Horizon Chase : Fasten your seatbelts

Horizon Chase : Fasten your seatbelts

Horizon Chase

Qui parmi vous a gratté le bitume à bord de sa Lotus Esprit, bien calé dans son fauteuil devant l’écran de son Amiga 500 rythmé d’un Tchicitchicaaa ?
Ah, c’est qu’en arrière-plan de la bagarre Nintendo / Sega qui rythmait le début des années 90, de par chez nous, la machine de Commodore avait su trouver sa place et offrir un grand nombre de jeux de qualité issus de studios américains et européens tels que, au hasard, Magnetic Fields, studio anglais sous la houlette de Gremlin Graphics en charge de la série Lotus Turbo Challenge.

Il y a un mois, j’ai eu l’occasion d’écrire pour Press-Start une chouette critique d’Horizon Chase, un jeu de course sur device mobile qui aura eu l’occasion de me rapeller tant de bons moments passés à piloter virtuellement Lotus, Ferrari et autres voitures de sport au coude à coude avec mes amis d’enfance Vi, Alain, Greg, Xa et Xa, Ju, Bruno et même mon paternel !

Lotus Turbo Challenge 2 – Gremlin Graphics 1991 – AmigaDès le début des années 80, SEGA révolutionne le jeu de course sur borne d’arcade grâce à sa technique du Super Scaler qui permet d’afficher à l’écran très rapidement un même sprite à des tailles différentes. Cela donnera tout d’abord le titre Turbo (Sega, 1981) rapidement imité par la concurrence comme par exemple Pole Position (Atari, 1982). Le concept du Super Scaler sera rapidement mis en valeur par un nouveau venu dans le giron de SEGA, Yu Suzuki au travers de grandes licences telles que Hang On, Space Harrier et surtout Outrun en 1986 mais de l’aveu même de son concepteur, Outrun n’est pas vraiment un jeu de course, juste une ballade dans une belle décapotable rouge en agréable compagnie.

A l’aube des nineties, ce genre de jeu de course débarque en masse sur les micro-ordinateurs. Si je me souviens bien sûr avoir longuement bavé sur le Lotus Turbo Challenge 2 de mon camarade de classe Bruno (– Rien que la bande-son d’amorce avec un gout de « Technotronic » me rendait dingue –) où à bord de notre bolide, il fallait se frayer un chemin dans la forêt, les courses de nuit ou encore les campagnes embrumées. Pour ma part, je devais me contenter de sillonner les campagnes italiennes à bord de ma Ford Escort dans RAC Rally de Lombardie (Red Rat Software 1988) sur mon PC monochrome.

Bref, si je vous parle de tout ceci, c’est pour vous donner l’envie de découvrir Horizon Chase : World Tour, un jeu de course de voiture au look rétro disponible sur iOS et Androïd. et vous le savez, il n’est pas commode de se faire une place dans la nuée de titres disponibles tant dans l’AppleStore que le GooglePlay !

Horizon Chase

Les brésiliens d’Aquiris Games ont su se mettre en avant avec son dernier projet en date. Grands amateurs d’Outrun, Lotus et Top Gear (–je vais y revenir–), le studio a constaté qu’il n’y avait pas vraiment de jeux de course old school moderne et qu’il lui était possible de retro-moderniser le concept en offrant un gameplay dynamique, des environnements colorés tout en mélangeant des graphismes 2D détaillés et de la 3D à l’ancienne, presque à plat. En effet, visuellement, Horizon Chase en jette dès le premier regard. Les décors et l’ambiance rappellent aux bons souvenirs de tous ces jeux de course de l’époque, avec un arrière-plan qui vous suit dans les virages et les alternances de lignes nuancés pour donner l’impression de vitesse. A cela s’ajoute une série d’éléments de décors et des voitures dans un style de 3D non texturé qui rappellent légèrement les Virtual Racing (Sega, 1992), Vroom (Lankhor, 1991) ou encore Hard Driving (Atari, 1988) et qui donnent à Horizon Chase une ambiance rétro-moderne particulièrement réussie.

Top Gear SNESMais l’équipe a voulu aller bien plus loin que cela pour offrir aux joueurs un maximum de sensations s’inspirant à bien des niveaux de Top Gear (Gremlin Graphics – Kemco 1992) sur Super Nintendo, séquelle de la série Lotus Turbo Challenge co-réalisée par Gremlin Graphics ajoutant à la course la gestion de l’essence et de coups de nitro dans un championnat autour du monde.

Enfin, histoire de nous plonger pleinement dans l’ambiance de l’époque, Aquiris s’est même offert les service de Barry Leitch himself !

Barry Leitch fait ses débuts dans la musique de jeux-vidéo à l’âge de 16 ans en composant pour divers titres sur Commodore 64 avant de rejoindre le giron de Gremlin Graphics et composer les bandes son mémorables des deux premiers Lotus Turbo Challenge, Super Cars II sur Amiga ainsi que celles de la série Top Gear sur SNES et Nintendo 64 parmi plus d’une centaine de jeux différents.

Et je vous avouerai que c’est au départ de tout ceci que j’en suis arrivé à découvrir le projet Horizon Chase. Depuis les premières notes de la bande-son de Lotus Turbo Challenge que j’écoutais en boucle sur mon vieux Walkman, j’ai fini par découvrir que ce tube était signé Barry Leitch une fois connecté à Internet… J’ai alors voulu lui rendre hommage en composant un super remix à l’époque ou Cyborg Jeff passait ses soirées sur son synthétiseur. Gardant un œil sur son actualité au fil des années, j’ai alors été happé par les bandes-son endiablées du futur projet Horizon Chase distillées sur son compte SoundCloud.

Horizon Chase by Barry Leitch

Alors, nous y voilà ! La fibre rétro vibre « à donf », j’ai l’iPad en main… mais cet Horizon Chase a-t-il de quoi me débrancher du reste ? me rendre accro et bousculer les autres nombreux prétendants à mes heures de jeux… J’ai envie de vous dire Oooh que oui !
J’avais comme toujours un peu peur de la prise en main pour un jeu sur support tactile. Accélérer, gauche, droite, nitro… cela est pourtant suffisant pour se mettre dans l’ambiance et le tout répond au doigt et à l’œil… il s’agit alors de se faufiler entre les 19 adversaires, négocier ses virages et remporter au moins la 3° place pour passer à la course suivante. Le plaisir de conduite est tout de suite présent sans être frustrant comme pouvaient parfois l’être certains titres de l’époque et l’on évite les pénibles longs tutoriels voir balades dans la ville à la recherche de la prochaine course comme nous l’imposent les titres modernes. Ceci dit assez vite, glaner la 3° place ne sera plus suffisant. En effet, sur la piste vous trouverez différents items à ramasser afin de déverrouiller des coupes bonus ou la région suivante. Remporter les coupes bonus, vous permet de déverrouiller des améliorations pour votre voiture, voire de nouveaux modèles plus puissants et c’est alors l’occasion pour revenir à de précédents championnats et y améliorer votre résultat… afin d’obtenir suffisamment de points pour progresser.

Ah je vous vois venir… tout cela pour pousser à outrance la rejouabilité ! Et bien je ne suis pas d’accord avec vous car le challenge est bien là, d’autant qu’avec les méthodes de gaming sociales qui existent maintenant, envisager de battre le record du tour de Vega, Boppin ou même Barry Leitch, bref vous mesurer à vos amis Facebook a un petit quelque chose de grisant qui rappelle d’une certaine manière les bons moments que nous passions à se filer le joystick quand nous jouions dans les années fluo.

Avec ses 72 circuits différents et 16 voitures à débloquer, le titre est loin d’être pingre. Je suis loin d’avoir fait le tour de tout cela, mais la vingtaine de circuits déjà parcourus sont loin de m’avoir donné l’impression de tourner en rond, assez rapidement, il devient intéressant de mémoriser les enchaînements de virages d’un circuit pour progresser, anticiper où se trouvent les icônes « essence » nécessaires pour finir la course lorsque vous roulez dans une allemande à grosse cylindrée plutôt gourmande en carburant ! De plus, quand je regarde les environnements que j’ai encore à découvrir,  je vous avouerai que pour la poignée d’euros demandée, il serait plus que dommage de ne pas se laisser tenter à appuyer sur le champignon plutôt que de courir après !

Et si je n’ai pas réussi à encore vous convaincre…

https://www.youtube.com/watch?v=30IfxafIYWA

Et d’ailleurs, je ne suis pas le seul à être tombé sous le charme de Horizon Chase !

Charly joue à Horizon Chase - iPad

Vous aimerez aussi...

  • F1 2013 : Prends garde Vettel, me voilà !15 novembre 2013 F1 2013 : Prends garde Vettel, me voilà ! (0)
    Le verdict est tombé lors de la dernière course, au soleil tombant d’Abu Dabhi, Sebastian Vettel a été sacré pour la 4° fois consécutive champion du monde de Formule Un. Âgé d’à peine 26 […]
  • Et moi, je jouais à Moktar !29 septembre 2012 Et moi, je jouais à Moktar ! (13)
    Hé oui, pendant que vous étiez devant votre télévision à trouver les diamants cachés de Sonic et la Star Zone cachée de Super Mario World, moi je partais au secours de la Zoubida sur mon […]
  • Gimme an Amiga12 juin 2012 Gimme an Amiga (1)
    Fin 1993, alors proche de mes 16 ans, mes deux pots Pierrick Hansen et Romuald Dispa avec qui je trainais pas mal débarquent un mercredi après-midi à la maison avec l'Amiga 500 de […]

Une réaction au sujet de « Horizon Chase : Fasten your seatbelts »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.