49 Jours

49 Jours

Je ne bouquinne pas très souvent de romans : Harry Potter, Le livre perdu des sortilège, Hunger Games, La 5° Vague, Ready Player One sur ces 10 dernières années. Je me suis pourtant arrêté sur celui-ci que madame m’a offert, et qui en réalité fut mon premier « objet » ajouté sur un tableau Pinterest il y a bien des années !

Une écriture moderne, rapide qui s’enchaîne en courts chapitres de 4 ou 5 pages. La mort, la vie après la mort. Un sujet que je déteste et que je fuis… Je n’ai personnellement jamais pu me résoudre à la science et son néant… et je reste parfois perplexe quant aux saintes écritures…

49 jours nous glisse dans la peau de Floryan qui vient tout juste de perdre la vie dans le métro parisien. Il se retrouve dans l’autre monde où deux choix lui sont proposés. Est-ce cela la vie après la mort, et si d’autres options s’offraient a lui ? Peut être bien… Une fois mort, a quoi pense-t-on. À l’après ? À ce que vivent nos proches restés là ? Puis vient la page 189… où Fabrice Colin, l’écrivain français next gen, nous emporte vers un regard plus large que notre petite personne…

Et en réalité, dès lors, l’auteur ne cesse de nous surprendre dans les rebondissements et l’ampleur que prend l’aventure. L’ésotérisme se mêle au fantastique, la dystopie, la science fiction et le roman d’amour tout cela offrant à dévorer l’ouvrage.

// Spoiler //


Je suis resté un peu perplexe sur l’explication rapide de la situation en fin de ce premier tome. Si petit à petit je voyais bien venir un lien entre les Héolyms et la situation sur Terre dans notre futur proche, je n’imaginais pas l’auteur tomber dans une tarabiscotée implication des peuples de l’Atlantide de la sorte. Les histoires au goût de Science Fiction de l’Atlantide, du peuple du Mu ou de celui des étoiles, qu’importe leur nom, m’ont pourtant toujours fascinées, mais j’ai trouvé cet ajout inutile et faisant perdre un peu de crédibilité à tout ce que j’avais construit mentalement jusque là dans le livre. Quoi qu’il en soit, j’ai par contre bien aimé la manière dont l’auteur boucle ce 1° tome ouvrant le champ des possibles sur la conduite du tome finale…
// Fin de Spoiler //

Dans l’ensemble « 49 Jours » est une excellente surprise. Je suis surpris de découvrir également que ce livre fait partie de l’innombrable masse de roman écrit par Fabrice Colin en moins de 20 ans… là où par exemple l’écrivaine de Hunger Games n’a plus rien écrit depuis la sortie de la trilogie !?

Vous aimerez aussi
Les meilleurs films vus en 2023
Les meilleurs films vus en 2023

Comme chaque année, je me pose sur notre année "Films". Nous ne dirons plus "Ciné", car petit à petit je (Lire la suite)

Escapade en amoureux à Amsterdam
Escapade en amoureux à Amsterdam

L'Ecosse encore et toujours reportée, Lisbonne repassant dans le rouge, et pas tant l'envie de prendre l'avion en ce temps (Lire la suite)

Le 4° tome de la trilogie Hunger Games
Le 4° tome de la trilogie Hunger Games

J'ai déjà eu l'occasion de le raconter, je ne suis pas un dévoreur de roman. Néanmoins, depuis la découverte d'Harry (Lire la suite)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.