La course à la technologie

La course à la technologie

Je pensais le passage au 45 pixels moins douloureux (– parce que là, cela fait 4 semaines que j’ai mal au dos–). Non pas sur le plan physique, mais plutôt technologique.

En effet, depuis la fin de l’année dernière, je me retrouve pousser par l’obligation de « mettre à jour » beaucoup d’outils, logiciels et équipement.

creative sound blaster x fi xtreme
creative sound blaster x fi xtreme

Il y eu tout d’abord mon brave PC acheté durant l’été 2019, un Core i7 de toute première génération que je me devais, avec quelques regrets devoir entièrement remplacer. Pour la 3° fois la carte mère était entrain de perdre les pédales, déjà remplacée par 2 fois. Avec plus de 12 ans d’âge, il fallait me faire une raison, il est temps d’envisager de passer à quelques de plus modernes… La bonne nouvelle, j’allais pouvoir utiliser des disques SSD hyper rapide et enfin bénéficier du support USB 3 !

Très vite, les mauvaises nouvelles se sont succédées. Il faudra abandonné Windows 7 et acheter un Windows 10. Il faudra abandonné ma licence Office 2013 pour acheter une nouvelle licence Windows 2021… et enfin, plus compliqué, trouver une solution pour arriver à faire tourner mon ancêtre de carte son Sound Blaster XFi Fatality.

Après plusieurs longues semaines sans cet ordinateur, la grande équipe d’Ordi.com a fini par trouver une solution. Et … Yess, ma carte son fonctionne ! — Même si je n’ai plus accès à ma sortie audio à l’arrière —

En revanche, je reste sur le carreau pour la ré-installation de nombreux logiciels tels dont mon logiciel de gravure de BluRay Nero et un grand festival d’outils dédiés à la création musicale.

Un temps, j’ai cru me retrouver dans un situation assez pré-occupante, plus d’accès à ma boite mail historique @teledisnet.be ! Il m’aura sacrément fallut ruser pour arriver à refaire une configuration exploitant encore la solution POP3 sous Office 2021.


Avis Arc Browser : plus qu’un navigateur, un système d’exploitation pour Internet -Chloé Claessens, Clubic
Avis Arc Browser : plus qu’un navigateur, un système d’exploitation pour Internet – Chloé Claessens, Clubic

Comprenez bien alors que lorsque mon fiston me dit « Papa, il faut absolument que je passe mon Mac sous Big Sur pour pouvoir installer le navigateur web du futur : Arc. J’étais plutôt peu enjoué !

« Fiston, ton Mac n’est pas compatible avec Big Sur ! Et si même nous trouvions une astuce pour faire cette mise à jour, toutes les applications 32bits de celui-ci ne fonctionneront plus, à savoir ta Suite Office, notre ancienne licence Adobe Photoshop et que sais-je d’autre... »

Installer macOS Big Sur sur un Mac non compatible
Installer macOS Big Sur sur un Mac non compatible

Mais je l’ai laissé faire ses expériences. Il a réussi à mettre un patch pour pousser Big Sur sur son Mac, et comme attendu, les applications ne fonctionnent plus. La machine tient malgré tout la route pour supporter l’interface Metal, et même Les Sims 4 tournent encore… Fermons cette parenthèse.

Installer macOS Big Sur sur un Mac non compatible c’est tout à fait possible comme il était auparavant également possible d’Installer macOS Catalina sur un Mac non compatible. Si votre Mac ne figure pas parmi la liste officielle des Mac compatibles macOS Big Sur, et que vous tenez absolument à installer macOS Big Sur (11.x), alors sachez que tout n’est pas perdu pour vous. Ce tutoriel s’adresse aux utilisateurs expérimentés. Toutefois, si vous décidez de suivre ce tutoriel, et que vous n’êtes pas assez qualifié, notez bien que Macplanete décline toute responsabilité si votre Mac ne démarre plus ! En toute connaissance de cause, c’est donc à vous de voir… Parfois, il est plus sage de rester sur un ancien système stable que de s’aventurer vers l’inconnu… (Installer MacOS Big Sur sur Mac non compatible à lire sur Mac Planète)


En début d’année, je constate qu’il serait temps de faire la mise à jour vers la version 8.0 de PHP. Si d’emblée plusieurs de mes site web me présentent rapidement qu’ils ne sont pas compatibles, m’obligeant à glisser en arrière (ce qui est assez simple chez notre hébergeur), l’un de nos sites pro accepte sans broncher… Ce n’est que plusieurs plus tard que je mettrais le doigt sur une série de fonction problématique qu’il me faudra résoudre.


Je ne reviendrais pas sur le sujet, mais… il y a également eu l’épisode « Oh Google a perdu mon seul fichier Excel que j’hébergeais dans son cloud… » Des années de référencement des modules de Cyborg Jeff transformée en fumée de pixel…


Janvier se poursuit avec l’annonce que j’avais pu jusqu’ici retarder depuis plusieurs mois. Notre Université abandonne la solution IMAP pour la gestion de mails pour l’utilisation d’une boite mail directement hébergée chez Microsoft. Alors, qu’il semblait cohérent que tout fonctionne malgré tout sur ma station « mail » avec Office 2016, il s’avère que non ! Après plusieurs échanges, la seule solution se tourne vers l’installation d’Office 365, et donc la perte de ma licence Druide Antidode que j’arrivais à faire tourner depuis une dizaine d’année.

Pourrais-je néanmoins conserver l’accès à mes 20 ans d’archives au format .PST sur Office 365, il va me falloir investiguer.

Bien que réfractaire à ce changement, à cela s’ajoute que mon opérateur @teledisnet, sans en trouver la raison n’est plus supporté non plus sur Office 2016 !


Et zut avec la MAJ de Mobygames, toutes les images ont sauté.
Et zut avec la MAJ de Mobygames, toutes les images ont sauté.

Et pour terminer en beauté cette semaine, voilà que l’un des sites de références que je suis, MobyGames a décidé de faire une grosse mise à jour. Cette dernière à tout d’abord modifié tous les liens de cette énorme base de donnée vidéoludique, résultat, des années de travail de référencement devenue obsolète dans mon projet de ligne du temps qui reposait sur ce site web.

Je m’étonnais néanmoins que par moment, aucune image ne s’affiche. En réalité, c’est parce que le nouveau site utilise des images dans le « nouveau » format .WebM , un format libre et moins consommateur de bande passante, mais que tous les navigateur ne prennent en compte.

J’avais déjà de temps en temps le problème, WordPress n’acceptant pas ce type de media. En réalité, ce sont tous les ordinateur Mac sous une version inférieur à Big Sur qui ne supporte pas ce format d’image… Hors sur ma station principale de travail qui date de 2017, je suis resté limité à MacOS Mojave. Pourquoi ? Il s’agit du dernier OS d’Apple a prendre en charge les applications 32 bits hors j’ai plusieurs petits logiciels acheté que j’utilise au quotidien, tel que par exemple ClipWrap qui ne fonctionne pas sur les plus récentes versions de MacOS.

Cette machine est parfaitement stable depuis de nombreuses années, et j’ai pris l’habitude de ne pas chercher à bousculer les choses !

Car oui, … Quand j’étais plus jeune, la course à la technologie était probablement plus amusante. Non pas qu’avec l’âge j’ai perdu le plaisir de tester, d’explorer et chipoter… Mais j’ai dû avoir un regard également posé sur la stabilité, l’efficacité et les coûts…

C’est qu’en ces temps qui vous paraissent anciens, on trouvait sur la toile bien plus de logiciels gratuits et de solutions alternatives pour qu’il le soit.


En quelques mois, cela me donne…
* il va falloir changer votre PC de 12 ans d’âge
* il va falloir abandonner Windows 7 et passer à Windows 10
* il va falloir tout ré-installer et beaucoup de programmes ne sont pas compatibles avec Windows 10 (dont tout ceux pour faire de la musique, du graphisme et des gravure de BluRay)
* votre boite aux lettres POP3 n’est pas compatible avec votre nouvel Office 2021
* il est temps de passer à PHP8
* désolé votre WordPress et extensions ne sont pas compatibles avec PHP8
* il va falloir migrer du serveur exchange interne de votre entreprise vers la solution Microsoft
* désolé, finalement votre Office 2016 n’est pas compatible avec la nouvelle solution Microsoft de votre entreprise
* il va falloir passer à Office 365, mais votre licence Druide Antidode ne sera plus compatible.
* désolé, votre navigateur Safari et OS Catalina ne sont pas compatible avec le format d’image WebM qui tend à se répandre.
* il va falloir passer à Big Sur… mais attention votre Office 2016 ne sera plus compatible, votre logiciel vidéo ne sera plus compatible, votre Adobe Photoshop ne sera plus compatible.

 

Vous aimerez aussi
Pas de jeux PS5 sur disque externe
Pas de jeux PS5 sur disque externe

La PlayStation 5 était vendue avec un disque ne disposant que de 800go d'espace disque, et il faut bien admettre (Lire la suite)

Trop tard pour un Happy Geekmas ?
Trop tard pour un Happy Geekmas ?

Il parait que le Joueur du Grenier est à la bourre, il n'est pas prêt pour son épisode de Noël. (Lire la suite)

Another World, Jolie pioche MS-DOS
Another World, Jolie pioche MS-DOS

La saison des brocantes ne m'avait pas apporté de grandes découvertes cette année jusqu'à aujourd'hui ! Comme vous le savez, (Lire la suite)

10 réflexions sur « La course à la technologie »

  1. Je te rejoins sur le fait que ces 10 dernières années, les alternatives freeware se sont raréfiées.
    Il en reste, hein! Mais pas forcément pour tout.
    Depuis que quasiment tout le monde a accès à internet, on a vu émerger des outils visant la masse. Si tout le monde utilise le même outil pour effectuer la même tâche, alors il n’y a qu’un outil à maintenir, à enseigner, etc. Sur le papier, c’est plutôt une bonne chose vu que tout le monde a potentiellement une base commune.
    Le souci, c’est quand cet outil est créé par une multinationale qui vise SES bénéfices avant le bien commun. Et donc : »utilisez cet outil, de cette façon et surtout payez… chaque nouvelle version ».
    Le côté business a été suramplifié ces deux dernières décennies.
    Le lambda va utiliser ce que la pub ou les collègues lui conseillent. Et il y a une masse énorme de lambdas… qui sont prêts à s’abonner pour garder un « service ». Gros business des formations à côté, qui enferme un peu plus les utilisateurs. « tout le monde utilise X, on va te former à X ». Et un lambda formé à X sera terrorisé à l’idée de passer sur Y.
    Si la masse reste sur X, peu de développeurs vont essayer de faire concurrence, parce que ça ne rapporte rien. Donc moins d’alternatives sont proposées.
    Regarde, dans les années 90-2000, beaucoup de développeurs faisaient des jeux juste pour le fun, par passion. Aujourd’hui, c’est surtout pour faire de l’argent.
    Idem pour les applications.
    On pouvait faire de la musique pour le fun et la partager gratuitement, aujourd’hui, la motivation c’est surtout le buzz et les bénéfices, regarde ce qu’est devenu youtube on est passé de « cool je peux diffuser gratos mes prods » à « bouhbouh ouinouin ma monétisation, l’algorithme il est méchant »
    Pareil pour beaucoup de choses, les mentalités ont changé, on ne fait plus un truc juste pour le faire, pour le fun, on le fait pour en tirer un bénéfice (financier, ou d’influence ou autre) parce que c’est « adulte », « responsable », etc. Et en tant « qu’adultes responsables », nous sommes fortement enjoins à utiliser les outils les plus efficaces donc rentables… en gros les derniers trucs à la mode que les autres « adultes responsables » utilisent.
    Dans ce contexte, tu as le choix :
    Soit tu restes dans ton coin avec tes outils, gratuits ou payants, nouveaux ou anciens, et tant que ça fait ce que tu veux, tout va bien. (en espérant qu’il n’y ait pas de panne)
    Soit tu interagis avec un monde qui a changé, un monde qui cherche le bénéfice et la rentabilité avant tout, et surtout un monde qui progresse encore et toujours. (après… qui progresse vers quoi? ça c’est une question à laquelle tout le monde n’a pas forcément envie d’avoir la réponse)
    Moralité, l’informatique n’a pas été épargnée par le phénomène « Alice au pays des merveilles » où l’on doit continuer de courir pour rester à la même place…

  2. Ah oui… ça fait mal ce que tu dis hein…
    Mais tu n’as malheureusement pas tord. La moitié des outils que j’utilisais avant gratuitement sont devenus payants. Et ceux que je payais une fois pour toute sont proposé avec des abonnements. Ah oui, clairement, le business model s’est trouvé !! et résultat des courses, par moment. Faire quelques choses pour le plaisir n’est plus possible.
    Je prends simplement l’outil de « Curration » que j’aimais utilisé, Scoop.it qui était gratuit. Un jour, ils se sont dit, ben maintenant c’est payant, … 499€/an
    A force de raler (et j’imagine perdre des clients) ils ont régulièrement modifié les conditions du compte gratuit.
    Un temps, j’étais limité à 50 liens sauvegardé (j’en avais des centaines)… donc inutilisable ! Aujourd’hui, je dois cliquer tous les mois pour revalider mon compte gratuit, sinon, il sera supprimé ou payer. J’ai pu recommencer à utiliser l’outil… mais ils ont supprimé la possibilité de l’auto-partage vers WordPress et Facebook… bref.
    J’ai arrêté de partager mes trouvailles, ce que je faisais par plaisir et passion.

  3. J’avoue que ce format WebM est une vraie plaie !!! Je m’arrache les cheveux aussi car pas pris en charge dans tous mes programmes d’infographie ou de retouche, pas toujours compatible avec WordPress, pas correctement affiché sur certains navigateurs (la preuve chez toi avec Safari) … Bref, du Google pur jus qu’on nous impose parce « c’est-trop-bien-et-écologique » (ce qui reste à prouver, sincèrement !!!)

  4. Mélissa Gany-Brasseur ce qui est certain c’est que si le site ne peut pas faire un choix intelligent entre proposer du WebM ou l’ancien format… C’est à l’heure actuelle franchement problématique

  5. Je ne comprends pas trop ton post. Tu râles parce qu’un site abandonne le format propriétaire jpeg (qui nécessite l’achat d’une licence par les éditeurs qui utilisent ce format, avec un certain nombre de batailles juridiques pour sa paternité depuis sa mise en circulation), et passe dans un format libre (tout le monde peut utiliser, modifier sans licence) conforme aux standards W3C (normes pour harmoniser le net) au motif que le navigateur que tu utilises se torche avec les w3c (au moins pour les ‘vieilles’ versions) ?
    Personnellement j’en voudrais plutôt à l’éditeur du navigateur, qui peut implémenter facilement le support du format ouvert sans surcoût de brevets.

  6. Je t’avoue que si tous les sites abandonnaient purement le format JPG/GIF/PNG… ça serait quand même bien problèmatique.
    D’après cette note « Safari 14.1 – 15.6 has full support of WebM, but requires macOS 11.3 Big Sur or later. » Ce serait non pas tant Safari qui ne supporte pas le WebM mais l’obligation de tourner sur un OS 11.3, alors que je suis sur la version 10.14.6 … soit sur l’OS permettant de faire encore tourner application 32bits, ce qui m’est nécessaire pour mon travail.

  7. ceci dit… quand tu uploades un fichier WebP dans un site WordPress… il n’est pas tellement plus content

  8. JPEG est propriétaire, png est un format ouvert/libre.
    Techniquement pour le support d’un format d’image, le système d’exploitation en lui-même n’intervient pas, donc leur justification c’est juste pour encourager leurs utilisateurs à passer à une version plus récente de leur OS.
    Je ne vois pas bien ce qui empêcherait une appli 32 bits de tourner sur un système 64 bits, (soit par émulation, soit par hybridation), je le fais régulièrement sur Linux, (et beaucoup moins régulièrement sur BSD et Windows).
    Wordpress est un CMS, qui ne respecte pas automatiquement les W3C, c’est un choix discutable, les W3C étant là pour que les sites ne soient pas une horreur à coder avec des conditions genre « si le navigateur est untel: utilise ça, sinon … » ce qui était courant il n’y a pas si longtemps que ça.

  9. Yonex Hdds yes, yes… on est d’accord que tu n’as pas tord… Il est clair qu’Apple met bcp de baton dans les roues pour obliger à passer au OS suivant : (

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.