Archives de
Étiquette : Hunger Games

49 Jours

49 Jours

Je ne bouquinne pas très souvent de romans : Harry Potter, Le livre perdu des sortilège, Hunger Games, La 5° Vague, Ready Player One sur ces 10 dernières années. Je me suis pourtant arrêté sur celui-ci que madame m’a offert, et qui en réalité fut mon premier “objet” ajouté sur un tableau Pinterest il y a bien des années !

Une écriture moderne, rapide qui s’enchaîne en courts chapitres de 4 ou 5 pages. La mort, la vie après la mort. Un sujet que je déteste et que je fuis… Je n’ai personnellement jamais pu me résoudre à la science et son néant… et je reste parfois perplexe quant aux saintes écritures…

49 jours nous glisse dans la peau de Floryan qui vient tout juste de perdre la vie dans le métro parisien. Il se retrouve dans l’autre monde où deux choix lui sont proposés. Est-ce cela la vie après la mort, et si d’autres options s’offraient a lui ? Peut être bien… Une fois mort, a quoi pense-t-on. À l’après ? À ce que vivent nos proches restés là ? Puis vient la page 189… où Fabrice Colin, l’écrivain français next gen, nous emporte vers un regard plus large que notre petite personne…

Et en réalité, dès lors, l’auteur ne cesse de nous surprendre dans les rebondissements et l’ampleur que prend l’aventure. L’ésotérisme se mêle au fantastique, la dystopie, la science fiction et le roman d’amour tout cela offrant à dévorer l’ouvrage.

// Spoiler //

Lire la suite Lire la suite

Les films du mois : Beauté cachée

Les films du mois : Beauté cachée

Beauté cachée (2016) 10/10

Thématique difficile qu’aborde “Beauté cahée”, un père qui perd son enfant, qui s’isole, se coupe du monde… A nouveau Will Smith s’illustre avec brio dans ce film. L’approche n’est pas dramatique et garde une petite pointe d’humour et d’optimisme. Enfin, sans vous dévoilé trop du film, les surprises vont bon train et le finale est très réussi. Un excellent film qui entre dans mon difficile TOP 100 !

Palmeras en la nieve – Palmiers dans la neige (2016) 8/10

1° film découvert dans le catalogue Netflix. Cette saga romantico-historique espagnole s’est montrée une belle découverte. Le début du film est un peu complexe. Difficile de comprendre qui sont les différentes personnages, les relations entre eux ou même tout simplement où l’on est. Puis de fil en aiguille l’histoire d’amour et les tensions politiques deviennent passionnante. Un petit passage par Wikipedia aide alors à comprendre où l’on se situe… Guinée Equatoriale, l’une des colonies espagnols en Afrique…

Le livre de la jungle (2016) 7/10

Cette revisite par Disney de son grand classique dessins-animés est plutôt réussie et très rythmée. Les effets spéciaux et animations des animaux sont efficaces et l’histoire est bien reconstruite pour une aventure dont on connait déjà beaucoup… Il y a pourtant une série de points qui fonctionnent moins. Baloo n’est pas attachant pour un sous, encore moins avec son coté profiteur marqué. Musicalement j’étais plutôt enthousiaste de retrouver les thèmes originaux ré-orchestré, surpris de voir que le “Il en faut peu pour être heureux” viennent se glisser dans l’aventure, puis j’ai trouvé la chanson de Louis inutile et s’intégrant mal dans l’ensemble du film… Enfin, je n’ai pas toujours trouvé les doublages très engageants.

The passengers (2016) 7/10

L’idée était très sympa, un mélange entre “Lost in Space”, “Seul au monde”, “Titanic” et “The Last man on earth”… Réveillé 90 ans avant l’arrivée de son arche sur un oxo-planète, Jim se retrouve seul sur ce Titanic de l’espace… avant “d’être rejoint” par Jennifer Lawrence qui a bien changé depuis la série Hunger Games…

Si le coté action et science fiction est plutôt réussi, le film manque cruellement d’une âme qui nous prendrait par les sentiment et surtout d’un finale correcte… On se sent clairement laissé sur sa faim…

Les saisons (2016) 7/10

De très belles images, paisibles,… mais difficile de garder les enfants devant la télévision.

You’re not you – Le second souffle (2014) 4/10

Des acteurs insipides pas franchement aidés par une version française probablement d’outre-Atlantique et un sujet de film que je n’affectionne absolument pas…

Divergente 3 : Une bande son captivante

Divergente 3 : Une bande son captivante

Divergente 3 - Allegiant

Quelle bonne surprise que ce 3° film et demi de Divergente ! Je ne partais pourtant pas vraiment sur l’idée d’aller voir “un bon film”. Autant le tout premier film m’avait bien plu, posant le décors d’une univers post-apocalyptiques, les factions et des les personnages de Trice et Four plutôt convaincant dans un style un peu Teenage movie, autant j’avais été assez déçu de la suite, prévisible, molle et partant dans des effets spéciaux peut convaincant.

Je n’étais donc pas vraiment optimiste quand ce qui allait se passer. Les 3° tome s’étant montrés plutot décevant jusqu’ici (Twilight, Hunger Games,…) et trop régulièrement coupé en deux pour rallonger la sauce comme cela fut initié avec le dernier Harry Potter.

Le début de “Allegiant” (Au de là du mur de notre coté du globe) se présentait assez mal. Le chaos, des ados fou furieux et ce sentiment en permanence d’être dans un studio sur fond vert… Seul la rythmique de l’aventure était là pour me tenir en halène… Puis j’ai découvert ce qu’il y avait de l’autre coté du mur !

Non pas une grande surprise. Le Post Apocalyptique, ça me connait ! Hunger Games, The Maze Runner, Walking Dead, Monsters, La Route, Revolution, La 5° Vague… Je pense avoir tout testé. Mais il faut bien admettre que cela découvert, tous les effets spéciaux que je trouvais “trop kitch” se sont montrés efficaces. Les choix fait sur les technologies utilisées par Le Bureau et surtout comment elles apparaissent à l’écran sont vraiment réussis et … si le scénario n’est pas des plus originaux, il se montre tout à fait convaincant !

Et puis… Surtout… il y a cette bande son qui de se distille tout au long du film. Toum toum toum toum, toum toum toum toum…. avec des instruments synthétiques digne de Tron, quelques notes répétitives qui viennent construire et décliner tout le film. Un savant mélange d’orchestration, de distortion et ambiance électro. Un travail de maitre signé Joseph Trapanese qui m’a captivé tout au long du film !

Il est probable que sans cette bande son, j’aurais juste trouvé le film chouette et meilleure que le 2. Mais ce point bonus accompagné du plaisir de retrouver des personnages connus et appréciés et des technologies SciFi originales font qu’au final ce 3° Divergente est une véritable bonne surprise !

On en oublierait presqu’il s’agit d’une moitié de film… On a pour son argent et l’histoire semble se terminer de manière naturelle. Je me questionne même… Que pourrait-on raconter d’intéressant de plus ? Une contre attaque, de l’infiltration… Mmm, cela va être difficile de faire quelque chose d’originale pour la suite… mais laissons-leur une chance !

https://www.youtube.com/watch?v=F0NsY1EVepA

Twitter Joe Composer

Les films du mois : A la poursuite de demain

Les films du mois : A la poursuite de demain

A la poursuite de demain, 2015 (9/10)

Course poursuite après demain extrêmement réussie avec un monde futuriste fantastique. Les effets spéciaux et leur petit gout humoristique sont très chouettes ! On sent dans tout le début du film, là où l’on suit Parker, une volonté de suivre un schémas narratif à l’ancienne, comme dans un “Retour vers le Futur”… Il faut d’ailleurs un temps certain avant de cerner où l’on veut nous emmener dans ce film. Le dénouement est peut-être ce qui m’aura le moins marqué…

The Riot Club, 2014 (8/10)

Dans la ligné de “The Skulls”, ce film nous emmène dans la magnifique université d’Oxford et ses mystérieuses confréries. Le film propose une ambiance intéressante, avec des acteurs particulièrement efficaces (dont celui qui joue Finnick dans Hunger Games). Reste un problème de morale. Car évidemment cela tourne mal, comme dans The Skulls par ailleurs, à la nuance que l’ambiance du film est un peu plus malsaine dans Riot Club… Quoi qu’il en soit, rien que pour la beauté d’Oxford, ce film en vaut le détour !

Lire la suite Lire la suite

Les films du mois : Seul sur Mars

Les films du mois : Seul sur Mars

Seul sur Mars

Seul sur Mars (2015) 9/10

Si seulement nous passions plus de temps à la conquête de l’univers qu’à créer des armes et faire la guerre… peut-être en serions nous déjà à des missions sur Mars. Magnifique film dans la lignée d’un Robinson, Seul au monde ou encore Apollo XIII.

LOL (2009) 9/10

J’adore ce film… Sophie Marceau, Alexandre Astier… le plus beau duo évidemment ! On se sent dans un “La Boum” 30 ans plus tard… Par contre, qu’est-ce que je ne me réjouis pas que mes enfants soient ados !

Gone Girl (2014) 9/10

Ce n’est pas vraiment un thriller, ce n’est absolument pas une comédie dramatique… et c’est ce qui fait de ce film une réussite. On ne sait pas où l’on nous emmène dans cette recherche de la vérité. Mention spéciale à la bande son digne de Silent Hill à bien des moments !

 

Home Sweet Hell (2015) 7/10

Dangerous Housewife pour les francophone, histoire de rappeler bêtement la série “Desperate Housewife” permet de passer un moment amusant. L’humour va parfois (souvent) un peu trop loin, mais s’assume.

Une heure de tranquillité (2014) 7/10

Une comédie amusante et que l’on sent tirée d’une pièce de théâtre. Christian Clavier se laisse un peu trop emporter… et le reste du casting ne m’a pas vraiment convaincu. Malgré tout j’ai passé un bon moment, TV.

Hunger Games  : La révolte (partie 2) (2015) 6/10

Tout cela pour en arriver là ! Le 3° tome était vraiment mauvais, j’ai fini par décroché au 2/3… C’est donc avec la 2° Partie du film que j’allais enfin savoir le dénouement de l’histoire. A nouveau visuellement l’ambiance est réussie et fidèle au bouquin, le soucis, c’est le fond guerre entre le Capitole et les Districts sont beaucoup trop tactiques et peu passionnant. En réalité on se la joue 76° Hunger Games, voire même 77°… mais cela n’en donne pas l’effet. Tout est prévisible et surtout, les sentiments sont absents. Divers personnage clés meurent et on en reste presque indifférent tant le film est vide. Le tout se termine dans la petite maison dans la prairie… et l’on se dit… bon allé, c’est fini ou quoi !

Hotel Transylvania 2 (2015) 6/10

Le concept de ce 2° film fonctionne, un petit bébé est né de l’union de Mavis et son “humain” mais sera-t-il vampire ou non ? Le charisme des personnages principaux fait toujours sont effets mais un certain humour visqueux entre tripes et boyaux me dérange toujours… surtout pour mes enfants. Certains passages de la fin avec le gentil monstre possédé est un cran trop effrayant. Bref, je suis moins convaincu que pour le premier sur lequel j’étais assez sceptique avant de le regarder.

Alors Charly (6 ans), tu as bien aimé ? “Oui… et j’espère que le 3 sera encore mieux”…

Into the Woods  (2015) 4/10

Into the woods, into the wooOOOds ! et ce pendant pas loin de 2h… Pfiuuuuh, heureusement qu’il y un gratin d’acteur et actrices pour rehausser d’un poil tout cela…

Lire la suite Lire la suite