds samples pour mes instruments, et je suis quoi qu’il en soit limité à 32 instruments pour l’ensemble des musiques.

Si dans un premier temps, j’imaginais pouvoir offrir des ambiances aux sonorités très différentes, electro, orchestral, guitare classique, piano… j’ai bien dû prendre conscience que je ne pourrais pas m’offrir ce tour de force, il me faut donc travailler avec précision sur le choix de mes 32 instruments. Ce point validé, je me suis donc enfin penché sur l’adaptation de ce nouveau thème, qui a rapidement pris des allures de Van Halen tout en gardant ce petit goût de Castlevania avec un soupçon de Rangers du Risque ! Si j’avais un temps farfouillé dans les sons des épisodes Super Nintendo de Castlevania pour chercher l’inspiration, c’est plutôt dans ceux du jeu Innerworlds que j’ai trouvé les derniers éléments dont j’avais besoin…. Quoi qu’il en soit, mes inspirations viennent encore et toujours dans deux maîtres en la matière : Jake ‘Virt’ Kaufman et Frédéric ‘El Mobo’ Motte !

Still working on the Amiga adaptation of the tunes written for Lazycow video game WOLFLING. Here is the the song Bitten By the Moon Light, second ingame tune originally written for the Famicom and C64 version.

Lire la suite Lire la suite

Shantae, enfin !

Shantae, enfin !

Shantae - Press Start

Voilà cinq ans que j’ai découvert la série dont mon frangin me vantait la qualité des graphismes et animations 2D. Cette version du jeu était alors exclusivement réservée au magasin en ligne de la Nintendo DSi, ce qui rendait la découverte du jeu assez difficile jusqu’à une sortie sur iPad. Pas encore non plus la meilleure option pour prendre le gameplay en main. Pendant un bon moment donc, je me suis contenté d’en regarder les images sur la toile et d’écouter les excellentes bandes sons signées Jake Kaufmann (Mighty Switch Force, Shovel Knight). J’ai alors découvert que notre petite génie aux cheveux mauves avait fait ses débuts sur Game Boy Color dans un jeu exploitant de manière fantastique les capacités de la portable de Nintendo sans pour autant en recevoir les mérites ! Le jeu étant uniquement localisé outre-Atlantique, j’ai très vite abandonné l’idée de m’en procurer une version physique : les cartouches étant proposées à pas loin de 250$, ce sera sur le eStore de la 3DS que je m’y essaierai…

Shantae - GameBoy Color Shantae Risky's Revenge - DSiD’épisode en épisode, la série a gardé son concept, ses personnages et son gameplay, renouvelant l’histoire, les graphismes et surtout se propageant sur de nombreux supports : WiiU, 3DS, PS4 avec le dernier épisode « The pirate’s curse » sorti en 2014 que j’ai enfin pu me procurer pour 1$ symbolique lors d’un Humble Bundle proposé par Nintendo, comme j’ai pu vous l’annoncer chez Press Start !

Tout d’abord, Shantae se distingue de la masse avec des graphismes 2D très détaillés et colorés qui ne laissent pas indifférent. On pourrait y voir par exemple une certaine similitude avec les environnements de Metal Slug à plus d’un moment, comme par exemple lors du combat contre le Comte Ammo en début d’aventure. Le coté « plate-forme » est également accompagné d’illustrations manga très réussies pendant les nombreux dialogues qui permettent de s’immerger dans la nouvelle histoire…

Lire la suite Lire la suite

Une PS4, what else ?

Une PS4, what else ?

 

Du sucre, j’en ai fait tomber sur la dernière console de Sony. Je suis loin de la porter dans mon cœur et pourtant, je sais que le jour viendra où ma brave PS3 finira par m’abandonner, elle qui a déjà fêté ses 7 ans, une éternité pour une console non ?

Ce jour viendra, je me vois mal acheter une Xbox One pour la remplacer… D’ailleurs, cette dernière est-elle capable de lire des films BluRay ? Car cela reste tout même facilement 50% de ce que fait avec ma PS3 depuis un bon moment ; )

Non, pour l’heure, je n’ai pas encore cédé. Il faut dire que les divers titres sortis jusqu’ici n’ont pas encore vraiment de quoi me faire succomber. L’orientation « Jeux en ligne » mise en avant ce n’est absolument pas mon truc, mais  il y a tout de même une série de titres dans un futur parfois maintenant tout proche susceptibles de me faire franchir le cap, j’ai nommé Uncharted 4, Rise of Tomb RaiderUnravel et bien sûr Final Fantasy V

Uncharted 4 : A thief’s end (avril 2016 mai 2016) – clairement les aventures de Nathan Drake ont été l’une des licences qui nous ont, madame et moi le plus emballés durant la génération PS3. Ce fut le tout premier jeu époustouflant que nous avons lors de l’achat de la console et les deux épisodes suivants furent des jalons importants dans cette sensation de « Waouw »… Son gameplay abordable a fait que nous pouvions souvent nous échanger la manette et vivre l’aventure ensemble. Dès les premières images du dernier épisode d’Uncharted intitulé « A Thief’s end », la claque visuelle des vidéos était à nouveau présente, inséminant l’envie d’acheter une PS4 à l’approche de la sortie du jeu pour le mois d’avril de mai.

Rise of Tomb Raider

Rise of Tomb Raider (autonme 2016) – récemment « rebootée » sur PS3, la licence Tomb Raider a tout gagné justement des choix de jeux pris dans Uncharted, lui-même inspiré des aventures de Lara Croft… Là aussi, ce fut un pur bonheur de visiter l’île perdue et vivre ces nouvelles aventures… et clairement, le nouvel opus « Next Gen » se montre encore plus incroyable de ce que la version actuellement exclusive à Microsoft a pu nous dévoiler avec des graphismes d’un réalisme surprenant.

Unravel

Unravel (février 2016) parmi les nombreuses annonces de la E³ 2015, Unravel avait clairement été mon coup de cœur. Avec son concept « Indie Game » ce titre de jeux de plateforme dans un environnement hyperréaliste est en réalité supporté par le géant Electronic Arts. Son concept est aussi original qu’à l’arrivée de Little Big Planet fin 2008 sur la PS3… Bref un jeu qui bien que tout simple m’a tout de suite embobiné !

Final Fantasy XV

Final Fantasy XV (2017?) – En principe annoncé pour cette année, il semble plus raisonnable de voir déboulé le nouvel opus de la série de Square Enix en 2017. Pour l’heure nous avons eu droit de nouvelles vidéos de gameplay offrant des environnements impressionnants qui tranche clairement avec le sentiment de longs couloirs à traverser du décevant FFXIII. Bien entendu, Final Fantasy me fait rêver, mais peut-il encore se rapprocher de ce qui me plait, le gameplay sera-t-il abordable, l’histoire sera-t-elle moins confuse…

Lire la suite Lire la suite

Retro Life, le nouvel album d’Izioq

Retro Life, le nouvel album d’Izioq

J’ai rencontré virtuellement il y a peu le musicien Izioq qui vient de sortir son premier projet orienté Chiptunes : Retro Life, dispo sur Bandcamp. Un très chouette album plein de courtes musiques aux variations inattendues et aux mélodies plus qu’agréables ! A découvrir en urgence pour tout ceux qui aiment ces petits sons à l’ancienne.

Né en 1982, Izioq est comme moi de la génération 80/90 et cette album est pour lui un hommage à ces années là autant qu’une ode au musiques de Rich Vreeland, compositeur de Fez qui lui ont donné gout à la musique « Chip ».